L’EMPREINTE DU REPTILE, L’EMPRISE DES «LIZIES»… SUR UNE POPULATION DE MOUTONS INCONSCIENTS…

Vous en vouliez de l’action?  Alors, observez attentivement ce qui se profile, car vous pourriez enfin en avoir.  Tout n’a-t-il pas bien commencé avec les menées tentaculaires à travers le monde de l’EI ou Daesch?  Il fallait s’attendre à une recrudescence des Forces de l’Ombre, qui ressentent de mieux en mieux leur fin se profiler à l’horizon.  Aussi, dans des tentatives désespérées, elles préparent une intervention maléfique, ce que des gens ont pu constater jusque chez nous, lorsque, circulant entre Montréal, Sherbrooke et Québec, ils ont pu constater avec trouble ou stupéfaction, à l’été 2012, une enfilade otonte-des-moutonsstensible, sur des kilomètres et pendant de longues semaines, de wagons ferroviaires plats à ranchers, chargés de matériel militaire, dans le secteur  de Saint-Apollinaire, jouxtant l’Autoroute transcanadienne, comme si des gens établis dans des postes de responsabilité sentaient le besoin de se préparer à un conflit majeur… ou d’exécuter une tentative d’intimidation massive!

 La question à se poser, c’est où ont bien pu passer ces équipements militaires, puisqu’ils se sont volatilisés et qu’aucun média n’en a fait mention? Aujourd’hui, l’âme de tout Phare de Lumière n’a pu que tressaillir à l’annonce bien orchestrée du présumé démantèlement, au Canada, d’un complot terroriste, relié à la branche iranienne d’Al-Qaïda, visant les services ferroviaires entre le Canada et les États-Unis.  Bien qu’on ne doive pas partager la vision d’un complot mondial de la manière et de l’ampleur que certains fanatiques de la dénonciation, les tenants à tous crins de la Conspiration généralisée, lui prêtent, il est forcé d’admettre que, bien qu’affaiblies, les Forces de l’Ombre ne vont pas lâcher prise à leurs visées destructrices des aspirations de l’humanité et à leur volonté de son asservissement aussi facilement.  Leur dernier effort va consister à tenter d’établir, dans les meilleurs délais, un régime policier mondial, consécutif à une intense campagne de peur, à partir du degré de réussite de ce qui se produira aux États-Unis, l’un des bastions des Reptiliens, avec le Royaume-Uni et, à un degré moindre, le Canada.   Par la suite, il ne restera qu’à tenter de préparer, pour généraliser la peur — ce qui ne pourra qu’avorter — une troisième Guerre mondiale, parce que ces Forces cachées veulent réduire la population humaine, alors que la planète, avec l’humanité qu’elle porte, gagne trop en Lumière spirituelle.   Mais ces entités ne le savent pas trop, d’où elles s’essaient à toutes sortes de manigances et de stratagèmes au détriment de l’espèce humaine!

En effet, on ne peut que s’étonner du revirement de la politique mondiale canadienne, qui faisait l’admiration de nombreux pays, suite à l’accession du Parti conservateur à la tête du Parlement d’Ottawa , une transformation radicale qui a amené rapidement à un rapprochement de vision avec la politique impérialiste étasunienne, un resserrement des liens politiques avec Israël, à un alignement sur ses décisions et à un raffermissement de l’allégeance du pays à la Couronne britannique.   Mais on peut mieux comprendre les resserrements des lois du pays, pour les rendre plus répressives, imposés par le Parti conservateur depuis qu’il a obtenu la majorité au Parlement canadien.

Il faut se rappeler que le Parti conservateur, appelé le «Parti Tory», garde des attaches orangistes, une association protestante formée de loges et fortement anticatholique et anti-française, affiliée internationalement au Grand Conseil impérial de l’Ordre d’Orange, qui jouit d’une pénétration importante dans la hiérarchie militaire et les forces de l’ordre du Canada, dans toutes les provinces, sauf au Québec.

Si on objectait que ce n’est pas le cas du présent Parti conservateur, qui résulte de la fusion assez récente (2003) de l’Alliance canadienne et du Parti progressiste-conservateur du Canada, ce l’est manifestement de plusieurs de ses membres.   Peut-être pourrait-on y trouver l’explication de l’allergie apparente du premier ministre, un homme qui  boude les médias et se tient loin des gens, donne d’une main, mais reprend de l’autre, pour tout ce qui peut faire avancer les intérêts du peuple québécois.

Ce que l’ancien Premier Ministre tentait de cacher, en disant qu’il aimait bien les Québécois et que sa ville canadienne préférée était Québec.  Dans ces simples exemples, on ne peut que constater que les meneurs de notre pays, comme ceux de bien d’autres, dans leur inflexibilité, leur duplicité et leur arrogance, qui les amène à refuser tout compromis politique et social, pourraieLa-Boetie-servitude-volontairent n’être que les vassaux de certaines Forces souterraines reliées à diverses monarchies, aux banques et aux magnats du commerce nternational, autant de conspirateurs, préparant la servitude volontaire ou acceptée.

