QUI EST L’ARCHANGE MICHAËL, QUE LE CALENDRIER LITURGIQUE CÉLÈBRE LE 29 SEPTEMBRE DE CHAQUE ANNÉE?

Michaël, qu’on appelle communément saint Michel , est une entité solaire de premier plan.  Archange et Prince des Archanges associé à la sphère de Mercure (non à la Lune, comme certains le pensent), on l’appelle diversement l’Ange des Miracles, le Prince de la Paix, le Maître de la Clémence, le Messager de Dieu, la Clarté de la Nuit, l’Esprit du Nombre, le Vainqueur du Dragon, le Protecteur du Peuple de Dieu, le Champion de la Femme et de sa Descendance, le Chef de la Bataille d’Armageddon, le Défenseur de la Conscience christique, le Gardien du Cercle réservé, le Dépositaire de la Parole perdue et l’Ange gardien de la Terre.  Reconnu pour ses grands pouvoirs de protection, il détient Excalibur, la Grande Épée des Sept Vertus, qui tranche les liens de ce qui ne sert plus, dissout l’obscurité dans les consciences et purifie la planète de ses miasmes.  Il est représenté par un œil au centre d’une pyramide.  Il veille notamment sur le rehaussement des vibrations de Rigel, siège des Seigneurs sombres, dans la Ceinture d’Orion.  Détenant également les clés du Royaume du Ciel,  il garde ouverte les Portes de la Rectitude, jusqu’à l’entrée du dernier juste.  À la Fin des temps, il défendra la Femme enveloppée dans le Soleil en chassant des cours du ciel l’adversaire de son Enfant mâle, tout en répandant sur Terre les sept coupes de la colère de Dieu.  Dans la Tradition musulmane, il est Mika, l’Ange de la Nature, qui fournit à la fois la nourriture et le savoir à l’espèce humaine.  Pour cette raison, on en fait le Chef des Anges de Jupiter.  Médecin céleste, il préside aux guérisons dites miraculeuses.  Dans cette même Tradition spirituelle, on lui assigne des ailes couleur d’émeraude,Archange-Michaël couvertes de cheveux couleur de safran, chacune bardée d’un million de faces et de bouches et de langues parlant autant de dialectes, implorant constamment le pardon de Dieu.  On le voit alors verser 70 000 larmes de ses multiples yeux.

Dans la Cabale, il terrasse les Légions de Bélial, les Fils des Ténèbres.  Voilà peut-être ce qui explique qu’on en fasse le patron des agents de police.  La Bible en fait l’Ange gardien d’Israël et le Commandant en chef des Armées célestes.  Il agit comme l’Esprit spécial d’Élisée et il aurait apparu à Moïse dans le Buisson ardent.  Il sauva Daniel et ses compagnons dans la fosse aux lions.  L’Église chrétienne en fait son Patron principal.  En fait, à titre de Chef du Premier Rayon cosmique, Michaël personnifie la Conscience divine de la foi, de la protection, de la perfection et de la volonté de Dieu et il agit par le cœur et le plexus solaire des êtres vivants.  Mieux dit, il focalise la Conscience solaire du Premier Rayon.  Gardien d’Israël et Précurseur de Shekinah, il vient encore rendre les Jugements vrais et justes de Dieu sur la lignée du Malin.  Il gouverne la vertu humaine qui régit les Nations de la Terre.  Il est miséricordieux et patient, puissant et secourable, pour les Fils de la Lumière.  On le représente portant une épée gigantesque ou une balance, cette dernière lui servant à peser les âmes des défunts.  À l’occasion, on lui fait encore porter la Clé des Abysses et une longue Chaîne.

En vérité, Michaël dirige les Énergies vitales des huit dimensions supérieures vers la Terre, engendrant sa biosphère vivante.  Avec Gabriel et les entités de Sirius, il gouverne la Terre sous les auspices de la Confédération galactique, coopérant avec les Seigneurs du Temps.  De ce fait, cet être interdimensionnel n’est pas vraiment attaché à l’énergie physique ni à une planète ni à un système solaire particuliers.  À l’Aube des Temps, il a fait triompher les Forces de la Lumière sur les Puissances négatives, symbolisées par le Dragon infernal.  À l’origine, c’est lui qui unifia les huit dimensions de l’Octave de la Conscience cosmique, engendrant l’état de ténèbres, conformément au Plan de la Force créatrice suprême, pour permettre l’opposition du champ évolutif terrestre.  Ce faisant, il permettait l’Illumination de la Matière (Densité) à travers le processus d’Ascension spirituelle.  Pas étonnant qu’on l’appelle encore l’Ange de la Délivrance ou de la Libération.  Il agit comme Vice-roi du Ciel, en remplacement de Lucifer.  Il rayonne les qualités de protection, de courage, d’espérance, de foi, de vérité, de volonté divine, de puissance, d’omnipotence et de perfection.  Il protège l’être, la conscience et le Monde.  Il exorcise les Démons, il écarte les influences nocives, il délivre du doute et de la peur, il aide à croître spirituellement et il inspire les chefs de gouvernement pour aider à améliorer la condition des sociétés.

Dans la spiritualité contemporaine, Michael figure l’Ange du Seigneur qui vient vivifier les élus de Dieu avec les enseignements authentiques de Jésus, qui ont été perdus.  Il a établi sa retraite éthérique à Banff, en Alberta, au Canada, avec une succursale au lac Winnipeg, d’où il parcourt le Monde avec ses Légions d’anges de l’Éclair bleu doré, pour maintenir la liberté sur le globe.  On dit que ses effigies occupent un emplacement privilégié dans le Temple de la Connaissance de Shamballah, où il est généralement figuré dans une attitude plus sereine et pacifique que celle que les artistes humains lui attribuent habituellement.  En effet, en général, sur Terre, on le dépeint revêtu d’une armure ou d’une cote de maille et d’une épée nue et on le fait agir en militant.  En fait, on dit que dans les songes ou les apparitions, il se présente sous la forme d’un être très jeune, grand, fort et beau, offrant un visage aux traits fermes, ciselés, avec des yeux semblables à des mares de feu et une peau qui brille des éclats du cuivre.

Michaël est le Maître de la Puissance Phi, ce qui se révèle dans son anagramme d’Alkimie (Alchimie).  Avec ses phalanges, il descend aussi dans les Abîmes de la Mort et de l’Enfer pour enchaîner les adversaires de la Conscience christique, les renvoyant devant la Cour du Feu sacré pour leur jugement dernier.  Il parcourt encore le plan astral pour garrotter les Démons et les âmes désincarnées, prêtant son concours incomparable à ceux qui sont assaillis par les Forces des Ténèbres.  Actuellement, il œuvre surtout à apaiser l’Humanité en lui inculquant le sens de l’importance de Dieu et du Pouvoir créateur afin de manifester le bon vouloir sur la Terre.  Il fait surtout sentir son influence du milieu du mois de septembre au milieu d’octobre.  Justement, on le célèbre le 29 septembre de chaque année.  Maître du Feu solaire, il protège l’Art hermétique et la spiritualité.  Comme parèdre, on lui assigne la Déesse Foi.

Pour adapter aux temps présents la conception que les Terriens se font de lui, Michaël demande aux artistes de lui trouver une nouvelle représentation , celle d’un Être d’Amour et de douceur reliée au Messie, mais dépourvu de son épée traditionnelle.

© 1990-2015, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

2 Responses

  1. Michaela

    Merci Bertrand pour ce très bel article. Certaines personnes disent que portant le même prénom qu’un archange, on a un lien particulier avec ce dernier – peut-être sommes nous davantage empreints ou sous influence de cette énergie plutôt que d’une autre. Pensez-vous qu’il en est quelque chose ?

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Il est certain que le nom de famille (le patronyme), comme le prénom, représentent de petites clefs pour aider à comprendre son destin.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.