LA DEMANDE OU LA PROCLAMATION, C’EST LE RECOURS À SA CRÉATIVITÉ MENTALE DANS L’ALLIANCE DE L’INTUITION ET DE L’IMAGINATION… 

La demande ou proclamation exprime le fait de faire connaître ce qu’on veut obtenir, d’exprimer un désir ou un souhait, de manière à en provoquer la réalisation.  Ou il s’agit du fait de prier de donner ou d’accorder.  Elle sert à mouler une pensée, bien ressentie, dans la Substance primordiale, devenant comme une semence dans l’invisible, qui ne peut que finir par se manifester dans le concret, selon la puissance d’émission et le degré de la foi.

Il s’agit d’un principe éloquemment évoqué dans la maxime : «Demandes et vous recevrez» (exercice de l’intellect, Portail du centre-racine);  «cherchez et vous trouverez» (exercice du cœur, Portail du plexus solaire);  «frappez et il vous sera ouvert» (exercice du vouloir dans l’audace, Portail de la gorge).  Précisant le premier des trois stades initiatiques, relié à l’ouverture du chakra-racine, le Portail de la Vie évolutive, il rappelle que les Dieux donnent la Connaissance (Savoir) à tous ceux qui en ont soif, car ils leur révèlent la Voie droite, par le demande-proclamati0nSagittaire.  Un être doté d’intelligence et de libre arbitre doit demander pour recevoir (proclamer ses désirs et ses besoins en exerçant sa créativité propre) puisque, par respect de la liberté et de la non ingérence, nul ne peut se substituer à lui et le faire à sa place.

La demande représente un geste d’humilité qui aide à dissoudre l’ego, car, en général, on demande pour combler un besoin qu’on ne peut satisfaire soi-même.  Dans le processus de l’affirmation, chacun gagne à se faire une idée claire, nette, précise et vivante de ce qu’il veut.  Il doit se faire une forme-pensée, en guise de moule, qui ressemble à un cliché cinématographique qu’il anime ensuite, comme un film, pour faire connaître son ressenti et l’usage qu’il compte en faire.  Puis il doit oublier et passer à autre chose.  On doit éviter de choisir les moyens pour réaliser sa demande en restant centré sur la réalité qu’on compte obtenir.  Mais il faut éviter de passer son temps à faire appel à l’Esprit pour vérifier s’il a bien reçu sa commande ou pour lui donner son avis sur la façon de la remplir.  Dès que sa commande est passée, il faut faire confiance qu’elle viendra, contenant tout ce qu’on y a mis ou inclus, mais rien de ce qu’on a omis d’y mettre.  En général, suite à une demande, l’Esprit commence par faire ressentir les obstacles qu’un sujet suscite et entretient, mais qui s’opposent à sa requête, pour qu’il les écarte ou les dissolve.

Après un certain temps, si on constate qu’on n’a pas reçu ce qu’on a demandé, on peut croire qu’on a commis des erreurs au niveau de la technique de la créativité.  Mais, si on n’obtient pas ce qu’on demande, au lieu de se désoler, on peut croire que cette réalité aurait modifié son chemin évolutif, entraînant probablement une régression.  L’âme suggère toujours de demander des réalités qui favorisent l’évolution spirituelle, comme le désir de trouver sa voie, de comprendre plus clairement sa vie, de mieux reconnaître son but ou son idéal ultime.  La personnalité, elle, demande surtout des choses qui concernent ou servent les désirs du mental et du corps.  Aussi, pour obtenir plus facilement tout ce qu’on désire, il convient d’adresser ses demandes à la manière de l’âme, non en insistant sur la chose demandée, mais sur ce que cette chose devrait apporter comme meilleur état d’être.  Ainsi, on ne commencera pas par demander de l’argent, mais la sécurité, de belles vacances, un grand voyage, l’acquittement plus facile de ses factures, le recouvrement de la vitalité.  En demandant directement ce que l’argent peut procurer, on obtiendra plus facilement l’argent ou les moyens de connaître l’état qu’on a suggéré.

Ainsi, il faut demander pour l’essence de ce qu’on désire, non pour la forme qui comble son désir.  On perd beaucoup de temps et d’énergie à demander la forme plutôt que l’état d’être souhaité, attirant souvent des formes qu’on réalise ne pas convenir quand on les reçoit.  De même, on ne peut pas imposer à un être qu’il exprime de l’amour à son endroit ou qu’il apporte de la joie.   Pour faciliter la tâche à l’Univers, on doit plutôt lui demander qu’il attire à soi un être capable d’exprimer l’amour, d’apporter la joie, se préparant à le rencontrer.  Il faut être logique : si on s’encombre d’une relation perturbante ou si on laisse filer le temps en conservant une relation qui ne satisfait pas, on ne laisse aucune place disponible à une nouvelle relation épanouissante.  De même, on doit être prêt à faire ce que l’âme suggère, si on veut obtenir son concours.  Il faut comprendre les changements à faire pour recevoir ce qu’on demande.  Au besoin, il faut accepter de changer les attitudes ou les points de vue qui bloquent les énergies.  Il faut accepter les expériences qui mènent au changement qui prépare à recevoir un présent de l’Univers.  On doit accepter les leçons qui aident à faire changer ses attitudes pour permettre que la réponse d’en haut soit bénéfique pour son évolution au lieu de faire subir des préjudices ou des dommages.

On ne reçoit le concours de l’Univers que quand on est prêt à recevoir et à se servir de ce qu’on reçoit pour son plus grand bien et celui de tous.  Dans la plupart des cas, la raison pour laquelle un individu ne reçoit pas ce qu’il demande, c’est qu’il entretient une résistance.  En pareil cas, l’Esprit, qui garde toujours un œil sur lui et veille à son plus grand bien, détourne une réponse le temps de changer sa disposition négative et de développer la force contraire.  Ainsi, il le prépare à mieux accueillir ce qu’il demande.  Alors, il doit garder une vision suffisamment large pour comprendre ce qui se passe dans le présent et qui prépare un meilleur futur.  On peut commencer par demander ce qui favorise son évolution spirituelle et apporte davantage de lumière.  Il s’agit là de demandes générales que l’âme peut capter pour attirer une infinité d’autres présents qu’il faudra accueillir avec reconnaissance au moment de la réception.  En raison du libre arbitre de chacun, l’Univers ne donne qu’à celui qui demande, d’où il attend qu’on place ses commandes.  Une fois qu’on a demandé, il faut se préparer à prendre, à recevoir, à saisir les signes et les occasions favorables.

On se demande souvent pourquoi certaines réponses à ses demandes mettent autant de temps à venir.  Mais, si on retourne sur son passé, on constatera que les demandes qui n’ont pas été comblées ne correspondent plus à ses désirs prioritaires et que ce qui s’est manifesté à la place était ce qu’il y avait de meilleur pour son évolution.  Chacun est habité par une sagesse qui le guide à travers ses demandes.  Elle ne peut donner ce qu’on n’est pas prêt à recevoir ou ce dont on ferait encore un mauvais usage.  Pour recevoir ce qu’on veut, il faut donc effectuer les changements qui en rendent la manifestation possible.  Lorsque le mental soumet une demande à l’Esprit, celui-ci répond en suscitant des coïncidences, des sentiments et des signes qui dirigent l’individu vers cesemeur qu’il veut obtenir.  En conséquence, après avoir fait une demande, il doit rester à l’écoute de ses impulsions spontanées et créatrices, non de son mental, même si elles ne semblent pas avoir de rapport avec le but qu’il voulait atteindre.  L’Esprit guide à travers des sentiers insondables, non à travers des voies prévisibles.  Quand un être fait une demande, sa requête passe du mental à l’Esprit.  Alors, l’Esprit commence à transmettre des signaux au mental et au corps sensible pour leur montrer la meilleure manière d’obtenir ce qui a été demandé.

Voilà pourquoi l’individu doit rester attentif à ses signaux intimes pour comprendre les changements à faire pour se rapprocher de la manifestation de cette réalité.  À bien y penser, celui qui n’a pas une chose qu’il désire a forcément besoin d’une transformation à un niveau ou à un autre.  Il doit maintenir des programmes ou des conditionnements qui s’y opposent.  Aussi devra-t-il apprendre des leçons pour se préparer à recevoir ce qu’il sollicite.  S’il ne les accepte pas, il annule tout le processus de la réponse à sa requête, d’où il ne recevra rien.  Tout ce qu’il demande doit servir son évolution.  Quelle que soit sa demande, il devra faire de la place, abandonner une réalité ou un état d’être, changer une attitude, pour recevoir sa réponse.  Comme on peut le voir, le fait de demander implique bien plus que celui d’affirmer pour recevoir.  Chacun doit entrer en lui-même, renforcer sa foi et sa confiance, s’ouvrir pour accueillir.  Il doit faire confiance à sa direction intérieure et à ses impulsions spontanées pour passer de son présent niveau de conscience au niveau de conscience requis.  Il doit abandonner des images qu’il a de lui-même, d’où il est placé dans les circonstances qui le permettent.  Comme quoi, la seule manière d’accélérer la réalisation de ses objectifs et de son but, c’est de formuler une requête claire, nette et précise, avec un plan de progression précis, en se concentrant sur l’essence de son désir.

Lorsqu’un individu demande davantage à l’Univers, il doit savoir rester ouvert pour recevoir ce qu’il demande.  L’Univers cherche toujours à répondre avec empressement et avec toute l’efficacité possible.  Aussi doit-il se rendre disponible et accueillir les merveilles dans la diligence et la reconnaissance.

La loi de la Demande se résume à la loi de l’Affirmation ou de la Proclamation.  C’est la loi de la Créativité mentale.  Elle consiste à visualiser une image claire, nette, précise, vivante de ce qu’on espère obtenir, de bien la ressentir, d’exprimer sa gratitude sincère d’obtenir une telle grâce par un moyen aussi merveilleux, puis de la libérer dans le Cosmos, en l’oubliant complètement, sans attente de résultat et sans chercher à connaître la voie par laquelle le retour s’effectuera, laissant l’Ordre divin agir au moment opportun.

© 1985-2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Une réponse

  1. Charline

    😇bonne journée à vous Mr Duhaime et merci pour tout ces beaux messages d d’accompagnement !
    Charline