LE SYMBOLISME DU PAPILLON, L’EMBLÊME DE L’ÈRE PRÉSENTE…

Cet insecte lépidoptère dans sa forme adulte, aux ailes souvent magnifiques, représente le résultat d’un long cycle évolutif qui impliquait les phases d’œuf, de chenille, de chrysalide, avant d’apparaître sous la forme du papillon léger et aérien.  Symbolisant la métamorphose et le changement, il évoque l’être qui laisse ses désirs créer sa vie, en la changeant constamment et qui ne craint pas d’affronter de nouvelles situations pour améliorer son quotidien.  Il enseigne que tout procède par étapes, d’où il faut avoir la patience et la persévérance de laisser le temps agir.  Il invite à avancer consciemment en mettant de l’ordre dans ses pensées et ses sentiments.  Il suggère qu’on devrait moins chercher à atteindre un sommet évolutif qu’à être pleinement à chaque instant.  Pour le moment, il semble qu’on jouisse d’papillon-au-dessus-de-l-eauune grande facilité à s’intérioriser et qu’on fasse bon usage des messages qu’on reçoit de l’intérieur.  Ainsi, on prend rapidement conscience de ce qui ne va pas, ce qui laisse comprendre les correctifs à apporter.  Il symbolise l’être qui voltige, léger, spontané, libre, dans la lumière, mais qui a dû passer par bien des transformations ou métamorphoses avant de pouvoir prendre son envol.

À cet égard, le papillon peut figurer l’âme qui quitte le corps à la transition finale ou qui réalise de son vivant son ascension spirituelle.  Il évoque l’aboutissement des mutations successives sur la Voie de l’évolution et l’accession à l’immortalité et à l’éternité.  Il incarne le nouvel emblème de la Galaxie (Voie lactée) et il révèle la Beauté pure et l’Équilibre parfait.  Il illustre l’Esprit dans sa faculté de se connaître lui-même et de se modifier à volonté à travers un être individualisé.  Il annonce toujours un changement qui apportera un état meilleur.  Ainsi, il évoque une renaissance, une transmutation, une troisième et dernière étape de réalisation permettant de partager l’éclat de ses couleurs et la joie de sa créativité avec le monde qui l’entoure.  Il exprime la maîtrise de l’air, l’usage adéquat de ses facultés mentales et de son aspiration spirituelle.  Mais cette créature invite davantage à réfléchir sur sa destinée évolutive qu’à s’intérioriser.  Par exemple, selon sa couleur, il peut indiquer une couleur à porter pour se revitaliser, échapper à sa fatigue ou se guérir;  un légume ou un fruit de la même couleur à consommer;  un environnement en correspondance à fréquenter.  Lorsqu’il apparaît dans un milieu, il porte l’intention d’aider un être à organiser ses plans ou ses projets de manière à découvrir la prochaine étape qu’il devra franchir en acceptant que s’opèrent en lui certaines transformations indispensables.

Insecte dédié à Mercure, généralement relié au centre sexuel ou au centre frontal, considéré comme le Gardien de l’Ouest, le papillon évoque la communication et le mouvement qui organise l’action parfaite pour produire une métamorphose.  Par les nuances de ses couleurs, il démontre la beauté indicible qui résulte d’une transformation en cours.  Par son comportement, il peut éclairer ce qu’il faut changer en soi pour que ce phénomène, susceptible d’améliorer sa situation ou d’accélérer son évolution, puisse se produire.  Invite-t-il à se délivrer de soucis, à alléger son esprit, à se faire plus mobile dans l’action, à croire à son succès?  Appelle-t-il à liquider les résidus de son passé pour s’ouvrir résolument à l’avenir?  Devra-t-on rompre certains liens, renoncer à des responsabilités, accepter une situation complètement différente?  Suggère-t-il de s’abandonner à une période d’errance ou de rêverie pour échapper à la tension?  Souligne-t-il une  phase d’inconstance?  Impose-t-il le détachement de toute contrainte?  Chose certaine, il parle toujours de liberté, invitant à se laisser porter par les vents de l’Esprit.  Il démontre comment vivre dans la spontanéité, comment déployer ses ailes pour prendre son envol, comment apprendre à s’aimer, à s’accueillir, à prendre soin de soi, à se sentir bien avec soi.  Il trace la voie vers l’immortalité.  Il évoque l’éveil spirituel qui se développe dans la même mesure qu’on se dégage des liens matériels.  Il traduit la maturité de l’esprit et la maîtrise des sentiments.  Il illustre l’être transfiguré, né à une vie nouvelle, toujours capable de transformations sublimes.

Dans les textes mystiques, le papillon sert d’emblème à la renaissance.  Il figure souvent l’âme délivrée de son enveloppe matérielle, devenue bienfaisante et bienheureuse.  Il évoque le feu solaire et diurne.  Certaines légendes veulent que, souvent, l’âme d’un mort se réincarne dans un papillon.  En Chine, comme emblème de l’amour, il symbolise le mariage des âmes.  Dans la mythologie grecque, le papillon de Psyché se pose sur la corolle d’une rose pour rappeler que le chercheur spirituel doit allier en lui une intelligence raffinée aux sentiments les plus délicats pour parvenir à se dégager de sa matérialité.  Le papillon exprime tantôt l’expérience de l’amour divin, tantôt la découverte de l’unité, tantôt la quintessence d’une expression artistique.  Il désigne un être qui prend son envol dans la lumière ou qui se montre enfin sous ses vraies couleurs.  Il peut signifier que le plus petit mouvement, comme un battement d’ailes, peut affecter l’ensemble d’une collectivité ou de l’Univers.

Dans son sens inversé, le papillon peut évoquer l’illusion de la séparativité, l’ignorance de celui qui croit que rien n’existe à part lui-même dans le royaume des airs, qu’il peut mener une existence purement individualiste et égocentrique.  Il peut exprimer la vanité, l’éphémérité, la fragilité de la vie ou l’inconstance des sentiments. Il peut traduire l’inconstance d’humeur, les changements fréquents de décision, l’esprit volage, l’infidélité affective, l’insouciance à l’égard de ses proches, une mentalité capricieuse ou fantaisiste.  Il peut amener à s’interroger sur d’autres aspects de sa vie.  Refuse-t-on de faire face à la nécessité de changer?  Refuse-t-on de passer à travers certaines transformations indispensables?  Se sent-on prisonnier sous un aspect ou un autre de sa vie?  A-t-on abdiqué sa liberté?  A-t-on besoin de vacances ou de changer d’emploi?  Se contente-t-on dans le confort de ses vieilles habitudes?  Est-on devenu trop pantouflard?  A-t-on peur de la nouveauté?  Craint-on d’exprimer son originalité?  S’est-on fait couper les ailes?  Manque-t-on d’aspirations ou d’idéal?

*** 

PAPILLON DE NUIT : Il symbolise l’être irréfléchi ou ignorant voué à la mortalité, parce qu’il poursuit sa marche à tâtons dans l’obscurité.  Il peut se laisser brûler au feu, hypnotisé par la lumière aveuglante (le Savoir) qu’il ne comprend pas ou dont il méconnaît l’usage.  On l’associe au Gémeau mortel.

PAPILLONS (Couronne de) : Elle figure une aura de protection et de guidance.  Elle instruit sur des transformations subtiles déjà en cours.  On peut se préparer à recevoir de nouvelles responsabilités plus étendues.  On est prêt à explorer le cercle infini de son Centre intérieur.

PAPILLONS (Deux) : Ils symbolisent le bonheur conjugal ou l’union mystique.

© 2015, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.