Cliché énergétique du 25 novembre 2018.

Au cours du mois de novembre, vous êtes passé par une série de réinitialisations, pour employer un mot que vous comprenez plutôt bien, depuis l’avènement de l’ordinateur. Et il s’en produira d’autres jusqu’à la fin de l’année. C’est notre manière d’évoquer les phases successives qui vous appellent à rompre entièrement avec un aspect de votre passé, afin de mieux amorcer une expérience toute neuve, ou de passer d’une fréquence énergétique à une fréquence supérieure.

Vous savez, vous devrez vous y faire puisque, des réinitialisations, il continuera de s’en produire jusqu’à la fin de l’année, ce qui ne manquera de forcer de profonds changements, sur tous les plans, en vous et autour de vous, des changements inévitables qui agiraient à votre détriment, si vous osiez leur résister.   Dans de nombreux pays, les dérèglements de la température, les migrations humaines et les fluctuations de l’humeur des gens, qui tolèrent de moins en moins l’intolérable, vous en donnent un aperçu.

Ces remises à zéro peuvent prendre bien des formes. En général, elles se signalent par une compréhension soudaine qui vous permet de réaliser des faits qui vous échappaient, autant sur vous-même, sur vos relations que sur votre perception du monde ou de la vie. Et elles peuvent comporter une telle puissance qu’elles modifient vos conceptions personnelles, vous permettant de mieux vous reconnaître tel que vous êtes, autant dans vos faiblesses que dans vos grandeurs.

sun-after-rainIl ne peut en être autrement puisque vos séditions égotiques, souvent signalées par une velléité de rébellion, que votre mental orchestre si adroitement, empêchent de vous rapprocher de votre âme et d’abolir la distance apparente entre vous et votre Centre divin.  En général, l’approche d’une nouvelle initiation s’annonce par une phase de recul ou de résistance à l’inconnu et à la nouveauté qui vous porte à retomber dans vos anciennes ornières, une phase d’autant plus déstabilisante que vous refusez avec force le changement qui se prépare.  De la même manière que l’accroissement de la Lumière dans le monde y produit d’abord une augmentation du chaos, de même, dans votre vie personnelle, l’intensification des énergies peut vous induire, par résistance, mieux dit par peur du changement, dans une sédition mentale, consciente ou inconsciente, plus ou moins contreproductive et prolongée.

Dans son intensification, la Lumière ne peut que vous donner l’impression de perdre votre libre arbitre, pour ce qui vous concerne, parce que, pour ainsi dire, elle vous tire le tapis sous les pieds ou elle déchire, de gré ou de force, le tissu d’illusion que vous vous obstinez à entretenir.  Ce qui fonctionnait il y a encore peu de temps, soudain, ne fonctionne plus.  En pareil cas, comme parade, certains peuvent être portés aux jugements de valeur non fondés, à fournir de fausses justifications de leurs travers, à projeter leurs torts sur autrui, à renouer avec des croyances religieuses anciennes ou à chercher refuge dans un genre de délire mystique, comme pour se donner raison de résister à un changement qui ne pourra que s’imposer, mais qu’ils ne souhaitent pas. Cela s’explique par le fait qu’ils en ignorent les avantages, notamment ceux de rénover l’être, d’entretenir la jeunesse, d’améliorer le sort, de rendre plus vrai et plus réel.

Une réinitialisation peut se démontrer si puissante que vous pouvez passer par une phase de forte tension, si vous ne vous sentez pas complètement épuisé et écrasé. C’est comme si une force irrépressible vous privait de vos mécanismes de défense inadéquat, ce qui ne peut que vous plonger dans une phase de chaos et dans un sentiment d’impuissance et d’incertitude, parce que vous ne réalisez pas le potentiel de changement de l’expérience en cours. Cela peut ressembler au sort des êtres humains, si nombreux, qui passent par un déracinement physique, suite à des abus, à des catastrophes ou à des guerres, qui leur impose une migration, ce qui les tire soudainement de leur ancienne réalité, les prive de leur ancien mode de vie.

Peu importe la façon dont une réinitialisation se présente, elle change irrémédiablement quelque chose en vous, sinon autour de vous. Pour poursuivre l’analogie, c’est comme si vos panneaux de contrôle internes recevaient des paramètres différents de ceux qui les régissaient. Un tel phénomène ne se produit jamais sans des conséquences retentissantes, à savoir que les effets secondaires continuent d’affecter pendant longtemps, du moins, à l’intérieur, imposant son influence dans un remaniement ou un rajustement de tout ce qu’il touche.

Il importe de bien reconnaître l’importance des jours qui séparent les séquences de réinitialisations parce que, en général, ils s’accompagnent d’un afflux d’énergie nouvelle dont vous ne savez pas toujours quel usage vous devez en faire et que, en conséquence, elles peuvent vous perturber ou vous bousculer. Comme vous ne pouvez pas les faire dévier, il convient que vous découvriez la manière de les intégrer dans votre vie quotidienne. Alors, vous gagneriez à vous demander le genre de nouveau départ vous souhaitez prendre, comme à saisir les habitudes nuisibles auxquelles vous devez renoncer promptement ou les vieux schèmes dont vous devez vous libérer sans retard.

Vous savez, même si, dans le présent mois, il reste peu de jours, les derniers changements qu’il pourrait vous imposer auront probablement de quoi vous surprendre. Et s’il n’en survient pas dans votre existence personnelle, veuillez croire que vous vous rendriez service en prévoyant les plus importants qu’il serait dans votre intérêt de bientôt effectuer. Vous avez atteint un point où il importe de changer complètement le cours de votre vie, si cela s’impose, afin de vous assurer de prendre la Destination véritable, celle qui élève dans le Monde nouveau. Vous devriez éviter de remettre à plus tard les changements indispensables dans un contexte énergétique aussi favorable pour le faire.

Par bonheur, de plus en plus de gens commencent à comprendre ce qui se passe dans leur existence personnelle et dans le monde. Peut-être que vos semblables ne parviennent pas encore à trouver les mots pour expliquer leurs intuitions ou leurs nouvelles perceptions, mais ils ressentent avec force qu’il se prépare quelque chose d’important. Un par un, ils se dégagent des illusions de la densité, régie par la dualité, et ils adoptent une manière d’être plus amoureuse, plus authentique, plus conforme à la Réalité véritable. Ils découvrent la nouvelle chronologie qui participe du rythme de l’expansion éternelle des Mondes de Vérité intemporels, ces dimensions dans lesquelles ils s’élèvent lorsqu’ils se tirent de la dualité. D’ailleurs, ces plans de conscience se démontrent déjà tellement vibrants, réels, extraordinaires, qu’ils n’attendent plus que leur révélation complète.

Lorsqu’un être commence à s’ajuster à la nouvelle chronologie, il ressent un puissant élan de créativité, c’est-à-dire que, soudain, peu importe son âge, il lui vient l’envie de se lancer dans quelque chose de nouveau ou il se sent submergé d’idées de projets qu’il aimerait désormais entreprendre. Dans un genre de fébrilité amusée, il ne pense plus qu’à transformer, inventer, innover, même si, dans cette pullulation, ses nouveaux projets deviennent difficiles à gérer. Mais cela importe peu puisque, dès que le plus fort de cette grande vague de créativité est passé, tout se produit ou se déroule sans effort, de sorte qu’il parvient à accomplir de grandes choses.

Alors, pour lui, chaque jour devient un présent dont il tente de tirer le meilleur parti. Et ceux qui, comme lui, veulent vivre un nouveau bonheur n’ont qu’à procéder aux transformations qu’ils jugent pertinentes, avant qu’elles ne s’imposent.

Novembre, un mois de particulière intensité énergétique, continue de se démontrer très transformateur. Ceux qui n’ont pas trop perçu les changements qui se sont produits en eux, dans leur environnement, dans le monde ou dans les plans subtils, ne devraient pas tarder à en recevoir la confirmation. Bien que d’abord axées sur l’élimination des anciens schèmes et des vieilles croyances, les énergies du présent mois continuent d’attester un accroissement d’intensité qui renforce les divers aspects de l’Amour et de la Vérité, ce que vous avez pu particulièrement vérifier au cours du dernier ternaire de la Pleine Lune. Par moments, nul ne pouvait nier des pulsions qui dégageaient quelque chose en lui et qui le plongeaient dans un grand calme qu’on ne souhait que prolonger, une possibilité qui échappait encore.

Cela peut se passer tout autrement pour ceux qui entretiennent de vieux rêves fondés sur la dualité, soit sur un désir d’améliorer surtout leur situation dans la densité, car, pour eux, l’existence ne fait que se compliquer. Ils constatent que ce qui leur avait toujours été facile ne répond plus à leur seule volonté. Pour eux, plus rien ne se passe comme auparavant. Fait probant, même si la fièvre du «Vendredi fou», qui prélude la débauche de la période des Fêtes de la saison, continue de faire des adeptes dans plusieurs pays, semblant amplifier la consommation de masse, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer ces abus d’endettement, surtout à un moment où l’environnement devient, dans la population, une préoccupation majeure.

En ce moment, les vieux rêves ne font pas long feu parce que les moyens de concrétiser les aspirations anciennes, comme les rêves dépassés, perdent de leur efficacité. Nous l’avons souvent répété, vous perdez votre temps à chercher ce que vous voulez là où cela ne se trouve plus et ne peut plus se trouver. Le vrai bonheur auquel vous aspirez, vous devez désormais le chercher ailleurs, dans une dimension agrandie, qui se situe hors de la carte de la réalité connue.

Vous libérer de la dualité, plutôt que de vous y accrocher, fait toute la différence entre de longs moments d’expériences difficiles et de nouvelles heures d’accomplissements brillants. C’est ce qui nous fait répéter qu’il est d’une importance vitale que vous vous dégagiez du modèle de la dualité à l’agonie pour vous ajuster à la Réalité nouvelle. Un monde s’effondre tandis qu’un autre s’engendre. Alors, plus que jamais, la question prioritaire à vous poser devient : «Dans quel monde est-ce que je veux vivre désormais?»

En ce moment, les malentendus entre les gens et les revers d’expérience se multiplient chez ceux qui restent empêtrés dans la dualité. Ils auraient tort d’en accuser le Ciel puisqu’ils en sont la source ou la cause dans leur maintien du statu quo et leur attachement à une fausse sécurité qui s’explique uniquement par leur résistance au changement. Dans la projection de leurs propres torts, ces êtres sont de plus en plus portés à des jugements sévères, mus par un sentiment de désespoir qui dénote un éloignement de leur cœur. Les gens qui en sont la cible doivent comprendre que leurs propos ou leurs agissements mesquin n’ont rien à voir avec la réalité et qu’ils ne constituent en rien des attaques à leur endroit, mais qu’ils révèlent plutôt l’ampleur de leur désarroi ou de leurs douleurs personnelles.

Dans leurs attentes vaines ou dans leurs comportements impérieux et inadaptés à la Réalité nouvelle, certains des vôtres vivent l’expérience traumatisante de se faire tirer le tapis sous les pieds. Cette expérience leur permet soudain de voir ces parts d’eux-mêmes qu’ils ont si longtemps tenté d’y garder cachées. Le bénéfice de ces durs moments réside dans le fait qu’ils les tirent de leur zone nulle et les libèrent d’entraves inutiles. Sous leurs pieds, ils parviennent enfin à découvrir un plancher bien plus solide que leur attachement à un vieux tapis qui ne peut plus servir.

Plus le mois de novembre avance, plus certains se sentent pris d’un sentiment d’urgence qui les motive à faire le maximum. Ils ne parviennent pas à s’expliquer cet étrange sentiment de devoir mettre la dernière main à certains plans, de changer la nature de certaines relations, ou d’abandonner certains projets mieux perçus comme improductifs, mais ils ne réussissent pas à s’expliquer ce soudain besoin. Pourtant, la raison en est bien simple, ils subissent les effets de l’immense vague d’énergie de créativité dont nous vous avons préalablement parlé. Ils constatent qu’il y a beaucoup à faire, peut-être trop, mais qu’ils sont supportés par les frais embruns de cette vague, à la fois revigorante et passionnante. Au début, ils peuvent se sentir dépassés par ces multiples sollicitations, mais ils ne tardent pas à réaliser qu’ils se retrouvent enfin face à ce qu’ils ont toujours voulu faire ou accomplir. Du coup, ils choisissent de s’investir pleinement, découvrant que tout, dans leur existence, s’améliore.

C’est ainsi que novembre aura contribué à vous libérer de vos masques et de vos anciennes coordonnées et qu’il vous aura forcé à abandonner vos rêves utopiques ou dépassés, de manière à vous faire découvrir ce qui importe le plus et à vous recentrer sur vos aspirations les plus profondes. Bref, les énergies de ce mois vous auront aidé à vous libérer de tout ce dont vous deviez vous libérer pour que vous vous accordiez cette permission de redevenir un être vrai et réel.

Même s’il reste peu de jours au présent mois, saisissez toutes ces bonnes occasions, incroyables, qui vous sont fournies, afin de vous redécouvrir un Être d’Amour et de Vérité et de vous réajuster sur la Voie véritable. Désormais, c’est l’aptitude à vous maintenir à votre degré de conscience le plus élevé, plutôt que de poursuivre la vaine expérience de l’ancienne Terre, qui peut vous assurer de vivre la vie magique du Monde nouveau. Dès lors, vous gagnerez à vous rajuster souvent à la Réalité divine que vous représentez vraiment, dans votre infinité et votre éternité, pour vous maintenir sur la Voie sacrée de la Résurrection et de l’Ascension.

© 2018, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.

A propos de l'auteur

4 Responses

  1. Luce

    Accepter d’Être tout simplement…Être Soi et rayonner cet Amour qui nous habite;
    aidant ainsi, ceux qui viennent sur notre Route de Vie, à s’élever!

    Répondre
  2. Sylvie Bignon

    Un raccourci de ce que vous exprimez si bien…. Je ne sais plus du tout où j’en suis et c’est très bien comme ça.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.