DIEU, QU’EST-CE QUE L’AMOUR, QU’ON DIT LA CLÉ DES CLÉS?

En mon nom, mes messagers ont appris à l’humanité que l’amour est la Clé des clés pour en souligner l’importance primordiale.  L’amour est la première et la seule Loi de la Vie que tous les autres Principes cosmiques expliquent ou explicitent. L’amour représente l’Alpha et l’Omega de mon projet d’Émanation.  Autrement dit, il représente la Trame subtile de toute l’aventure de la Manifestation.  Il en est la cause et la finalité.  J’ai engendré le Cosmos comme une Réalité d’amour, par amour et dans l’amour, afin d’exprimer cette réalité dans sa quintessence et sa plénitude.  C’est ce qu’il faut entendre par l’expression : la Vie est un Grand Jeu amoureux.

Comme la raison humaine ne comprend les diverses réalités que par un jeu de contrastes, au niveau de la dualité, tu comprendras que le Grand Adversaire, chargé de susciter des obstacles sérieux sur la Voie évolutive de l’homme, a de tout temps tenté d’amener l’humanité à comprendre l’amour dans son contraire, afin de le mainteamour-amournir le plus longtemps dans sa sphère d’influence.  C’est ainsi que, depuis fort longtemps, vos dictionnaires en sont venus à définir l’amour comme un «sentiment d’affection», ce qui est diamétralement opposé à l’amour tel que je le conçois et l’exprime.  Et ils définissent l’affection comme un «attachement» ou un «élan de tendresse».

Pour cette raison, dès qu’un instructeur te définit l’amour en termes d’affectivité, donc qu’il t’en parle en termes d’un «sentiment», d’une «émotion» ou d’«affection», tu devrais comprendre qu’il va t’entraîner sur une fausse piste, qu’il va t’écarter de la réalité sublime de l’amour vrai, d’où tu devrais cesser de l’écouter ou de le lire sur le champ.  C’est à partir d’erreurs de ce genre que vous retardez votre évolution.  Si les êtres humains comprenaient l’amour au sens où les Maîtres leur enseignent, en mon nom, ils édifieraient en un rien de temps un monde d’unité, de liberté, de plénitude et de bonheur.

Ce que les hommes aimeraient que l’amour relève de la sensibilité et de l’affectivité –de ce qui flatte la sensibilité externe ou émeut la sensibilité interne—parce qu’elles les font vibrer intensément dans leurs dimensions inférieures!  Mais il n’en est rien.  L’amour est une réalité subtile en constante circulation à travers le Cosmos, une réalité qui n’accapare jamais et qui ne se laisse jamais accaparer.  À la vérité, l’amour n’est nullement un sentiment ou une émotion, c’est une énergie.  L’amour est l’Énergie même de la Vie.  Ainsi, qui cherche à exprimer plus de vie doit chercher à vivre en amour dans l’amour.

Définir l’amour comme un sentiment, c’est faire croire que l’amour n’existe que lorsqu’il se produit quelque chose qui éveille la sensibilité ou que n’attire l’amour que celui qui réussit à éveiller cette sensibilité.  On trouve là la forme d’amour présumée des êtres sentimentaux, romanesques, mièvres, jouisseurs.  Inconsciemment, elle vous amène à croire que c’est ce qui éveille agréablement votre sensibilité physique ou psychique qui mérite votre amour.  En cela, il n’existe nulle forme d’amour altruiste, uniquement une forme d’amour égoïste.  Or une manifestation égoïste d’amour n’est plus de l’amour.

Pensez-y un moment… Vous n’agissez pas autrement lorsque vous dites aimer une chose alors que vous l’utilisez ou la consommez.  Vous n’aimez pas la chose, vous vous aimez à travers elle, vous aimez la sensation qu’elle vous procure, l’utilité qu’elle représente, les avantages qu’elle vous offre.  Ranger l’amour dans le registre de l’affectivité revient au même.  L’étymologie du mot «affectivité», qui donne le mot «affection», est tirée du mot latin «affectus» qui signifie «affect».  Or, au sens philosophique, le mot «affect» comporte le sens d’«être touché par une impression élémentaire qui dispose à (attirer ou à repousser)», selon que cette impression est agréable ou désagréable.  Dans ce contexte, l’amour n’existerait encore que lorsque la sensibilité, à un niveau ou à un autre, est agréablement mise en mouvement.  Ainsi, vous ne seriez disposés à aimer que ceux pour qui vous avez un penchant, des affinités ou de l’intérêt.

