Cliché énergétique du 26 juillet 2019.

En juillet, les énergies se sont accumulées pour donner un effet particulièrement puissant aux deux éclipses, l’éclipse solaire du 2 et l’éclipse lunaire du 16. Comme nous vous l’avons déjà expliqué, une éclipse partielle ou une éclipse totale marque, selon l’intensité requise, la fin d’une réalité et le début d’une autre, toujours supérieure. À la deuxième éclipse, plusieurs, d’une façon très inattendue, se sont sentis très sensibles, très émus et très vulnérables, souvent au bord des larmes. La veille même, ils n’auraient jamais pu suspecter qu’elle produirait un tel effet sur eux, tellement ils se sentaient encore de force et d’assurance. Mais, soudain, ils se sont sentis presque démunis ou exténués, comme à la merci des événements. Heureusement, le malaise n’a pas trop tardé à se dissiper, au point de l’oublier.

Dans l’ordre de la densité, régie par la dualité, rien n’a vraiment semblé s’améliorer, certaines situations semblant même vouloir enter en ébullition. Mais nul ne peut dire pour autant que, sur des plans plus vastes, il ne se produisait pas de grands changements, dont vous devriez obtenir l’évidence d’ici la fin de l’année. À vrai dire, si vous vous laissez diriger par les actualités, vous pouvez rester plongé dans l’illusion, incapable de saisir ce qui se trame au-delà des apparences, car, pour concevoir les faits sur une échelle plus vaste, il vous faut vous relier à votre propre vastitude, ce qui ne vous devient possible que par le cœur.

Le principal effet des événements puissants qui se produisent sur d’autres plans, c’est que vous ressentez de mieux en mieux que vous devez vous dégager du mental, qui ne vous donne que l’impression de savoir, pour vous en remettre de plus en plus à votre intuition, qui se renforce, se précise. Il peut vous arriver que le Savoir de votre cœur s’exprime avec une telle force que vous n’ayez aucune difficulté à dépasser ce que vous laisse entendre l’entendement. En général, à travers les contingences de la vie quotidienne, ce phénomène se traduit surtout par une impulsion plus puissante et spontanée à quitter les sentiers battus pour trouver la Direction véritable qui est la vôtre. Si vous ne vous en chargez pas, vous sentez votre situation devenir de plus en plus lourde et déplaisante.

En ce moment, beaucoup d’entre vous cherchent encore le lieu physique le plus agréable, propice et adéquat qu’ils devraient habiter. Pour les aider, ils peuvent trouver une indication assez précise en jetant un regard lucide autour d’eux afin de déterminer s’ils apprécient les gens du secteur qu’ils habitent encore. Et si tel n’est pas le cas, ils gagneraient à découvrir cet autre endroit où les gens semblent détenir un lien de parenté avec eux dans leur manière de leur ouvrir naturellement leur cœur.

Connaissent-ils un endroit où ils apprécient vraiment la qualité des gens, non pas de ces êtres qui sont devenus, au fil des années, leurs amis, mais de ces gens qu’ils rencontrent au quotidien dans leurs activités ou leurs démarches concrètes?   Car le paysage qui les entoure peut leur plaire sans qu’ils puissent se livrer aux gens des alentours en toute confiance. Le fait de vivre entouré de gens simples et généreux, dans un milieu naturel, avec lesquels vous ressentez un lien d’âme, peut alléger et adoucir les fardeaux du quotidien.

Ce que nous essayons de vous dire, c’est que votre milieu de vie se trouve là où les gens, que vous dites habituellement «ordinaires», finissent par se démontrer «extraordinaires» par leur appui, leur loyauté, leur discrétion et leur sincérité. Vous sentez qu’ils vous apprécient et que, sans trop se poser de questions, ils vous assistent dans la réalisation de votre objectif prioritaire, de votre destin véritable.

En juillet, vous avez pu connaître de nouveaux passages obligés du genre que vous avez connu en juin. Par moments, vous pouviez avoir l’impression que le vent du changement vous soulevait et vous portait dans une toute autre direction, comme cela est arrivé à Dorothy, dans le Magicien d’Oz. Au moment où cela s’est produit, vous avez pu vous en étonner, même perdre un moment l’équilibre, mais, après la retombée de la poussière, vous n’avez pu qu’apprécier au plus haut point le changement, en respirer d’aise, vous dire même plus heureux.

À ce propos, vous avez dû noter que les circonstances vous appelaient à faire preuve de beaucoup d’honnêteté et de réalisme, si vous comptiez vous éviter des ennuis. Même que, très souvent, la vérité s’imposait à vous à ce point que vous ne pouviez pas la retenir, même si, les premières fois, elle devait s’exprimer de manière un peu gauche ou brutale. Et cela pouvait vous arriver même à des moments où vous ne croyiez pas qu’un tel degré d’honnêteté doive s’imposer. Mais, si ce n’est pas vous qui deviez admettre un fait qui s’imposait à vous, la réaction des gens vous a démontré que, face à la vérité que vous portiez, ils n’avaient pas d’autre choix que de comprendre le message et de s’ajuster. Il faudra vous habituer à pareil contexte puisque les énergies nouvelles dissolvent les filtres pour ramener les gens à plus d’intégrité et de réalisme.

