LA FRATERNITÉ DE LUMIÈRE, L’APOTHÉOSE DE L’AVENTURE HISTORIQUE SUR LA TERRE…

Dans la spiritualité contemporaine, la Fraternité de Lumière représente le nouveau nom de la Grande Fraternité blanche universelle.  Elle a changé de nom pour témoigner de l’incidence unique et exceptionnelle des transformations qu’elle ourdit et dont les répercussions, parfaitement inédites et inconnues, ouvriront un cycle d’éveil incomparable chez les êtres humains qui sont en voie de devenir des Êtres de Lumière.  Jusqu’à très récemment, la Grande Fraternité blanche représentait l’Organisation des Fils de Dieu qui avaient terminé avec succès leur stage dans le plan terrestre et ont transcendé ce plan en parvenant à la Maîtrise de l’Esprit.  Les membres de l’ancienne Grande Fraternité blanche cosmique font partie de l’Ordre de Fraternité-de-LumièreMelchisédech.  Il était composé de nombreux maîtres ascensionnés de la Terre, et des personnes de sexe masculin et des personnes de sexe féminin, en plus que d’Êtres spirituels, non physiques hautement évolués de toutes les régions de l’Univers. Dans le passé, ils ont aidé l’humanité à partir de lieux de retraites et d’ashrams qui étaient répartis stratégiquement autour du monde.

Ces Êtres très élevés résident maintenant dans les différentes Cités de Lumière célestes établies autour du monde.  Ceux d’entre vous qui sont activement sur le chemin d’ascension et qui ont intégré une quantité des énergies de la cinquième dimension à l’intérieur de leur corps physique sont maintenant autorisés à faire des séjours nocturnes dans leur corps éthérique dans les salles de cours à l’intérieur des Cités de Lumière afin d’accélérer le processus d’Ascension.

Pour en revenir aux membres de la Grande Fraternité blanche, ces Maîtres ascensionnés ont décidé d’arrêter leur progression dans l’Échelle évolutive pour revenir aider leurs frères et sœurs incarnés sur la Terre afin qu’ils parviennent au même degré de réalisation qu’eux.  Leur mission perdure depuis des milliers d’années pour aider la Terre à atteindre la pleine gloire à laquelle elle est destinée, dans son rôle de Bibliothèque intergalactique.  Ils veillent à assurer son destin dans sa transition vers l’Âge d’or du Verseau pour qu’elle devienne une étoile dans la Voie lactée.  Il s’agit du Gouvernement mondial intérieur, composé d’une hiérarchie d’êtres réalisés qui, sollicités, prêtent leur concours pour diriger les gouvernements humains, les économies et les affaires de l’Humanité.

Ce collectif soutient toute entreprise constructive, œuvrant dans les coulisses, fermant les yeux avec miséricorde sur la violence, l’égoïsme et la cupidité des êtres humains.  Toujours, il s’efforce de remplacer le chaos par un noble dessein, la haine par l’amour, cherchant activement à élever la conscience de l’Humanité en rétablissant la foi de l’être humain dans sa destinée immortelle.  Il peut aider la Terre en cas de besoin, opérant dans les royaumes purement subtils situés entre le cinquième plan de la Conscience cosmique et le Grand Soleil cosmique central.  Il annonce et prépare le Second Avènement du Christ comme l’apparition de la Lumière christique dans chaque cœur et comme l’ascension à la Conscience christique pour chaque âme.  Il offre cette nouvelle effusion christique qui se présente comme la prise de conscience, par chaque être humain, du potentiel de Lumière de l’Être de Feu au cœur de la Citadelle de l’Être, afin de préparer le retour du Christ dans la puissance et la gloire.

Cet Ordre spirituel est composé de saints occidentaux et d’adeptes orientaux réalisés qui se présentent en phalanges célestes.  Même qu’il regroupe les membres de la Multitude céleste, la Hiérarchie spirituelle directement concernée par l’évolution de la planète Terre et des membres bienfaisants en provenance d’autres planètes, intéressés à son bien-être.  Il est formé de serviteurs altruistes qui n’ont jamais cherché d’honneurs pour leurs interventions, préférant s’aligner sur la Présence de la Vie en tout être vivant, telle qu’elle a été révélée par les messagers divins, envoyés pour apporter la Lumière de la Vérité à un monde assombri.

