À TRAVERS UNE LOURDEUR CERTAINE, NAÎT SUBREPTICEMENT LA VRAIE JOIE
Cliché de circonstance, 31 décembre 2015
 
Dernier jour de l’année 2015, veille du Jour de l’An, premier jour de l’An Nouveau… aussi d’un cycle neuf, élevé dans le Monde nouveau. Pour plusieurs, les énergies de la matinée se sont démontrées particulièrement lourdes, d’une lourdeur qui perdure et ne se dissipe que lentement. C’est comme s’ils portaient le dernier chargement de scories de la vie ancienne, pourtant plus lourd que les autres, au dépoles-15-faits-a-connaitre-sur-les-reves6toir, pour le confier au cloaque de la Terre-mère.
Ainsi, ils avancent en automate à travers un curieux mélange d’embruns de mélancolie et de rayons de joie, car, malgré tout, un espoir immense, inextinguible, inconnu à ce jour, grandit dans leur cœur, sans qu’ils sachent pourquoi. Ce sont les vibrations du Foyer véritable qu’ils ressentent de plus en plus, parce que, consciemment ou inconsciemment, ils s’en rapprochent.
Il n’empêche qu’ils regrettent presque les engagements qu’ils ont pu prendre pour la fin de la journée, car ils n’ont tellement plus envie de revivre certaines situations, de rencontrer certaines gens, de tenir un certain genre de conversation. Ils aimeraient plutôt rester seuls et béats, dans le calme assuré de leur demeure, pour flotter dans le vide, se reposer, refaire leurs énergies, rêver, peut-être écouter de la belle musique.
En tout cas, s’il y a nécessité, comme ils apprécieraient de n’assister aux célébrations qu’en observateur presque invisible, capable de garder du recul, donc qu’on ne dérange pas trop. Ils craignent de ne pas pouvoir se trouver bien où que ce soit, car ils en ont assez du monde de la densité et de la dualité. Et ce qu’ils ne voudraient pas que certains épisodes analogues à ceux du passé, habituellement récurrents d’année en année, se produisent! Cela ne devrait pas, car tous les gens aspirent à vivre une réalité nouvelle, plus harmonieuse, plus sereine, plus amoureuse, plus réelle et vraie.
La lourdeur des énergies du jour ressemble assez à ce qui se passe lors de l’Initiation du Lion. À l’image de l’animal, elle se termine par l’étude de la queue, un appendice qui offre soudain, à son extrémité, une grosse touffe de poils, qui recouvre un ergot corné, avant de se terminer en un pinceau effilé. Cette touffe de poils symbolise la révision, dans un rapide résumé, de toute son histoire passée en incarnation, avec ses joies et ses peines, ses échecs et ses succès apparents.
Mais c’est ce qu’il faut retenir aujourd’hui, que cette touffe se termine par un fin pinceau de poils qui semble se perdre ou s”évanouir dans l’espace. Car, plus ils vont s’approcher de minuit, ce soir, plus ils vont sentir remonter la joie de vivre et l’enthousiasme, car ils sauront, de certitude personnelle, qu’ils vont y franchir pour toujours un seuil qui va les induire dans un ailleurs tellement meilleur. Tant mieux ou tant pis pour les retardataires, ils vont sauter de plain-pied dans l’Ère de Grâce et ils ne verront plus rien de ce qui les entoure du même œil.
C’est la Grâce que nous vous souhaitons, d’humer enfin les doux effluves du Paradis qui ne cessera plus de se dévoiler!
 
© 2015, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

2 Responses

  1. Nathalie

    Bonjour,
    Comme cela fait du bien de lire ceci, car hier, c’est ce que j’ai ressenti depuis le matin !!!
    Et hier soir, en me couchant (pas de fête), je me suis dit “vivement demain, une nouvelle “vie” commence”….
    La lourdeur a disparu, et ce matin du 1er jour de 2016, je me sens comme “nouvelle”….
    Merci Bertrand… meilleurs vœux, que vos stylos ne tarissent pas, car j’adore vous lire… merci.
    Nathie

  2. Magali

    Merci Bertrand pour tous vos messages offerts si généreusement.
    Ils sont une aide précieuse, un réconfort et un guide. Je vous souhaite une très belle année 2016 et j embrasse ma grande famille de Lumière <3