Grâce aux changements qui s’imposent dans de plus en plus d’aspects et de domaines, il se produit une série de remises à zéro. Comme, pour la plupart, vous maîtrisez de mieux en mieux le langage de l’électronique, nous pourrions parler de «réinitialisations» successives. Par les faits que vous vivez ou les rêves que vous faites, vous comprenez que tout vous oblige à déplacer des réalités pour leur trouver leur position véritable, que vous êtes contraint de nettoyer les aspects sombres de votre conscience que vous avez longtemps négligés, de réorganiser tout ce qui restait en désordre, même de vous débarrasser de ce dont vous n’avez plus besoin. Chaque fois que vous procédez au bon choix pour y arriver, vous rénovez d’autant vos fondements, les préparant à supporter une réalité tout à fait nouvelle. Chaque fois que vous vous centrez sur ce que vous aimez vraiment ou sur ce qu’il importe que vous accomplissiez, outre l’affirmation d’un sentiment d’accomplissement, vous ressentez la joie monter en vous. Vous ressentez mieux que vous en êtes arrivé à un point d’achèvement de quelque chose.

Chaque jour nouveau donne l’évidence du fait que vous devez raffiner votre jeu, rajuster votre être, passer sur un plan plus vaste. Autrement dit, vous ressentez de plus en plus fortement la nécessité de vous tirer de la dualité pour vivre dans la Réalité nouvelle. Votre expansion de conscience personnelle l’exige, puisque c’est votre raison de vivre présentement sur la Terre ici et maintenant, mais la situation du monde l’exige tout autant. Vous réalisez de mieux en mieux que la multitude des problèmes de la phase critique que l’humanité traverse ne trouvera sa résolution qu’en élevant votre être dans l’énergie du Monde nouveau pour mieux insuffler sa fraîche énergie à la planète entière. C’est le seul moyen par lequel vous pourrez dissoudre les nœuds de la dualité puisque vous n’avez plus le temps de les dénouer un par un. C’est ce sur quoi vous devez désormais vous concentrer en rehaussant votre énergie et en vous immergeant dans la Réalité nouvelle. Quand vous faites taire votre raison qui, par un réflexe de défense, vous fait tout voir en tons sombres, voilà l’appel que vous captez du Savoir de votre cœur, qui vous ramène à l’essentiel.

Il y a très longtemps que vous n’avez pas traversé un mois aussi transformateur dans tous les domaines. Plus le mois avançait, plus il se passait de choses et plus vous aviez à faire à tous égards. Les nombreuses manifestations que vous voyez se dérouler dans le monde, parfois en des endroits où vous auriez cru cela impossible, lancent un défi aux structures des pouvoirs en place, fondés sur la dualité. Vous le voyez à Hong Kong, à Porto Rico, en Roumaine, des endroits qui font oublier ce qui se fomente aussi en Amérique du Sud. Par ailleurs, on menace de destruction des lieux que vous dites sacrés : on entame des forêts anciennes et on pollue les sources d’eau. Un peu partout, des foules, formées de gens de tous les milieux et de tous les âges, lassés de la corruption, luttent pour amener leurs gouvernements à plus de transparence, de pertinence, d’intégrité. Ils ne tolèrent plus les êtres de pouvoir qui ne servent pas leur population et qui négligent de protéger les ressources naturelles.

C’est à croire que pour se maintenir, avant de ne plus le pouvoir ou de ne plus en avoir le temps, la dualité tente de s’imposer plus fortement que jamais, comme si elle essayait de gagner plus de terrain, de produire le plus de destruction qu’il soit possible, le plus rapidement possible. Le temps file à toute allure, comme en train de s’épuiser de lui-même. Les efforts de la dualité redoublent pendant que les grains de sable s’écoulent dans le sablier d’un système de réalité en plein effondrement.

Si les preuves concrètes du changement qui se poursuit échappent encore à certains, tous, vous n’en sentez pas moins, dans l’air, quelque chose de diamétralement différent. Nous parlons d’une nouvelle énergie que de plus en plus de gens ressentent. C’est elle qui a poussé les natifs de la grande île d’Hawaï à se réunir dans les parages du Mauna Kea, un volcan endormi, pour eux une montagne sacrée, afin d’y empêcher la construction d’un télescope géant près du célèbre observatoire. Ils ont donné une illustration supplémentaire du fait que, dans le monde, pour nombre de populations, assez, c’est assez!