Tous les membres de cette organisation spirituelle ont transcendé les cycles du Karma et ils se sont extraits de la Roue des renaissances et ils ont atteint la Réalité supérieure, la Demeure éternelle de l’âme.  Ils guident ceux qui cherchent la Vérité du Moi intérieur, la connaissance de la Loi cosmique et son application personnelle et planétaire.  Ils se sont unis pour œuvrer en faveur des desseins les plus élevés de la Fraternité humaine sous l’autorité de la Fraternité divine.  Sa maxime exprime le dévouement au Dessin cosmique et à laob_731146_85553748-o fraternité des êtres humains sous la paternité de Dieu.  À travers les âges, dans toutes les cultures, les traditions et les religions, ils inspirent des réalisations constructives dans l’éducation, les arts, les sciences, les mouvements politiques, l’économie des nations et le Gouvernement de  Dieu.

La Grande Fraternité blanche cosmique compte également dans ses rangs des adeptes incarnés, guidés par les Maîtres ascensionnés.  Somme toute, composée de soixante-douze ordres, elle forme la Confrérie des saints vêtus de blanc ou des «tuniques blanches» dont Jésus parle à Jean dans l’Apocalypse.  L’une des Organisations terrestres qui porte ce nom aurait été fondée par les ancêtres d’Amenhotep IV (Akhenaton).  Thoutmès III a établi le nombre de ses règles et de ses lois principales.  Amenhotep IV, son arrière-petit-fils la réforma et il fonda la première religion monothéiste du monde.  On n’insistera jamais assez pour rappeler que la Grande Fraternité blanche ne désigne pas une race, mais le champ magnétique de Lumière blanche qui entoure les Immortels, surgis de toutes les races et de tous les sentiers de vie.

Cet ordre constitue le Grand Conclave invisible et visible qui préside aux destinées supérieures de la planète Terre et de l’humanité et qui a notamment résidé en Agartha et en Shamballah.  C’est le Centre suprême de la Tradition spirituelle, établi vers le milieu de la constitution de la race lémurienne, gouverné par le Roi du Monde et les trois Kumaras dont l’attribut est le svastika.  Il s’est donné pour mission de conserver la Tradition unique et de la répandre dans toues les races qui doivent se succéder au cours de l’évolution du Grand Cycle planétaire.  Il est relié au reste du Monde et du Cosmos par des messagers répartis dans les différentes régions du globe, à travers le système solaire et toute la galaxie.

Depuis juin 2009, à la demande de l’archange Michaël, il faut lui donner le nom de «Conseil cosmique de Lumière» pour mieux traduire la Conscience universelle en expansion.

 

TEXTE RELATIF À LA FRATERNITÉ DE LUMIÈRE,

TROUVÉ SUR LA TOILE

 

«Lorsque la Fraternité de Lumière disparut du regard des hommes après l’engloutissement, en 9.564 av. J.-C., de ce qui restait de la Grande Atlantide], elle ne quitta pas pour autant notre planète.

Elle s’isola dans les hauteurs de ce qui devint le Tibet, gardant l’ensemble de la Connaissance de l’Univers (toutes les Sciences possibles et imaginables : Cosmogénèse ou formation de l’Univers, Anthropogenlumière-6èse ou apparition de l’homme sur Terre, médecine, chimie, alchimie, magie, astrologie, astronomie, anatomie occulte de l’homme, liens théo-cosmogoniques, etc.) et laissant nombreux de ses Membres, Adeptes et Initiés (ceux qui s’acheminaient vers l’Adeptat), en divers lieux du globe.

Il en fut ainsi du Nord où, sous cette auguste direction, se perpétua le Savoir ou Tradition Primordiale, connu plus tard sous le nom de «Druidisme» ou «Tradition Celtique». Il en fut ainsi également en Égypte, en Mésopotamie et en Bactriane, cette antique Aryavarta (nord de l’Inde) ; en celles-ci la Connaissance Commune et originaire de la Mère Atlantide devint respectivement «la Tradition ésotérique égyptienne» ou «Doctrine du Ciel étoilé »« la Tradition ésotérique chaldéenne », «la Tradition ésotérique pré-védique» puis «védique». Il en fut ainsi, enfin, dans les contrées nommées plus tard amérindiennes, où la Tradition Primordiale fut longtemps sauvegardée jusqu’à ce que vinrent du Nord des peuplades (les Mayas, les Aztèques) qui assimilèrent mal celle-ci mais qui bénéficièrent de ses multiples connaissances ; mélangés à ces envahisseurs, les derniers vestiges de la Science Universelle atlante se livra, souillée et «détournée» par des sacrifices humains en certains endroits, aux Conquérants espagnols.

Mais ce fut, répétons-le, au Tibet que se préservèrent les «Annales Planétaires» contenant ce qui devint, par la nécessité des temps sombres qui prévalaient, «le secret» de nos Origines, tant cosmiques que terrestres.

En effet, l’obscurité de l’ignorance et des passions humaines régna sur Terre et la souffrance tant physique (la médecine pourvoyeuse d’anesthésie et soignant avec des rayons solaires disparut) que morale et spirituelle devint le lot de l’Humanité jusqu’à une époque encore récente, bien que, en ce qui concerne la souffrance morale et la déréliction spirituelle en Occident, cette fin de siècle ne soit pas en reste au regard du passé.

La Fraternité de Lumière n’abandonna pas l’Humanité ; bien au contraire, elle envoya régulièrement des Émissaires pour que ceux-ci pussent l’instruire, lui livrant des parcelles de ce Savoir qui fut ouvert jadis à tous.

Ces Transmissions devinrent les assises des Enseignements Ésotériques Traditionnels qui adoptèrent un nom lié au pays enseigné ; puis ces Enseignements donnèrent naissance, parfois contre leur gré, à des «religions».  Oubliant leurs origines communes (les Transmissions faites par un ou des Émissaires de la Grande Fraternité Silencieuse), les religions se combattirent mutuellement, plus pour asseoir leur domination respective sur les peuples et faire bien vivre leur caste sacerdotale que pour faire prévaloir, en toute sincérité, une croyance.

Ce fut dans ce contexte mondial obscur, et c’est toujours dans un« environnement » moral et mental perturbé, que la Fraternité de Lumière guida et continue à guider une Humanité généralement ignorante de l’existence de Ceux Qui s’efforcent de la sauver du Chaos (la destruction, à terme, de la conscience individuelle ou «perte de l’Âme» en raison du glissement dans le matérialisme et l’exacerbation des passions dévastatrices).

C’est là le But de la cette Auguste Fraternité : extirper les êtres humains de leur ignorance en les éclairant progressivement sur les Vérités métaphysiques ou spirituelles et en leur donnant aussi les moyens de ce Cheminement : différentes techniques ascétiques, exercices, méditation, pratiques théurgiques l’effet de transmuter la structure individuelle, etc.;  inspirer, lorsque le Karma collectif le permet, les découvertes si précieuses pour soulager la souffrance (anesthésie, médecine moderne), diminuer la pénibilité des modes d’existence (l’électricité et ses usages, les technologies diverses).

Il nous faut cependant être clair sur ce point essentiel qu’est la compréhension de la valeur du progrès matériel explosif que connaît le monde depuis la dernière Guerre Mondiale : si la Fraternité de Lumière, par ces découvertes scientifiques qu’elle inspire et soutient, veut améliorer les conditions de la vie humaine sur Terre, elle ne veut pas poHimalayasur autant que les hommes se laissent happer, comme ils le furent aux temps atlantes, par la matérialité, la frivolité, l’irréflexion, et l’engloutissement dans la satisfaction de leurs appétits instinctuels.

C’est ainsi que la Fraternité de Lumière, au cours de chaque dernier quart de siècle, délivre un Enseignement susceptible d’aider l’Humanité, par la Connaissance, à progresser spirituellement et à se délester, donc, de ses appétits matériels.

H.P. Blavatsky précise à ce sujet : «Pendant le dernier quart de chaque siècle, ces « Maîtres », dont j’ai parlé, font une tentative en vue de favoriser, d’une façon nette et marquante, le progrès spirituel de l’Humanité. Vers la fin de chaque siècle, vous trouverez invariablement un déversement d’énergies ou un bouleversement dans le sens de la montée dans le domaine de la Spiritualité ou, si vous préférez, du Mysticisme. À ces époques, une ou plusieurs personnes se révèlent dans le monde comme agents des Maîtres et on voit se répandre, sur une échelle plus ou moins grande, un Enseignement et une Connaissance occultes. Si vous en aviez l’envie, vous pourriez suivre la trace de ces mouvements en remontant de siècle en siècle aussi loin que s’étendent les annales historiques détaillées que vous possédez.»

 

© 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

4 Responses

  1. Michel

    Bonjour,

    “Certains” commentent…Et affirment que la “fraternité blanche” est corrompue”, miné de l’interieur, voir “infiltrée”. Qu’en pensez-vous?

    Bien à vous. Michel.

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Puisque c’est le degré de conscience amoureuse qui assure le degré d’élévation, comment des entités mal intentionnées pourraient-elles parvenir à procéder à un tel parasitage. Il vaudrait davantage craindre l’installation d’une copie conforme de cette Fraternité, dans une couche inférieure de l’astral, qui peut fourvoyer les êtres en évolution, encore incarnés, qui invoquent ladite Fraternité, sans s’accompagner de Michaël et du Christ, et qui pourraient êtres, ainsi, dans leur ignorance, détournés vers cette fantasmagorie aux apparences lumineuses. C’est le cas de plusieurs médiums qui disent transmette des messages des Maîtres spirituels, mais qui entreprennent plutôt des transactions avec leurs sosies malicieux.

      Répondre
  2. HAGA RAMAROSANDRATANA

    Bonjours, je suis convaincu, comment pourrai-je devenir membre de cette Fraternité, sa fait longtemps que je cherche la voie vers la vérité, je suis autodidacte jusqu’à présent, maintenant Dieu veut que je vous criose le chemin, svp prenez moi comme apprenti, je le désir sincèrement.
    Haga.

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Haga, comme je le répète souvent, depuis la fin du siècle dernier, il n’existe plus, sur Terre, de Fraternité initiatique constituée à la manière d’autrefois. Désormais, tout se passe à partir des plans subtils. Ainsi, vous pouvez demander une tutelle spirituelle à un Maître réalisé, en provenance de la planète, par l’intermédiaire de votre Centre divin. En pareil cas, vous pouvez vous faire assister de l’un des Maîtres réalisés mentionnés dans mon article «La Hiérarchie spirituelle». Pour ma part, j’ai reçu ma formation du Maître Janaka-ananda, disciple de Jatananda, membre de la Fraternité de Sivananda et des Anciens mystiques. Après votre demande, vous serez guidé à travers vos expériences oniriques et les expériences diurnes que vous serez appelé à vivre et à maîtriser dans le moment présent, jour après jour, ce qui vous aidera à découvrir vos forces acquises et vos faiblesses rémanentes, soit votre part de connaissance et d’ignorance des lois naturelles et des principes cosmiques. Pour vous aider, vous pourrez vous inspirer de mes textes, surtout dans les sections «Maître», «Enseignement», «Bulletins» et, peut-être, «Techniques», en vous laissant guider par votre cœur, soit en évitant de vos forcer à les lire à la suite, mais en procédant par titres, par exemple dans la section «Thèmes». Pour le reste, il ne vous restera qu’à m’acheminer les questions qui surgiront dans votre esprit, au gré de ces informations, par le biais du «Contact» de ce site, questions auxquelles je répondrai dans la mesure que je les trouverai pertinentes ou que mes propres Guides me l’inspireront. Merci de votre compréhension. Retenez surtout que le hasard des rencontres n’existe pas, mais que vous devez rester l’artisan de l’acquisition de votre Maîtrise en être libre, mais responsable de votre propre destin.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *