UN NOUVEAU MOYEN DE PROTECTION…

La protection désigne l’action de se prémunir du danger ou de s’en faire garder ou le fait qui en résulte.  Mais il faut comprendre que, conformément à la loi de causalité, nul ne peut se protéger contre les conséquences de ses propres erreurs, sans une juste compensation et l’harmonisation d’une expérience.  Ci-contre apparaissent les nouveaux sceaux de protection, le premier désignant la protection physique, l’autre, la protection physique et spirituelle, et, le dernier, la protection psychique et spirituelle.

La loi de la Protection stipule que celui qui se conforme aux Lois cosmiques vit dans l’immunité et l’impunité et qu’il peut compter conserver toute son intégrité à tous les niveaux.  L’être qui vit dans la légalité et la légitimité cosmiques est automatiquement protégé.  C’est par ignorance et inconscience qu’un être peut s’attirer des représailles ou des ingérences extérieures.  La Vie protège naturellement celui qui respprotection-de-dieuecte les Lois parce qu’alors, il est appuyé par toutes les Forces cosmiques.  Qui vit avec Dieu devient inattaquable et invincible.  Qui vit avec Dieu n’a rien à craindre, il forme toujours une majorité.  Qui vit avec Dieu ne craint rien parce qu’il ne peut rien lui manquer, donc ne peut avoir peur de quoi que ce soit.  Qui vit pour Dieu découvre que tous les autres et toutes les circonstances doivent lui servir de levier, même les forces hostiles à la Lumière qui ne peuvent contrer la Volonté supérieure qui commande que tout le bien et toutes les bénédictions accompagnent son fils méritant.

Certains guides apprennent à leurs adeptes à se construire une armure protectrice, diversement appelée écran, coquille, bouclier, cercle, cocon, enveloppe, œuf, pour échapper à une vibration erratique.  D’autres conseillent de s’isoler, de se protéger par la visualisation, de se servir de mantras à cette fin.  Ce sont des moyens qu’il faut employer avec discernement.  Ils peuvent en effet contribuer à cultiver la séparativité, qui est l’erreur la plus grave, le péché contre l’Esprit, à ériger des barrières difficilement franchissables, susceptibles d’empêcher d’établir de nouveaux contacts enrichissants, fort évolutifs pour soi ou pour les autres.  Sans compter que, si on fait dévier les vibrations néfastes qu’on s’est soi-même attirées, au lieu de les harmoniser, et qu’on les laisse aller déranger les autres, on peut écoper de cette responsabilité.

Au recours à la protection, l’adepte sincère préférera s’appliquer à purifier son corps astral par l’aspiration et à diriger les énergies de façon adéquate, pour provoquer ce qui s’appelle l’impact ou l’effet harmonisateur.  Mais il vaut encore mieux s’exercer à l’innocuité, à devenir transparent, en élevant son taux vibratoire, de manière à ne plus susciter de vibration hostile et à n’attirer que des vibrations bénéfiques, que de dépenser bien des énergies à se protéger.  De toute manière, nul n’est éternellement protégé contre ses conneries personnelles.  Tôt ou tard, et mieux vaut tôt que tard, car les énergies semblables se rassemblent, les vibrations désordonnées que l’on émet devront revenir, chargées de toute leur intensité vibratoire, mais décuplées, pour foudroyer leur auteur, s’il n’a pas pensé à les harmoniser.

À d’autres stades initiatiques, le métaphysicien pourra apprendre à absorber et à transmuer les vibrations mauvaises et les énergies destructives.  Pour sa part, le Maître, se sert d’un mot de pouvoir précis pour commander aux énergies adverses de faire demi-tour, de réintégrer l’harmonie ou de retourner d’où elles viennent, selon la nécessité évolutive.  En général, l’amour commande qu’on délivre l’être mauvais de ses fardeaux, mais il arrive qu’il ait besoin d’une salutaire leçon.  La méthode du Maître ne peut être révélée qu’à celui qui ne suscite plus de réactions adverses, qui peut alors reconnaître que ce qui est dirigé contre lui est délibérément gratuit et agressif.  Autrement, si la réaction était licite, il ne pourrait que retarder son application, d’où il risquerait d’être frappé par une plus grande force, exercée par la Justice immanente.

LA CARTE DE PROTECTION… 

Au cours des années qui viennent, vous entendrez de plus en plus parler de KHROM et de Kromiens.  Le mot «Krom» désigne le Grand Soleil cosmique central et le mot «Kromien», un être qui accepte sa réalité d’Étincelle en provenance de la Source divine ou du Grand Soleil cosmique central, sa Demeure éternelle, d’Entité galactique dans la Voie lactée et d’Émissaire du Créateur Père-Mère dans l’Univers solaire et le monde terrestre.

Pour accéder à la stature de Kromien, il convient d’abord de requérir l’Initiation suprême d’HEYOKA, pour devenir un Héyokien.  HEYOKA désigne le Fou ou le Fourbe divin qui aide à retrouver l’esprit d’enfance, tel que décrit par Jésus, et à découvrir l’essence du plaisir dans la matière, de la joie dans l’âme et de la félicité dans l’Esprit.  Bien sûr, il faut entendre ici l’expression «Fou divin» au sens d’«Élu de Dieu» qui est généralement considéré comme un fou par les hommes ordinaires, tandis que le sage, aux yeux des hommes, paraît souvent bien fou aux yeux de Dieu.

protection

protection1

protection2

protection3

Note : Vous devez informer votre Guide terrestre de votre désir de vivre ce rituel, dans les plans subtils, dans l’amour impersonnel et l’intention pure,  puisqu’il implique une préparation adéquate et un engagement d’honneur particulier.  Tous ne sont pas forcément immédiatement acceptés.  Tout dépend du degré de conscience personnel et de la force d’aspiration spirituelle présente.

Dans la même veine, nous vous informons que l’Ange de l’Ascension s’appelle HOSSAF.  Vous pouvez désormais faire appel à ses services pour vous aider à vivre votre processus de transformation globale dans la douceur, la diligence, la facilité, l’agrément, le bien-être et la grâce.

En provenance de Channie Centara, nous vous fournissons également l’illustration de trois SYMBOLES DE PROTECTION, attribués aux Kromiens, que vous pouvez réunir sur un carton de format carte d’affaires, pour insertion dans votre porte-monnaie, afin qu’ils vous accompagnent partout.  Ceux-ci écartent les mauvaises énergies et préviennent les déséquilibres énergétiques tout au long de sa vie.

Le premier symbole (ci-haut, à gauche, dans l’illustration), dont on n’a pas encore précisé les couleurs exactes, est appelé LINGOAOU et il prévient contre les agressions physiques.

Le deuxième symbole(en haut, à droite), nommé TZITZAN, protège contre les écueils spirituels et il indique que la voie vers la Lumière supérieure est fermée à toute énergie négative.  Le gros point rouge figure le Grand Soleil central, la Demeure de la Lumière suprême.  Les quatre points noirs désignent les planètes les plus rapprochées et les plus lumineuses de la Demeure de la Lumière suprême.  Le Triangle rouge identifie le Savoir.  Les deux traits angulaires rouges tracent la Voie d’entrée unique vers la Lumière suprême.  Le Grand Cercle noir rappelle que l’Entrée de la Voie qui mène à la Lumière suprême est fermée à l’impie.

Le troisième symbole (en bas, à gauche), dont on ignore encore le nom, présente un moyen de défense contre les forces négatives au niveau physique et dans les plans subtils.  La Pyramide rouge illustre le Savoir et la Sagesse.  Dans ce contexte, le Savoir n’est accessible qu’aux entités subtiles.  La Pyramide blanche, à l’intérieur de la Grande Pyramide rouge, sert à équilibrer toutes les énergies.  La petite Pyramide noire permet de purifier les énergies physiques, encrant dans le concret les énergies de la Lumière suprême.  Les deux traits rouges parallèles évoquent la Force et le Pouvoir.  Globalement, ce symbole suggère un Savoir supérieur qui équilibre tout l’être.  Par le savoir, le pouvoir, la force et l’équilibre, il aligne sur la Totalité divine.  Il permet de résider dans les ténèbres sans être atteint par elles.

Un dernier symbole (plus haut, en bas, à droite), doré et très lumineux, illustre le Kromien en tant que Chevalier d’Or parfaitement protégé.

Vous pouvez réunir ces quatre symboles sur un carton, mais dans l’ordre donné, puis, une fois plastifié, le conserver en permanence dans votre porte-monnaie.  Une expérience personnelle, à la frontière américaine, m’a démontré sa puissance.  Alors que, sur quatre voyageurs, j’avais été le seul à avoir produit une déclaration d’achats et que, vérifiant mes bagages, une douanière avait trouvé quatre paires de souliers que j’avais acheté la veille, à Ottawa, mais que j’avais oublié de laisser à la maison, avec la preuve d’achat des factures, j’eus droit à un interrogatoire en règle et à une fouille de tout ce que je portais sur moi.  Alors qu’elle prenait bien son temps pour fouiller mon porte-monnaie, me questionnant de toutes les manières, elle en arriva à la carte de protection que j’y avais insérée et, la touchant, elle se mit à trembler, elle devint toute pâle et sa voix se coupa complètement, d.où elle sorti de la salle et m’y laissa en plan.  Après quelques minutes d’isolement, je décidai de sortir pour m’enquérir du sens de cette interruption.  Une deuxième douanière m’avisa que sa collègue l’avait averti que la fouille était complétée et qu’elle n’avait rien à redire, mais, que prise d’un malaise, elle avait décidé d’aller prendre l’air.  Elle lui avait demandé de m’en avertir, mais, très occupée, elle ne l’avait pas fait de suite.  Alors, dans un grand sourire et des excuses, elle m’invita à sortir et à reprendre la route.

Note: Vous pouvez obtenir plus de renseignements sur Channie Centara en suivant le lien électronique suivant: (http://universalwhitetime-lincolnshire.co.uk/protectionsymbol1.htm).

© 2012-15, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

 

A propos de l'auteur