Cliché énergétique du 26 avril 2016

 

Très occupés, pour la plupart, vous n’avez probablement pas eu grand temps pour savourer les sublimes effluves du mois d’avril, qui se termine par une entrée dans les puissantes énergies du Wesak (Pleine Lune des Maîtres) et les effets des éruptions solaires assez soutenues.  Surtout que, en ce moment, vous continuez de supprimer les liens qui vous gardaient prisonniers des anciennes manières, devant affronter les blessures profondes de vos expériences du passé, pour retrouver le sentiment d’innocence inné que recèle votre Essence divine pure et parfaite.  Désormais, vous deDIGITAL CAMERAvez vous préparer à vivre libre et heureux, à chaque instant, dans l’oubli autant du passé que de l’avenir et dans le dépassement des événements terrestres.

Mois de renaissance, année après année, avril inculque toujours une puissante poussée vers l’avant et vers le haut, pour dégager d’autant des pièges du passé et des ornières de la densité et de la dualité.  Mais, du coup, il vous occupe beaucoup, ajoutant activités sur activités, à l’image du ménage du printemps.  Dans le contexte de plusieurs planètes qui amorcent un mouvement rétrograde, vous n’avez pas d’autre choix que de vous y mettre et d’abattre toute besogne qui se présente, obligés, en même temps, de tout nettoyer, purifier, ordonner, réajuster ou, pour employer un langage plus contemporain, de tout recalibrer et réinitialiser.  Par bonheur, toute initiative en ce sens vous aide à mieux vous ajuster, à tous égards, à la Réalité nouvelle.

La présente phase de transition ne se passe pas de manière aussi douce chez tous les êtres incarnés.  Dans le présent passage obligé, il leur saute au visage leurs points de blocages qui, dans le concret, peuvent s’exprimer par des malaises physiques ou des symptômes de maladie, des confrontations dans leurs diverses relations, la complication de leur situation de vie.

Vous devez comprendre que vous ne pouvez plus tenter de vous sortir de vos ornières, de vos problèmes, de vos difficultés, de vos dilemmes tout seuls, mais que vous devez faire appel au Pouvoir de votre Centre divin.  Vous ne pouvez plus vivre dans la solitude ou l’isolement, mais vous faire solidaire des autres et vous élever dans la Conscience de l’Unité, qui vous rappelle que ce que vous faites aux autres, vous le faites à vous-mêmes, et inversement.  Vous ne pouvez plus vivre davantage pour les autres que pour vous-même, en continuant de donner plus que vous n’acceptez de recevoir, sans vous attirer une plus grande pénurie et plus de mépris.  Vous ne pouvez plus continuer d’être ce que vous croyez être ou ce que les autres veulent que vous soyez, au lieu d’être vous-même.  Surtout, vous ne pouvez plus penser d’abord à améliorer votre situation matérielle avant de veiller à votre ascension spirituelle.

Vous traversez un passage obligé dans lequel vous ne pouvez aucunement vous assurer la victoire par la résistance.  Tant que vous maintiendrez des choix mauvais, les problèmes augmenteront et se feront plus complexes, votre vitalité décroîtra.  Le temps est à la transcendance et au saut quantique dans le Monde nouveau.  Tant que vous ne ferez pas les bons choix, vous continuerez d’être éprouvés, soit de vous éprouver vous-mêmes.  Vous ne pouvez plus vivre autant des tripes, des émotions et du mental, vous devez impérieusement vous rapprocher de votre cœur.

Ce qu’il y a de plus rassurant, parce que vous êtes parfois bousculés et poussés dans vos derniers retranchements, c’est que, maintenant, vous détenez l’énergie pour y arriver, ce qui n’aurait pas été le cas, il y a à peine quelques mois.  En un rien de temps, vous vous seriez sentis submergés par l’ampleur des nouvelles tâches ou des nouvelles démarches qui, désormais, se présentent à vous, surtout que, dans le contexte actuel, vous ne pouvez que prévoir qu’il s’en ajoutera d’autres.  Vous ne pourrez plus  vous éviter de confronter ce que vous n’aviez cessé de remettre à plus tard ou que vous aviez balayé sous le tapis.

Diversement, dans votre univers personnel, vous vous voyez mettre la dernière main à des tâches fastidieuses et vous parvenez à mettre en chantier des projets que vous vouliez entreprendre depuis des années, ce qui vous apporte un grand sentiment de satisfaction et d’accomplissement.   Tout se passe un peu comme si vous viviez une grande libération parce que, enfin, vous avez décidé de mettre un terme à la résistance et de lâcher prise à nombre d’égards.  Vous êtes las des combats,  des efforts improductifs, des années de vache maigre, des relations conflictuelles, des conditions instables, des situations précaires, d’un bonheur mitigé, ce qui vous motive à sauter de plain-pied dans le Monde nouveau.  Bien que nous vous ayons appris comment y parvenir, il vous reste des notions à décanter pour découvrir comment y parvenir, comment les appliquer.

En effet, avec tous les atavismes que vous avez développés, tous les vieux bagages que vous avez accumulés, toutes les souffrances que vous vous êtes infligées, tous les réflexes mécaniques que vous avez développés, ce n’est pas en un clin d’œil que vous pouvez passer, dans la confiance et la foi, d’une manière de vivre à une autre.  Mais, dans ce que vous parvenez à changer, ce qui impose parfois une intervention en profondeur, vous ne pouvez qu’obtenir l’impression de trouver votre juste place, de trouver l’emplacement exact des choses et de vous aménager de nouvelles conditions de vie.  Dès que vous parvenez à vous dégager de certaines situations temporairement chaotiques, vous en tirez l’impression que vous avancez sur un terrain plus sûr, plutôt prometteur.

Tout ce que vous rectifiez allège les énergies qui vous entourent, les raffine, en relève le taux, ce qui ne peut que vous servir.  Parfois, vous êtes tellement pris dans les transformations qui s’imposent que, non seulement, vous ne voyez pas le temps filer, mais que ce n’est qu’après un moment de pause que, dans un grand apaisement inhabituel, vous en ressentez la pertinence et la justesse.  Vous n’en avez pas fini avec la démarche des renoncements et des ajustements, mais vous êtes très avancés dans ce passage obligé.

En tout cas, c’est avec beaucoup d’aise que vous commencez à constater les résultats des efforts que vous avez produits dans votre passé récent.  Comme nous l’avons déjà souligné dans un message antérieur, vous atteignez présentement ce que nous oserions qualifier de point culminant d’une phase de quatre mois d’alignements et d’ajustements à tous égards, ce qui vous donne l’impression d’enfin rentrer à la Maison.

Veuillez croire que, si ce n’est pas encore votre cas, cela ne tardera pas à l’être.  Pour vous en assurer, il vous suffit d’ajuster votre boussole interne sur le fait de mener la Vraie Vie dans votre Foyer véritable.  Dans votre état d’activation actuelle, si nous vous disions combien d’entre vous s’apprêtent à franchir ce pas ou à procéder à ce saut, vous n’osvivre-du-coeureriez le croire.  Et, le plus rassurant, c’est que, les Forces sombres se retrouvant en déroute, ce qui leur fait perdre de leur ascendant sur vous, tout contribue de plus en plus à vous supporter dans ce choix.

Dans sa présente phase de dissolution, votre monde pourrait connaître des moments explosifs, extrêmement déstabilisants, au point de dérégler largement l’ordre social.  En raison de certaines réactions émotionnelles, des événements sans trop d’importance pourraient prendre des proportions considérables, complètement injustifiées.  Dans ce contexte de confusion, les êtres humains en incarnation pourraient avoir de plus en plus de difficulté à se faire confiance et à communiquer de manière saine et pondérée.  Même dans vos relations personnelles, vous pourriez assister à des brouillages inattendus, même à des ruptures radicales.

De votre côté, vous gagnerez à continuer de vivre de manière amoureuse, à garder votre sérénité et à répandre plus de joie autour de vous, de manière à susciter la bonne volonté et à maintenir un minimum de cohérence dans votre milieu.  N’est-ce pas ce qu’il convient de faire quand tant de gens de votre planète, pourtant de cultures différentes, ont été formés dans la notion de l’oubli d’eux-mêmes et du sacrifice, même du martyre, ce que dans leurs croyances personnelles ou leurs convictions religieuses, ils ne savent pas aller à l’encontre des principes évolutifs et de la cohésion mondiale?

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

4 Responses

  1. Lise patenaude

    Merci pour cet enseignement je te souhaite de bien récupérer et aussi est-ce que tu pourrais nous suggèrer une formule pour faire notre demande pour recevoir intuition de ce que nous devons changer en nous et plus merci encore et sois béni

  2. Bertrand Duhaime

    Il s’agit d’y aller le plus simplement du monde, avec ses propres mots. On peut par exemple dire: «Mon cher Centre divin, merci de me faire savoir clairement ce que je dois changer dans ma vie, au gré de mes besoins de changement.» En principe, les expériences du moment présent, si on reste bien centré, contribuent précisément à ce dévoilement, d’où il ne reste qu’à scruter ce présent, pour voir ce qui semble clocher.

  3. Lise patenaude

    Merci pour ta réponse .ca m’est d’un grand secourt.sois béni et encore bon rétablissement