Cliché énergétique du 13 juillet 2016

Le vent tourne…

L’humanité fait des bonds de conscience considérables, les feux de circulation passent au vert, les bonnes occasions refont surface, les synchronicités reprennent.  Il semble bien vrai que, plus le chaos augmente dans le monde extérieur, comme c’est présentement le cas, plus le climat devient propice à l’avènement d’avancées considérables.

Sauf que, au cours de la semaine dernière, plusieurs êtres incarnés n’ont pu s’empêcher de sombrer, du moins partiellement, dans l’angoisse collective.  Il s’agit d’une glissade plutôt facile pour un Porteur de Lumière, lui qui est si sensible de nature.  Pourtant, il ne doit ménager aucun effort pour l’éviter, rester au-dessus de la mêlée, transcender le sort d’un vieux monde à l’agonie, surmonter cette tristesse, même cette souffrance, qui peut, de plus en plus souvent, s’ajouter à ses aléas personnels.  S’associer à un monde en chute expose à sombrer avec lui, ce qui s’annonce toujours par une perte de vitalité et une réduction de la pulsion de vie.

Depuis quelques semaines, bien des événements choquants se produisent du fait qu’il se passe passablement plus de choses que ce que la majorité peut soupçonner, et sur nombre de plans.  Ce contexte amène l’amplification et la distorsion de certaines situations, ce qui peut aller jusqu’à produire des accidents dans les déplacements et de l’incompréhension dans les relations interpersonnelles, ce qui peufusion-ciel-terret même aboutir à des ruptures entre amis.  En pareil cas, chacun doit bien se garder de prendre le moindre incident pour une atteinte personnelle et d’entrer en mode de réaction.

Présentement, très souvent, ce que vous prenez pour un manque d’estime, de respect ou de considération, de la part d’autrui, cache une toute autre réalité.  Soumis comme ils le sont à d’intenses pressions, les gens ne parviennent plus toujours à exprimer correctement leurs sentiments, de sorte que, au moindre choc ou à la moindre frustration, ils éclatent, ils s’expriment de manière brusque, maladroite ou malencontreuse, ce qui ne révèle pas leur vraie personnalité ni leurs sentiments réels.

Aussi, en cas d’incident relationnel, nul ne devrait tenter de forcer les choses ou d’obtenir des excuses ou des explications.  Avec vos connaissances, ce n’est surtout pas le temps de tenter d’aborder des sujets politiques, sportifs, religieux ou les aspects raciaux avec les autres,  même si les réactions qu’ils suscitent ne font que faire ressortir les différences présumées et qu’entretenir l’illusion de la séparation.  Si vous vous croyez plus lumineux, il vaut mieux que, personnellement, vous agrandissiez votre conscience jusqu’à tout embrasser dans le Tout unique que vous tentiez d’amorcer un dialogue sur ces sujets.

Nous n’irions pas jusqu’à dire que vous n’avez plus le droit d’exprimer votre opinion, car c’est votre droit de vous démontrer honnête et vrai en tout temps.  Pourtant, lorsque vous avez la certitude que certains de vos semblables vivent dans l’ignorance ou se trompent sur certains sujets, vous n’en pouvez pas moins toujours trouver une manière de renforcer la résonance de la Justesse dans tout ce que vous faites et entreprenez.  Vous devez garder en mémoire que, dans les temps présents, vous gagnez à ancrer et incarner la Réalité nouvelle à chaque instant.  Il n’existe pas d’autre moyen d’induire des changements significatifs, valables et réels, de collaborer à l’éveil en masse des consciences, un éveil qui doit impérieusement se produire au moment où, justement, vous passez de la dualité de la densité à l’Unité.

En ce moment, ce qui représente le choix le plus constructif, c’est d’imaginer que votre premier devoir consiste à porter le Rayon de la Vérité au nom de toutes les créatures et à les inclure dans votre immense et puissant rayonnement amoureux, dans la conviction que, quoi qu’il se passe, tout arrive pour le mieux.

Vous savez fort bien que vous ne vivez pas dans des temps normaux, d’où vous devriez continuellement vous rappeler qu’il n’existe plus de critères de ce qu’est une action pertinente ou un comportement normal.  Vous ne pouvez plus vous permettre d’évoluer sur le pilote automatique et de répondre par des réflexes conditionnés, ce qui ne peut que vous placer dans un état de vulnérabilité, comme l’a appris hier, à ses frais, votre messager, lors du premier accident de voiture de sa vie, un accrochage bénin dans un stationnement.  Vous ne pouvez plus agir comme un être distrait par la matérialité, perdu dans la dualité, parce que ce n’est pas le cas.

Bien au contraire, en tout temps et en toutes circonstances, vous transcendez déjà le temps.  Dans ces circonstances, comme vous baignez dans des énergies puissantes,  vous devez rester vigilant, même ultra conscient, bien centré sur le moment présent, car vous ne savez plus jamais à quoi vous attendre.  L’inattendu et l’inusité peuvent vous attendre au moindre détour, de sorte que, pour échapper à leurs rets, à chaque instant, vous gagnez à poursuivre l’actualisation du Monde nouveau.

En d’autres mots, votre salut réside dans votre aptitude à vous tirer du jeu de la densité et de la dualité.  Vous avez grandi en Lumière, en discernement et en sagesse, d’où vous ne pouvez plus vous permettre de jouer à l’adulte spirituel, vous devez plutôt vous démonter tel.  C’est-à-dire que vous devez agir comme des Êtres d’Amour et de Vérité qui vivent hors du temps, des êtres responsables qui vivent dans l’Instant éternel.

Vous ne pouvez plus vous permettre de jouer la comédie, de vous inventer des chimères, de vous inventer un rôle, car vous devez être, et de plus en plus pleinement.  Vous devez mettre un terme à cette tentation de vous voiler ce qui se passe vraiment, au-delà des apparences, en vous inventant des distractions aussi vaines que futiles.  Vous devez regarder la réalité en face et l’accepter comme elle est, à savoir que le vieux monde se vide de sa substance, parfois affligeante, parfois grisante, mais propice à la stagnation et à la régression, pour faire place au Monde nouveau.

Dans votre descente à travers les plans de la Conscience cosmique, vous avez appris à agir, à faire, à faire des efforts, à accomplir des performances, à émuler, à vous dépasser, à vous lancer dans la concurrence, à tenter de dépasser les autres, à chercher intensément sur tous les plans.  Mais vous devez vous rappeler que tout cela ne représentait qu’un jeu de conscientisation de votre Totalité divine qui n’a plus de légitimité puisque vous avez atteint le Port, mais que, simplement, vous ne le voyez pas.

À vrai dire, ce type d’existence n’existe pas, il ne représentait qu’une source d’illusion.  Car, depuis l’Origine, vous êtes et êtes toujours resté pur, innocent, puissant et parfait, d’une Perfection spirituelle que vous avez de la difficulté à reconnaître ou à admettre, mais dont vous n’avez jamais pu vous départir.  Et c’est ce que vous devez désormais appeler à émerger à travers vos ombres résiduelles pour réintégrer le Vrai Bonheur.

Pour tout dire, dans vos efforts de créativité, vous n’avez jamais fait que vous amuser à produire du mouvement, en passant de l’insatisfaction à la satisfaction, ou l’inverse, ce qui vous poussait à retrouver l’état qui vous semblait le plus agréable.  Si vous mettiez immédiatement un terme à ce petit jeu, pour accepter les événements, agréables ou désagréables, tels qu’ils sont, si vous transcendiez votre existence et reveniez à votre Centre, où vous pouvez connaître la neutralité et l’immobilité, vous commenceriez à vous élever dans une plus grande sérénité, dépourvu de pression et de tension.  Dans cet état de plénitude, vous ne pouvez plus croire au scénario qui vous fait alterner du bien-être au mal être, ou inversement, que vous vous inventez encore et encore, vous réduisez le degré d’affect et d’attachement que vous entretenez délibérément et, du coup, vous augmenteriez votre taux vibratoire.

Cette manière d’être ne vous empêche en rien de vivre ce que vous avez à vivre, sauf que vous le vivriez dans une plus grande paix et une plus grande harmonie, le nez moins rivé sur les évènements, d’où vous échapperiez à leur emprise.  Bien sûr, vous faites l’expérience de succès moins éclatants, mais vous traverseriez moins de crises et de drames, vous éprouveriez moins de hauts et de bas, du fait que vous vivriez en permanence dans votre Lumière totale, pleine et indivisible.

Et c’est sur ce projet que doit désormais se porter votre attention quotidienne, soit celui de faire émerger cet État glorieux, cet État total qui vous habite déjà, mieux dit, que vous êtes déjà, en laissant la Lumière divine qui vous habite dissoudre tout ce qui s’y oppose, en conformité avec votre rythme de compréhension, d’ouverture de conscience.  Vous devez percevoir votre Pleine Réalité, votre Propre Source, ce qui ne peut se faire qu’en vous tournant vers l’intérieur, en acquiesçant à la Réalité du Monde nouveau, en acceptant d’être présent à lui, en lui disant que vous l’aimez et que vous mettez à son entier service.  Ainsi, vous pourrez réintégrer votre Foyer véritable, votre propre Point d’Origine, parce que vous vous en êtes remis à lui entièrement.

Souvenez-vous que la Vie, qui est un Grand Jeu amoureux, n’est pas un divertissement puéril, parce qu’elle sait se montrer crue, même cruelle, tellement elle est réelle, juste et vraie.  C’est-à-dire que c’est vous qui pouvez la rendre telle par vos mauvais choix ou votre résistance à ce courant universel, si naturel, qui vous porte, une méprise qui résulte d’une mauvaise compréhension de votre Destin supérieur.  Telle que la Vie est, pour filer le Parfait Bonheur, vous devez vous démontrer amoureux, réel, juste et vrai.  Vous devez vivre dans le Monde nouveau qui est sa véritable expression.

Le vent tourne, il vous ramène dans la bonne direction…

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

 

 

 

A propos de l'auteur

2 Responses

  1. Lise patenaude

    Salut merci pour tout je comprends que j’ai du travail à faire encore mais ca fait du bien de se faire remettre à sa place ce ma tin je t’ai envoyé l’énergie de guérison que tu nous as donner je l’ai fait à quelques personnes et ils ont eu de bon résultat .et aussi j’en demande pour ton petit minou.Sois Bénis et prends soin de toi