Cliché énergétique du 22 février 2016.

Pour plusieurs, la dernière semaine n’a pas été de tout repos, même qu’ils pourraient qualifier celle-ci de traîtresse ou de brutale, en raison des perturbations qu’ils ont vécues, suite à des orages géomagnétiques d’une intensité exceptionnelle.  Et voilà que, avec la Pleine Lune, vous franchissez aujourd’hui même un Portail galactique qui ne vous impose rien de moins que l’abandon des vieilles habitudes et des anciens comportements, avec tout ce que cela implique de préjugés, de fausses croyances, de schèmes démodés, de peurs et de doutes, de propension à juger, d’hésitations à passer à l’action, etc.  Peut-être cette explication vous permet-elle de comprendre pourquoi, bien que, sur votre parcours, les feux verts aient continué de briller,  vous ne pouviez avancer qplonger en soiue partagé entre l’enthousiasme et la déception.

Ces derniers jours, c’est surtout votre corps qui a pris le plus gros coup, parce qu’il ne pouvait pas assimiler les nouvelles énergies d’une telle puissance à un rythme qui épuisait rapidement ses réserves, ce qui, par moments, vous a fait apparaître des malaises étranges qui vous ont ralenti, si vous ne vous êtes pas littéralement effondré.  Il peut s’être agi de problèmes musculaires, de maux de dos ou de symptômes qui ressemblaient à une soudaine allergie, à un rhume ou à une grippe, qui ont disparu aussi vite qu’ils se sont manifestés, bien que, chez certains, ils aient pu durer quelques jours, s’ils ont physiquement un peu forcé la note ou s’ils ont vécu dans des atmosphères humides.

Dans la phase la plus récente, par moments, en raison des moments d’instabilité, vous avez pu avoir l’impression de flotter entre deux mondes, de vivre détaché de la réalité ambiante, de vous détacher de vos semblables, éprouvant parfois des vertiges, des nausées, des tintements d’oreilles ou de la pression dans la tête.  Surtout, pour la plupart, vous éprouvez également de plus en plus de problèmes dans le domaine de l’alimentation parce que vos aliments préférés ne vous plaisent ou ne vous satisfont plus, au point que vous ne cessez de chercher de nouveaux aliments qui pourraient à la fois vous nourrir convenablement, vous apporter l’énergie supplémentaire dont vous sentez avoir un grand besoin et vous plaire au goût.  Comme vous vous retrouvez souvent plutôt fatigués, même si vous vous régénérez assez vite, vous gagneriez à vous reposer au besoin.

À l’occasion, sur votre voie, vous avez rencontré des cahots, des bosses ou des ralentisseurs, mais ils surgissaient davantage de vos peurs que d’une imperfection ou d’un obstacle de la voie.  Par bonheur, vous vous en êtes rendu compte assez vite et vous les avez dépassés en douceur en vous démontrant ultra conscient.  Il n’empêche que certains d’entre eux se sont révélés plus denses et plus importants que vous n’auriez pu les croire, à moins que votre surprise craintive ne soit née du fait que, par manque d’attention ou de concentration, vous ne les ayez pas vu venir.  En pareil cas, l’expérience ne peut qu’avoir été plus difficile et troublante.

En ce moment, si vous éprouvez des craintes reliées à la survie ou si le sentiment vous prend soudain qu’un événement terrible pourrait se produire, sachez que ces états ne proviennent pas de justes retours personnels, mais de remous de la conscience collective, de sorte que, la plupart du temps, ces effluves sombres ne vous appartiennent pas.  En revanche, si vos peurs surgissent d’un besoin de changer de manière de vivre ou d’un problème relationnel, là, il s’agit bel et bien de la remontée de séquelles d’anciennes peurs personnelles qui ne datent pas d’hier, mais dont vous devez vous délivrer une bonne fois pour toutes.

Comme vous pourriez bientôt rencontrer d’autres anomalies de parcours, engendrées par de telles peurs résiduelles, si ces passages difficiles parvenaient à vous ébranler, à vous décontenancer, même à vous tirer de votre travail, vous gagnerez à éviter toute prise de décision, jusqu’à ce que vous ayez repris votre aplomb.  Dans les énergies actuelles, lorsque, à défaut de comprendre où se loge la vérité, c’est la peur qui motive l’un de vos choix, vous ne vous disposez pas à prendre les meilleures décisions.

Il y en a d’autres dont le plus grand problème actuel réside dans leur désir irrépressible de servir des buts plus élevés.  Nous parlons de problème parce que, pour la plupart, cette détermination, qui surgit d’un élan intime justifié, se démontre simplement prématuré, ce qui pourrait les amener à faire des choix qu’ils ne tarderaient pas à regretter.  Ils devraient se rappeler que, tant qu’ils ne savent pas parfaitement la direction à prendre ou qu’ils ne détiennent pas la certitude absolue qu’un choix précis est le meilleur, c’est qu’il reste encore des voiles qui réduisent la lucidité, d’où ce n’est pas encore pour eux le temps d’agir.

Soyez assurés que, avec un peu de patience, la vérité ne pourra que se décanter d’elle-même, à moins que vous soyez dirigés de manière infiniment claire vers des gens qui, en raison de leurs affinités vibratoires, pourraient vous éclairer ou vous proposer le genre de projet emballant qui satisferait votre élan intime et auquel vous pourriez vous associer, ce qui est primordial dans la Réalité nouvelle, dans une collaboration de pairs ou d’égaux.  Pourtant, pour la plupart, ce qui importe le plus, c’est d’apprendre à vous aimer et à vous occuper de vous-même, ce que vous croyez, bien à tort, savoir faire.

Quand les énergies s’amplifient rapidement, comme c’est présentement le cas, il reste aussi le risque que vous soyez happé dans une bande de distorsion.  En pareil cas, vous pourriez subir des attaques physiques ou psychiques de la part de connaissances, d’anciens amis ou de vieux associés.  L’attaque physique ne comporte pas toujours des coups et blessures, elle peut prendre la forme d’un vol, d’une fraude, d’une extorsion ou quoi encore.  Le passage dans une bande de distorsion peut tout autant se signaler par une impression d’avancer dans la boue épaisse d’un marécage tellement le corps semble s’alourdir ou tellement les situations semblent soudainement se compliquer, ralentir, même stagner.

Quoi qu’il en soit, lorsque vous êtes emporté dans une bande de distorsion, vous ne pouvez qu’être extrait de l’immédiateté et induit dans un curieux état de rêve éveillé.  Vous parvenez difficilement à croire à ce qui vous arrive et vous ne souhaitez qu’une chose, qu’il s’agisse d’un mauvais rêve dont vous pourriez bientôt vous réveiller.  Dès lors, vous auriez intérêt à tout cesser net pour purifier les énergies ambiantes.  Vous n’avez rien à redouter à le faire parce que ce n’est plus demain la veille que les feux verts vont tourner à une autre couleur.  L’expérience n’invite qu’à faire une pause pour nettoyer la voie et l’étudier avant de repartir.  De toute manière, les énergies de la Pleine Lune d’aujourd’hui vont produire le changement que, pour le moment, les plus éprouvés d’entre vous souhaitent de tout leur cœur.

Vous ne pouvez pas vous interposer au Plan divin qui, dans la nouvelle dynamique, a prévu pour vous des passages obligés de nature à ouvrir davantage votre conscience, en commençant par vous démontrer à quel point le vieux monde détient de moins en moins de réalité et perd de son importance.  Votre structure moléculaire, de base carbonée, achève d’être convertie en structure cristalline, ce qui devient une promesse d’un plus grand bien-être et d’une plus grande perfection physique.

Bientôt, les membres de la Première Vague d’incarnation des Phares de Lumière missionnés sur Terre, ces gens de 70 ans et plus, vont traverser un Portail spirituel qui va les doter de facultés extraordinaires pour gérer les situations nouvelles, tout en leur assurant un retour au bien-être et à la santé.  Quant à ceux qui ne peuvent suivre le rythme, c’est nombreux qu’ils quittent votre monde pour aller purifier leur conscience ou pour prendre des vacances bien méritées.  Mais les autres, ceux qui restent à vos côtés, vont produire, par des touches magiques, une onde de choc qui va favoriser l’engendrement d’un monde meilleur autour d’eux.  Quant aux plus jeunes, dans l’immédiat, déjà assurés que leurs problèmes personnels trouveront sous peu une solution et que la situation mondiale va s’améliorer, ils vont jouir d’une libération importante de leurs fardeaux.

Autrement dit, vous vous apprêtez tous à vivre autre chose que ce que vous vivez présentement dans la mesure que, en vous unissant à votre Centre divin et en vous centrant sur le cœur, vous accepterez de vous détacher du contexte de la troisième dimension, presque en fin de dissolution, que vous cesserez de croire à ce qui vous a tant surchargé, ralenti dans votre évolution et fait souffrir, pour vous ouvrir à ressentir en totalité et en permanence votre Gloire retrouvée dans le Retour réussi au Foyer originel.

Mais voilà que nous venons de parler d’une troisième dimension en voie d’extinction, donc de la révélation imminente du Monde nouveau, ce que certains vont de nouveau mal recevoir, percevoir ou interpréter, parce que, du coup, ils vont s’imaginer que l’Illumination collective est pour demain, ce qui est loin d’être le cas.  Pourtant, nous parlons clairement des nouvelles potentialités individuelles, non du destin collectif immédiat.  Mais ces propos pourront tout autant ressembler à une promesse mensongère chez ceux qui ne comprennent toujours pas que chacun des choix intellectuels qu’ils font, pour préciser leur volonté de changer, doit s’accompagner d’une attestation extérieure dans des actes concrets pour parvenir à se concrétiser.

