SACHEZ VOUS VOIR DU REGARD MÊME DE DIEU!

Cliché énergétique du 29 février 2016.

 

Avez-vous souvent l’impression de vivre comme dans un autocuiseur ou d’être emporté dans un bolide, dont vous n’êtes pas le pilote, mais qui se déplace à toute allure, ce qui vous donne l’impression que vous ne pouvez plus rien contrôler?  Bien qu’elle ne sache pas de quoi il s’agit, c’est la manière dont l’espèce humaine ressent présentement que quelque chose d’important va finir par se produire et qui va changer sa présente réalité du tout au tout.  Pourrait-il s’agir de la révélation de l’Essence sacrée de chacun, avec sa raison d’être encore sur Terre, en ce moment même?  Car la présente effusion d’énergie christique ou atmique change tout, amenant tout être incarné à devenir un canal de la Volonté divine ou un serviteur du Plan cosmique, sinon il doit quitter la Terre.

Actuellement, une puissante vague de transformation vous emporte, assurant que vous puissiez transmuter les séquelles émotionnelles, d’origine atavique, ancestrale ou karmique, qui se logent encore dans les tréfonds de votre être, donc autant dans votre ADN personnel que dans l’inconscient collectif, bloquant certains de vos circuits énergétiques.  Si vous êtes assez sensitif, vous pouvez le recomain divine-homme2nnaître dans ces faits que votre glande pinéale, votre glande pituitaire et votre centre du cœur s’unissent, alors que votre centre coronal, qui vous lie aux plans supérieurs et à votre aspect divin, s’ouvre à une sensibilité accrue, vous rend moins horizontal et plus vertical, même mieux, omnidirectionnel.

La présente phase vous amène à faire face, tout autant à vos ombres qu’à votre Lumière spirituelle, ce qui, certains jours, pourrait éveiller des émotions plus ou moins intenses, auxquelles vous devriez tenter d’échapper, car elles vous disposeraient surtout à sombrer dans la part sombre résiduelle de votre être et à susciter des pensées défaitistes.  Puisque vous vous rapprochez de la Réalité vraie, vous vous préparez également à des projections dimensionnelles qui déjà, dans la teneur de vos rêves ou de vos méditations, commencent à vous étonner.

Cette phase se révèle par ces faits que, si vous prenez une résolution, dès que vous vous retournez, vous oubliez ce que vous vous apprêtiez à faire, mais que, si vous retournez et revenez sur vos pas, l’idée de ce que vous vouliez faire peut tout aussi bien vous revenir.  Vous en dégagez l’impression de perdre l’usage de la mémoire à court terme parce que, surtout si vous agissez de façon mécanique, soit par habitude, dès que vous avez répondu à une intention ou à un besoin, vous ne vous en souvenez plus.  Et si vous êtes le moindrement déraciné, vous vous sentez souvent désorienté, vous avez l’impression d’être vide à l’intérieur, même de flotter dans le vide ou dans la Réalité infinie.  Diversement, vous éprouvez des problèmes de concentration, vous avez de la difficulté à retenir vos idées et à trouver vos mots, vous éprouvez des trous de mémoire, vous posez des actes manqués.  Par exemple, avez-vous placé le verre de lait que vous vouliez boire dans le réfrigérateur, alors que vous avez gardé le litre sur le comptoir?   Certains jours, vous pouvez aussi vous croire bloqué dans vos plans humains ou dans votre expansion spirituelle.

Dans votre peur de vous confier, à trop tenter de donner l’impression que vous êtes fort et que tout va toujours pour le mieux dans la gouverne de votre vie, plutôt craintif et vulnérable, vous pourriez en dégager le sentiment d’avoir perdu votre pouvoir;  qu’il n’y a plus personne à qui vous pouvez parler de ce qui se passe en vous et de ce que vous devenez;  que tous les gens sont des égoïstes, des indifférents, des ignorants ou des inconscients et qu’il n’y a que vous qui évoluez ou êtes dans la vérité.  Ainsi, vous pourriez en venir à croire que, seul à pouvoir vous aider, le partage et la collaboration perdent de leur importance, puisque tout semble indiquer que vous devez entièrement vous assumer par vos propres moyens.

