Cliché énergétique du 30 mai 2018.

 

   Tout bouge en vous et autour de vous. En cela, notamment, les phénomènes naturels, surtout dans les variations climatiques et certains cataclysmes, révèlent ce que, collectivement, vous vous attirez, en retenant de fausses valeurs qui s’opposent au Règne de l’Amour et de la Vérité. Mais, quoi qu’il puisse se passer, sachez que vous n’avez plus rien à craindre, à part vos résistances, vos faux attachements et votre réserve d’ignorance.

   Vous sortez présentement du ternaire de la première Pleine Lune du Nouveau Commencement. Mais n’allez pas confondre ce nouveau départ avec l’avènement du Monde nouveau, qui s’est produit en 2012, car il s’agit plutôt d’une nouvelle phase d’expansion de la Réalité nouvelle. Maintenant que vous vous êtes dégagé de la majorité de vos expériences de nettoyage, de purification, même de véritable catharsis, le moment est venu d’abandonner le vieux monde de la troisième dimension, en dissolution plus rapide que jamais, pour élever votre conscience sur un plan supérieur de Bonheur permanent, si tel est votre désir.

  Slleping-Giant Pour préparer ce bond prodigieux, la Source divine avait émané une puissante énergie, chargée de codes nouveaux, le 23 mai dernier, ce qui en a plombé plus d’un, faisant ressurgir avec force des malaises résiduels (surtout des maux de tête ou l’impression de pouvoir vous évanouir) et les jetant dans un état d’intense faiblesse et de fatigue aussi inexplicable qu’exceptionnel qui, par bonheur, n’a duré que quelques heures. Certains ont même pu croire que leur dernière heure pouvait s’être rapprochée, alors que, au contraire, ils renaissaient, accédaient à une nouvelle vitalité et à une Nouvelle Lumière intérieure.

   De toute manière, que vous l’ayez réalisé ou pas, les énergies des dernières semaines ont augmenté en intensité et elles ne tarderont pas à atteindre des niveaux sans précédent auxquels vous aurez du mal à croire. En pareille circonstance, pour certains, les énergies de cette puissance les projettent dans diverses bandes de distorsion, si elles ne les induisent pas dans une tempête parfaite. Soudain, tout semble se détraquer, de malaises oubliés ressurgissent, des conflits latents éclatent, des séquelles karmiques non liquidées refont surface, des relations coupent court.

   Par bonheur, ces séquences de dysfonctionnement ne durent pas trop longtemps, même si elles peuvent engendrer, soudain, chez celui qui n’y prend garde, des complications et des problèmes de toutes sortes, ce qui signale simplement une phase de dissolution d’autres couches de dualité et d’illusion et une sublimation de la matière. Celui qui prend sur lui-même ne tarde pas à constater la disparition de vieux modèles de comportement, ce qui permet à l’équilibre et à l’harmonie de se rétablir.

   Nous recourons assez souvent à cette notion de «tempête parfaite», familière à notre messager, une expression empruntée au romancier étasunien Sebastien Jünger, qui a pris, dans le langage courant, le sens d’une phase d’expériences aberrantes au cours de laquelle toutes sortes d’éléments et de phénomènes, aussi disparates qu’improbables, s’associent pour produire un bouleversement irrépressible sans précédent.

   Elle résume bien l’enchaînement de situations, remplies de grands défis, qui affectent un être sur nombre de plans, dans l’unique intention de produire des changements dans les domaines où, par attachement, par habitude ou par faux sentiment de sécurité, il résiste au changement, ce qui produit des blocages énergétiques qui ne peuvent céder que par la force des événements. De toute évidence, cette expérience peu plaisante, qui le dépasse et le déconcerte un moment, lui impose d’abandonner le statu quo, ne pouvant plus protéger sa zone de confort.  Ainsi, que cela lui plaise ou non, il peut continuer d’assumer son choix antérieur de se maintenir sur le Sentier véritable et d’y persévérer.

   Pour le moment, pour la plupart, vous êtes lancés dans des expériences qui vous forcent à liquider des séquelles de karmas familiaux et relationnels. Vous obtenez le signe que vous ne pouvez plus entretenir ces liens qui ont formé de véritables nœuds bien difficiles à dénouer. Vous devez immédiatement choisir de délier ces liens frauduleux de sorte que, plus jamais, ils n’aboutissent à l’humiliation ou à la soumission ou qu’ils ne continuent de nouveau à vous rabaisser ou à vous réduire à une apparente impuissance. Même que, désormais, vous devez refuser de vous engager ou de vous laisser piéger dans ces vieux modèles de comportement familiaux ou relationnels.

   Pour avoir grandi en Amour et en Vérité, vous avez pris une expansion et une stature qui dépassent de beaucoup ce genre de conflits d’un autre plan et d’un autre temps, de sorte que vous ne pouvez plus tolérer d’épisodes où les gens tentent de vous ramener dans un contexte et un état qui ne font plus part de votre réalité. Et quand vous y parvenez, vous ouvrez la voie pour ceux qui stagnent encore dans ces basses fréquences parce qu’ils ne parviennent pas à dissoudre ces nœuds, aussi nuisibles qu’inutiles, ne réussissent pas à se tirer de relations ou de situations anciennes tout simplement entravantes et malsaines.

   Avec tout ce qui se passe dans votre propre existence, ce à quoi s’ajoutent les fortes clameurs et le chaos croissant du monde, vous êtes déjà assez sollicité, occupé, éprouvé, bousculé, étiré dans tous les sens pour ne plus vous en ajouter, surtout que vous parvenez toujours difficilement à vous remettre de l’épuisement des transmutations des dernières années. Vous gagnez à choisir soigneusement les chantiers de travail dans lesquels vous désirez vous impliquer. Sérieusement, avez-vous vraiment encore du temps à perdre dans les aléas mesquins, mais stériles, de liens affectifs collants qui ne peuvent que finir par vous blesser et vous nuire?

   Nous le savons, tôt ou tard, vous subissez des revers et des rebuffades ulcérants que, dans votre ego, vous avez de la difficulté à accuser. Mais à quoi vous servirait-t-il d’investir vainement vos précieuses énergies dans les réactions hostiles, les ripostes, les défenses, les explications, les justifications ou qu’y gagneriez-vous? La lutte attire toujours une prochaine escarmouche plus violente ou mieux déguisée. Alors, la Sagesse, autant que le bon sens, vous invite à laisser passer du temps avant de réagir, parce qu’il y a fort à parier que, à cet autre moment, vous aurez tout oublié ou que vous ne trouverez même plus la moindre raison d’intervenir.

   Le bon côté de l’histoire, c’est que, en général, vous attirez ce genre d’expérience lorsque vous êtes sur le point de de parvenir à un tournant important, de connaître un accomplissement majeur. C’est toujours dans ces circonstances que s’annonce un changement colossal de nature à transformer votre existence entière. Alors, ne convient-il pas davantage d’élargir vos horizons et de vous mettre à l’écoute du Savoir de votre cœur que de vous réfugier dans de fausses attitudes et dans des comportements erratiques? C’est la seule manière par laquelle vous pouvez progresser, grandir en conscience, vous rapprocher de votre Juste Position.

   Présentement, la majorité d’entre vous avez beaucoup de pain sur la planche, comme vous dites, parce que vous passez à travers de nombreuses expériences étranges et déconcertantes, sans trop être prévenus ou détenir de repères nouveaux. Tout passe ou tout casse, n’est-ce pas? C’est le signal que, pour vous, le temps est venu de procéder aux changements réels et profonds qui s’imposent, car vous ne pouvez plus hésiter, tergiverser, atermoyer sans danger. Dans quelques mois, vous serez en état de prendre ces décisions dont vous rêvez depuis des lustres. Et vous aurez changé au point de vous en étonner.

   Bien que, personnellement, vous soyez assez occupé et qu’il se passe beaucoup de choses dans votre vie, la douce fraîcheur, au sens de renouveau ressourçant et réjouissant, qui s’exprime dans votre champ d’expérience. Vous rencontrez des gens qui portent en eux l’Énergie nouvelle, qu’ils le sachent ou semblent l’ignorer. Vous trouvez là la confirmation du fait que, ensemble, vous avancez sur le Sentier véritable.

   Dans la présente phase, vos expériences quotidiennes vous aident à discerner ce qui, en vous, vibre au diapason de l’Amour et de la Vérité. Ainsi, ce que vous devez le plus redouter, c’est de jouer dans des gammes vibratoires dissoutes, mais que vous continuez d’entretenir parce que vous restez accroché aux réalités illusoires. Il n’y a plus que l’entretien de la dualité, notamment par votre résistance au changement, vos jugements de valeur et vos transgressions aux lois, qui puissent vous attirer des complications et vous empêcher d’accéder au Monde nouveau.

   Pour tout dire, dans tout ce qui se passe en ce moment, c’est le Géant assoupi, votre Être d’Amour et de Vérité, doté de superpouvoirs, qui s’anime, remue, commence à s’exprimer. Vous ne pourrez vivre dans la Magie que dans la mesure que vous répondrez aux intuitions et aux injonctions de votre âme plutôt qu’aux séductions du monde et aux inclinations illusoires de votre petite personne. Lorsque vous jouez petit, vous atténuez votre Lumière et vous voilez vos facultés subtiles, ce que vos expériences courantes vous démontrent. Désormais, vous pouvez choisir de vivre la Réalité de Cela que vous êtes vraiment plutôt que ce que, en raison des peurs et des réserves que vous entretenez dans votre mental, vous tentez vainement de maintenir, de conserver, de retenir.

© 2018, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

9 Responses

  1. mary.fredon@gmail.com

    Merci de m’envoyer vos podcasts excellents ..car Celui ci m’était envoyé par un ami ..Coeurs paiement ..Mary jane

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      N’étant pas spécialiste en matière d’électronique, en raison de mon âge, je ne sais même pas ce qu’est un «podcast», d’où je ne peux répondre à votre vœu. Peut-être s’agit-il de ce qu’on appelle au Canada, donc ici, des «balados» ou «baladodiffusions», que l’on définit comme «moyen de diffusion de fichiers (audio, vidéo ou autres) sur Internet» que je ne produis pas. Puis il y a bien des gens qui me paient par le cœur, mais qui oublient que, comme les autres, je vis sur une planète où il me faut combler des besoins, ce qui ne passe, présentement, que par une juste rémunération financière de mes services. Et qu’aillent balader ceux qui rétorquent toujours que la Lumière ne s’évalue pas en argent, car ce n’est pas monnayer la Lumière que de s’évaluer, comme tout le monde, dans l’espace et le temps, dans son implication humaine pour la diffuser.

      Répondre
      • mary.fredon@gmail.com

        Je parlais juste de votre lettre d’information ..merci à vous pour ce travail remarquable ..

        Répondre
        • Bertrand Duhaime

          Si vous parlez de «newsletter», je n’en expédie pas. Si vous évoquez mes messages ou publications eux-mêmes, les uns sont gratuits «Clichés énergétiques» et paraissent sur ce site, tandis qu’un autre, celui des «Prévisions mensuelles», requiert un abonnement préalable.

          Répondre
  2. Vincent

    Merci bertrand. Et si de toutes façons, nous nous ne faisions que ce pour quoi nous sommes programmés ? La dualité serait alors facile à accepter ?il faudrait alors aussi accepter que l’éveil (ou la réalisation etc….) n’arrive qu’aux rares êtres programmés pour cela. Ramesh balsekar (disciple de maharadj ) tient un raisonnement (expérimenté) sur le libre arbitre très interessant. Merci pour tout.

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Vincent, je partage l’idée de plusieurs philosophes et spiritualistes relativement à la marge du libre arbitre. Ce que, pour ma part, je sais, c’est que nul n’est libre, dans le sens véritable de la liberté, que dans le choix des moyens, multiples, pour atteindre le But ultime, l’Illumination, qui peut se produire en un instant, pour celui qui détient l’état de foi et la puissance d’affirmation suffisants. Pourtant, chacun peut constater que le libre arbitre permet à un être incarné autant de choisir autant d’errer dans les Ténèbres (ou les Ombres) que de s’élever dans la Lumière. Il faut comprendre que le Centre divin (ou Soi supérieur, peu importe son nom) n’a pas de volonté, il est une Entité neutre qui alimente en énergie le choix de l’Être incarné, tout en empêchant qu’il se perde à jamais dans l’Illusion. À proprement parler, la transgression des lois et principes ne participe pas de la liberté, mais de l’esclavage à son ignorance, à ses pulsions ou à ses passions, quand le sens de l’Idéal se voile dans le phénomène de l’incarnation. Il n’en reste pas moins que l’illumination appartient à chacun et n’importe quand, puisqu’il s’agit d’un choix personnel, sauf qu’elle ne se produira qu’au gré de ses choix pour se tirer de son ignorance. La Lumière est déjà présente en chacun, il lui suffit de l’appeler à émerger à travers son opacité et de la laisser émerger ensuite dans le détachement, l’abandon à la Vie divine. Je ne crois pas que l’autre soit programmé pour autre chose que de Retourner un jour à son Point d’Origine. Mais j’accepte qu’il peut être missionné, libre d’assumer cette responsabilité ou pas, une fois incarné.

      Répondre
      • Vincent

        Merci pour cette réponse très compléte et peut être au delà de mes capacités de compréhension actuelles. La question que je me pose est la suivante : si l’égo comprend que la “source” alimente le programme de vie qu’elle nous a attribué et que donc nous n’avons pas vraiment de libre arbitre (nous ne controlons pas nos pensées, les informations captées par nos sens, notre naissance, notre adn etc….) alors l’ego comprend qu’il n’y a plus de raison de juger, d’avoir peur etc…. et donc il disparaît ? Et c’est ainsi que l’éveil peut advenir en regardant la vie de façon équanime ? Peut être trop simpliste ?

        Répondre
        • Bertrand Duhaime

          L’ego se dissout au gré de l’ouverture du cœur, donc du rayonnement de l’Amour vrai, qui finit par supplanter le mental, par prendre toute la place. L’ego est une créature du mental, son excroissance vaniteuse ou son gonflement orgueilleux, qui amène à considérer les autres comme des êtres hostiles, en concurrence, qu’il faut réprimer ou détruire, il n’a pas d’existence en lui-même. L’ego disparaît lorsque le mental reprend sa véritable place de faculté de choix, dans l’ordre de la survie, car il n’a pas sa place dans la Grande Vie qui est Unité. Au-delà de vos aptitudes de compréhension actuelles? Lol

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.