LES PLUS GRANDS ACCOMPLISSEMENTS N’ORIGINENT PAS DE L’APPLICATION DE LA FORCE, MAIS DE LA PERSÉVÉRANCE APPLIQUÉE DANS L’AMOUR ET LA PURETÉ D’INTENTION, DANS LA MESURE QU’ELLE NE TRANSGRESSE PAS LE PLAN DIVIN… 

Il existe un proverbe français qui dit que «la persévérance vient à bout de tout».  Pourtant, dans l’Antiquité, Théocrite, un poète bucolique grec, avait déjà dit : «En persévérant, on arrive à tout.»  Peut-être existe-t-il un lien culturel entre les deux manières de dire la même chose.  Dès lors, tomber est permis, mais le fait de se relever  se démontre plus révélateur de la force personnelle, pouvant devenir même héroïque, surtout chez un être qui s’en tire bien amoché mais qui n’en juge pas moins que sa cause en valait la peine.  N’empêche qu’un cours d’eau finit par éroder le plus grand rocher…

En raison du principe universel de la moindre résistance, qui engendre chez l’homme, la loi du moindre effort, chacun cherche des solutions rapides et faciles à ses problèmes courants, comptant un jour trouver des solutions magiques qui lui faciliteraient la vie.  L’effort finit par rebuter, amenant à opter pour des solutions boiteuses, au lieu de rester à la recherche de ce que la vie a de meilleur à offrir, mais qui ne se gagne pas sans peine.   Au lipersévéranceeu de concevoir tous les impossibles comme réalisables, trop d’êtres rêvent leur vie, sans passer à l’action, prisonniers des limites qu’ils imposent à leur esprit.  Enterrant leurs talents et leurs dons de manière prématurée, ils se contentent de végéter, de regarder et d’envier ceux qui réussissent au lieu de faire comme eux, remonter leurs manches et se mettre résolument à l’œuvre.

Quoi qu’il en soit, il faut dire que la persévérance peut conduire au succès dans la mesure où elle est de mise, puisque, à l’impossible certain, nul n’est tenu.  D’une part, s’il faut savoir insister et se reprendre au bon moment, il n’en faut pas moins savoir se retirer et renoncer quand il le faut.   En revanche, toute grande œuvre ne peut que jaillir d’elle.  N’est-ce pas H. Jackson Brown, un auteur étasunien contemporain, qui a fait remarquer : «Face à la roche, l’eau l’emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance.»  De toute évidence, la persistance permet de réduire les efforts.

Sœur de l’espérance et de la patience, la persévérance, une vertu, désigne la conduite de celui qui demeure ferme, constant et résolu dans une décision, qui continue de faire ou d’être ce qu’il a résolu, par un acte de volonté renouvelé, soit en stimulant sa motivation.  Ainsi, on parle de persévérance surtout lorsqu’il se présente une difficulté à écarter ou un obstacle à franchir.   Dans le domaine spirituel, elle implique l’engagement stable et déterminé de mettre tout en œuvre pour s’accomplir ou la détermination d’évoluer sans cesse à travers les hauts et les bas de la vie.

On peut définir la persévérance comme l’alliance de la discipline et de la patience pour supporter les aléas de la vie, ce qui permet de mener à bien toutes ses intentions, ses objectifs et ses buts.  La persévérance, qui est un engagement stable ou déterminé, une motivation sincère d’évoluer quoi qu’il arrive,  permet d’atteindre le but visé.  Elle empêche de succomber à la tentation de la facilité ou de la précipitation.  Elle est l’antidote de la hâte qui amène à tout gâcher.  Pour sa part, comme le petit train qui va loin, elle vient à bout de tout.  Car qui aime ce qu’il fait et sait s’y appliquer avec attention finit toujours par gagner par dix fois ce qu’il croit avoir perdu.

La persévérance doit s’accompagner de l’acquisition des connaissances fondamentales dans un domaine, du recours aux meilleures stratégies dans l’application et l’attention, du développement de la mémoire, de la planification du parcours, de la bonne gérance du temps  et de la stimulation de la motivation personnelle.  À titre d’école d’apprentissage, la vie représente un défi constant qui, défiant la faiblesse, doit motiver à continuer d’aller de l’avant, dans la mesure où cet effort en vaut la peine.

La persévérance désigne le génie véritable, elle donne la preuve suprême de l’amour véritable que l’on porte à ce que l’on fait.  Si on aime ce qu’on fait, chaque expérience qui s’y rattache devient enrichissante.  Si on agit dans la persévérance, si on cherche la Lumière, on la trouvera.  Car, pour l’atteindre, on sera mis à l’épreuve tout au long du Sentier.

On gagne à éviter de se laisser décourager parce que, à chaque obstacle, on découvre une possibilité nouvelle pour gravir une marque qui rapproche de la Source lumineuse en soi.  En plus, elle permet d’acquérir de solides connaissances qui ne peuvent que faciliter la tâche dans l’avenir.  À ce propos, Samuel Johnson, un des principaux auteurs de la littérature anglaise, par la diversité de ses écrits, a dit : «Ce n’est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres.»  D’accord, mais cette persévérance doit être appliquée à la découverte du Savoir, qui mène à l’Être, car c’est lui qui donne le Pouvoir.  Le Pouvoir n’appuie jamais qu’un Vouloir éclairé.

John L. Mason a osé demander : «Lors de votre dernier échec, avez-vous abandonné la partie parce que vos efforts étaient soldés par un échec ou vos efforts se sont-ils soldés par un échec parce que vous avez abandonné la partie?»

En fait, la rapidité de l’évolution est conditionnée par la direction droite, juste ou correcte (l’entrée sur la Voie royale)  et par la grandeur de l’idéal spirituel.  Elle dépend de la juste orientation de la conscience, de la compréhension adéquate du Dessein de Dieu et de la reconnaissance du type de force nécessaire pour parvenir à un accomplissement précis.  Plus un être lance profondément son ancre dans la Lumière, plus il reçoit d’énergie.  Plus il élève sa conscience, mieux il télescope le temps et l’espace.  Mais plus il veut s’élever, plus il doit savoir s’abaisser et pousser loin des racines.  Alors, paradoxalement, il faut savoir se hâter lentement, car il n’existe aucun raccourci métaphysique.

© 2012-2015, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.  

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.