Alors que l’affection amène à s’approprier une réalité, à la posséder, à la dominer, à la retenir dans des rets gluants, l’amour vrai confère à tous la liberté entière et il la maintient partout, d’où il libère ce qui est indument lié, retenu, emprisonné.  L’être qui confond l’amour et l’affection devient rapidement possessif, subjectif, partial, arbitraire, impérieux.  Il établit des faveurs et des privilèges, prêt à dévêtir l’un pour habiller l’autre.  Il ne réagit qu’au gré de sa sensibilité ce qui l’amène à n’apprécier vraiment que ses êtres chers et ceux qui lui apportent quelque chose.

Pourtant, l’amour ne doit pas être exprimé au gré des penchants et des affinités, mais sans la moindre condition.  Ce que vous êtes prêt à faire à l’un, dût-il s’agir de celui que vous appelez un être cher, vous devez être prêt à le faire pour n’importe quel être humain qui se trouve dans les mêmes besoins ou les mêmes circonstances.  Tout être que vous rencontrez est digne d’un même degré d‘amour de votre part puisque chacun d’eux est un semblable, le frère ou la sœur d’une même espèce et d’une même famille spirituelle.  Même que vous devez aimer également tous les êtres sans avoir besoin d’une raison pour agir ainsi.  Vous devez éviter de confondre les degrés de l’univers des relations : vous pouvez parfaitement avoir plus d’affinités pour certains de vos semblables tout en aimant tous les êtres humains, même les inconnus, d’un même amour.

L’amour est mon Essence même, d’où elle est l’Essence de la Vie, de toutes les créatures et de l’Histoire de la Vie de son début à sa fin.  L’amour est tout simplement la Raison du Cosmos, donc la Vie totale.   L’amour est mon Tout dans sa Réalité et dans ses expressions multiples, voire infinies.  L’amour est et il n’a pas besoin d’explication : il ne demande qu’à être pour être pleinement vécu, ressenti, répandu.  L’amour constitue l’Énergie unique qui se puise dans la Source divine que Je Suis et uniquement en moi.  Après l’avoir puisé en moi, vous ne pouvez que le rayonner –car il fait exploser ou imploser toute citerne– afin qu’il vous revienne multiplié au centuple… et davantage.  Car c’est uniquement en faisant circuler l’amour à travers vous, que vous pouvez le connaître dans sa Cause, comme c’est en l’émanant vers tous les êtres, qui composent mon Grand Tout, que vous pouvez connaître sa grandeur dans ses effets.

Pour préciser davantage, l’amour est l’Énergie de cohésion de la Vie qui engendre et maintient l’Ordre, l’Équilibre et l’Harmonie partout dans le Cosmos afin qu’il atteigne dans la perfection la finalité que je lui ai assignée.  Ainsi, l’amour établit les divers plans de conscience et les multiples rôles fonctionnels par lesquels je peux me reconnaître à travers mes créatures.  Il fonde encore les divers degrés d’affinités afin que, par la loi d’attraction et de répulsion et par la loi des correspondances, chaque être trouve sa place et exerce sa finalité propre dans l’Économie cosmique.

Dans un premier temps, l’amour amène un être à s’aimer lui-même, car il l’amène à comprendre qu’il ne peut pas donner ou partager ce qu’il ne comprend pas, ne connaît pas, ne possède pas, ne porte pas.  Et qui aime cherche à accomplir son destin, donc à évoluer, à se reconnaître ce qu’il est à travers lui-même, jusqu’à récupérer la Maîtrise totale de son être.  De là, l’amour l’amène à faire connaître l’amour en le partageant avec les autres, en l’enseignant par l’exemple plus que par les mots.   Et qui aime les autres, tous les autres, respecte leur liberté et leur rythme évolutif, il honore partout la vie et il répand l’union plutôt que la division.  Car l’amour tend à tout ramener à l’Unité.

