QUI CONFIRME UN NOUVEAU COMMENCEMENT. 

Cliché énergétique du 22 juin 2018

Peu importe que, personnellement, vous ayez assisté au solstice d’été plutôt qu’au solstice d’hiver, vous n’avez pu vous empêcher d’en reconnaître la puissance exceptionnelle, mais sans trop d’effets secondaires négatifs pour le moment. C’est que vous commencez à peine à intégrer et à assimiler les énergies d’Éveil qu’il comportait, ce qui vous prendra probablement des semaines ou des mois.

Chez certains des vôtres, le dernier solstice a permis l’accomplissement des premiers pas vers l’Éveil, tandis que, chez les autres, il a apporté plus de vitalité, d’ouverture, de compréhension, les rendant plus conscients de leur devoir de s’écarter de leurs semblables plutôt toxiques, afin de préserver leurs précieuses énergies, et de mieux tendre la main à ceux qui, remplis de plus de bonne volonté, se disposent à ouvrir plus grandement leur conscience et à collaborer à l’issue plus heureuse du destin collectif et planétaire, ou à ceux qui, depuis déjà si longtemps portent le fardeau de cette transformation presque seuls.

Quoi qu’il en soit, grâce à la plus récente dispensation énergétique, bon gré mal gré, l’Ordre divin se rétablit et reprend ses droits de sorte que, pour l’instant, vous êtes plus convié à observer et à réfléchir qu’à agir, ce qui n’est pas dire que, plus ou moins prochainement, vous serez conviés à le faire.

solstice_ete_2018Peut-être comprendrez-vous mieux où vous vous situez et ce à quoi vous êtes désormais appelé, si nous repassons les péripéties les plus récentes de la dernière phase ascensionnelle. Les énergies des dernières semaines de mai et des premières de juin vous ont plutôt donné l’impression de vous être retrouvé dans un manège de montagnes russes, très surprenantes par leurs extrêmes. Elles vous ont fait comprendre que, à partir de maintenant, vous ne pourrez plus vous attacher aux divers éléments que votre présente existence comporte, parce que vous ne savez jamais quand l’un d’eux, ou plusieurs d’entre eux, pourraient vous être pris, ce qui pourrait changer votre situation du tout au tout.

Tour à tour, vous avez eu l’impression de monter une colline escarpée, mais dans une telle lenteur, que vous en veniez à croire ne plus progresser. Soudain, voilà que tout tournait sens dessus dessous, dans un renversement, car vous traversiez une phase de distorsion, peut-être courte, mais pendant laquelle tout donnait l’impression de devenir bizarre, surtout les gens qui adoptaient des comportements erratiques ou la température qui faisait des siennes.

Dans votre course, soudainement effrénée, vous aviez l’impression que tout allait trop vite, que vous ne parveniez plus à reprendre votre souffle, à travers un mélange inattendu, autant de percées favorables que de changements pénibles ou déstabilisants. Et, l’haleine courte, le cœur chaviré, vous appeliez à l’aide quand, dans une courbe inattendue, vous ne parveniez plus à voir ni à comprendre vers quoi vous vous dirigiez. Sauf que, sans avoir trop le temps de reprendre votre souffle, comprenant la quantité de choses dont vous deviez vous libérer, vous pensiez pouvoir en tomber malade.

Puis, selon votre positionnement, à un moment ou à un autre, tout s’est éclairci, prenant un aspect si vrai et réel, que vous avez enfin compris ce qui se passait vraiment. Vous aviez simplement subi des accélérations et des ralentissements, au gré des vagues successives d’énergies nouvelles, qui contribuaient à vous rendre autre, à vous amener à vous reconnaître dans une stature supérieure, à titre d’artisan d’un Monde nouveau, ce qui ne permettrait pas que, au terme de votre présente transformation, il vous reste le moindre lien frauduleux ou le moindre souvenir pénible de votre ancienne histoire. Par moments, vous n’aviez pas d’autre choix que de vous retirer dans votre petit univers parce que, très sensibles, vous ne parveniez plus facilement à porter l’oreille à certaines nouvelles du quotidien ou tolérer certaines interactions sociales avec le monde extérieur.

