LES MOYENS D’INFORMATION DE MASSE, LE PIRE ET LE MEILLEUR, DONT IL NE RESTERA QUE LE MEILLEUR…

 

Pour le moment, les médias d’informations ou de communication, notamment les moyens électroniques, au service des Forces sombres, mais omniprésents sur la planète, avilissent et abrutissent la masse plus qu’ils ne l’élèvent, lui cachant la plus large part de la vérité.  Ce qui n’est que renforcé par la publicité omniprésente, truffée de mensonges ou de pseudo-vérités, de nature à infantiliser la masse, qui ne représente quand même qu’une propagande pour mousser la consommation effrénée et favoriser les plaisirs.

Les temps ont changé, et de nos jours, il n’est plus si évident de contrôler tout ce qui entre ou sort de chez soi par les moyens électroniques.  Chacun reçoit quotidiennement un volume phénoménal d’informations de moyens-d'informationtous genres.  Aussi faut-il se demander s’il y a moyen de se protéger, soi et ses êtres chers, contre ce qui pourrait être nuisible.

D’entrée de jeu, on peut penser à la télévision.  Au cours des deux dernières décennies, ce média a connu une évolution remarquable : ne fournissant d’abord que quelques chaînes terrestres, par câble, il en fournit désormais une multitude, dont on peut dire, sans être prude ou bigot, qu’ils présentent un contenu débilitant, choquant ou offensant, surtout pour les mineurs, qui peuvent subir des traumatismes et garder ses séquelles indélébiles . Des experts ont bien trouvé des parades, comme les systèmes de contrôle parental, mais c’était sans compter la vitesse à laquelle de nouvelles techniques font surface pour les déjouer.

Bien plus dangereux, mais en même temps, des plus salutaires, il faut mentionner Internet.  Ce véhicule possède un facteur inconnu de la télé, la faculté de choix infini.  Ainsi, si les émissions de la télé, imposées, restent limitées, le contenu du Web reste constamment ouvert, presque sans censure.  N’importe qui, du plus jeune au plus vieux, peut y trouver ce qu’il cherche, à moins qu’il tombe sur du contenu étrange, par mégarde.  Une large part de ce contenu peut affecter la santé psychologique d’un être faible ou fragile. Il y a bien des moyens de contrôle, mais la plupart ne les utilisent pas.  En conséquence, n’importe qui est exposé à toutes sortes de contenus, dont des contenus d’horreur ou de pornographie.

Mais il ne faudrait pas oublier les jeux vidéo, qui n’en présentent pas moins certains problèmes, comme si leurs concepteurs se spécialisaient (et c’est le cas, par la pression des Forces occultes) à détourner les jeunes générations de droit chemin, soit des aspects moraux, sociaux et humanitaires de la conscience.  Il est vrai qu’il existe des systèmes de classification, mais, par les codes de mise en garde, elles ne font qu’attiser la curiosité des jeunes, attisant la convoitise de l’interdit.

Et on ne peut qu’effleurer le domaine des réseaux sociaux qui donnent lieu à des dérapages honteux grâce à l’anonymat qu’ils favorisent.

Ainsi, depuis des générations, les moyens d’information populaires ont largement contribué à l’enlisement des êtres dans la densité.  Et les choses ne font qu’empirer.  Des intérêts financiers obscurs nourrissent les médias de masse de manière à entretenir l’enfermement dans la matérialité et la dualité,  en préconisant des valeurs matérialistes, en jouant sur les émotions, par le sensationnalisme, en pratiquant souvent la désinformation, en entretenant les mirages, en dévoilant les drames, en colportant des rumeurs, en semant la polémique ou la zizanie.

À leur insu, ces moyens nourrissent des intérêts financiers au service de consciences plus ténébreuses qui, elles-mêmes, nourrissent en eux les envies de pouvoir.  Heureusement qu’elles connaissent présentement une rapide débâcle.  Ces jeux de pouvoir créent le terreau fertile ou la toile de fond dans lesquels s’enlisent les êtres incarnés dans la matière en les maintenant dans des formes d’ignorance plus ou moins importantes.

Ici, il est intéressant de constater que, sur la planète Terre, ceux qui sont les plus «endormis» associent souvent les Ouvriers de lumière à des êtres naïfs, fumistes, illuminés.  Ils considèrent que tout ce qui est cru sans preuve irréfutable relève de la fiction.  Et pourtant, dans le même temps, ils absorbent ce que les médias leur présentent sans jamais les questionner. Voilà qui est intéressant à observer.  Beaucoup d’humains, dans une forme de crédulité, ingèrent la nourriture médiatique comme s’il s’agissait de celle de la mère nourricière, et ce sans jamais les remettre en question.

Ces ainsi que les gens ordinaires sont nourris de la conviction que la guerre, la famine, les inégalités, la concurrence et les compétitions sont légitimes.  Ils se disent qu’il y a les bons et qu’il y a les méchants, qu’il y a les riches et qu’il y a les pauvres, et que tout cela est justifié pour que cette planète fonctionne.  Ils ne posent pas de questions à ce système d’endoctrinement sournois. Voilà qui est intéressant à observer, surtout lorsque ces Êtres considèrent la vie amoureuse universelle comme un concept naïf.

Et pourtant, il n’y a rien de naïf à croire que fondamentalement, tous les êtres humains proviennent de la même énergie amoureuse et qu’ils sont des frères et sœurs vivant une expérience d’oubli temporaire. Ils sont tous liés sur ce parcours qui les mènera ultimement à la Superconscience; cette étape unique où ils redeviendront Qui ils sont réellement.  Mais voilà que ce qui semble sortir des sillons acceptables ou des sentiers battus paraît osé, candide, dangereux pour plusieurs frères et sœurs incarnés.

Puisque les médias ont contribué à l’enlisement des êtres, ils sont, de façon karmique, liés à leur Éveil spirituel.  Et à ce chapitre, ils pourraient bientôt en surprendre plus d’un.  C’est la pure vérité!  Les médias vont s’ouvrir de façon significative et rapide, à un moment précis du carrefour évolutif actuel.

En effet, depuis quelques années, la planète Terre vit, à travers le chaos, la violence, les perturbations climatiques, les désastres naturels, un choc de conscience majeur.  Dans ce choc lumineux, une première brèche importante se crée dans les consciences humaines et dans les structures qui influencent ces consciences, c’est-à-dire les différents médias de communication.  Les faussetés, la désinformation et les manipulations ne peuvent plus y durer.  Et très concrètement, il y aura des ouvertures et des appels, qui vont être engendrés de l’intérieur, de manière à révéler la vérité et à créer des voies d’enseignement pour expliquer aux êtres ce qui leur paraît encore inexplicable.  En cela, les médias vont eux-mêmes, tout à coup, devenir des voies d’enseignements des masses.  Ils vont bientôt devenir des carrefours d’information que les hautes sphères de la Conscience spirituelle vont inspirer.

© 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.  

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.