LA MANIÈRE DE DÉCOUVRIR OU D’INVENTER SON SYMBOLE PERSONNEL

étoile-4

Le symbole est une représentation de son mode de spiritualité ou de son système de valeurs.  Fondamentalement, il peut préexister une attirance particulière pour un symbole existant, ce qu’il faut prendre en compte dans la recherche de son symbole personnel.  On peut très bien s’en créer un, à partir du voyage intérieur qui va suivre et de ses inclinations particulières.  étoile Commétoile-1e petite information, il existe des tas de symboles dans toutes religions et toutes les voies spirituelles.  Cependant, aujourd’hui encore, le plus utilisé par les païens et les ésotéristes, reste le pentacle.  Pour le personnaliser, on peut lui ajouter un petit élément qu’on garde secret.  Maintenant, il conviendrait de rappeler le sens de se symbole puissant.

Au sens général, le pentacle désigne un dessin à partir de symboles secrets pour rendre gloire à un être supérieur ou pour attirer son influence bénéfique.  Le Maître Aïvanhov a dit : «Un pentacle, c’est une représentation, une image qui permet à celui qui le contemple, qui médite sur lui ou qui le porte, d’enter en communication avec les régions et les entités qui lui correspondent.»  Avec une majuscule, ce mot désigne le talisman de l’Étoile à cinq branches (Pentacle étoilé), le symbole de l‘Homme universel ou de la Perfection humaine.  Le Pentacle donne les moyens de pénétrer dans les plans subtils et d’y œuvrer efficacement.  En effet, pour qu’une entreprise se fasse jour, elle doit avoir des racines dans la substance invisible.  Pour que ces racines y prennent bien, il faut les arroser souvent par la demande (prière) et l’évocation de la chose déétoile-2sirée.  Pour manier les forces invisibles, il faut en connaître les éléments.  Les signes et les pentétoile-3acles y contribuent.

Le Pentacle étoilé, dédié à Hermès (Mercure), réfère à l’Étoile à cinq branches, le Signe de ralliement des Initiés, qui figure l’Homme universel, le Fils de Dieu en action ou en expérience, ou la Perfection de l’être humain.  Il éclaire la Volonté divine qui emprunte la volonté de l’Homme universel pour poursuivre son Plan cosmique.  Il exprime l’Harmonie universelle qui surgit de la collaboration de la Nature avec le Vouloir divin.  Il représente les cinq sens de l’être humain, associés aux cinq principes de la Nature, les clefs de toute la Manifestation. et leur usage correct dans la poursuite de la liberté et du bonheur.  Il révèle l’appoint ésotérique essentiel à l’Initié pour qu’il passe, dans son mode sensoriel, de sept à douze.  Comme mudra, il se forme par la pression de la pointe des cinq doigts les uns contre les autres, de manière à les placer en quinconce, puis à les porter successivement à son front, à sa hanche gauche, à sa clavicule droite, à sa clavicule gauche, à sa hanche droite, puis à les ramener au front pour fermer l’Étoile magique.  Il convient de toujours porter un pentacle étoilé dont une pointe couronne le sommet, comme dans les illustrations qui accompagnent.  Inversé, il attire des ondes négatives, sombres, lourdes, possiblement diaboliques ou maléfiques.

Pour réaliser son symbole personnel, on peut d’abord effectuer un petit voyage intérieur comme suit :

1 – Effectuer la préparation de visualisation en s’arrêtant au cercle de lumière.  D’abord, fermer les yeux, prendre trois respirations profondes en inspirant le calme et expirant le stress.  

Les sept respirations qui suivent permettent de puiser à l’énergie de la Terre qui traverse un canal passant par le centre du corps.  Refaire cette visualisation en faisant circuler, cette fois, l’énergie comme suit : la première respiration éclaire en rouge le chakra racine (à la base de la colonne vertébrale); la seconde, en orange, éclaire le chakra sacré (en dessous du nombril);  la troisième éclaire le plexus solaire, en jaune;  la quatrième éclaire le cœur, en vert;  la cinquième éclaire le chakra de la gorge, en bleu azur;  la sixième, le chakra du troisième œil (front), en violet;  enfin, la septième respiration allume le chakra couronne (au dessus de la tête),de lumière blanche pure.  Il faut se laisser envelopper et illuminer de sa lumière.  On doit amener cette lumière à engendrer un Cercle de Lumière tout autour de soi. Ce Cercle magique servira de délimitation avec l’Autre Monde au cours de vos pérégrinations intérieures. 

Au terme de votre méditation, vous devez fermer vos chakras (redescendre la lumière du couronne jusqu’au centre-racine), en laissant légèrement ouvert, le chakra-racine et le chakra de la couronne.  Ceci représente la fermeture de la méditation.  Son oubli pourrait rendre sensible aux énergies négatives.

2 – Fermer les yeux, se détendre et descendre derrière ses paupières.  S’imaginer descendre des escaliers en colimaçon, se laisser envahir par le tourbillon, puis s’arrêter devant une porte.  Noter l’endroit, étudier la porte.

3 – La porte s’ouvre sur une longue galerie éclairée au moyen d’une bougie ou d’une torche.  Sur les murs sont disposés des articles décoratifs (tableaux, miroirs, tentures, tapisseries, etc.)  Alors, noter attentivement tout ce qui apparaît sur les cadres, par exemple les dessins, les couleurs, les formes. Puisque la galerie se prolonge à l’infini, lorsque l’on se sent prêt, on se présente devant une porte qui, en s’ouvrant, donne sur un passage.  Il faut en noter le décor ou le paysage.

4 – On se balade, regardant partout jusqu’à ce qu’on trouve un escalier pour remonter.  Toutes les indications prises dans la galerie, le décor et le paysage serviront à la découverte ou l’élaboration du symbole personnel. Remonter les escaliers jusqu’au noir derrière les yeux en pensant bien à faire la clôture telle qu’indiquée à l’étape de départ.

© 2009-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur