LE SYMBOLISME DES NUAGES       

   Le nuage, cette masse vaporeuse qui flotte dans le ciel formée de gouttelettes d’eau ou de cristaux de glace symbolise l’Émanation dans son premier jet encore largement informel;  la Frontière entre les Mondes supérieur et inférieur, qui voile la Présence immuable de Dieu;  l’État principiel, inconnaissable avant la Manifestation universelle : un voile ou une protection occultes;  la manifestation d’Émissaires divins;  enfin, tout ce qui, en soi, cache la Lumière spirituelle et réduit l’espoir.  Il peut évoquer une densité qui peut réduire l’intensité, l’éclat et la chaleur de la lumière.  Il peut évoquer une charge gazeuse à transmuter pour retrouver la plénitude.

   En spiritualité, le nuage désigne toujours un Noyau d’énergie cosmique, un Point focal de la Conscience cosmique qui pénètre tout.  Ainsi, dans la Mythologie grecque, pendant la Guerre de Troie, «Aphrodite» tenta de protéger son fils «Énée» en l’enveloppant dans un nuage au moment où Diomède le combattait, ce qui engendnuagesra des ténèbres, mais ce fut elle qui fut blessée.  A son ascension, Jésus s’éleva dans les nuages.  A la Résolution des Temps, le Christ apparaîtra sur les nuages suivi des membres de sa cour christique pour accueillir les élus.  Dans la Bible, Dieu couvre de son nuage les Fils d’Israël en route vers la Terre Promise.

   Dans tous les cas, les nuages identifient une masse ténue qui fait interférence à la lumière, la voilant ou la rendant inoffensive.  Ils réfèrent ainsi aux éléments compacts, denses, subtils, mal différenciés de  la conscience ou du psychisme, qui invitent à réfléchir sur sa situation pour éviter d’avancer dans l’ombre du doute, de la confusion ou de la dépression.  Ils expriment diversement, selon leur opacité et leur couleur : les ombres intérieures;  l’embrouillement de la pensée;  une situation confuse;  un conflit larvé ou latent;  une démarche stérile ou périlleuse;  l’imagination perverse ou délétère;  les sentiments agressifs ou haineux;  les soucis du quotidien;  la nébulosité ou l’instabilité intimes;  un défaut de transformation;  une inquiétude, un chagrin, une peur, une attente, une exigence, une frustration, une révolte, une obsession, tout élément diffus;  un trouble de l’esprit;  un inconfort vital un fantôme de l’inconscient;  un mouvement de désespoir;  un moment d’ennui;  un désir de changement;  l’indécision ou l’hésitation;  la stagnation;  les principes, les habitudes et les impressions négatives;  tout ce qui fait obstacle à la joie sereine et à l’harmonie intérieure.

   Ainsi, le nuage réfère presque toujours à un élément de nature confuse et mal définie ou une cloison entre deux niveaux d’expérience.  Il identifie la transformation que le sage doit subir pour s’anéantir (renoncement à ce qui est périssable).  Il symbolise la transformation nécessaire.  Il explique ce qu’on accepte de condenser au-dessus de sa tête par manque de joie de vivre ou de conscience lumineuse, notamment la banalisation des menus faits du quotidien dans lesquels on ne voit plus de sacré.  Il ramène à la conscience tout ce qui a été enregistré et conservé dans la mémoire du subconscient ou de l’inconscient, ce qui coupe l’individu de sa Source divine ou de son bonheur immédiat.  Tout cela provient des blocages engendrés par le milieu socio-éducatif, incluant la famille, et des résistances de la personnalité profonde (ego) façonnée par de nombreuses incarnations, assujettie à des compensation qu’elle doit liquider dans la vie présente, ou façonnées au long de son quotidien dans la présente incarnation, auxquelles il doit remédier.

NUAGE BLEU : Le nuage de la couleur lunaire des forces occultes et des vérités de l’âme, où se mêle l’intuition dans la jungle des sentiments.

NUAGE DE LA LOI : En Orient, il s’agit du Voile placé au Centre de la Manifestation cosmique.

NUAGE GRIS : Le nuage des critiques, des reproches, des petites agressivités, des petites blessures d’amour-propre, de l’humeur sombre, des contrariétés et des frustrations du quotidien.

NUAGE NOIR : Le nuage du désespoir, de la détresse, de la confusion profonde, de la dépression, de l’obsession, de la haine.  Plus un nuage est noir, plus il est près d’éclater, apportant la pluie fertile et le retour du soleil.  Les pensées sombres que le mental accumule dans le ciel de son humeur.

NUAGES (Dissipation des) : Ses difficultés vont maintenant s’estomper une à une pour révéler une nouvelle force accumulée dans l’expérience ou l’épreuve.  Période de réalisation sereine qui s’ouvre, amenant à exercer une influence accrue.

© 2012-15, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.