D’autre part, plusieurs des autres vont commencer à croire que nous voulons leur rappeler le principe de l’effort personnel et se croire de nouveau chargés d’une corvée, quand il n’y a plus rien à faire, à réparer, à protéger, à chercher, à sauver, mais qu’il n’y a plus qu’à être Amour, donc qu’à laisser vibrer leur Réalité essentielle ou primordiale.

Que tous lisent bien nos paroles : l’intégration d’une nouvelle dispensation de la Conscience christique ou atmique est en train de tout changer d’elle-même chez ceux qui savent se détacher du passé et de l’avenir, pardonner toutes les fautes jusqu’à l’oubli, laisser s’oblitérer les expériences douloureuses, avancer sans préoccupation et sans questionnement et vivre dans le cœur, concentrés sur le moment présent.  Car, du coup, ils deviennent autant de canaux directs de la Volonté de l’Absolu et ils s’ajoutent à la liste des Veilleurs silencieux.

En principe, c’est entre la mi-mars et la fin d’avril que les êtres incarnés vont ressentir la plus grande transformation qu’ils aient connue, depuis leur première incarnation sur Terre, puisqu’ils vont sortir de la caverne de la Résurrection, pour vivre leur Assomption, la Réintégration dans leur Gloire originelle.  Jour après jour, chaque être humain continue d’élever son taux vibratoire en conscience, ce qui amène les aspects les plus réfractaires de la densité et de la dualité à s’ajuster à la Réalité nouvelle ou à disparaître pour toujours.  Autrement dit, dans la Lumière nouvelle, chez chacun, les aspects les plus denses se transmutent et les plus apparemment opposés s’harmonisent, comme malgré lui.

Voilà le prodige que, peu à peu, mais de manière sans cesse accélérée, les nouveaux codes lumineux que contiennent les Ondes de vie, soit le pranâ et les particules adamantines, produisent jusque dans les cellules physiques, chassant ou dissolvant tout ce qui participait de l’ancien monde.  Avec un peu de recul, vous ne pouvez que constater que tout ce que vous expérimentez en ce moment vous permet de prévoir plus sûrement les prochaines étapes de la prise de conscience de votre Retour au Foyer céleste, car les signes ne font que se préciser, au point de ne pouvoir vous échapper, au moment où vous en avez le plus besoin.

Sauf que ces transformations ne se produisent en douceur que chez celui qui vit dans la sérénité et le détachement, se montre amoureux, sait apprécier les dons qui se développent et les changements qui se produisent en lui, sait prendre soin de lui et être Qui Il Est dans sa Réalité essentielle.  Car rien n’importe plus que d’être pleinement vous, dans votre entièreté, à chaque instant, en vous laissant porter!  Pour y arriver, il vous faut cesser de croire que vous soyez un être petit et insignifiant pour accepter que vous êtes bel et bien une divinité incarnée.

Mais cela, vous ne le découvrirez qu’en plongeant de plus en plus souvent en vous.  Parce que, lâcher l’extérieur, pour vous éclairer de l’intérieur, produit désormais plus d’effet que toute autre mission que vous aimeriez vous donner…

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Originellement publié sur : www.larchedegloire.com.

A propos de l'auteur

8 Responses

  1. Brice

    Bonjour Bertrand et merci pour ce nouveau bulletin. Une période assez éprouvante effectivement. Pour ma part cela s’est traduit pas de nombreuses angoisses a l’approche de la pleine lune. Heureusement aujourd’hui elles semblent se dissiper progressivement. Bonne journée à vous et merci pour cette riche analyse.

  2. Lucie

    Un grand merci pour ce beau texte, il est comme un baume pour moi!
    Rester serein et emplit de gratitude… Centré et vrai !! Oui merci

  3. Nathalie

    Que de remous, de bas en haut, merci Bertrand pour toutes ces infos, je comprends mes moments de “vide” ….

  4. Thibaut

    Merci pour ce texte M. Duhaime. C’est vrai que c’est costaud en ce moment les transformations au niveau du corps et vous lire fait toujours autant de bien.

  5. ANDRE

    Quel formidable message de foi en le Vie et l’Amour qui l’accompagne. L’on se sent réellement “sur la bonne voie” comme on le dit souvent dans notre société actuelle, car moi également j’ai ressenti récemment ces perturbations déplaisantes. Une leçon est intégrée également dans ce texte, qui nous dit de ne pas montrer d’impatience car long sera encore le chemin à parcourir. Je vais bientôt fêter mes 80 ans le 15 avril et je ressens une faim plus grande encore de bénéficier de nouveaux enseignements.
    Merci, une fois encore BERTRAND pour ces messages et poursuivez leur parution pour notre plus grande satisfaction et enrichissement. ANDRE

  6. Parenteau Luce

    Magnifiques et d’une grande précision! Bandes de distorsion que j’ai vécu à travers les autres,recevant de leurs parts des propos de colère qui auraient pu me déstabiliser mais j’ai su rester centrer! Depuis la pleine lune cette instabilité c’est envolée !