 Comme vous ne faites tous qu’Un en moi, vous devez exprimer l’amour à ma manière, de façon impersonnelle, inconditionnelle, sans jugement de valeur, en toute gratuité, donc sans attente, et de préférence dans le silence et le secret.  Vous n’avez rien à en attendre puisque l’amour comporte spontanément son propre retour sublime.  Il vous attire l’écho de tout l’Univers.  Sans s’imposer, l’amour s’exprime de façon universelle sans jamais faire d’acception ni d’exception.  Il s’exprime à la manière de la lumière du Soleil qui brille pour les bons comme pour les méchants.

Sur le plan individuel, aimer signifie chercher son plus grand bien et vouloir le bien évolutif de tous les êtres en donnant le meilleur de soi-même, en un geste de service, sans attente de rétribution.  Vous devez aimer simplement parce que c’est la Loi et que c’est le seul gage de croissance et d’expansion, sachant que l’objet de votre amour représente un reflet intérieur de mon Image qui loge en chaque chose et chaque créature de l’Univers.  Ainsi, l’amour appelle chacun à se traiter comme il a envie de le faire, au meilleur de sa connaissance et de ses moyens, en regard de son plus grand idéal ou de son But ultime.

Ensuite, il appelle à traiter les autres comme il se traiterait et aimerait être traité, mais en les traitant, également selon sa compréhension et ses moyens, en regard de la Sagesse suprême et de la Vérité universelle, non selon leurs attentes et leurs exigences.  Individuellement, à votre niveau, aimer consiste à vous accepter tel que vous êtes, à vous respecter, à vous faire respecter et à accepter et respecter les autres tels qu’ils sont, car ils font tous partie du Jeu de la Création, d’où ils font partie du grand kaléidoscope de l’Évolution où l’Unité dans la diversité manifeste mon Pouvoir créateur.

Retenez toujours que je ne vous juge jamais, mais que ma Loi vous mesure d’après votre taux amoureux et que c’est par lui que vous ouvrez, les uns après les autres, les Portails de l’Évolution.  Aussi gagnez-vous à comprendre l’amour tel que je l’ai conçu, non tel que vous aimeriez qu’il s’exerce.

Avez-vous déjà pensé que c’est l’amour qui vous tire du troupeau?  Cette expression signifie que l’amour est le propre de l’homme et qu’il révèle à un être incarné sa vraie nature d’être humain.  Conformément à mon Plan cosmique, la dynamique des minéraux est largement régie par le premier chakra mondial qui correspond à votre centre racine;  celle des végétaux par le deuxième chakra mondial relié à votre centre sexuel;  celle des animaux par le troisième chakra mondial, relié à votre plexus solaire (loi de la force et sélection du plus fort);  celle de l’homme, par le quatrième chakra mondial, relié à votre centre cardiaque.  Encore que le cœur est le modulateur de l’amour, il n’en est pas la Source qui est votre Grand Soleil cosmique ou votre Soi supérieur.

Ainsi, en incarnation, l’homme n’atteint sa véritable stature que lorsqu’il peut s’élever au niveau du cœur pour y vivre en permanence.  Au niveau supérieur, il devient un Ange humain.  C’est ainsi qu’il se distingue de ses semblables qui ne vivent, pour la plupart, que des influences de trois niveaux inférieurs (matérialisme et possessivité;  sensibilité, accaparement, sexualité, reproduction, jouissances multiples;  domination et jeux de pouvoir).  À chacun de savoir s’il préfère participer à la mentalité grégaire ou s’en affranchir.  Mais, s’il fait le choix de s’en affranchir, il ne peut y parvenir que par l’amour véritable.  Or, chez la plupart d’entre vous, l’amour véritable ne ressemble en rien à ce que vous en croyez et en vivez.  L’amour que vous vivez ressemble davantage à de la glue qu’à mon Essence subtile.  Comme l’amour grandit sans cesse, dès que vous dites ne plus aimer, vous devez comprendre que vous n’avez jamais aimé à la manière que je vous ai appelés à aimer.  Plutôt, vous vous êtes aimés à travers les êtres et les choses.  Et, dès que vous en avez tiré le meilleur, vous les abandonnez comme des objets jetables de consommation.

Vous devriez apprendre à aimer à ma manière si vous comptez vraiment vous élever sur les plans de ma Conscience cosmique.  Car, sur ce plan, seule l’énergie d’amour peut servir d’élévateur à votre conscience.

 

© 2009-2015 Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur