L’EXPÉRIENCE DE LA COULEUR

Chacun gagnerait à habituer ses yeux à reconnaître la couleur complémentaire d’une première couleur en pratiquant l’exercice qui suit.  Dans l’illustration qui suit, regardez d’abord fixement le cercle noir pendant 20 secondes, puis portez le regard sur le cercle blanc qui l’accompagne, à sa droite.  Voyez ce qui se passe.  Puis regardez l’une des couleurs de la première colonne de gauche, sous le grand trait noir, au moins 20 secondes, en commençant par le pourpre, puis portez rapidement les yeux sur le cercle blanc alignée avec elle, en arrêtant le regard un moment.  Vous verrez apparaître sa couleur complémentaire : un bleu-vert.   Ensuite, vous pouvez fixer le cercle vert environ 30 secondes, sans bouger les yeux, mais en englobant vaguement du regard les autres cercles colorés de la même colonne.  Alors, en portant le regard sur le cercle blanc, voisin du cercle vert, vous verrez apparaître toutes les couleurs complémentaires des autres couleurs dans leur cercle respectif.  Vous pouvez vous reconstituer un gabarit personnel plus grand qui vous permettra de mener une meilleure expérience.

Sous ce texte, dans le motif de droite, vous pouvez étudier comment les couleurs naissent à partir des trois couleurs primaires : le rouge vif (écarlate), le jaune or et le bleu pâle (azur).  En cela, en lumière, le blanc résulte du mélange des trois couleurs primaires tandis que le noir résulte de leur absence.  Curieusement, le coloriste obtient le noir par le mélange du rouge et du bleu foncé, et le brun du mélange du rouge et du vert, parce qu’il s’agit de couleurs matérielles, non de rayons lumineux.

Image 1

Voici d’autres gabarits ou modèles qui vous aideront à mieux apprécier et reconnaître les couleurs…    

La palette du peintre (à gauche) … et le mélange des couleurs (à droite)…

Image7Image2

Les couleurs en version lavée ou pastel (à gauche)… et les couleurs en version dénaturée (à droite)…

Image4Image5

Étude du jeu des couleurs… 

Image 3

LE CERCLE DES COULEURS

L’œil humain ne voit pas les couleurs selon leurs longueurs d’onde, et donc selon une échelle qui a un début et une fin. Par je ne sais quel miracle, il arrive à «boucler la boucle» en fusionnant le violet dans le rouge. On peut ainsi afficher successivement toutes les couleurs de l’arc-en-ciel du rouge au violet et passer ensuite duImage8 violet au rouge sans constater la moindre anomalie. C’est pour cette raison qu’il est possible de reproduire les couleurs selon un cercle.

Pourtant, si l’on s’en tient aux longueurs d’onde comme le montre l’illustration ci-dessus, le violet n’a aucun lien avec le rouge. Ce n’est pas un mélange de rouge et de bleu. De plus, les pourpres (magenta, mauve, rose violacé) «brillent» par leur absence.Im‎age9

Autre bizarrerie, on a constaté que l’œil humain était en mesure de distinguer toutes les couleurs de l’arc en ciel avec une précision remarquable, malgré le fait qu’aucun des trois types de cônes présents sur sa rétine ne soit sensible au rouge et au violet.

On sait aussi que la lumière blanche, qui est celle que le Soleil émet, contient davantage de vert et de jaune que de rouge et de bleu. C’est à cause du rayonnement du « corps noir », qui présente une distribution vaguement en forme de cloche apparentée à la distribution normale dite de Gauss-Laplace. C’est d’autant plus grave que notre œil perçoit beaucoup moins le bleu que le vert lime (ou le jaune verdâtre), ce qui fait que la couleur bleue est doublement affaiblie. C’est pour cette raison que ce vert lime occupe plus de la moitié de la luminance.

Afin d’équilibrer les couleurs, plusieurs ont proposé de diviser le vert lime actuel en deux tons distincts : le jaune et le vert émeraude. Ce serait la moindre des choses, car même après leur division, chacune de ces deux couleurs continue d’être plus lumineuse que le bleu.

Les couleurs du spectre visible nous apparaissent différentes selon leur longueur d’onde, qui est donnée ci-dessus en nanomètres (550 nm = 0,00055 mm). Le prisme nous les montre dans l’ordre : rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet. Ces couleurs – et non pas les nuances intermédiaires – sont universellemen t reconnues comme telles sans qu’on sache exactement pourquoi (Berlin & Kay, 1969). Les gens y ajoutent le brun et le rose, et considèrent que le noir, le blanc et le gris sont aussi des couleurs. Il y en a onze en tout. Ce sont des couleurs dites « psychophysiques ».Image10

Contrairement à ce qu’on laisse croire, il n’existe pas de véritables couleurs primaires ou secondaires. On note aussi que la lumière d’un laser émettant vers 650 nm nous semble rouge, alors que la couleur d’un objet qui reflète majoritairement cette longueur d’onde nous apparaît franchement orange.

L’étude des couleurs fait ressortir un grand nombre d’anomalies de ce genre. Le cercle des couleurs.

Le tableau ci-dessus montre un cercle des couleurs agencé selon la longueur d’onde de manière à ce que les couleurs diamétralement opposées soient complémentaires. Le vert occupe une large bande en plus d’être plus lumineux. Au contraire, le jaune ne couvre que 20 nm dans le spectre et il nous apparaît étonnamment clair, à un point tel qu’il est dImage11ifficile de lire un texte imprimé en jaune sur du papier blanc. On a constaté que le vert jaunâtre (555 nm) était la couleur la plus visible en plein jour. Cela s’explique car elle correspond à la moyenne des zones de sensibilité maximale des cônes rouges et verts, ces zones étant étrangement rapprochées.  Nous voyons beaucoup moins bien le bleu et très peu le violet. Le vert turquoise (507 nm) est le plus visible sous un très faible éclairage à cause des bâtonnets, qui ne perçoivent que cette couleur.

Seuls les daltoniens confondent le rouge et le vert, mais tous les humains sont pour ainsi dire daltoniens en ce qui concerne le violet. C’est qu’une longueur d’onde précise de 380 nm leur semble identique à ce qu’ils voient si on mélange du rouge à 760 nm et du bleu à 470 nm. Notez que 760 est le double de 380, ce qui donne à penser que l’œil voit du bleu et que l’ajout de rouge est dû à un effet d’harmonique. Une autre hypothèse serait la participation des bâtonnets, et encore une autre la faiblesse ou l’absence du vert, que le cerveau pourrait interpréter comme étant du rouge.

 Par ailleurs, les objets violets, comme la petite violette des bois, réfléchissent aussi une forte proportion de rouge. Ils semblent donc violets parce qu’ils absorbent le vert. Tout comme les objets magenta ou pourpres, leur couleur n’est pas purement spectrale : elle résulte de l’addition de longueurs d’onde très éloignées. Si ces longueurs d’onde varient à cause de l’éclairage, leur couleur apparente variera aussi. C’est l’exemple extrême d’une couleur dite « métamère ».

Cette particularité est capitale : elle permet de refermer le « cercle des couleurs » en utilisant l’indigo (bleu violacé) et le rouge pour reproduire le violet. On obtient alors en prime le magenta et le pourpre, qui sont absents du cercle des couleurs montré ci-dessus.

Les couleurs complémentaires

Un objet nous semble coloré parce qu’il réfléchit la lumière de la même couleur. On a vu que c’est sans doute plus exactement que c’est parce qu’il absorbe toute cImage13ouleur complémentaire. On a constaté que ce phénomène était dû à plusieurs causes mais « l’effet bulle de savon » (des rayons réfléchis et annulés par interférences destructives) est souvent impliqué.  C’est Image12pourquoi un objet vert a deux couleurs complémentaires visibles différentes, le rouge et le violet. Il élimine ces deux couleurs. Celles qui sont le moins éloignées de la couleur de l’objet sont partiellement réfléchies. Étonnamment, pour reproduire le vert émeraude, l’ajout de lumière jaune et bleue en quantités moindres est normal. Ce n’est pas nécessairement catastrophique : c’est plutôt l’ajout de rouge qu’il faut éviter à tout prix. Un écran qui afficherait du vert émeraude sur les lignes de rang impair et à la fois du jaune et du bleu sur les lignes de rang pair continuerait de sembler vert, et ce vert semblerait étonnamment saturé.

Ce serait la même chose pour les trois autres couleurs. Il s’agit là d’une particularité remarquable qui milite fortement en faveur d’une norme à quatre couleurs. Cela permettrait de simplifier la construction des écrans des téléviseurs et des ordinateurs, puisqu’on peut n’utiliser que deux couleurs par pixel au lieu de trois. Cela permet du même coup de réduire les données numériques requises.

LES COULEURS DE L’ASCENSION

Et maintenant, voici un petit exercice pour se centrer et s’illuminer, préparer son Ascension.

Entrez en vous…  Faites appel à la Lumière supérieure représentant pour vous votre connexion avec le Divin, cette Présence divine, votre Grande Présence spirituelle qui descend sur vous, en vous, vous adoube entièrement, illumine chacune de vos cellules, fait s’accélérer leurs vibrations, accélérer les vibrations de tout votre corps.

Faites descendre cette Lumière en vous.  Votre corps est constitué de multiples mondes, planètes, systèmes solaires ou énergétiques.  Tout cela peut-être ensemencé de cette Puissante Lumière issue du Père-Mère Créateur dès que vous le désirez.

Pour former votre «Corps de Gloire», visualisez un arc-en-ciel autour de vous, à la manière d’un anneau complet vous entourant.  Imaginez la couleur rouge à l’extérieur de cet anneau et la couleur violette au plus près du centre.  Remplacez ce centre par un grand Soleil brillant d’Amour et de Lumière.  Celui-ci représente votre devenir, votre Conscience supérieure.

Vous-mêmes, êtres humains, lorsque vous avez choisi de descendre dans la matière, vous êtes descendus au plus bas de celle-ci, dans ce que vous appelez la troisième dimension, bien que des dimensions inférieures, que vous ne pouviez expérimenter sans risque, existent encore…   Dans la troisième dimension où vous agissez encore, vous vous retrouvez symboliquement dans cette couleur rouge, ascensionla couleur de votre chakra-racine ou centre-racine, votre premier chakra ou votre chakra inférieur vous reliant à la Terre-Mère. Cela ne signifie pas la Terre-Mère soit située dans une vibration basse, cela veut plutôt dire que le plan de la Terre-Mère sur lequel vous vous manifestez est le plan de la troisième dimension.

Lorsque vous êtes dans cette couleur rouge placée à l’extérieur de cet arc-en-ciel et que vous élevez vos vibrations, vous vous approchez de la couleur orange, devenant ce qu’elle est.  Cependant, remarquez bien que le rouge est toujours contenu dans cette couleur orange, en moindre quantité bien sûr, car l’orange est un mélange de la couleur rouge et de la couleur jaune, une couleur plus élevée encore au point de vue vibratoire.  Dans le présent texte, nous nous adressons à vous en langage symbolique afin de vous faire comprendre ce qu’est l’Ascension, un passage à un niveau vibratoire supérieur, plus précisément au niveau du cinquième plan de la Conscience cosmique.

La couleur suivante, soit le jaune, représente la couleur dans laquelle l’humanité évolue actuellement, c’est la couleur des émotions qui surgissent du contact avec la réalité dense et des jeux de pouvoir, mais qui mène, par une purification, à l’aspiration spirituelle.  Elle est liée au cycle évolutif que vous quittez.  Car, actuellement, vous êtes en train de vous élever dans le cœur, de vous ouvrir à l’Amour pur, donc de passer à la couleur verte, un mélange de la couleur la couleur jaune qui la précède et du bleu qui la suit.  Sur votre planète, beaucoup d’êtres commencent à agir vraiment dans l’énergie de ce centre cardiaque, qui représente le centre de l’arc-en-ciel, donc des autres couleurs.  C’est-à-dire que, dans l’arc-en-ciel,  trois couleurs précèdent le vert et trois autres le suivent.  C’est le centre de la communication intime, de la croissance et de l’expansion, celui qui ouvre la porte à votre Conscience christique.  En conséquence, il s’agit d’un centre important que vous devez atteindre avant de poursuivre votre évolution.

Puisque nous parlons de couleurs, nous parlons bien sûr de symboles, car en réalité tout se passe sur un plan énergétique.  Nous pourrions employer d’autres images, comme le phare ou le papillon, afin de vous faire comprendre la même réalité, sauf que le symbole de l’arc-en-ciel nous semble le plus simple à appréhender de votre part.

Après le vert, vous pouvez retrouver le bleu azur, l’indigo et le violet qui, dans l’octave, se complètent par le mauve.  Les couleurs ne disparaissent jamais en élevant leurs vibrations, elles continuent d’exister dans la vibration supérieure, mais elles sont dominées par une couleur appropriée au nouveau plan de conscience.  Cependant, lorsque vous êtes dans la couleur verte, au centre de vous-mêmes, vous obtenez une plus grande facilité pour accélérer vos vibrations, même la vibration de vos cellules et de tout votre corps physique.  En effet, c’est de ce point central que la Présence christique se manifeste à vous et vous fait passer dans les dimensions supérieures, vous entraînant dans le bleu, l’indigo, le violet, le mauve, puis le blanc de cristal, la couleur du pur diamant.

Le vert représente également la dimension qui donne accès à vos corps subtils.  Car vous devez retenir que vous n’êtes pas simplement constitué d’un corps physique, mais de plusieurs corps subtils qui correspondent à des états vibratoires ou à des états particuliers.  Lorsque vous vous déplacez dans les mondes supérieurs — car tous vous vous déplacez dans des corps supérieurs, la nuit, pendant que votre corps physique se repose — bon nombre d’entre vous rejoignent les entités supérieures et vous aidez la Hiérarchie spirituelle dans différentes tâches en lien avec vos acquisitions antérieures.  Beaucoup ne se souviennent pas de ces voyages, car il ne leur est pas encore donné la conscience de s’en souvenir, ce qui, à défaut d’une compréhension ou d’une connaissance profonde, pourrait les perturber.  Mais cette révélation va se faire en vous, selon l’ajustement énergétique qui se poursuit actuellement en vous.  Cet alignement cosmique va effectivement réveiller les êtres humains, il va agir en chacun comme un feu d’artifice qui va l’induire dans une révélation soudaine. Ceux qui sont préparés à cela le vivront dans la joie du cœur et ils découvriront Qui ils sont réellement.

Alors, pour en revenir à l’arc-en-ciel dont nous vous parlions, il faut savoir que, en lui, se mélangent toutes les couleurs, se fondant les unes dans les autres, afin d’arriver à la sublimation dans la couleur absolue, la couleur blanche.  Cette dernière couleur peut représenter celle de la Grande Conscience, donc la Conscience du Soleil-Central ou même celle du Père-Mère.  Si vous l’avez déjà essayé, vous savez que, lorsque vous faites tourner un disque sur lequel sont peintes toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et que sa vitesse de rotation s’accélère, toutes les couleurs s’effacent pour faire place à la couleur blanche. C’est-à-dire que, en accélérant leur vitesse, les vibrations des autres couleurs s’annulent, se fondant dans une couleur blanche éclatante.

C’est ainsi que peut se produire votre l’Ascension, ce qui est votre prochain destin.  Du point de vue vibratoire, vous allez accéder à des couleurs supérieures.  Si vous avez accepté l’Ascension, il n’y aura pas de mort pour vous, celle-ci n’existera plus, vous éprouverez plutôt un changement de conscience, comme lorsque vous entrez dans le sommeil.  Vous êtes déjà en marche sur cette Voie de Lumière qui se présente devant vous.  Il suffit d’en prendre conscience et de supprimer tous vos doutes, vos peurs et vos attachements inutiles.

Maintenant que vous comprenez que les actes, les pensées et les sentiments accordées à cette Grande Conscience supérieure peuvent accomplir autour de vous des miracles, vous vous retrouvez chargé d’une grande responsabilité, car, effectivement, vous devez assumer votre devenir, préparer ce qui peut advenir.  Et, si vous voulez bien l’entendre, vous devenez également responsables de vos Frères et Sœurs en incarnation, vos semblables humains, que vous devrez aider par votre Présence souriante et joyeusement sereine, par le simple Amour que vous pouvez émaner.  En effet, il ne vous est plus demandé de tenir des discours, de tenter de convertir ou d’endoctriner vos semblables, de faire de la propagande autour de vous.  Le seul fait de vous laisser envahir par la «Présence divine» vous permettra d’émaner cet Amour, cette Lumière, la Paix que cette Grande Puissance peut infuser en vous.

Êtres incarnés, soyez sûrs que votre destin est un destin de Lumière.  De toute éternité, vous êtes vous-mêmes Lumière.  Étincelle divine, Point de Lumière blanche de cristal, vous êtes descendus à travers toutes les couleurs pour atteindre le plan de la densité et de la dualité, où, dans des vibrations moins rapides, vous pouviez mieux comprendre l’incidence de lois divines et des principes cosmiques, tout en vous rappelant votre Essence et votre Nature.  Maintenant, le temps est venu de remonter à votre Source originelle en vous fusionnant dans sa Lumière blanche de cristal.  Alors, maintenez un arc-en-ciel autour de vous et apprenez à ressentir l’effet de chaque couleur, mais, désormais, dans la préférence de jouer avec les tons supérieurs de l’arc-en-ciel, le Pont qui relie la Terre au Ciel, assure la descente comme la remontée au Foyer originel.  Mais retenez que la Porte qui mène aux espaces supérieurs s’ouvre dans le cœur qui émet la couleur verte, imprégnée de rose.

© 2014-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur :  https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

 


A propos de l'auteur