Vous, les plus âgés, vous vous êtes oubliés, épuisés et perdus… souvent même sacrifiés, dans votre tentative d’aimer les autres plus que vous-même, de sorte que vous n’avez pu que mal les aimer, développer de faux attachements ou une fausse compassion, à défaut d’avoir su ce que c’était que d’aimer, d’éduquer à la liberté, d’amener à voler de ses propres ailes.  Vous avez négligé vos droits et abdiqué votre pouvoir, n’y gagnant qu’ingratitude, indifférence, solitude, peur et culpabilité.

Veuillez croire que, quel que soit votre âge, votre état, le lieu où vous vivez, votre domaine d’action, ce n’est plus le moment de continuer de croire que vous êtes petit, faible, limité, oublié, séparé de Dieu et des autres et incapable de transformer votre réalité.   Vous êtes un être glorieux, vous avez l’âge et vous détenez les moyens parfaits pour réaliser vos rêves les plus grandioses, comme pour atteindre votre But ultime, le Retour au Foyer originel.  De ce fait, pour n’importe lequel d’entre vous, c’est plutôt l’heure de déployer vos ailes en demandant à votre Centre divin, qui sait comment le faire, de vous aider à y arriver.  Alors, pensez plutôt à vérifier ce que vous voulez vraiment et à maintenir l’intention de le manifester, même si ce but  vous apparaissait encore impossible.

Il faut dire que les tempêtes magnétiques que provoque assez régulièrement votre Soleil peuvent vous en ajouter, avec des sentiments d’angoisse, des maux de tête, des vertiges, des nausées, des palpitations cardiaques, de la pression dans les oreilles ou des tintements ou vous induire, la nuit, dans des rêves étranges.  C’est pourquoi, pour le moment, le fait d’aimer, en commençant par vous-même, et de vous éclairer de l’intérieur, produit de meilleurs effets que toute autre mission que vous pourriez vous attribuer ou vous chercher.

Au cours de la dernière semaine, les énergies ont atteint une telle intensité qu’un bon nombre d’entre vous ont noté une grande expansion, mais, du coup, ils se sont souvent retrouvés plutôt vidés ou épuisés.  Il peut vous avoir semblé que les feux verts, posés pour éclairer votre voie, avaient faibli ou avaient passé à une autre couleur, ce qui n’était nullement le cas.  En effet, c’est plutôt votre attention qui s’est écartée de l’action parce que vous étiez induit plus avant dans la Réalité nouvelle, dans un genre d’état d’étirement en tous sens, pour vous permettre de vous ajuster sur un plan supérieur.

Après quelques jours, les feux verts ont recommencé à clignoter, vous donnant l’impression que les tâches que vous aviez laissées en suspens vous appelaient, dans l’urgence, à les exécuter toutes en même temps.  Les arriérés vous ont lancé dans une activité incessante qui a monopolisé tout votre temps et votre énergie.  Mais ce n’était pas encore assez puisque de nouvelles tâches, présumées prioritaires, s’insinuaient dans le créneau horaire même de ces tâches urgentes, vous imposant de les y inclure.  Certains moments, vous vous demandiez comment vous réussiriez à vous en tirer, à venir à bout de tout.  Sauf que la situation n’en restait pas là, car, voilà que, dans l’immédiat, d’autres tâches s’imposaient à votre attention.  Ainsi, bien qu’il ait pu vous apparaître impossible de tout exécuter dans le temps imparti, vous deviez y parvenir.  Et, effectivement, vous y êtes parvenu.

