L’AMOUR OUVRE LA VOIE…

Cliché énergétique du 29 mars 2018.

 

   En cette fin de mars, vous éprouvez des sentiments mitigés parce que vous savez bien, quelque part au plus profond de vous, que nombre de réalités changent, permettant que de plus en plus d’éléments de votre vie trouvent, tour à tour, leur juste position. Mais qui dit mouvement ascensionnel annonce autant de raisons de se réjouir des progrès accomplis que de craindre l’augmentation du chaos.

   Du reste, présentement, il se produit tant d’ajustements planétaires, dans divers systèmes du Cosmos, qu’ il n’y a rien qui soit très prévisible : vous ne pouvez que traverser des remous, source de déceptions, de bousculades, d’incompréhensions mutuelles, de problèmes relationnels et d’attaques perfides, qui signalent que rien n’est vraiment stable, que rien n’est coulé dans le béton. Trop remués, certains perdent la tête, projettent leurs torts sur autrui ou se soulagent sur eux de leur désarroi.

   En cela, l’influence de la prochaine Pleine Lune, qui commence déjà à vous bousculer et à vous secouer, pourrait réduire un peu votre enthousiasme et votre élan. Vous savez que vous ne pouvez plus porter de masques ni faire de compromis avec la Vérité, ce qui vous impose de vous regarder en toute sincérité et en toute honnêteté pour identifier ce que vous devez abandonner, ce que vous devez transformer, ce que vous devez améliorer ou ce que vous devez élever sur un plan supérieur, pour vous éviter que cela s’impose de force.beat-of-open-heartNous ne pouvons que le répéter, vous traversez une phase de grands changements. Vous en avez la démonstration dans la température qui peut autant vous apporter quelques moments de grand ensoleillement, rapidement entrecoupés d’averses de pluie ou de chutes de neige, avant que le soleil ne réapparaisse encore un moment. Et le petit jeu se répète. Au moment où vous croyez que le printemps s’annonce, un blizzard ou une intempérie peut contredire vos prévisions.

   Ainsi, autant dans la réalité concrète que la réalité subtile, dans vos choix quotidiens, tout peut être remis en question ou se passer autrement, au moment où vous vous y attendez le moins, ce qui peut s’exprimer par un rendez-vous annulé ou déplacé, un parcours détourné, un délai imprévu, une implication vaine, un état d’être trop émotif, des malaises fugaces débilitants, et quoi encore. Voilà que vous préparez tout pour une occasion particulière, mais que, à la dernière minute, votre programme est remis en question. Au cours d’une ballade en voiture, vous faites des provisions chez un traiteur pour servir, au retour, un festin à un ami ou un co-loc, mais voilà qu’il s’est absenté pour la soirée, il s’est volatilisé.  Et vous, que vous est-il arrivé de semblable?

   En bref, vous ne parvenez pas à accomplir ce que vous déterminez, il ne vous arrive pas ce que vous souhaitez, il ne vous échoie pas ce que vous espérez. Alors, il vous en faut de l’ouverture et de la souplesse pour éviter quelques relents de réactions négatives, ce qui, présentement, serait loin de vous servir, car la moindre résistance ne servirait qu’à compliquer une situation.

   Le plus frustrant, c’est que, dans votre perte de repères, qui vous amène à procéder par essais et erreurs, à défaut d’efficacité des anciennes méthodes et des anciennes connaissance, vous ne trouvez pas d’explication cohérente à ce qui vous arrive, sauf que vous reconnaissez d’instinct que vous n’avez pas choisi le jour convenable pour une activité particulière, ce que vous acceptez maintenant avec plus de sérénité, même si le mental s’agite parfois de manière inhabituelle.

   En ce moment, la frustration, l’impatience, l’agacement, la colère que pourraient provoquer les ratés de synchronicités, ne représenteraient qu’une perte d’énergie complète. Évidemment, vous ne devez surtout pas ressentir de culpabilité pour ce qui vous arrive, puisque vous n’avez rien fait de mal, il ne vous reste qu’à attendre de ressentir que les énergies s’ajustent pour vous relancer dans l’action. Surtout, gardez-vous bien de tenter de forcer les événements puisque, sous peu, soit au moment opportun, l’heure des accomplissements viendra d’elle-même.

   Pour tout vous dire, les énergies du mois d’avril, qui se signalent déjà, vont faciliter les choses, produire une accalmie, libérer la Voie. Sans compter que l’Univers, de plus en plus à votre service et à votre écoute, vous apportera un grand support. Ainsi, vous pourrez ralentir, voguer à votre rythme, dans la mesure que vous saurez tenir compte des conditions de l’environnement… et de la température. Mais, d’ici-là, il vous faudra rester maître de vos attitudes et de vos comportements, puisque les énergies de la deuxième Lune bleue de l’année pourraient vous apporter des surprises, pas forcément toujours agréables.

   C’est sans oublier ces expériences de journées comme hors du temps, surtout lorsque, dans vos choix de tâches ou d’activités, les circonstances vous tirent le tapis sous les pieds. Vous voilà obligé d’abandonner vos plans, de renoncer à vos prévisions, de procéder à de nouveaux choix, si l’envie ne vous prend pas, plutôt, de passer la journée au lit ou de ne rien faire, pour simplement flotter dans le vide, occupé à des banalités.

   Lorsque vous êtes forcé de changer vos plans à la dernière minute, que vous faites l’expérience d’une déviation inattendue de votre voie, vous ne gagnez rien à remettre en cause la décision que vous aviez prise, même lorsque votre intellect n’en perçoit pas trop la raison et que le contretemps ne semble pas faire sens. Avec les vagues d’énergie qui vous parviennent, vous ne pourriez que vous creuser vainement les méninges à tenter d’identifier les motifs des divers revirements. Cependant, dans votre déception, vous pouvez vous retrouver dans le néant et ne pas trouver d’alternative. Pour le reste, vous devez continuer à faire confiance à votre Savoir intérieur, qui jaillit du cœur, qui vous rappelle que, dans la Sagesse supérieure, tout se passe pour le mieux.

   Tout au long du mois de mars, diverses émotions, assez fluctuantes, ont pu surgir, mais, pour les prochains jours, elles pourraient s’amplifier. Veuillez croire que vous n’êtes pas le seul, sur votre planète, à avoir éprouvé de telles bouffées d’émotions, plus ou moins poignantes, sur toute une gamme, au cours des dernières semaines. Tantôt douces, tantôt tristes, tantôt joyeuses, tantôt amères, elles vous ont traversé dans l’intention bien nette de fissurer la fausse couche de moyens de défense, parfois une véritable armure de dépôts calcifiés, dont vous aviez entouré votre cœur, notamment pour vous protéger ou pour voiler votre profonde vulnérabilité, mais qui n’a plus sa raison d’être.

   Vous ne pouvez pas vous tirer indemne d’une telle transformation intime qui vise à vous donner accès à des sentiments plus profonds et plus authentiques. En effet, les énergies présentes vous atteignent jusqu’au noyau de votre être pour compléter une ouverture du cœur qui vous ancrera dans l’amour de vous-même, vous rendra encore plus compréhensif, plus compatissant, plus amoureux à l’endroit des autres, même à l’endroit de votre planète, avec toutes les créatures qu’elle porte. Vous gagneriez à accepter ce processus de bon gré, même si, par moments, il peut vous paraître plutôt injuste, brut, radical, dérangeant.

   Cherchez une consolation dans cette annonce que, au passage de mars à avril, les Grands Vents du Changement vont de nouveau vous libérer la Voie, vous ramenant dans la Bonne Direction, plaçant à leur juste place un assez bon nombre d’éléments d’importance, de sorte que la Voie à suivre deviendra pour vous une évidence. Vous y trouverez le présage que, pendant plusieurs mois à venir, de plus en plus d’éléments nouveaux recevront le même genre d’ajustement.

   Dans la présente phase, vous croissez en Amour, vous grandissez dans la Vérité, vous gagnez en authenticité parce que vous êtes en train de revenir à votre Soi véritable, qui vous aide à renaître. Même plus, vous assurez votre Résurrection, ce qui explique une possible lassitude tenace, des malaises physiques aussi intenses que bizarres, mais très fugaces (entre autres, des vertiges, l’amplification de certains sons subtils, des maux de tête, une vision floue, un mental souvent hyperactif). Ils témoignent de l’ampleur et de la profondeur des transformations salutaires qui continuent de se produire en vous. Ils vous rappellent que, au-delà des apparences de certains jours, vous poursuivez bel et bien votre Ascension.

© 2018, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

3 Responses

  1. Ghislaine

    Merci pour votre, ou plutôt, “vos” bulletins! Ils sont ceux qui me rejoignent et m’interpellent le plus, comme si vous saviez ce que j’avais besoin d’entendre…
    Bonne journée,
    Ghislaine 😉

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Lorsque vous souhaitez exprimer une opinion, mais que vous préférez que votre message ne soit pas publié, faites parvenir ce dernier par l’intermédiaire de l’onglet «Contact» du site. Merci de votre compréhension.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.