LA TENDRESSE ARRONDIT LES ANGLES, AMÉLIORE OU ENTRETIENT LES RELATIONS, ILLUMINE LES MOMENTS… 

La tendresse, un besoin inné, désigne le sentiment de celui qui sait exprimer ses ressentis avec douceur et délicatesse ou la tendance altruiste qui porte à exprimer son amour par des petits gestes ou des petits signes d’intérêt ou d’attention.  Exprimée à un enfant dès son entrée dans le monde, elle peut changer toute la trame de sa vie, l’inclinant vers la sérénité et la bonté plutôt que vers l’inquiétude, l’aversion et l’hostilité.  Car la tendresse révèle les vrais sentiments, complète l’épanchement énergétique du cœur et prévient l’endurcissement du caractère, comme l’assèchement de l’esprit, ce qui se sent sans paroles.  Elle garde les vannes du sentiment ouvertes, pouvant aller jusqu’à stimuler la sensualité.  Chose certaine, elle aide à se réconcilier avec une charge lourde ou avec un tendressemonde parfois difficile et problématique.

Chez certains, la tendresse peut exprimer la propension aux débordements émotifs, un attachement excessif, voire une sensibilité fort mièvre et d’abord romanesque.  Bien qu’elle fasse partie des merveilleux témoignages de l’amour, elle fait parfois office de petite orpheline oubliée dans son coin alors que, pourtant, elle se démontre très importante pour le corps et l’esprit.  Rappelant qu’on est signifiant pour un autre, qu’on le touche, elle agit comme un  baume.

Beaucoup de personnes pensent que la tendresse est un acte de faiblesse, réservé aux femmes, aux enfants, aux êtres débiles ou dépendants, notamment aux enfants sans défense et aux personnes âgées parvenues à la fin de leur vie ou que seuls les animaux de compagnie la méritent, parce qu’ils n’en abuseront pas ou ne se moqueront pas de soi.  Comme si le fait de caresser tendrement les rassurait, ce qui est un fait.  Car la tendresse est une énergie de présence et de protection douce et forte à la fois qui peut amplifier le sentiment de sécurité, même aider à découvrir le défaut de la cuirasse d’une personne.

Seuls les humains qui ont déjà fait un grand travail d’amour et de libération développent naturellement la véritable tendresse, qui n’est pas astuce, séduction ni marchandage, dans leurs gestes quotidiens.   S’ouvrir de ses sentiments à l’autre avec douceur, lui faire des surprises agréables, lui apporter de la variété, oser le toucher ou le caresser avec un sens d’ouverture ou d’accueil, une expression de respect, de générosité, de amour profond, représente une belle démonstration d’équilibre entre la raison et le coeur, donc de paix intérieure et de volonté de collaboration ou de partage.

Celui ou celle qui ne parvient pas à se montrer tendre est souvent rigide intérieurement et il se livre en lui des luttes ardentes entre sa personnalité et son âme.  Il doit avoir été brimé dans sa jeunesse, en avoir été sevré trop tôt.  À trop s’en priver, il en vient à éprouver des douleurs partout, il manque de souplesse, il sent des tiraillements, il attrape un torticolis pour un rien et quoi encore.

En général, la tendresse s’associe à la gentillesse, à la douceur, à la compassion, au lâcher prise.  C’est une démonstration libre et sincère de l’amour véritable qui est sans peur et sans gène.  Bien sûr, elle peut s’exprimer par une caresse, une main posée sur une épaule, une main tendue à l’autre, mais aussi par un sourire, un mot doucement prononcé, une parole aimable, un clin d’œil complice, un petit mot laissé sur une porte, un petit présent inattendu, un message texto, un poème, une visite surprise, un accompagnement…  Tout ceci renforce la notion d’amour et ne vient pas, comme certains peuvent le penser, le rendre mièvre.

Plusieurs n’osent pas se montrer tendres, de crainte de laisser entendre qu’ils perdent leurs moyens, qu’ils font des concessions là où il ne peparents-tendernessut s’en faire, qu’ils inclinent vers la mièvrerie et la faiblesse.  Leur demander d’exprimer leurs vrais sentiments, en paroles ou en gestes, c’est comme leur arracher une partie d’eux-mêmes, comme leur enlever la carapace qui les bloque.   Pourtant, de grands maux du corps peuvent se guérir par la simple acceptation de se donner de la tendresse, d’en donner aux autres et d’accepter d’en recevoir, car tout être a besoin de paroles sincères et de touchers qui parlent.  C’est un beau travail d’éveil de développer cette tendresse et c’est un cadeau à se faire et à faire aux autres.

Comment un être peut-on prétendre désirer changer le monde s’il reste dans son sérieux, sa rigidité, sa dureté intérieure?  La guerre ne peut plus avoir lieu lorsque la tendresse s’exprime!  Elle est garante de la paix autant intérieure qu’extérieure.  C’est un vrai outil d’éveil qu’il faut ranger avec les autres.  Chacun gagne à oser développer cette énergie qui ne demande qu’à être partagée.  Aussi il devrait se forcer, s’il le faut, en l’acceptant comme un véritable travail d’éveil.

Le corps de chacun réclame cette tendresse, son psychisme s’en régale, son âme s’en réjouit, alors que son Esprit, sa partie spirituelle, la distille naturellement.  Pas moins que le conjoint, les enfants, la famille, les amis, les connaissances, l’environnement aussi.  Nul n’attirera de mouches avec du vinaigre ou d’abeilles avec des immondices.  À la longue, surtout dans le couple, un manque de tendresse peut détruire ce qu’on croit solide, car en réalité, elle est l’un des ingrédients secrets de l’amour inconditionnel et de la sincérité.  On ne devrait pas hésiter à oser être tendre, car son esprit pourrait comprendre ce changement et répondre en conséquence!

Sans la tendresse, gage de rapprochements, une distance menaçante peut commencer à se creuser, amenant à s’installer dans la routine, d’où on ne sait jamais ce qui peut s’ensuivre.  Nul ne peut jamais considérer l’autre comme un bouche-trou ou un acquis.

© 2011-15,  Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.