Une telle concentration de tâches multiples, dans un délai aussi court, représente naturellement un défi constant.  Surtout si, alors que vous choisiriez bien d’en ignorer certaines ou de les remettre à plus tard, vous n’en avez nullement le loisir.  Mais vous avez dû commencer à croire au miracle puisque vous avez réussi à tout mener à terme.  En ce moment, ce qui vous embête le plus, c’est la difficulté à rétablir la synchronicité et les contacts.  Par exemple, quelqu’un vous appelle au téléphone, mais vous n’êtes pas disponible ou vous ne parvenez pas à répondre à temps, alors il est forcé de vous laisser un message.  Mais voilà que vous le rappelez, presque sur le champ, pour retourner l’appel, mais que la ligne est toujours occupée ou qu’elle ne fonctionne pas.

Et s’il ne s’agissait que de cela.  Parce que ces jours sont si chargés d’activités que celles-ci ne peuvent que vous épuiser.  Ainsi, le lendemain, vous pouvez vous effondrer, quand vous ne contractez pas une petite maladie, ce qui vous force à un arrêt, histoire de récupérer et de refaire des énergies que vous avez dispersées ou brûlées dans les moments de débordement.  Le bon côté de la chose, c’est que ces aléas vous font gagner un peu de temps pour mieux vous ajuster aux multiples changements actuels, qui se produisent autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Peut-être avez-vous aussi fait l’expérience de surprenants renouements de liens avec d’anciens amis ou des membres de votre famille dont vous n’aviez pas eu de nouvelles depuis des années.  Mais, désormais, lorsqu’un tel retour se produit, il se situe sur un tout autre plan de conscience.  Autrement dit, ces gens qui vous reviennent ne demandent pas à renouer avec la personne qu’ils ont connue dans le passé, mais avec elle telle qu’elle se présente dans le moment présent.  Vous trouvez beaucoup d’aise et de réconfort dans ce constat que vous allez pouvoir partager en vous appuyant sur de nouveaux sentiments et de nouveaux fondements.

Depuis le 8 février, alors que commençait l’année du Singe de Feu, tout vous a imposé davantage d’honnêteté, de sincérité et d’authenticité.   Vous avez vite compris que l’année 2016 ne représenterait pas une année de plaisanterie au cours de laquelle vous pourriez prendre les choses à la légère et perdre votre temps, mais qu’il vous faudrait témoigner de sérieux et vous montrer vrai et réel.  Mais vous devez comprendre que cela implique en outre la nécessité de vous libérer des activités vaines, des comportements dépassés, des schèmes obsolètes, d’un emploi ou d’un lieu de résidence qui ne vous satisfait pas, d’habitudes délétères, de gens qui vous retiennent, vous limitent, vous gênent ou vous limitent.  Il s’agit d’une année pendant laquelle vous devrez vous mettre à nu et vider votre vie jusqu’à révéler la vérité pure et à exprimer de votre mieux l’Amour vrai.  Mieux vous réussirez, mieux vous vous en tirerez et mieux vous vous sentirez.

Les feux verts de votre voie ne brillent pas avec autant de puissance pour que vous fassiez le choix de continuer de vivre comme vous l’avez toujours fait dans le passé, soit du temps où vous vous perdiez dans la densité, le matérialisme, les mondanités, la jouissance et la dualité.  Au contraire, ils illuminent votre voie comme une invitation à pénétrer toujours plus profondément, entièrement rénové, dans la Réalité nouvelle.  Alors, au cours de ces jours de densité et de dualité moribondes, qui mettent votre planète en péril, il ne vous reste nulle autre direction à prendre que celle du Monde nouveau.

Mais il ne faudrait pas que vous commenciez à tout dramatiser et à vous compliquer la vie pour autant.  Il est certain que ceux qui résisteront au présent appel de la Vie d’élever leur conscience, surtout ceux qui iront jusqu’à se battre et à combattre, désireux de vivre comme dans le passé, de conserver leurs acquis, de défendre le statu quo, de ménager leur zone de confort, de s’agripper aux travers de leur personnalité ou aux prétentions de leur ego, de garder leurs vieilles croyances et leur propension au jugement, ne l’auront pas facile, comme vous dites.  Ils ne pourront que s’attirer des expériences pénibles, difficiles à vivre, à comprendre et à accepter, des expériences qui ne pourront que se compliquer selon leur degré d’entêtement ou de révolte.  En revanche, la Vague transformatrice de l’Ère présente ne pourra que supporter les gens éveillés et conscients, désireux de changer et de transformer la vieille réalité et disposés à laisser aller ce qui ne les sert plus et ne leur ressemble plus

La consigne que nous pouvons vous donner, s’il vous en faut une, c’est de réprimer toute résistance, de plutôt vivre dans l’abandon, la sérénité, la confiance, le respect mutuel et l’Amour vrai, même de célébrer la transformation qui s’exprime de gré ou de force.  De toute manière, avec l’amincissement constant du Voile d’Illusion, vous vous apprêtez à vibrer sur des fréquences toujours plus élevées qui vous permettront, chaque fois que vous serez détendu, paisible et harmonieux, de changer votre réalité en un clin d’œil et de devenir toujours davantage Qui vous êtes dans votre divinité.  Vous ne pouvez que comprendre que vous portez déjà l’éclat d’une nouvelle Lumière dans ce fait que, de plus en plus, les animaux et les gens développent une nouvelle attitude, plus amoureuse et respectueuse, à votre endroit et que la Nature vous accueille aussi, autrement qu’autrefois, lorsque vous vous en rapprochez.

Dans les temps présents, tout à fait sacrés, chaque Semence d’étoile est appelée, non à rayonner l’Amour, mais à être l’Amour, et à laisser rayonner sa Lumière sans attente ni la moindre référence à ce qui semble se tramer dans l’ancien monde.  Vous devez vous habituer aux changements qui se produisent, même apprendre à les apprécier, car ils vous servent au plus haut point et ne sont pas près de cesser.

Alors, sachez vivre dans le moment présent, tout amoureux et serein, et laissez-vous simplement porter, en veillant, à point nommé, à tout alléger par le sourire, l’humour, l’esprit ludique.  Vous faites toujours les meilleurs choix; vous êtes beau à l’intérieur comme à l’extérieur; vous êtes parfaitement digne et méritant; vous valez autant que les autres; toutes les portes vous restent constamment ouvertes;  et, surtout, vous n’êtes jamais seul et vous êtes divinement aimé.

Dès lors, si vous savez vous voir du même regard que l’Absolu, éternellement pur, parfait et bienheureux, vous ne pourrez que croire en votre propre valeur éminente.  Votre vie ne pourra que se poursuivre dans la Magie de la Grâce.  Du reste, déjà, parce que vous vivez une phase moins dense et duelle de la Réalité divine, tout devient plus facile, doux, agréable et léger, si vous cessez de ressasser le passé, de dramatiser vos expériences, de vous apitoyer sur votre sort, de vous considérer comme une victime du sort, d’agir comme le saboteur professionnel de votre propre existence, comme le sauveur unique du monde ou comme un redresseur des torts d’autrui.

En vérité, ce que vous êtes, c’est un Être de Lumière qui se révèle à lui-même.  Ainsi, vous pouvez croire que, bientôt, vous percevrez la Lumière divine au bout du tunnel et que vous vivrez la béatitude de communiquer avec votre Lieu d’origine et la Fratrie de votre âme, ces membres de la sphère d’où vous provenez!

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

3 Responses

  1. Thibaut

    Gratitude pour ce bulletin. Ca fait du bien, ça fait sourire, on se sent léger après la lecture. Vraiment en accord avec les nouvelles énergies. C’est toujours une Joie de vous lire.

  2. Nathalie

    Merci Bertrand, je lis avec plaisir ce bulletin, il correspond à ce que je vis en ce moment… Je ressens en moi, la libération des anciens schèmes auxquels je ne veux plus être attachée. Je me sens légère, et mon centre divin plus rayonnant…
    Gratitude…. à vous et vos guides

  3. Claudine

    Une profonde gratitude pour ce cliché toujours aussi juste ! la dernière phrase me plonge dans le ravissement et un grand sourire me vient spontanément. Portez-vous bien sans cesse accompagné de La Lumière d’Amour.