À vrai dire, pour plusieurs d’entre vous, il s’agissait surtout de marquer une pause de manière à vous reposer et à refaire vos énergies de manière à vous concentrer sur la guérison de certains ennuis de santé inhabituels, peut-être aux pieds ou aux jambes. Sinon, vous deviez veiller à régler des problèmes mécaniques de certaines de vos possessions, surtout de votre moyen usuel de transport, qui, par un bris, vous rappelait que, pour vous, le temps est venu de réaménager complètement votre manière de vous déplacer dans votre monde terrestre.

Par bonheur, le 13 juin, la Nouvelle Lune a apporté, dans la trame énergétique de la Terre, un changement bien souhaité, qui a cependant engendré des fluctuations météorologiques et des variations climatiques assez importantes. Après des semaines de temps humide, plutôt froid, le soleil semble de retour pour installer un été, qui pourrait rester étrange, mais qui devrait comporter un air tout neuf, un air tellement plus propre et plus frais.

Vous pouvez le pousser ce soupir de soulagement, parce que tout donne l’indice que vous êtes bel et bien descendu des montagnes russes, de sorte que, à partir de maintenant, vous serez mieux à même de constater où elles vous ont porté. Et, justement, vous en êtes à un point où tout est différent, dans un paysage plus vaste, d’une luminosité plus grande, alors que, en conscience, vous avez gagné en largeur, en hauteur et en profondeur. Pour vous, il n’y a plus moyen de revenir en arrière, à la manière dont les choses se faisaient et se passaient, et il semble bien que vous soyez tout à fait d’accord avec cet état de fait.

À ce point, il nous faut également vous rappeler les effets intenses de la remise à zéro du code 11 : 11 : 11, qui peuvent en avoir ajouté aux perturbations dans vos affaires et vos relations. Depuis, de nombreux voiles tombent, vous permettant de prendre conscience de beaucoup de faits et de réalités qui vous échappaient jusque-là. Par exemple, un bon nombre de vieux problèmes, négligés depuis trop longtemps, gagnent en évidence, de sorte que vous puissiez les régler et les éliminer de votre être. Tour à tour, il vous sera rappelé les situations déséquilibrées ou inharmonieuses de votre existence dont le rajustement s’impose dans l’immédiat.

Depuis votre accès à un Nouveau Commencement, c’est presque quotidiennement que, dans leur bombardement, les nouvelles énergies font ressurgir un aspect nouveau, vous révélant un point à rectifier que vous aviez oublié ou une nouvelle facette de votre réalité que vous ignoriez. Aussi se peut-il que vous ayez l’impression de vous retrouver dans une cocotte-minute dont le contenu pourrait exploser à tout instant. Cette impression s’accompagne de la résurgence de vieilles émotions réprimées, celles qui ont accompagné vos lointaines blessures et déceptions, à la manière de la coulée de lave constante d’un volcan en éruption.

Les péripéties quotidiennes vous ramènent de nombreux éléments que vous avez évité de considérer, tels ces moments lors desquels on vous a instrumentalité ou utilisé, on a abusé de vous ou on vous a traité sans respect. C’est que vous êtes enfin en mesure de réaliser que vous ne pouvez plus tolérer, d’aucune personne, ce genre de comportements ou d’attitudes, parce qu’elles ne sont plus acceptable sous aucune forme. Vous comprenez que le temps est venu de prendre position et d’extirper les racines de ces interventions blessantes, de la part d’autrui, sans vous prendre pour une victime innocente dans ce que vous avez vécu, mais plutôt parce que, pour avoir pris de l’expansion et mieux vous respecter, vous n’en avez tout simplement plus besoin.

Ces puissantes énergies de redressement et de dissolution peuvent provoquer des malentendus chez vos amis et les membres de votre famille, ce qui peut faire surgir le besoin de vous en éloigner. Comme rien n’arrive par hasard, vous devez trouver dans cet enjeu la nécessité de procéder à certains changements majeurs dans vos relations. Là où l’intégrité, le respect et le soutien mutuel n’existent pas, il ne peut que surgir des complications de nature à affliger. Alors, cette fois, vous ne pouvez repousser le moment de clarifier s‘il vaut mieux de laisser partir certaines personnes, plutôt que de continuer à les accueillir dans votre univers, parce que le temps est venu de passer à autre chose. Et la situation du monde vous l’illustre de son mieux.

D’abord, ce qui se passe aux États-Unis, ce pays où un président décrète d’arracher des enfants, souvent en très bas âge, des bras de parents, des migrants, qu’on incarcère, pour les déplacer ailleurs, oisifs, dans de véritables camps de réfugiés, peut vous révolter. Pourtant, cette situation absurde ou aberrante de traitements inhumains sert à réveiller un plus grand nombre de gens à ce qui se passe réellement, depuis si longtemps, à leur insu, et qui ne peut perdurer. En effet, la majorité des gouvernants des divers pays ont systématiquement caché certaines réalités à leurs citoyens, mêmes qu’ils les ont réprimés de bien des manières, plus ou moins subtiles, selon les contrées.

D’un autre point de vue, que faut-il encore comprendre de ce riche pays impérialiste qui a, comme un rouleau compresseur, imposé sa culture, son mode de vie, son système de consommation et sa police au monde et qui maintenant accuse les autres pays de ses divers déboires, notamment de son appauvrissement et de sa chute de prestige, en se lançant dans un protectionnisme égoïste, par une guerre commerciale, jusqu’avec ses alliés. Car il est clair que les dirigeants de ce pays ne comprennent pas la loi de l’Attraction et du Juste Retour Et dans cette prétention insidieuse de se dire l’Amérique, quand elle n’est jamais que la patrie des Étasuniens, non des Américains, une prérogative qui revient d’abord à tout citoyen des trois Amériques, ne confirme-t-elle pas sa complaisance dans les demi-vérités?

Bien souvent, le présumé système de droit, instauré dans vos pays, n’a servi qu’à infantiliser les populations, à engendrer chez elles un sentiment d’insignifiance et de fausse sécurité, à les empêcher de s’affirmer jusqu’à les désemparer ou les confiner à l’impuissance. Ce système les a forcés à respecter certaines normes sociales, souvent arbitraires ou inutiles, dans l’intention de les amener à bien tenir leur place, soit celle qu’on leur a assignée, dans les rouages bien huilés d’une vaste machine. Depuis longtemps, sur Terre, la Justice, qui force l’application des lois, souvent avec l’appui des services de police et de l’armée, sert presque toujours les plus forts.

Présentement, même «La Coupe du Monde de la FIFA» sert à amplifier, aux yeux de tous, d’anciennes aberrations qui se perpétuent. D’abord, sans chercher à vous maintenir dans la dualité, nous ne pouvons nous empêcher de souligner l’incohérence du choix du pays d’accueil, la Fédération de Russie, une entité politique dont la démocratie n’est qu’apparente, qui, à grands frais, tente d’épater le monde, pendant que son économie stagne, qu’une large part de sa population vit dans le marasme, que son hégémonie mondiale se confirme.

Que dire encore des participants à cette rencontre sportive, surtout de ces mêmes huit pays qui ont toujours remporté la coupe, année après année, au cours de ses quatre-vingt-huit rencontres internationales antérieures. Les jeux actuels, qui pourraient changer la donne, attestent l’écart entre des équipes qui manquent toujours de confiance en elles par rapport à d’autres qui étalent, dans la prétention et l’arrogance, leur richesse et leur présumée supériorité.

Dans ces conditions, il n’étonne plus que de plus en plus des vôtres se révoltent de tout ce qu’ils découvrent. En revanche, peu d’entre eux comprennent l’importance de s’ajuster à l’Entité collective divine qu’ils forment. Comment ne peuvent-ils pas comprendre cette évidence qui grandit jour après jour, à savoir que nul ne peut plus s’isoler, dans une impression d’être séparé des autres, d’être détaché de leur destin.

Pourtant, ce n’est qu’en s’unissant à titre de membre d’une Seule et Unique Entité collective, que l’Humanité pourra assumer la responsabilité de la transformation du monde, de sorte que le fardeau ne repose plus que sur les épaules des quelques personnes éclairées, plus courageuses que les autres, parce que, pour l’avoir déjà porté trop longtemps, elles se sentent presque au bout du rouleau. Chacun devrait apporter sa quote-part d’entraide, chaque fois qu’il constate que de l’aide est requise, ce qui permettrait d’engendrer la Magie capable de réaliser l’impossible. Et s’il y en a qui méritent le support de tous, ce sont bien les Pionniers du Nouveau Monde.

En ce moment même, collectivement, vous faites face à des défis colossaux, mais il vous est également présenté autant d’occasions de produire des changements constructifs. Le potentiel de percées majeures devient omniprésent dans la mesure que vous élargissez votre vision et que vous revêtez votre Stature véritable. Il ne vous reste qu’à produire la Magie. Voyez grand, vivez large, ouvrez votre cœur, collaborez les uns avec les autres, écartez les obstacles à l’Amour, restez vrai, compréhensif et lumineux en tout temps.

Transcendez le vieux monde en dissolution et vivez comme une entité qui sait, au-delà des apparences, avoir accédé au Monde nouveau! Et, au-delà des rumeurs du monde et du chaos ambiant, veuillez croire que le meilleur reste à venir et qu’il ne devrait pas tarder à s’exprimer.

© 2018, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

5 Responses

  1. Daniel

    Merci encore pour ces mots sur un devenir souriant. Je fluctue entre haut et bas tant il me semble etre bousculé. Mais l’acceptation de ce changement m’indique aussi une forme de guérison.

    Répondre
  2. MARIE

    Merci Daniel, oui j’ai les jambes qui flageolent par moment, mais je l’accepte en me disant
    que ceci n’est que passager, et que nous tous nous nous libérons progressivement.

    Répondre
  3. Antoine

    Je lis et relis cet article, long comme d’autres. J’y vois de nombreuses coincidences avec ce que je ressens. Ce qui, bien sûr, me trouble. Est-ce illusion ou jeux de perpective qui fait que je projette simplement ? ou bien, l’Éveil est-il bien réel et quand nous pourrons former une masse plus importante de personnes qui vont changer réellement le Monde et construire quelque chose de Nouveau sur des actes magiques ? J’y crois… mais des fois aussi, je doute.

    Répondre
  4. claude jeambrun

    Merci pour vos bulletins que je lisais sur facebook. J’ai retiré mes contacts avec ce groupe, et c’est un immense plaisir de vous retrouver.
    Au plaisir de vous lire.

    Cl Jeambrun

    Répondre
  5. ninithekid

    Bonjour Bertrand, merci encore une fois pour ce partage. Je suis surprise que vous n’ayez pas publié encore sur l effet de cette derniere pleine lune. Quel changement! Et quel debut de mois juillet! Je ne sais pas ce que vous avez senti mais de mon coté je me sens sur l’autoroute du present poussée par des energies de soutien avec un peu de tristesse de voir s eloigner l ancienne route du passé avec ce que j ai du laisser aller mais en etant sereine dans le fond. Il y a eu un switch. C est du lourd qui a cedé, des comportements et des attentes communs à plusieurs vies qui etaient l ancien fil conducteur de mon existence sans meme que je m en rende compte tellement c etait habituel. J ai eu une coincidence par des reves recurrents qui ont fait m interroger, puis encore une coincidence et là la piece c est eclairée dans son ensemble. Un changement radical s’initie et ce n est pas un choix, c est l aboutissement d un chemin pour aller vers un autre. Mais cette fois ci la concience est ok avec le nouveau elle ne doute pas dans le fond. Notre etre lumineux tocque à la porte depuis un bon moment et là les conditions sont reunies pour que notre conscience accepte enfin de l accueillir pleinement à bras ouverts genereusement (aussi car elle acte à force de recherches infructueuses, qu elle en est desormais las, que c etait finalement la meilleure solution actuelle). Je ressens aussi beaucoup de compassion pour toutes les parties moi. Je ne vois pas le bout du chemin mais c est comme si j etais dans un courant à haute vitesse, mais pour la premiere fois confiante, un peu comme les tortues dans leur courant marin. Comme peut etre beaucoup d’adultes, j’avais perdu et meme renié mon ame d’enfant aujourd’hui en premier pas j’entreprends de la retrouver, car je pense que c est là que se trouve le chemin de construction du nouveau harmonieux et les enfants guerissent les adultes!
    Bien à vous,
    Ingrid

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *