Comme vous le savez probablement, l’œuvre évolutive à accomplir dans l’Échelle évolutive peut se comparer à l’édification de sa Pyramide cosmique.  On sait que cette construction se fonde sur le Point, qui représente à la fois le Point d’Origine et le Point de Réintégration, au terme de l’expérience ascensionnelle.  Ce Point d’Origine, qui représente simultanément la Source suprême et unique ou l’Être-Un est associé, pour l’individu, à la Maîtrise totale de son Univers ou Champ d’expérience.  Ce Point originel figure un cercle en expansion infinie.

Pour créer, ce Point originel se polarise pour offrir un aspect positif ou électrique (le Père divin, l’Esprit cosmique, la Sagesse suprême ou l’Essence divine) et un aspect négatif ou magnétique (la Mère céleste, l’Intelligence universelle, la Substance invisible ou la Nature naturante).  Ce processus est symbolisé par l’angle.

BIBELOTS-quatrePuisque deux énergies apparemment contraires ne peuvent rester neutres, en présence l’une de l’autre, parce qu’elles sont forcément compatibles et complémentaires, ces deux énergies primordiales produisent une Étincelle de Vie qu’on figure généralement par la Manifestation du Fils de Dieu ou du Dieu-Homme.  Ce processus est figuré par le triangle.

En se densifiant, par la Mère divine, l’Esprit créateur engendre la Matière, de l’Essence cristallisée, que l’on appelle la Nature naturée.  En se densifiant, celle-ci offre un substrat solide que le Fils divin puisse mener ses expériences de connaissance ou d’ouverture de conscience.  Ce processus est figuré par le carré qui voile le cube, tandis que l’expérience globale est figurée par le cercle qui voile la Sphère cosmique qui donne naissance au cube de la forme ou de la matérialité.

Une fois qu’il a atteint le substrat dense où il peut mener ses expériences, le devoir du Fils divin, c’est de retourner à la Source suprême d’où il provient, pleinement conscient de son existence et de ses potentialités.  Il doit retourner à la Source unique connaissant comme Dieu.  Autrement dit, il doit rétablir sa Maîtrise totale sur son être et son univers.  Pour y arriver, se ressentant doté des pleins potentiels de sa Source originelle, il doit s’affranchir de tout obstacle, de toute limitation et de tout manque, donc fusionner dans la Plénitude.  Il doit opérer sa Libération transcendantale en manifestant à la perfection l’Amour pur, la Richesse abondante, la Santé radieuse (ou la Vitalité parfaite) et le Succès absolu dans toutes ses entreprises, mais en apprenant à se protéger contre les influences adverses et à se tirer des illusions confondantes.

                Une bonne manière de prendre conscience de cette dynamique évolutive, qui doit devenir une priorité quotidienne, un être peut s’aider en se choisissant quatre petits bibelots, qui peuvent se perdre facilement dans le décor de son domicile, pour ne pas attirer trop l’attention des visiteurs.  Il peut s’agir de quatre petites statuettes.  De préférence, il devrait les placer en croix, d’après les points cardinaux, dans une pièce qu’il est le seul à fréquenter ou qu’il est celui à s’y rendre le plus souvent, s’il ne s’expose pas à oublier leur raison d’être.  Sinon, il pourrait discrètement les placer à des endroits stratégiques d’une pièce qu’il fréquente souvent sans donner aucune explication sur leur fonction à qui que ce soit et en interdisant aux autres de les toucher ou manipuler.

Dans son esprit, l’un des bibelots, placé à l’Est, doit représenter la Lumière naissante qui croit sans cesse et l’Amour pur.  Ce bibelot pourrait être bleu azur.  Celui qui est placé à l’Ouest pourrait désigner la Santé radieuse ou la Vitalité parfaite;  il pourrait être argenté.  Celui qui est placé au Nord, associé à la Richesse abondante ou à la Prospérité infinie, pourrait être doré.  Et celui placé au Sud, le Succès absolu, qui est un autre nom de l’Accomplissement christique, pourrait être rouge vermeil.  Chacun selon sa spécificité, ces bibelots serviront de catalyseurs d’énergie pour attirer dans son champ d’expérience les réalités dont il aura besoin pour se sentir choyé et comblé à tous égards.

À partir du moment où il a installé ses quatre bibelots (qu’il ne déplace plus que pour les nettoyer, lorsque le besoin se fait sentir) il les prend un par un au creux de ses mains pour leur chuchoter, à voix basse, mais audible, la raison de leur existence dans son environnement.  Autrement dit, il les code de façon claire, nette et précise, leur commandant de façon douce et ferme d’attirer constamment dans sa vie les énergies auxquelles ils correspondent et d’accomplir leurs merveilles par des accomplissements concrets.

Par la suite, il peut s’adonner régulièrement à un petit rituel personnel pour les charger d’énergie.  Ainsi, lorsqu’il se sent parfaitement serein, donc particulièrement joyeux et radieux, il peut prendre l’un des quatre bibelots (ou les quatre, les uns après les autres) et s’imaginer que, amoureusement, il les remplit des énergies correspondant à la fonction qu’il leur a assignée.  S’il préfère, il peut simplement porter sur eux son regard et rayonner vers eux son trop plein d’énergie constructive d’allégresse.

Surtout s’il est constant dans sa démarche, sans faire de contention, celui qui aura animé ou activé ces petits êtres, les ayant saturés d’énergie vitale, ne pourra que vérifier les merveilles qu’ils peuvent accomplir dans sa vie, pour améliorer son confort, son bien-être et sa conscience, au moment où il s’en attend le moins.  Il pourrait même arriver qu’ils se dématérialisent (ponctuellement ou pour toujours) de manière à lui démontrer qu’ils ont atteint un stade vibratoire si intense qu’ils pourront désormais l’assister dans l’invisible en accomplissant ses vœux à la manières des petits génies des fables ou des légendes.

Dans ce rituel, ce qui importe, c’est de prendre conscience que ces auxiliaires d’évolution ne servent pas d’abord une fin profane, mais qu’ils visent à fusionner dans l’Unité pour l’aider à reconnaître l’Être merveilleux, le Maître incarné, toujours comblé, qu’il est et doit reconnaître.

© 2009-15 Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

     

 

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.