LE BUT… UNE RAISON DE VIVRE

 

                 On a louangé la matière grise du cerveau, soulignant que, par elle, il était possible de se développer.  La matière grise, c’est ce qui enrichit la vitalité personnelle.  Mais lorsqu’on pense au phénomène de la vie, on pense toujours à la vie qu’on vit individuellement.  Il ne vient pas à l‘esprit le concept d’une vie commune.  C’est ce qui nous porte à croire qu’il faut à tous les mêmes capacités et les mêmes moyens pour parvenir à la réalisation.  Pourtant, il ne s’agit pas de se réaliser, mais de réaliser le Grant Je de l’Humanité en marche.  Mieux un être admet la conception d’une vie dont chaque individu est une cellule nécessaire, plus vite il avance dans la réalisation de l’Homme complet.

            L’être humain se limite par la conception qu’il a de lui-même.  Nous en avons la preuve historique.  Nous n’avons qu’à considérer ce qu’il reste de l’homme de la préhistoire pour accepter qu’il tâtonne dans tous les aspects de son être, devant faire mille découvertes pour former son savoir.  Lorsque nous disons que l’homme se limite, cela ne veut pas dire la même chose que ce que cela voulait dire en 1235, par exemple.  Il se dresse derrière l’homme contemporain le fruit des efforts de siècles d’histoire dont nous pouvons bénéficier.  Dans l’avenir, l’Humanité parviendra à surmonter les limites que nous éprouvons dans nos efforts actuels.  Nous pouvons jouir du présent et construire constamment l’avenir.

            N’est-ce pas une compréhension dynamique de la vie?  Ne vous laissez pas aller à l’ennui : lisez, observez et participez le plus activement que vous le pouvez à tout ce qui se fait autour de vous.  Évitez de laisser se scléroser votre puissance commune en vous servant de vos ressources personnelles.  Le déséquilibre du manque de participation de certains à la vie collective entraîne des problèmes considérables dans nos sociétés.  Nous parviendrons à enrayer les maladies mentales lorsque nous exprimerons une grande compréhension les uns envers les autres et que chacun de nous joindra son effort à celui de la conscience commune pour saisir le nœud qui immobilise certains de nos semblables.  

 

Janaka-anandâ © 1980-2014 Yogi Inn, Vermont, USA.

A propos de l'auteur