Dans l’esprit de tout être humain, un veilleur représente un agent de garde.  Mais il existe plusieurs veilleurs.  Il s’agit d’êtres qui travaillent avec les Hiérarchies Supérieures, avec les Êtres d’Amour, et qui ont des corps de matière beaucoup plus subtile que celle des êtres humains.  Ils veillent sur l’humanité pour réparer ses erreurs afin que celles-ci n’aillent pas atteindre les autres mondes du système solaire et les perturber. Tant qu’un être s’obstine à se détruire lui-même, tant qu’il subit la compensation de la loi de Causalité, ils n’interviennent pas, mais s’il choisit de manifester des réalités qui peuvent sortir du domaine de la planète d’accueil, si celles-ci peuvent déranger ou nuire ailleurs, au point de déranger l’ordre du système solaire ou d’un autre sysveilleur-silencieuxtème, alors ils interviennent.

À partir de cette définition initiale, on peut dire que les «Veilleurs» désignent les sept archanges ou les sept «Rishis».  Le Veilleur silencieux du Cosmos, donc du système solaire, de polarité magnétique, s’appellerait Serculata   Pour sa part, le «Veilleur silencieux» de la Terre, qui se nommerait Immaculata, résiderait au Temple de l’Initiation des Fils du Soleil, au Machu Pichu, où il veillerait sur la Porte occidentale du Monde, ouverte par Sanandâ.  En fait les «Veilleurs silencieux» sont des magnifiques Devas et Rajas devas, de polarité magnétique (féminine), en provenance du Royaume élémental.  Il s’agit de serviteurs désintéressés de la Source divine, à qui les Élohim confient le Concept immaculé de chaque élément et de facette de vie qu’ils ont choisi de soutenir jusqu’à leur Ascension dans la Spirale de l’Évolution, alors qu’ils sont lancés vers la phase suivante de leur processus évolutif.

En réalité, il existe un Veilleur silencieux pour chaque endroit, condition, forme, gouvernement, nation, cité, ville, hameau, agglomération, maison du monde extérieur.  Ces Êtres de Lumière désintéressés servent sous la direction des Élohim, les Concepteurs de la Forme, et ils aident chaque être, à chaque instant, en maintenant le Concept immaculé de son Potentiel divin et de l’Accomplissement de son Plan divin.

La majorité de ces entités ont été relevés de leur fonction envers l’Humanité le 19 août 2008 quand, dans une grande procession de Lumière, les puissants Élohim les ont escortés dans leur retour au Cœur du Soleil central, appelé Alpha et Omega, pour se reposer et se guérir en attendant leur prochaine assignation de service.  Ils ont été remplacés par des Veilleurs silencieux de la Cinquième Dimension, en provenance du Grand Silence, placés en des positions stratégiques, dans la mission de manifester la Nouvelle Terre.

Le «Grand Veilleur silencieux» désigne une entité grande et majestueuse qui domine et régit toute une Hiérarchie. Il a devant Lui le Cristal Cosmique dans Lequel Il voit le reflet de toutes les activités sur la Terre.  Il représente un Seigneur du Grand Soleil central dont l’activité est indépendante du Logos planétaire.

Dans la perspective de l’être humain incarné, le Veilleur silencieux représente son Mentor ou Maître spirituel, celui qui vient vers lui, puisque, par lui-même, il ne peut s’élever jusqu’à lui.  Il s’agit d’une réalité sans espace ni temps, qui n’a donc ni début ni fin, qui ne peut être ni perçue, ni vue, ni entendue, ni même abordée par l’intellect, l’intuition ou l’illumination.  Aucune conscience, si élevée soit-elle, aucune vision, si subtile soit-elle, aucune sensibilité, si aiguisée soit-elle, aucune réalisation spirituelle, quel que soit son ordre, ne peuvent l’expliquer ni le contenir, car elle évoque l’Absolu.  Toute approximation ne fait que rendre compte intellectuellement et verbalement de sa Réalité sublime,  mais elles ne deviennent jamais sa Vérité.  Tout ce qu’on peut en dire, c’est que le Soi conscience en est l’expression naturelle et que sa manifestation se produit dans la matière bien qu’elle ne soit jamais lui.

C’est le témoin d’amour imperturbable.  À vrai dire, cette réalité représente une qualité d’être à développer plutôt qu’une entité à incorporer puisque c’est plutôt lui qui s’assimile l’être incarné, au moment opportun, en le traversant de sa Lumière infinie, dans lequel l’être dense ne peut que se fondre.  Derrière l’agitation humaine, à l’arrière des cogitations et des planifications de l’ego, il se tient calme et immobile, parlant sans parler, ne pouvant surgir que de l’intérieur.  Infini, il rend un et multiple, il fait épouser le mouvement de la vie, il rétablit un lien pur, limpide, authentique, sans aucune équivoque.  En impressions, il communique toujours un message infaillible et indélébile.  Il communique une sérénité à toute épreuve, amenant la personnalité à mourir à elle-même pour prendre toute la place.  C’est pourquoi il faut se préparer à la simplicité, à l’humilité et à l’esprit d’enfance pour pouvoir l’accueillir et le laisser s’établir en soi à demeure.  Car il ne s’exprime qu’à travers un être dépouillé de tout savoir, de tout désir, de toute attente, de tout artifice, de tout filtre.

C’est le Maître silencieux qui produit l’éveil, cette prise de conscience de sa réalité propre au-delà de ce qu’un être croit ou veut être.  Il permet de voir la beauté et l’ordre derrière le chaos apparent de la Manifestation dans la densité et la dualité.  Il ramène à la Patrie éternelle.

© 2012-15 Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Note: Crédit de l’image: La neuvième vague d’ Ivan Aivazovsky. 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.