UN APPEL PRESSANT À LA VIGILANCE…

   Depuis de nombreux mois, la dualité, qui projette d’un extrême à l’autre et polarise les clans, mène ses ravages les plus destructeurs, donc les plus salvateurs, avant d’éclater pour toujours comme une bulle de savon.  Mais comme, dans la perspective humaine, le temps ne représente pas la même durée que dans les plans subtils, vigilanced’où provient ce constat, chacun pourrait rallumer sa vigilance pour éviter que les dernières phases de la Grande Sédition, d’autant plus résistantes qu’elles sont réfractaires et ténues, ne l’amochent trop et ne le dévoie pour un temps.

   Ceux qui pensent que, dans le milieu des présumés Phares de Lumière, les messagers échapperaient tous à la dynamique de la dualité, se leurrent, ce qui peut représenter un grand danger pour ceux qui les accompagnent ou les suivent.  Il faut savoir que, jusqu’au terme de l’Illumination planétaire, tout Point de Lumière incarné attire autour de lui des êtres qui, inconsciemment, se centrent, les uns, sur la Lumière, la quête ou la défense du bien, tandis que les autres se centrent sur les Ténèbres, l’opposition au mal ou son interdiction.  Ainsi, il se forme autour de lui un microcosme fortement polarisé, qui comporte bien peu de véritables sages complètement neutres dans leurs appréciations, appelé à transmuter une part des incompréhensions de l’humanité.  Ce schéma se produit dans les cercles de plus en plus élargis des Serviteurs de la Lumière, qui se relient subtilement selon divers degrés d’affinités, jusqu’à englober l’humanité entière, en tant que Corps collectif de Lumière.  Ainsi, à tous les niveaux d’intervention des Êtres de Lumière, on peut retrouver le meilleur comme le pire, ce qui est d’autant plus difficile à discerner que, dans les sphères supérieures de ces intervenants, les moyens de manipulation conscients ou inconscients deviennent de plus en plus difficiles à repérer, tellement ils savent se revêtir d’une apparence de Lumière.

   Par bonheur, il y a quelques mois, soit au milieu de 2011, Michaël, le Gardien de la Conscience christique, a promulgué un décret, au nom du Créateur, visant à éliminer progressivement les imposteurs conscients et inconscients qui occupent, sur Terre, la scène de l’enseignement, de la diffusion et de la transmission de la Lumière.  Contrairement à ce que les gens croient, du fait que, dans les temps anciens, on le considérait comme le Chef des Milices célestes et qu’on le représentait brandissant une épée de Lumière, dans son épuration universelle, ce valeureux archange procède toujours dans l’amour, avec patience et douceur, par respect du libre arbitre de chacun.  Ainsi, au lieu d’éliminer un candidat volontairement ou involontairement réfractaire aux injonctions divines, comme certains aimeraient le croire, il veille simplement à l’entourer d’une ellipse énergétique qui, en prenant de l’expansion, le sépare peu à peu des gens qu’il entraîne dans son sillage, jusqu’à ce qu’il se retrouve isolé et que, souffrant d’inanition, il en vienne à résipiscence et appelle le salut ou qu’il en vienne à périr en raison de sa propre résistance à la Lumière.  De cette manière, par l’isolement et la pénurie progressive qu’il éprouve, le prétendu Serviteur de la Lumière obtient, pour ainsi dire, un délai de réflexion qui lui permet de se remettre en question, sinon, il finit par se piéger par lui-même, s’enfermant peu à peu dans le cercle énergétique du choc en retour plus ou moins puissant qu’il s’attire par son ignorance, ce qui peut l’entraîner dans une stase prolongée qui met temporairement un terme à son évolution.

   Voilà ce qui explique que, au cours des dernières années, plusieurs sites de spiritualité ont fermé (bien qu’ils n’aient pas tous mis un terme à leurs opérations pour cette raison, ce qui pourra leur permettre de renaître, si c’est le désir de leurs animateurs, sous une forme épurée, plus en adéquation avec l’énergie et les révélations des temps présents).  C’est ce qui explique aussi que la Justice française a récemment démasqué un prétendu Grand Gourou de ce pays, qui se retrouve présentement aux prises avec les tribunaux locaux, ce qui pourrait incessamment se produire ailleurs.

   Ici, au Québec, on peut s’inquiéter du sort d’un site de spiritualité, pourtant mu par le bon vouloir, mais qui, malgré son essor apparent, pourrait, tôt ou tard, connaître des difficultés, peut-être même l’élimination, parce qu’il inclut trop d’enseignements disparates et, du coup, fallacieux — entre autre trop de textes diffusant les transmissions erronées, captées dans ce qui reste du bas astral, par la part des tenants de la filière extraterrestre, dans ses interventions prochaines auprès de l’humanité.  On comprend le prétexte qu’il convient de s’ouvrir à toutes les conceptions, mais qui couvre le désir voilé de s’attirer une plus large clientèle, ce qui, de toute évidence pourtant, agit au détriment de l’expansion de la Lumière, en nivelant la conscience par le bas.  Les animateurs de ce site devraient s’empresser de comprendre qu’un instrument de diffusion de la spiritualité n’est pas forcément destiné à devenir populaire, mais à diffuser au mieux la Lumière, selon son rôle fonctionnel et que, ce faisant, il ne peut que s’attirer la rentabilité qui lui revient, même si la vérité, par sa vibration supérieure, n’attire pas la plus grande part du commun des mortels.

   En cela, celui qui affiche une prétention qu’il prend pour la vérité ne la rend pas rigoureusement exacte du fait qu’il prend sa croyance pour une certitude, même s’il se croit inspiré en agissant de la sorte.  Or, chacun sait pertinemment que, en cette phase avancée de l’Ascension, dans le système solaire, ce qui ne sert pas exclusivement la Lumière divine ne peut qu’être exposé au grand jour, ce qui l’empêchera de poursuivre son expansion, ce qui pourrait impliquer la complète disparition, à son heure, de tout ce qui maintient des illusions et, du coup, des ombres, avec les tenants maladroits de ces faussetés.  Aucun jeu de cache-cache, si subtil qu’il soit, ne pourra servir et couvrir les présumés diffuseurs de la Lumière spirituelle, même si c’est à leur insu qu’ils la desservent.

   Actuellement, dans le dernier droit du processus de l’Ascension, le jeu de la dualité est fortement polarisé, servant à identifier clairement, autant les défenseurs du bien et les opposants au mal que les suppôts des Forces noires.  Le temps n’est plus aux fluctuations entre le bien et le mal, aux jugements de valeur, à la limitation des initiatives, aux querelles de clocher, bien qu’il appelle à la neutralité qui permet à l’Amour, source de Vérité et de Sagesse, de s’exprimer comme il est et de délivrer les créatures de l’enfermement dans la Matière, de l’emprisonnement dans la Roue des réincarnations.  L’humanité doit faire preuve de maturité et de responsabilité afin de se prendre en main dans l’assomption de son propre destin.  Elle y parviendra en commençant par comprendre que, présentement, plus que jamais, tous ses domaines d’expression sont fortement soumis à ce jeu de polarisation extrême qui fait osciller de la conception du mal au bien ou, à l’inverse, du bien au mal, écartant du Juste Milieu ou de la Voie droite et directe.  C’est le cas dans la politique, l’économie, le commerce, la culture, l’éducation, le traitement de la Nature, les relations familiales, interpersonnelles et sociales, la religion, même dans la spiritualité.

   Une grande responsabilité accompagne l’acceptation de se faire un transmetteur («channel») ou un diffuseur des messages spirituels de l’Au-delà.  Présentement, dans un dernier conflit, comme jamais auparavant, chacun est porté à prendre sa vérité pour la vérité vraie, d’où il tente, avec plus ou moins d’astuces et de succès, d’en faire la promotion et de l’imposer comme la vérité qui doit devenir commune ou universelle.  En cela, chacun tire sur la couverture pour s’attirer le plus grand nombre de lecteurs… ou de disciples.  Pourtant, cela n’a-t-il pas été assez répété, tout enseignement public de la spiritualité est désormais interdit de par décret divin!  Cela fait déjà plus d’une décennie que cette injonction a été transmise à la Terre.  Alors, il faut croire que l’humanité a la tête dure et la nuque raide puisqu’elle se cherche encore, chez plusieurs êtres en instance d’éveil et, même, chez des chercheurs anciens, des maîtres à suivre et des enseignements à appliquer.  Il n’est pas interdit de parfaire sa culture et d’agrémenter son temps, mais nul ne gagne à chercher la vérité qui mène à la Réalisation, qui doit être la sienne, plutôt qu’une vérité par procuration qui dépersonnalise et déphase, ailleurs qu’en lui-même.

   Dans ce jeu, bien des Serviteurs de la Lumière se rangent, sans s’en rendre compte, du côté des travailleurs de l’Ombre.  Pourtant, par un manque de conscience plus ou moins important, tout être incarné s’expose, à tout moment, sans s’en rendre compte, à basculer d’un clan à un autre, au sens qu’il peut en venir à faire le jeu des ennemis de l’humanité, plus que jamais actifs en ce moment même parce que, dans le désespoir de leur défaite, ils veulent produire le plus de ravage qu’il est possible d’en produire avant de devoir se soumettre ou de libérer la place.

   C’est dans ce contexte d’épreuve de force que récemment, en raison de leur manque d’humilité et de vigilance, à leur insu, bien des transmetteurs de messages, présumément en provenance de la Hiérarchie légitime, sont devenus des porte-voix et des pantins des Forces noires.  Pourtant chacun a été prévenu, d’intervention immémoriale, que, au jour de la Grande Sédition, Satan se déguiserait en ange, revêtant ses plus sublimes attributs de Lumière, pour mieux méduser les êtres incarnés, surtout leurs guides de Lumière, qu’ils laissent rarement en paix, histoire de retarder le rayonnement de la Lumière divine.

   Que l’on comprenne bien que le présent message n’entend nullement contribuer à répandre la panique, mais à réveiller la vigilance si nécessaire à toute phase cruciale de la transformation de la Terre et du développement de l’humanité.  Il n’y a nullement péril en la demeure, puisque la Lumière divine a déjà vaincu et que l’Ascension est assurée, mais chacun gagne à apporter sa quote-part dans l’œuvre de contrer, dans sa sphère d’influence, les derniers débordements hostiles des Forces ténébreuses pour éviter d’inutiles retards évolutifs et des souffrances dont l’humanité peut se passer.

   En ce moment, dans la part d’intervention qui incombe à l’humanité même, celle-ci doit faire preuve d’un discernement à toute épreuve et d’une sagesse particulière de manière à éviter de se faire bêtement avoir, de se laisser manipuler.  Les êtres les plus menacés sont ceux-là qui, se prenant pour la Lumière incarnée, du fait de leur origine en tant que Semence d’étoile, ne savent pas reconnaître leurs ombres, d’où, sans prendre garde, ils transmettent un enseignement fautif, teinté de désinformation.  La désinformation se produit ainsi : un être subtil fournit un message à quatre-vingt cinq pour cent lumineux, pour séduire ou tromper, mais il inclut, dans le quinze pour cent qui fait la différence, suffisamment de faussetés pour biaiser le message et dévoyer ceux qui y l’acceptent tel quel.

  Chaque lecteur de transmissions extérieures est instamment appelé à ressentir au plus profond de lui-même, dans son cœur, plutôt que dans sa tête, la vibration qui lui permet de valider un enseignement qu’il lit et de saisir le degré de pureté d’un canal.  Il doit se méfier de prendre pour une vérité un message qui se conforme à ses croyances mentales, qui flatte son ego, mais qui ne déclenche pas l’accord de son ressenti profond, transmis par son âme.

   Présentement, il circule trop de messages très longs ou très courts, mais récurrents, qui ne disent rien parce qu’ils rapportent ou plagient, jour après jour, les mêmes banalités et les mêmes mièvreries éculées.  Certains chercheurs deviennent vraiment de véritables dépendants de cette nourriture vide, tantôt maladroite tantôt fleurie, tantôt culpabilisante tantôt flatteuse, tantôt brutale tantôt sirupeuse, tantôt éclairante tantôt endormante.  Qui peut sincèrement croire que Dieu et les membres de la Hiérarchie subtile soient aussi verbeux, qu’ils aient besoin d’intervenir aussi souvent, à travers des transmetteurs aussi disparates?  Qui peut penser que ce n’est pas à l’intérieur d’un être particulier que Dieu peut le mieux inspirer chacun, lui dispensant un message parfaitement approprié à son essence et à sa nature ?   Le Ciel ne vient-il pas justement de prévenir que, pour un bon moment, les membres de la Hiérarchie subtile, le Conclave avéré, va se faire de plus en plus discrète, sans quitter les coulisses, pour permettre à chacun de mieux exercer son libre arbitre et de récupérer le sentiment de pleinement s’assumer par lui-même et à sa manière?

     Le fait le plus significatif, c’est qu’il semble que, en ce moment, certains transmetteurs et certains diffuseurs ne semblent même pas conscients des faussetés qu’ils propagent et qu’ils semblent encore moins informés du préjudice qu’ils causent, surtout aux êtres humains plus faibles, moins bien informés sur les modalités et les mécanismes de l’Initiation, actuellement en instance d’éveil.  Du coup, sans avoir été embauchés, ils œuvrent pour le Gouvernement secret qui n’a jamais aspiré qu’à tromper l’humanité et à l’asservir à son profit.  Par bonheur, ils ne portent pas la responsabilité qu’un être ne choisisse pas de se renvoyer à lui-même en toute occurrence.  Car chacun doit compléter le Sentier du Retour à la Maison originelle en se reliant directement à l’Absolu, à l’intérieur de lui-même, ne prenant plus les transmissions et les publications diverses que comme un divertissement comme un autre ou comme une fantaisie spirituelle pouvant nourrir pour un moment.

   Contre la présente intervention, on pourra objecter que rien ne se produit au hasard et que l’humanité, avec chacun de ses membres, ne fait que s’attirer ce qu’elle mérite, ce qu’elle vibre au plus profond d’elle-même pour en tirer une leçon salutaire et se renforcer.  Il est vrai que, pour un parent éclairé, il n’est pas facile de tracer la ligne entre la nécessité d’intervenir et de ne pas intervenir.  Sauf que, lorsqu’il sent pointer un danger, réel ou présumé d’importance, ne serait-ce que pour un seul membre de la famille, il ne témoigne que d’amour en faisant connaître son avismeerkats1 et en offrant ses recommandations.  Chacun n’est-il pas libre de dire ce qu’il veut, comme chacun ne reste-t-il pas libre de faire ce qu’il veut de ce qu’il en a dit?

   De même, il est vrai que personne n’est plus vraiment mandaté de veiller à ce qu’un autre ne tombe dans un piège, même si cela peut devenir, pour lui, un présent précieux, un adjuvant ponctuel.  Dans le présent cas, cette intervention elle-même provient probablement du reliquat de la formation professionnelle d’un ancien Guide spirituel qui ne s’est pas complètement déprogrammé.  Aussi ne serait-il pas surprenant que certains osent intervenir pour dire qu’ils ne veulent plus rien entendre de tels propos moralisateurs ou paternalistes.  On ne pourrait que leur pardonner à l’avance de pécher par le reproche du travers qu’ils tentent eux-mêmes de redresser.  Tout malaise ne rappelle-t-il pas qu’il reste un petit travail à accomplir sur soi-même pour parvenir à l’équilibre parfait, ce qui concerne autant celui qui a formulé ce message que celui qui l’aura lu?

   Quoi qu’il en soit, puisse chacun s’aimer assez pour réveiller sa vigilance et la maintenir, même à l’endroit du messager qui a finit de transmettre ces propos inspirés.  Que l’Amour pur guide chacun de nos pas!

© 2013-15, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

2 Responses

  1. charline de douai nord de France

    bonjour Mr Duhaime
    c est toujours avec beaucoup d intéret que je guette et lit vos messages !
    une des petites fourmis au travail divin et aussi très fatiguée en ce moment .

    avec tout mon respect Mr Duhaime

    Charline

  2. Elisabeth

    Profondément touchée par votre état de santé ,
    Prenez grand soin de vous ,
    Toutes mes pensées de bonne convalescence , douceur , tendresse et de Pur Amour
    vers vous chaque jour ,
    Sourire du Coeur ,

    Elisabeth