Cliché énergétique du premier décembre 2017.

 

Premier décembre…  Ah, ces engrammes : voilà que, chez plusieurs être incarnés, une certaine frénésie, accompagnée d’un brin de nostalgie, s’installe, pouvant dégénérer en véritable mélancolie chez ceux qui ont accumulé plus de souvenirs heureux, au cours de la période des Fêtes, qu’ils croient pouvoir encore s’en ajouter!

Au cours des derniers mois, immergé dans un vide gravide, vous avez accumulé les signes de l’imminence d’un enfantement. La Réalité nouvelle se démontre toujours plus évidente à travers les indices de bonne augure qui se multiplient en vous et autour de vous.

À titre d’exemple, au Pérou, au terme d’une méditation profonde, des gens ont aperçu au-dessus de leur tête un arc-en-ciel en forme de lemniscate couché, une forme plutôt inusitée pour un tel phénomène atmosphérique, surtout quand le ciel est bouché, qu’il ne pleut pas et que le soleil ne perce même pas les nuages. Ailleurs, les gens ont assisté à un véritable incendie céleste généralisé, au moment du coucher du soleil, donnant aux nuages de la voute céleste les plus belles nuances de pêche et d’orangé, comme si, au couchant, le Phénix avait soudain complètement déployé ses ailes encore fumantes.

LoveYourselfSi vous l’ignorez, sachez que l’astéroïde «Oumuamua», âgé de milliards d’années, en provenance de l’extérieur de votre système solaire, même des confins de l’Univers, le traverse présentement. Vos astronomes avouent qu’il ne ressemble à rien de ce qu’ils ont déjà vu. Pourtant, dans leur Tradition spirituelle, les Hawaïens, qui habitent des îles qui gardent des effluves du Paradis terrestre, lui ont depuis longtemps donné le nom de «Messager qui émerge du Passé». Vous pouvez vous en donner une meilleure conception en vous rappelant que le mot hawaïen ou tahitien «mua», doublement répété, évoque «le Temps du Commencement antérieur à tout autre temps» ou «l’Avènement d’un nouveau cycle majeur d’ascension». Ces allusions ne vous semblent-elles pas particulièrement appropriées à la désignation de la phase de transformation que vous traversez?

Pour plusieurs d’entre vous, la révélation de ce fait plutôt exceptionnel ne peut qu’augmenter leurs attentes, car ils détiennent cette sensibilité qui leur permet de percevoir que des énergies raffinées, tout simplement merveilleuses, inondent leur planète d’accueil, éveillant des sentiments d’espoir qu’ils n’avaient pas ressenti depuis fort longtemps. Même sans trop savoir pourquoi, ils sentent monter en eux une fébrilité croissante, ils retrouvent peu à peu leur motivation.

Cet étrange mouvement intime qui s’exprime en eux ne leur voile pas complètement le fait que, dans le monde, il continue de se produire des événements loufoques, violents ou catastrophiques. Mais, bien qu’ils sachent qu’ils ne pourront que s’accumuler, jusqu’à ce que suffisamment d’êtres humains connaissent l’Éveil de conscience, ils ne leur portent pas trop d’attention, ils ne leur prêtent pas tellement prise, ils ne les redoutent pas comme certaines Forces occultes le voudraient.

Vous voyez, les effusions d’Amour pur, en provenance du Grand Soleil central, commencent à produire leurs effets bénéfiques : pour les avoir largement décroché de la dualité, ils ont pu s’ajuster au Monde nouveau, de sorte que, spontanément, ils préfèrent s’immerger profondément dans ses énergies exquises à continuer de gonfler les illusions. Quoi qu’ils fassent et où qu’ils se trouvent, ils ont pris goût à ce jeu de porter attention à la révélation des Mondes de Vérité immémoriaux.

De toute évidence, dans sa liberté, chacun d’entre vous peut préférer se tenir très au fait des actualités, plutôt déprimantes qu’encourageantes, continuer de mener ce qu’ils appellent leur «vie normale» et travailler dur ou lutter pour améliorer leur vie contingente en répétant, encore et toujours, les mêmes choix terre-à-terre dépassés. Ils se privent simplement de s’ajuster à la Magie nouvelle de l’Être d’Amour et de Vérité qui peut, désormais, vivre la Vraie Vie.

De toute manière, peu importe le choix de chacun, le Grand Changement tant espéré s’est bel et bien produit, la Réalité nouvelle, si sublime et magnifique, a presque terminé de remplacer l’ancienne, ce qui devient de plus en plus manifeste tout autour de vous. Et dès que vous l’habitez, en vous y élevant, vous réintégrez le Foyer originel et vous retrouvez votre sérénité et votre innocence d’enfant.

Pour de bons moments, au cours de novembre, vous avez pu vous investir à votre manière, dans une certaine facilité, ce qui vous comblait d’aise. Mais, dans la dernière semaine de ce même mois, de plus en plus sûrement, les feux verts qui jalonnent votre parcours ascensionnel ont commencé à clignoter et vaciller et ils ont tourné à l’ambre. Autrement dit, dans votre élan et dans vos démarches, vous avez commencé à noter de plus en plus de résistances, de ralentissements et d’entraves. Ce phénomène tout à fait normal, dans la présente phase ascensionnelle, ne sert qu’à signaler que, pour un moment, vous gagnerez à porter votre attention davantage vers l’intérieur et à porter davantage attention à vos propres besoins et à votre propre destin dans la certitude que vous méritez autant de vous donner et de recevoir que vous avez donné, dans le passé, plutôt réfractaire à l’accueil des largesses d’autrui.

Nous n’entendons pas que vous entrez de nouveau dans une Pause sacrée, mais que la propulsion, ce mouvement vers l’avant qui vous portait depuis un moment, a ralenti. Vous avez pu le noter par le fait que, certains jours, les petits pépins se multipliaient, au point d’attiser quelques petits moments de frustration… pour ne pas dire de colère. Pour une fois que vous retrouviez assez souvent le mouvement très fluide des énergies telles que vous avez gardé de rares souvenirs de vos lointaines expériences dans les plans supérieurs, ce qui vous facilitait d’autant l’existence dans votre quotidien, voilà que les réticences s’étaient remises de la partie.

En ce moment, lorsque vous tentez d’avancer, vous avez l’impression de devoir produire beaucoup d’efforts rien que pour amener de lourds engrenages à faire un seul tour. En pareille situation, vous gagner à vous abstenir d’agir, à éviter de forcer quoi que ce soit. Pour ainsi dire, à l’heure prévue où ils devront reprendre leur mouvement, les énergies présentes les auront correctement huilées et elles se remettront de nouveau à tourner rondement. Alors, évitez de vous épuiser dans la vaine tentative, ponctuée de grands efforts, de les faire bouger malgré eux.

Présentement, vous aimeriez bien tirer avantage de vos accomplissements des dernières semaines, puisque, somme toute, vous êtes parvenu à y abattre passablement de besogne ou que vous y avez procédé à nombre de transformations. Le vent vient de tourner, comme vous dites. À plusieurs endroits de la planète, le temps devient maussade, le soleil se fait plus rare et le froid fait sentir son retour.

Dans ce contexte, vous menez une existence assez casanière et solitaire, privé de la lumière du Soleil. Peut-être vivez-vous avec d’autres, mais chacun aime se retirer dans son coin, se centrer ou se refermer sur lui-même. Malgré tout, un grand calme vous envahit. Quand vous devez vous mettre à l’œuvre, l’énergie ou l’envie vous manquent, d’où vous avez l’impression de devoir déployer plus d’efforts que jamais pour vous mettre en mouvement, vous amener à passer à l’action. Curieusement, il en est de même pour la plus grande ou la plus petite tâche. Comme la fatigue vous gagne facilement, vous n’êtes pas trop motivé à entreprendre quoi que ce soit.

Pourtant, prenez garde, car vous faites l’expérience d’une phase de transition très importante, même curieuse, qui vous impose de rester constamment en alerte, toujours très vigilant. Dans la présente phase d’inattendu, faites surtout attention lorsque vous vous présentez dans des endroits publics ou que vous prenez le volant, car vous ne pouvez que difficilement prévoir ce qui peut se produire ou surgir à l’improviste. Surtout que, dans certains recoins ombragés de votre conscience, il vous reste un urgent travail de nettoyage à faire, pour achever votre purification. Et c’est sans compter que, par moments, vous pourriez traverser des poches d’étrangeté ou de bizarrerie, pouvant comporter de la trahison, des commérages, des conflits, des ruptures brusques.

Au passage de novembre à décembre, une fois de plus, et avec raison, vous pouvez avoir l’impression qu’il se prépare quelque chose d’important qui pourrait bien vous submerger. Et ce «quelque chose d’important» peut annoncer le meilleur comme le pire. Les énergies vous portent à travers divers crescendos qui pourront autant vous confondre que vous épater. Elles vous rapprochent d’une phase où le retour des feux verts va se multiplier, certains assurant la manifestation d’une part de vos plus grands rêves. En cela, la prochaine pleine lune de dimanche à lundi devrait apportes des changements grandement souhaités du fait qu’elle vous ajustera plus sûrement à votre Destination véritable.

Le plus grand défi du mois de décembre pourrait résider dans la nécessité de bien comprendre ce que représente l’amour de soi, qui supporte toute autre forme d’amour. Si vous ne vous y êtes pas encore mis, si vous manquez d’estime de vous-même et de confiance en vous, vous pourriez être contraint d’accorder la priorité, sans modération, à ce qui vous garde près de vous, à ce que vous trouvez agréable, à ce qui vous convient vraiment, à ce qui vous met en joie, à ce vers quoi votre cœur vous incline, sans quoi vous pourriez vivre des moments sinistres, trompeurs, éprouvants, épuisants.   Même les nuques les plus dures devront finir par céder au mouvement de la Grande Vie ou l’oubli de soi, au sens d’abnégation, n’est pas de mise.

Mais nous vous en reparlerons plus longuement dans le prochain bulletin des «Prévisions mensuelles».

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

 

 

               

 

 

Une réponse

  1. Nehomi Francfort

    boker or
    un grand merci pour vos écrits, vos pensées que vous nous partagez avec tant d’amour, recevez mon amour et la lumière que j’essaie à tout moment d’intégrer en mon être même si parfois la vie ne me facilite pas le moyen d’être en ces états constamment , je fais de mon mieux et suis grandement aidée par vos écris merci encore pour votre , chalom que la paix soit avec nous tous et en nous à chaque instant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *