LA GRÂCE, UN ÉTAT QUI RÉSULTE D’UNE FUSION INTÉRIEURE… 

Dans le langage habituel, la grâce désigne surtout une faveur ou un bienfait, un privilège qui établit une règle d’exception, mais un privilège qui est accordé à tous ceux qui savent le demander.  Dans l’Antiquité, il s’agissait d’un bienfait arbitraire accordé aux êtres humains, comme la chance, la beauté, l’abondance, le talent ou le génie.  Dans la Tradition chrétienne, il s’agit d’une aide gratuite, découlant de la miséricorde divine, qui est accordée aux êtres humains pour assurer leur salut.  On la définit plus précisément comme l’aide surnaturelle qui rend l’être humain capable d’accomplir la Volonté de Dieu et de parvenir au Salut.  En fait, il s’agit de la vie idéale d’un être quand il ne s’oppose en rien au Plan divin ou à l’Œuvre de l’Absolu.

Alors, ce mot comporte l’idée que l’aide ou la rédemption sont accordés sur une simple prière, sans autre mérite ni obligation qu’une reconnaissance réciproque.  Ainsi, si l’être humain sait accueillir Dieu, lui donner réalité, il peut réaliser ce qu’il y a de divin en lui.  Comme si la grâce intervenait comme un trait de lumière, un échange d’amour, par un effet de miroir, dans lequel la créature reconnaît son Créasecours-divin-grâceteur qui se voit en elle.  De ce fait, Dieu accepterait de partager sa divinité avec l’espèce humaine, mais par pure bienveillance, donc sans mérite antécédent.

En spiritualité, la grâce évoque l’instant où un être passe, en Unité, dans le Feu du cœur.  Elle consiste à sortir de l’enfermement, qui coupe de la multidimensionnalité, pour retrouver l’accès aux dimensions de la Lumière.  À ce moment là, l’être expérimente la Joie totale où aucune émotion, qui soit sienne ou qui vienne de l’extérieur, ne peut affecter son état.  La Grâce fait que sa vie commence à se dérouler, justement, selon le principe de la fluidité, de la facilité, de l’Unité. Tous les évènements et les enchaînements de sa vie commencent à se dérouler en parfaite syntonie et en parfaite synchronicité.  Aucun effort n’est plus nécessaire pour obtenir quoique ce soit.  Il n’y subsiste plus de désirs, simplement ce qui est nécessaire à son évolution et à sa transformation, à l’établissement de son Feu du cœur, ce qui s’accomplit de manière naturelle et spontanée.  Dès lors, l’Univers et l’Intelligence de la Lumière pourvoient à la totalité de ses besoins pour ce qui concerne tous les secteurs de sa vie.

En fait, la grâce évoque un principe intérieur du perfectionnement spirituel.  Il s’agit de l’action située au-dessus de la dualité qui n’entraîne plus de réaction ou de conséquence, d’une action qui va simplement dans le sens de l’action ou une pro-action qui exprime un déploiement uniquement inspiré de l’Amour, au-delà des notions de bien et de mal.  Alors, l’être dans l’Unité, n’étant plus soumis à une forme, à une dimension, à des croyances, à des limitations.  Pour celui qui est dans la Grâce, ce qui s’oppose à la Lumière ne peut plus lui arriver ni l’affecter.

En effet, les Maîtres spirituels n’approuvent aucune définition de la grâce qui découlerait de l’arbitraire ou du favoritisme de Dieu.  Ils la considèrent plutôt comme un appel lancé à la sagesse du Soi supérieur qui permet la mobilisation des fores nécessaires à la réalisation d’une requête ou d’une demande.  À ce titre, tout devient une grâce, les épisodes négatifs comme les épisodes positifs, puisque tout constitue une réaction du subconscient à ses pensées, à ses idées, à ses sentiments, à ses paroles et à ses actes habituels, conscients ou inconscients.  Ainsi, la grâce enseigne que toutes les expériences, heureuses comme malheureuses, ne constituent rien d’autre que des leçons de vie que chacun programme lui-même, en tant que créature incarnée dans une forme, pour élucider ses systèmes de croyances ou de valeurs.  Dans son aspect positif ou constructif, elle rappelle une étape heureuse du cheminement évolutif sur la Voie du retour à la Maison du Père-Mère quand on accepte de se laisser aimer par lui et qu’on parvient à se sentir aimé de lui.

À ce titre, la grâce désigne ce qui dépasse les normes prévisibles, même inespérées, qui expriment une intervention de son Étincelle divine ou Soi supérieur.  Voilà  le sentier par lequel un être maintient son équilibre avec toute chose dans l’Univers et qui corrige les erreurs par l’harmonie, plutôt que par l’échec et la souffrance.  Dès lors on  comprend que la grâce est toujours conditionnée par l’initiative personnelle et par la sincérité du cœur.

En somme, peut-être qu’on pourrait définir la grâce comme la qualité spéciale de Dieu qui emplit le champ magnétique de l’expression gaie et joyeuse de la beauté et de l’émerveillement du Ciel et qui s’exprime continuellement à travers tous les plans de la Conscience cosmique.  La vie de grâce c’est celle qu’un être peut mener quand il ne met aucun obstacle à l’œuvre de l’Absolu.  Car celle-ci décrit simplement la descente de l’Énergie divine qui opère dans le cœur de chaque créature un retournement du regard vers le Soi intime, revivifiant la connaissance dans la substance mentale.  Cette Puissance supérieure fulgurante peut se manifester à tout instant.  Elle aide à garder cet état de conscience que tout est possible, en tout temps, quelles que soient les circonstances.  Elle figure le Pont de Lumière ou l’arc-en-ciel qui apparaît à la fin de l’orage et qui rappelle de garder une confiance indéfectible dans la Lumière, qui est toujours présente, même si on est incapable de percevoir sa présence.  Cette Lumière divine peut transcender toute loi puisqu’elle agit en accord avec la Grande Loi divine de l’Amour.

Rien n’est impossible pour celui qui lui garde la porte ouverte, car elle respecte le libre arbitre.  Ainsi, la grâce devient l’intervention de la Providence qui n’est jamais que la répercussion de la Justice immanente, qui peut élever ou abaisser, selon les choix expérientiels de chacun.

 

© 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.