Aux premiers jours de la manifestation, les Aînés d’Hawaï, profondément respectés, se sont avancés sur la ligne de front, ils y ont été mis en arrestation et déplacés. En toute conformité avec le scénario habituel, le gouverneur de l’État a déclaré l’état d’urgence et il a fait appel à la garde nationale. De toute évidence, tous les gens s’attendaient à une confrontation violente. Mais, contre toute attente, la réalité différa de beaucoup. On a relâché les aînés qui sont retournés sur la ligne de front. Comme à Standing Rock, il y a plusieurs mois, tout s’est déroulé dans le calme et l’ordre. À leur arrivée, mettant l’accent sur le sens spirituel de l’événement, plus que sur les implications politiques, les autres autochtones se sont mis à chanter du folklore et à danser le hula, leur danse traditionnelle, sur la montagne même.

Le premier, le maire des lieux a rendu visite aux manifestants et il s’est assis avec eux pour évoquer le contexte historique avec les gens. Après avoir noté la bonne énergie qui les habitait, il leur a offert son soutien. À quelques jours de là, le lieutenant-gouverneur, un médecin, s’est pointé à son tour et il s’est assis avec les manifestants, impressionnés par la sincérité qui émanait de la foule. Il est allé jusqu’à proposer de traiter toute personne présente qui aurait besoin de ses soins. C’est pendait qu’il était encore sur les lieux que les hommes politiques ont compris que les Hawaïens de souche n’avaient pas simplement lancé un mouvement de protestation contre la construction d’un nouveau télescope, mais qu’ils voulaient commencer à récupérer leur véritable héritage, après tant d’année d’irrespect et d’abus à leur encontre. Ils entendaient plutôt pousser la Vérité plus loin et honorer le caractère sacré de leur pays.

Si nous vous rappelons ces péripéties, dont vos moyens de communication de masse vous ont probablement parlé, c’est pour en souligner l’aspect stimulant. Il atteste le fait que, partout dans le monde, quelque chose de différent se produit : les gens n’entendent plus manifester de l’ancienne manière violente, mais démontrer la puissance des populations lorsqu’elles s‘unissent pour rappeler leurs droits et leurs besoins réels.

Nous aurions pu illustrer notre propos par un autre exemple, celui qui est en cours au Pérou. Le gouvernement fait tout en son pouvoir pour construire un aéroport à proximité du village inca de Chinchero, ce qui n’a aucun sens. Si ce projet parvenait à terme, il amènerait de grands avions à survoler les portions les plus vénérées de la Vallée sacrée. Or, en plus de perturber les énergies des lieux, en raison de la topographie, ce projet causerait de graves problèmes de sécurité aérienne, polluerait les lacs sacrés qui alimentent la ville de Cuzco, sans compter les dommages sérieux qu’ils pourraient produire aux sites archéologiques des Incas. De toute évidence, ce projet ne repose que sur la notion de profits financiers de certains être corrompus, d’où il ne représente qu’une malversation qu’on voulait voiler.

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de protestations majeures sur le territoire. Pourtant, il y a quelques semaines, ce qu’on n’a pas trop révélé au monde, une centaine de personnes ont défilé pour monter à proximité du chantier de construction, où on dépouille et aplanit actuellement le sol, gâchant le magnifique panorama des lieux. Ils ont organisé une cérémonie pour célébrer la Pacha Mama, profanée. Très simplement, pour lui faire amende honorable, ils ont porté des bannières incas et ils ont joué de la flûte et du tambour.

Nous soulignons ce dernier fait pour vous confirmer que vous verrez de plus en plus d’entreprises pacifiques du genre, plus ou moins efficaces, dans les prochaines années. En outre, ce dernier fait démontre que, à cause de la force de résistance de la dualité, il devient de plus en plus évident que, sur le plan de la densité, il n’y a plus grand-chose qui puisse éliminer les injustices et les torts qui se perpétuent sur la planète. Il n’y a plus que ce qui sera fait sur le plan de la Réalité nouvelle, ce qui implique la transcendance du monde illusoire, de la part du plus grand nombre, bien que, en raison de l’efficacité de ce qui est entrepris sur ce plan, même un petit nombre de gens, réuni dans l’Unité d’intention, peut y produire des merveilles.

Le plus important à retenir, c’est que, chaque fois que vous intervenez sur un plan supérieur de réalité, vous engendrez un point d’insertion permettant au Monde nouveau de s’ancrer dans le plan concret ou physique. Et c’est ce qui importe le plus au moment où, pour l’humanité, il reste si peu de temps pour déterminer et appliquer les meilleurs choix.

Il n’empêche que, en ce moment, les énergies vous servent bien. Elle répare l’ADN de votre corps qui expérimente des sensations et des maux inexplicables, aussi désagréables qu’incontrôlables. À vrai dire, il se produit actuellement un nettoyage de toutes les impuretés et une purification de toutes les souillures afin de favoriser l’accès à la pleine conscience. C’est ce qui explique que tout, autour de vous et jusque dans votre corps, vacille, change, semble s’effondrer. En vérité, vous assistez, un peu partout et dans presque tout, à une restructuration et à un rajustement. Alors que vous pourriez croire incliner vers la mort, vous commencez à renaître. Mais il n’est pas facile, pour vous, qui n’avez jamais vécu tel paradoxe, de garder constamment votre confiance et la sérénité.

© 2019, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publication originelle sur www.larchedegloire.com