La pyramide d’énergie est formée d’un polygone régulier et convexe plan, qu’on appelle sa base, et de tous les triangles ayant pour fondement les différents côtés du polygone et un sommet commun.  Son sommet doit nécessairement se projeter orthogonalement au centre de sa base.  Ainsi, son aire latérale reçoit, pour valeur, le demi-produit du périmètre de sa base par son apothème (perpendiculaire abaissée du sommet sur un des côtés du polygone de base) et son volume est égal est égal au tiers du produit de l’aire de la base par la hauteur.

La pyramide énergétique revêt un caractère de symbole: de la nature humaine, de la vie éternelle. Sa forme se compose d’une partie terrestre, ouverte sur le cosmos, d’une partie cosmique, qui contient le tout, et d’un axe organique, représentant l’action de Dieu sur terre.

La pyramide possède-t-elle des propriétés énergétiques ? C’est ce qu’on peut lire dans de nombreux manuels d’ésotérisme. Depuis l’Antiquité, elle représente la plus rPyramide-catalyseureculée le meilleur rapport entre force et équilibre. Elle confirme que les Anciens possédaient la connaissance des lois fondamentales de l’Univers et avaient eu accès au monde des énergies subtiles. La radiesthésie peut prouver le rôle important joué par les pyramides au niveau énergétique. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’énergies connues, mesurables par des instruments normaux, mais d’énergies subtiles que l’on ne peut déceler que par voie radiesthésiste ou par les effets qu’elles ont sur l’environnement ou les êtres vivants.  La physique micro-vibratoire explique que la pyramide émet des ondes de forme qui lui sont propres et qui sont substantiellement négatives pour la matière vivante. Or ce phénomène s’avère lorsque la pyramide est positionnée selon un certain schéma prenant comme référence les points cardinaux.  Si elle est positionnée avec les quatre faces tournées vers les quatre points cardinaux, elle n’émet pas d’ondes de forme et conserve toutes les émissions énergétiques à l’intérieur de sa structure.

On peut se servir d’une pyramide, qui concentre les énergies, pour accélérer la manifestation de ses demandes.  Il suffit de placer une pyramide de carton blanc correctement orientée selon les points cardinaux et de placer sa demande écrite ou illustrée (écrite et illustrée) en dessous, en la soulevant légèrement, sans déplacer l’orientation, pour l’introduire du côté qui correspond au type de demande qu’on fait.  Il faut veiller à placer la pyramide à un endroit où on peut l’apercevoir tous les jours, mais à l’abri des regards indiscrets d’autrui, surtout des sceptiques. Un petit cône, comme le petit verre à eau qu’on trouve dans certains distributeurs publics, placé aux quatre coins de la pyramide, la renforce considérablement, refoulant vers l’intérieur l’énergie, stabilisant celles qui s’y trouvent et les empêchant de se disperser vers l’extérieur.

 Ainsi, le Nord, figuré par le carré d’or, relié à l’élément terre, accueille les demandes de vitalité, de santé physique et de biens concrets.  Le Sud, figuré par le triangle rouge, relié au feu, accorde la destruction des éléments indésirables, le succès dans les entreprises, la clémence et la miséricorde et la protection générale.  L’Est, figuré par le cercle bleu, relié à l’élément air, émet des ondes de détente et de repos et il appelle l’amour, la paix d’esprit, le calme, la sérénité, l’impassibilité.  Enfin, l’Ouest, figuré par le croissant d’argent, relié à l’élément eau, instille l’abondance et la force.

La pyramide peut encore servir à vitaliser l’eau, à charger les pierres, à augmenter l’efficacité des remèdes et à nettoyer les bijoux.  On peut également porter une pyramide sur la tête pour améliorer son rendement mental ou augmenter ses capacités intellectuelles, tirer le meilleur de ses possibilités, mieux réaliser ses objectifs, supprimer les tensions, favoriser la paix intérieure, soutenir ses processus mentaux, attirer des pensées constructives, instiller en soi la joie de vivre, faciliter le retour sur soi (en méditation), accroître le sentiment de sécurité.  En pareil cas, il convient de la recouvrir d’une pellicule métallique (feuille d’aluminium).

Il n’est pas nécessaire de se procurer une pyramide du marché pour obtenir d’excellents résultats.  Un simple carton blanc suffit.  On peut s’en fabriquer une à partir du diagramme qui suit, dont on prolonge toutes les arêtes de la même longueur, selon le besoin, et qu’on colle ensuite par la languette. Autrement dit, on peut agrandir au besoin le diagramme de la pyramide illustrée ci-après en prolongeant les côtés des triangles d’une même longueur et en réunissant ensuite les traits par leurs bases.   En passant, l’avantage du diagramme qu’on vous présente ici, c’est qu’il permet de reproduire le type de pyramide le plus efficace dans l’ordre de la concentration de l’énergie.       

 

pyramide

© 2000-15 Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.