Dans ce contexte, il ne serait pas anodin que certaines têtes couronnées aient multiplié leurs incursions chez nous, au cours des dernières années, pouvant y chercher une terre d’accueil dans le cas où le projet abominable de leurs supérieurs d’ailleurs tournerait mal.  Comme l’espionnage de tout le monde, y compris des dirigeants de la majorité des pays significatifs, de la part des États-Unis, ne peut représenter de la fumée sans feu.  Et comme le renforcement légal contre les sectes et la restriction des libertés individuelles, en France, ne sont probablement pas plus dénués de sens.  Que pouvaient bien cacher les affinités d’un Premier Ministre canadien pour la Couronne britannique, encore l’emblème de sa souveraineté sur le Canada, alors que la plus large portion de la population ne penser qu’à lui soustraire ce privilège dépassé, anachronique?

De toute manière, dans la volonté de certains tireurs de ficelles du destin du monde, avec le concours d’un président étatsunien mal informé et manipulé, limité dans sa marge de manœuvre, au point qu’on pourrait le prendre pour un conspirateur voilé, que peut faire la souris canadienne devant les exigences secrètes de l’éléphant américain.  On ne l’a que trop bien compris dans l’attitude de compresseur des États-Unis dans la querelle du bois d’œuvre, il y a quelques années, alors qu’ayant à plusieurs reprises remporté le verdict d’un tribunalinternational, le Géant étasuniens a finalement réussi à les faire renverser les uns après les autres, on se demande bien par quel moyen.

 Actuellement, on peut sentir cette ingérence dans les affaires de divers pays dans le fait que la CIA et le FBI se présentent toujours la binette, sous le couvert d’intentions amicales, mais des plus paternalistes, chaque fois qu’un événement dramatique de leur plan est enclenché dans un pays étranger, puisque leur intention d’hégémonie vise le monde entier, ce qui les a amené à établir de solides tentacules un peu partout dans le monde libre en se payant des pantins de haut niveau.  En outre, les divers services de renseignements étasuniens vont jusqu’à espionner sans regret et sans vergogne leurs amis, des hommes et des femmes politiques.

Ainsi, après l’attentat de Boston, qui a forcé une surveillance accrue des activités publiques, de la part des diverses polices et armées du monde, on pourrait comprendre que ce nouvel épisode de terrorisme présumé, que ne pourraient gober que les naïfs et les complaisants, fait partie de l’escalade d’incidents et d’accidents de nature à renforcer l’emprise des forces de l’ordre, de plus en plus unifiées, un peu partout dans le monde, afin de contribuer à la réussite de certains projets machiavéliques, conçus par des entités négatives, destinés à inféoder l’humanité.  Cette probabilitéPaul-Dussert_01 impose un appel à la vigilance de la part de tous les citoyens responsables et des êtres évolutifs.  Les divers attentats dans de nouveaux pays du monde, notamment les deux qui se sont produits chez-nous, au Canada, et plus récemment, ceux de Paris, n’ont que renforcé cette idée, que les gens en viennent à légitimer, de la suppression dite temporaire de certains droits civiques.

Espérons que le nouveau Premier ministre de notre pays, le Canada, Justin Trudeau, qui semble différent de son père dans son antipathie pour les Québécois, surtout pour les souverainistes, rétablira la réputation de pays pacifique et généreux.  Dommage que, par sa manière de manier le français, bien qu’il parvienne à se faire comprendre, mais dans une langue boiteuse, il démontre qu’il a perdu de l’intérêt pour une part de ses origines.  En tout cas, on sent clairement le camp qu’il a décidé de privilégier, sa branche anglophone, à laquelle il appartient par sa mère, une personne significative dans l’éducation et l’imprégnation d’un enfant.

Comme je n’ai pas pris le temps de consulter plus profondément mes intuitions profondes, j’aimerais mieux me tromper dans mes interprétations que de passer sous silence des faits qui pourraient, dans un avenir plutôt rapproché, faciliter l’établissement de l’humanité dans un état de servilité, ce qui ne pourra pas survenir, mais qu’on va probablement tenter.  L’essentiel, c’est qu’aucun complot des Forces sombres résiduelles ne pourra empêcher la planète Terre et l’humanité de connaître un destin plus lumineux, plus rapproché que beaucoup ne le croient, même si ce n’est pas pour demain.

Mais ne voyons ni le mal ni le chaos pour nous rappeler que le pire est souvent le meilleur allié de la Lumière parce qu’il annonce généralement la fin d’une ère, d’un système, d’un régime. La transcendance des événements de celui qui se sait Amour pur l’amène à échapper à ce genre de contingences.  Et transcendance veut dire accepter de vivre dans un plan supérieur de conscience, par son union à son Centre divin, un état où le bonheur et la paix sont la seule expérience permanente.  Trop observer les aléas du monde garde dans la densité, source de dualité et de régression.

© 2014-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur