Cliché énergétique du 26 février 2018.

 

Du 15 au 16 février, lors de l’entrée dans les énergies de la Nouvelle Année, ponctuée d’une éclipse, il s’est produit un changement majeur au plan énergétique. À ce moment, il a semblé que, à la manière d’un bateau qui s’enlise dans un banc de sable, tout s’immobilisait dans votre vie. Cette pause forcée vous a imposé une phase d’intériorisation et de réconciliation avec vous-même, les autres et la Vie, parce que vous avez tourné votre attention sur la nécessité de vous rajuster en faisant les choses au mieux.

Ainsi, vous vous retrouvez au moment le plus propice pour faire du ménage dans les coins et recoins oubliés, autant en vous-même que dans votre environnement, car c’est plus que jamais le temps de voir aux soins d’entretien et de régler les problèmes de santé. Presque tout élan de créativité puissant est ainsi suivi d’une phase de repos, peut-être pas aussi appréciée qu’elle tombe à point, afin de vous permettre de vérifier ce que vous avez pu négliger ou que vous avez omis d’élever sur un plan supérieur. Un tel ajustement s’impose car, sans lui, vous ne pourriez pas aller de l’avant, ce qui signifie toujours vous élever plus haut sur la Spirale ascensionnelle. Du reste, dernièrement, différentes circonstances, de nouvelles urgences ou la récurrence de problèmes de santé, surtout aux jambes ou aux pieds, ont pu vous rappeler que ce n’était pas le temps de tenter d’accélérer le mouvement.

magicien-divinCe que chacun gagne de la sagesse acquise par l’expérience, c’est qu’il finit par découvrir que, dès qu’il comprend le contexte énergétique en cours, il peut travailler avec lui, aller dans son sens, au lieu de faire autre chose ou de tenter de les forcer. Il n’y a rien de plus salutaire que de savoir s’ajuster aux énergies, agréables ou désagréables, du moment. Bien sûr, nous savons qu’il n’existe pas, dans le Système divin, d’énergie désagréable, mais vous, personnellement, il se peut que vous ne les appréciez pas toujours parce qu’elles ne vont pas dans le sens de vos désirs ou de votre volonté humaine. Pourtant, dès que vous vous ajustez aux énergies, vous éprouvez un sentiment de justesse, qui peut s’accompagner d’une sensation d’accomplissement, dans la moindre de vos réalisations. La leçon de l’expérience du moment n’est-elle pas celle que vous devez savoir prendre, dans l’abandon, de préférence à toute autre?

À notre avis, trop d’entre vous laissent encore tout ce qui se produit autour d’eux, qui ne représente que des stimuli superficiels et, jusqu’à un certain point, illusoires, trop facilement leur servir de distraction. Au nombre d’entre eux, nous mentionnons la dualité, cette impression d’opposition, de concurrence, de rivalité, que certaines Forces sombres savent adroitement entretenir pour vous faire dévier de votre Voie.

En général, la dualité se présente à vous sous les apparences les plus séduisantes, comme la carotte juteuse que le propriétaire d’un moulin savait présenter, presque à sa portée, à l’âne qui faisait tourner la meule, pour le stimuler à avancer dans une ronde de plusieurs heures. Et quand vous ne vous laissez plus attraper par une première astuce du genre, il s’en présente une autre, infiniment plus attirante ou attrayante, pour réussir à vous faire tomber dans le panneau et vous faire perdre du temps. Ce n’est que lorsque vous pouvez attraper ce nouveau leurre que vous découvrez sa vanité, car, après quelques temps, vous ne pensez qu’à le délaisser. Et vous l’oubliez rapidement, jusqu’à ce qu’il s’en présente un autre, plus intriguant ou plus fascinant.

Au plan de la densité, donc de la matière, il se présentera toujours quelque chose pour monopoliser votre attention de ce qui compte vraiment : de nouvelles frasques d’un certain président du continent nord-américain; les menées belliqueuses d’un homme politique du Proche Orient avec la connivence du chef d’une superpuissance; l’avènement du «Super Bowl»; les vacances grotesques d’un jeune premier ministre en Inde; les cérémonies des «Academy Awards» ou l’équivalent dans votre pays; les Jeux olympiques; une nouvelle tuerie dans une école; la sortie d’un nouveau jeu vidéo; l’ouverture d’un nouveau restaurant de sushis ou d’un autre commerce; un séisme ou un glissement de terrain; les aléas de la température.

Sauf que, pendant que vous accordez votre attention à l’un ou l’autre de ces événements transitoires, vous passez à côté de l’essentiel, vous vivez hors de la Réalité véritable. Vous y perdez d’autant que vous vous êtes d’abord incarné, à la présente époque, pour participer, par l’Amour, à l’ancrage de la Réalité et de la Vérité dans le monde terrestre, préparant la Fusion du Ciel et de la Terre.

Selon toute probabilité, ce n’est que vers la mi-mars que les énergies vont amplifier le mouvement et vous ramener dans un élan créatif qui vous permettra de vous libérer de votre banc de sable. Alors, vous entrerez plus avant dans le Décor nouveau du Monde nouveau, car tout se déploie dans la perfection pour qu’il en soit ainsi. C’est la raison pour laquelle nous aimerions vous rappeler la teneur de notre dernier message, à savoir que, présentement, ce qui peut le mieux vous servir, c’est la Réalisation de l’Amour, afin de mieux le rayonner et d’y trouver plus d’Être.

Depuis que votre système solaire s’est ajusté plus directement sur le Grand Soleil central de votre galaxie, votre monde est inondé de l’Amour divin infini, ce qui ne cesse de s’amplifier, de sorte que c’est d’abord par une plus grande fusion avec l’Amour que, désormais, vous pouvez le mieux vous accomplir… et accomplir vos prodiges. Nous vous révélions là un premier secret d’importance pour ce qui a trait aux temps présents. Souvenez-vous de l’aphorisme que nous vous avons récemment transmis : «Amour, Je Suis Amour, et Je retourne à l’Amour!»

Aujourd’hui, nous aimerions partager un autre secret avec vous, à savoir que, dans la nouvelle dynamique, du fait que vous êtes lié à une Matrice entièrement rénovée, vous n’avez plus à subir la moindre expérience qui ne vous agrée pas, qui ne vous convient pas, qui ne vous plaît pas. À tout moment, vous pouvez vous reconnaître dans votre Divinité, exprimer votre Plein Pouvoir, assumer votre Maîtrise parfaite, dans la mesure que vous pouvez vous dégager des souvenirs douloureux ou souffrants de votre ancienne histoire, parce que, aussi longtemps que vous les ressassez, vous vous exposez à les recréer.

Mieux vous réalisez que vous vivez dans une Réalité qui échappe aux lois et aux règles anciennes, comme à vos anciens repères, mieux vous vous disposez à bénéficier de sa dynamique exceptionnelle. Par exemple, vous n’avez plus à comprendre le sens d’une expérience avant de vous en libérer, de votre plein autorité, parce que, dans le Nouvel Ordre des choses, il importe plus de Savoir sans comprendre, ce qui n’est possible que dans la mesure que, dégagé de votre mental tyrannique, vous vous laissez guider par le cœur. Autrement dit, chacun d’entre vous peut désormais vivre l’expérience de son choix sans avoir à la comprendre mentalement, puisque, naturellement, elle vous signe et vous enrichit de son engramme énergétique et s’inscrit dans vos Archives akashiques.

Alors, puisque vous êtes libéré de tout lien et de toutes séquelles karmiques, vous êtes appelé à passer du monde de la compréhension à celui de la démonstration, soit à celui de l’Expérience pure. Sans avoir à raisonner quoi que ce soit, pour l’interpréter correctement, vous pouvez simplement manifester Qui Vous Êtes, ce qui ne se décrit pas, mais se vibre, s‘expérimente au plus profond de vous. Le reste vous l’avez déjà trop vécu, trop fait, trop expérimenté, de sorte que vous ne savez, déjà, que trop de quoi cela retourne. C’est pourquoi vous devez plutôt vous offrir à la libération de toutes vos expériences sombres, de toutes ces expériences qui ne vous plaisent plus, pour accéder à votre Pleine Lumière.

«Mais, comment cela est-il possible» vous demandez-vous probablement? Laissez-nous vous expliquer. Puisque vous n’avez plus rien à apprendre, mais, qu’il ne vous reste plus qu’à Être, vous n’avez plus à comprendre le sens d’une expérience pour passer à une autre, toute nouvelle. Vous n’êtes plus tenu de connaître la cause de vos problèmes, de vos difficultés, de vos ennuis, de vos soucis, ni à en tirer la leçon avant de vous en dégager. Vous n’avez qu’à décider que vous passez tout de go à l’expérience nouvelle, plus agréable, en la décrivant et en la ressentant comme vôtre désormais. Car, en vérité, dans la nouvelle dynamique, tout opère à la vitesse de votre pensée bien ressentie, donc engendre instantanément votre nouveau choix, devient votre nouvelle réalité.

Par exemple, si une relation vous agace, par votre propre choix, vous pouvez y mettre un terme tout de suite ou la rétablir instantanément dans l’harmonie, dans la mesure que vous pouvez oblitérer le souvenir de ses aspects négatifs, ce qui vous empêche de la recréer aussi vite que vous l’annulez ou la dissolvez. Pour y parvenir, vous n’avez qu’à reconnaître que, puisque dans votre Divinité, vous êtes Tout et co-créateur avec l’Absolu, pas seulement ce que l’expérience désagréable vous fait vivre, vous pouvez engendrer ou annuler tout ce que vous voulez, donc même les situations désagréables, au lieu de les tolérer, de les laisser perdurer.

Vous portez en vous toutes les solutions à vos problèmes ou à vos difficultés, car toute réponse réside déjà dans la question que vous pouvez vous poser ou dans le dilemme, inventé de toute pièce, que vous vivez. Dès lors, en toute occurrence, il vous appartient de vous autoriser à vous libérer de n’importe quelle énergie qui vous entrave ou vous accable, en élevant votre taux vibratoire, de manière à la transcender. Mais cela doit impliquer que vous reconnaissez sa liberté à l’Énergie divine qui vous habite. Cela doit impliquer encore que vous parvenez à libérer votre mental des souvenirs anciens et des émotions délétères qui peuvent vous perturber, vous nuire, vous desservir. Pourquoi continueriez-vous à vous surcharger d’expériences inutiles ou à vous blesser avec elles, puisque vous vivez dans un Monde nouveau où la douleur, la souffrance, la négativité ne peuvent pas avoir cours?

Voilà comment vous pouvez vous présenter dans votre Liberté, votre Souveraineté et votre Maîtrise, donc intervenir, en tout temps, de pleine autorité, pour manifester, tels que vous les concevez, vos nouveaux choix. C’est toute la différence entre celui qui se prend pour un petit être humain imparfait, faible, insignifiant, peccable, et celui qui exerce sa Maîtrise totale, ce qui est de l’Ordre des temps présents. Il s’agit simplement d’appliquer le Savoir réel de Qui Vous Êtes, plutôt que la présumée connaissance limitée du chercheur spirituel sans cesse à la remorque de ses découvertes. C’est la différence entre chercher, tenter de faire et Être simplement. Alors, soyez ce Maître dans la Connaissance véritable de Qui Vous Êtes, dans chacune de vos expériences, en refusant de vous sentir limité, encore plus de vous sentir indigne.

À partir de maintenant, soyez Ce que vous avez toujours été et serez toujours, un Être entier, complet, total et parfait en lui-même. Assumez votre Pouvoir et votre Gloire en refusant de continuer à vous croire la victime du sort ou le jouet d’un monde illusoire que vous essayez d’améliorer peu à peu, par petites touches, alors que le Monde nouveau, qui est désormais le vôtre, existe intégralement dans sa Perfection éternelle. C’est une question de savoir opposer votre Savoir intime et votre Puissance divine à l’illusion.

Nous sommes conscients d’en surprendre plus d’un et de prendre le plus grand nombre d’entre vous au dépourvu, car nous vous rappelons là un État de Pouvoir que vous n’avez pas expérimenté depuis si longtemps. Et cela pourrait bien vous amener à douter de vos aptitudes et de vos compétences réelles et immédiates en matière de co-création de votre Bonheur véritable. C’est la raison pour laquelle, ces derniers temps, nous vous avons rappelé à plusieurs reprises que l’Absolu s’était rapproché de vous et qu’il avait mandaté nombre d’entités de vous assister d’une manière particulière, afin de rafraîchir vos souvenirs d’une Maîtrise parfaite dans un Éden d’Abondance et de Félicité.

Alors, puisqu’elles sont divinement appelées à le faire, pourquoi ne demanderiez-vous pas aux Instances subtiles, qui vous accompagnent, de vous assister dans la démonstration du fait que vous avez bel et bien récupéré votre Plein Pouvoir d’Entité divine? Il suffit simplement de demander pour recevoir, jusqu’à ce que vous ayez retrouvé votre conviction et cette motivation qui vous permettront d’agir par vous-même. Et soyez sûr qu’ils interviendront en votre faveur, mais peut-être en commençant par vous démontrer en quoi vous n’avez pas l’attitude et le comportement de nature à assurer les démonstrations que vous choisissez.

Allez, de votre plein gré, rendez, comme cela se peut désormais, tous les impossibles possibles, engendrez toutes les Magies que vous voulez!

© 2018, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

11 Responses

  1. Portia

    Depuis quelques jours à peine je demande aux présences subtiles qui m’accompagnent
    de m’aider à manifester pleinement qui Je SUIS dans toute la Puissance et la Beauté de mon Être divin. Merci de nous le rappeler, je lis avec joie vos articles riches de connaissance profonde!

    Répondre
  2. isabelle

    Merci pour ce merveilleux article , ça résonne tellement en moi et ça me met dans une joie intense je ressent un nouvel élan de foi en moi en la Vie … et tellement plus mais c’est difficile à retranscrire en mots. Belle journée à vous

    Répondre
  3. Vincent

    “Ce n’est pas le chemin qui est impossible, c’est l’impossible qui est le chemin” h. Boulad
    Merci pour votre guidance bienveillante.

    Répondre
  4. daniel

    Si je ne comprends pas toujours parce qu’encore formaté de mon ancien monde, je reconnais qu’á chaque texte lu, il y a comme une intuition profonde qui me met en accord avec vos écrits, mais aussi avec cette sorte de profondeur joyeuse qui m’habite.
    Alors merci, je prie comme je respire (ou suis respiré), et la prière comme la méditation ne deviennent plus des vouloirs ou des nécessités, mais un art de comprendre et d’assumer le changement. Vaste travail !

    Répondre
  5. Antoine

    Ce cliché n’est pas un flash ! Plutôt une lumière qui illumine en continu, et qui inspire. Peut-être un de mes clichés favoris. Merci.
    Vous parlez de l’Être éternel… et aussi du moment présent. En quoi ces moments actuels sont ils si différents de ceux d’il y a une dizaine d’années ? Si le mouvement de la vibration est cyclique… des fois plus, des fois moins durant l’année… alors sur une décennie ? ou il y a t’il l'”esprit” d’un siècle… ou d’une génération ? Quel sens que vous donnez à ce moment spécifique de l’humanité sur son chemin ?

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Cher Antoine, comme je n’aime pas spéculer, tout ce que je peux répondre, de manière allégorique, c’est que sur la Spirale ascensionnelle ou l’Échelle évolutive, il y a des marches qui se suivent pour former des volées qui donnent d’abord sur des paliers de repos, mais qui finissent par aboutir à un palier d’arrivée, ce qui marque la fin de l’exploration d’une dimension cosmique et le début de l’exploration d’une dimension cosmique supérieure, donc plus subtile. C’est ainsi que se succèdent, en se répétant, dans une progression constantes, ce qu’on a arbitrairement décidé d’appeler les Âges de fer, de bronze ou d’airain, d’argent et d’or, le passage de l’inconscience à la conscience illuminée, jusqu’à l’arrêt sur un palier de repos. Mais il faut se rappeler qu’il existe aussi des paliers d’arrivée qui représentent, en quelque sorte, la fin de l’exploration d’une dimension de la Conscience cosmique et qu’on appelle alors un Âge de Diamant, ce qui est le cas pour ce qu’on appelle la Réalité nouvelle ou le Monde nouveau, dans la présente phase ascensionnelle. À ce moment, il y a rénovation de la Matrice énergétique d’une sphère, d’un système ou d’une galaxie, comme si l’Explorateur divin ou le Joueur divin, qui s’explore lui-même, mettait fin à un livre, plutôt qu’à un chapitre. Il y a Ascension, le passage d’une dimension à une autre, en l’occurrence, pour l’humanité actuelle, le passage de la troisième dimension à la cinquième dimension, avec disparition de l’illusion spatiotemporelle, car la quatrième dimension ne sert que de support de passage, de bascule ou d’inversion. C’est ce qui s’est produit en 2012, une Illumination qui va se poursuivre sur une quinzaine de générations, soit sur une période d’environ 150 ans, jusqu’à inclure tous les membres de l’humanité dans la Pleine Conscience, pendant que les «retardataires évolutifs», qui ont choisi un autre camp, celui de la poursuite de l’exploration de la Matière, soit de la densité dans la dualité, auront été déportés sur une planète adaptée à leur choix de poursuivre, à leur rythme, leur ascension spirituelle. «Il y a plusieurs Demeures dans la Maison de mon Père-Mère.»

      Répondre
      • Antoine

        Merci Bertrand pour votre expérience, opinion, enseignement… il y a l’expérience individuelle et il y a l’expérience collective. et, même comme Etre en soi, nous maintenons une identité sociale… avec des relations avec d’autres Êtres. Il me faudra vivre encore un peu plus pour intégrer aussi cette dimension plus collective. Merci en tous cas de m’aider.

        Répondre
  6. ODILE

    Merci pour ces textes qui vibrent et qui ont une résonance très forte en moi.
    Je vous découvre aujourd’hui et sachant qu’il n’y a pas de hasard ni de rencontre mais que des rendez vous je suis heureuse que vous soyez sur mon chemin ….gratitude à l’Univers, à la Vie et aux Êtres qui nous accompagnent…

    Répondre
  7. Antoine

    J’ai aussi un questionnement par rapport à votre conclusion. Le développement de notre part de Divinité passe aussi par une forme de détachement. Cependant, vous conseillez d’aller confirmer la puissance qui nous habite et de demander pour recevoir. Que diriez vous pour que l’on puisse dépasser ce dilemme ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *