LA LOI DE LA PRODUCTION RENVOIE SIMPLEMENT À CELLE DE L’AFFIRMATION…

«Demandez et vous recevrez; cherchez, et vous trouverez; frappez, et il vous sera ouvert…»

Cet article ne vise qu’à expliquer une expression que l’on peut rencontrer dans les textes spirituels, surtout d’inspiration anglo-saxonne, «la loi de la Production».  Au sens ordinaire, la production désigne l’action de provoquer, de causer, d’engendrer ou celle de faire exister ou de créer des biens, des services ou autre chose.  En spiritualité, il ne faut pas entendre ce mot en termes de fabrication d’objets ou de produits, mais au sens d’efficacité, d’exercice courageux, patient, aBasic CMYKrdent, audacieux de la volonté pour parvenir à ses fins évolutives.  Elle rappelle que chacun doit produire un effort pour obtenir le genre de vie qu’il souhaite, sans quoi il reste livré aux circonstances de son milieu.

Ainsi, la loi de la Production est liée à la maîtrise de l’énergie vitale.  Le rôle de cette énergie, c’est de vitaliser l’être toujours davantage, «de lui donner plus de Vie», comme l’a dit Jésus, jusqu’à l’entraîner dans l’immortalité.  Mais l’être humain n’arrive que progressivement à cet état en évoluant par l’expérience qui ouvre sa conscience.  Il doit commencer par combler ses besoins et ses désirs, inventer ses instruments.  Par son pouvoir matériel, déclenché par son sentiment et exercé par sa volonté, il doit ouvrir le réservoir de tous les biens primaires.

Lorsqu’il se met en marche sur le Sentier, l’être incarné doit commencer par traverser la Mer Rouge, le plan de la matérialité qui semble lui résister.  Pour la traverser, il doit aspirer à un devenir meilleur en quittant le pays des illusions et des paradis artificiels.  Pour s’accomplir, il doit apprendre à prier et à proclamer.  Il doit avoir le sens de l’aventure, être ardent, audacieux, mais jamais téméraire.

Par la suite, il doit traverser le désert orangé, s’avancer dans les steppes dorées, poursuivre dans les plaines verdoyantes.  De là, il doit s’élancer dans le ciel bleu et plonger dans ses profondeurs indigo, jusqu’à ce qu’il découvre la Lumière supérieure, violette, qui annonce la prochaine étape du Rayon christique, pourpre ou mauve.  De là, il ne peut qu’aboutir dans la Pure Lumière blanche de cristal, dans sa Monade spirituelle.

La loi de la Production, qui n’est autre que celle de la Demande ou de la Proclamation, donc de l’Affirmation, explique la nécessité de la créativité personnelle.  Pour être créatif, il faut être original, savoir faire les choix qui correspondent à ses propres besoins et attentes.  Elle révèle comment l’acte créateur peut se réaliser.  C’est en appliquant l’Esprit à la Matière qu’on la fait bouger et qu’on la transmute.  Voilà le sens de la Production métaphysique.  À travers l’être humain, Dieu veut exprimer tous ses attributs et tous les potentiels.  Aussi, l’être humain ne doit-il se complaire dans aucun ciel, si beau soit-il, tant qu’il n’a pas accompli tout le pèlerinage de l’Alpha à l’Oméga, du Point d’Émission au Point de Réintégration dans la Conscience cosmique.  Sur le Sentier, il doit habiter tous les Palais cosmiques, le temps de comprendre les ressources dont ils disposent, mais jamais plus longtemps.  À chaque Palais, il doit d’abord ouvrir la Porte close qui lui en interdit l’accès.  Ce qui lui est d’autant plus facile qu’il a bien travaillé dans les Palais précédents.  La loi de la Production est régie par la constellation du Bélier qui gère l’énergie vitale.

En fait, la proclamation désigne l’affirmation de foi claire, nette, précise et vivante, dans un commandement incisif (ferme et doux) et audible, d’un moule psychique, contenant ce qui comble un désir ou un besoin.  Il s’agit d’un décret qui repose sur l’imagination et l’intuition pour reconnaître la réalisation imminente d’une requête de foi.

Proclamer, c’est demander correctement.  La proclamation sert à former un moule-pensée pour combler un besoin légitime, satisfaire un désir licite, attirer un instrument utile.  La proclamation ne réussit que si on reconnaît avec conviction la manifestation de son vœu, si on le nourrit d’énergie et si on répète avec foi sa réalisation.  Elle est d’autant plus efficace que l’image visualisée est claire, nette, précise, vivante, ressentie, worshiping handsconçue comme immédiatement donnée.  La reconnaissance pour sa venue ajoute encore de la vitalité à la demande.  La détermination de foi, non d’entêtement, l’amène à se manifester.  Toute proclamation doit être amoureuse, donc renoncer à l’égoïsme et servir le bien commun.

Dieu a mis l’être humain dans la situation de devoir proclamer (demander) pour recevoir, afin qu’il clarifie ses choix et affine sa volonté créatrice, ce qui s’acquiert en entrant dans l’ordre et l’harmonie, par la méthode, la discipline, le courage, la patience et la persévérance.  La proclamation force à se tirer de l’agitation, de la confusion, de l’ignorance.  Elle donne la compréhension de l’action de la force vitale, l’énergie qui, en faisant croître et prendre de l’expansion, confirme le libre-arbitre et mène à l’accomplissement parfait.

© 2012-15, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.