Cliché énergétique du 17 juin 2017.  

Profitez bien de la présente accalmie du milieu de juin pour vous détendre, vous reposer, vous remplir de la nouvelle énergie, refaire vos forces, renforcer votre motivation d’améliorer votre sort et de vous élever toujours plus haut. Accalmie apparente, car les énergies continuent d’augmenter en intensité et en puissance. Pour cette raison, il importe que chacun d’entre vous vérifie ce dans quoi il investit son énergie et son temps, d’un moment à l’autre, s’il tient à s‘éviter d’imparables chocs en retour.

CrossroadIconL’arrivée du mois de juin vous a lancé dans un cycle d’accomplissement, d’adoucissement et d’apaisement, un cycle d’éclaircissement, de réconciliation, de régénération, de totale rénovation. Il n’empêche que, depuis quelques semaines, dans leur perte de repères, plusieurs se sentent inquiets, un peu perturbés, même agités, comme s’ils ne parvenaient pas à retrouver le calme et le repos. Peut-être pensent-ils avoir traversé une nouvelle bande de distorsion truffée un peu partout de secousses et d’illusions.

Le déferlement des vagues énergétiques du Monde nouveau remuent les sédiments durcis et il réduit le degré de calcification de la densité, augmentant du coup la dualité. Ce phénomène ravive de vieux problèmes qu’ils n’avaient pas réglés, mais dont ils doivent maintenant trouver la solution, ce qui s’accompagne de la remontée à la surface d’émotions fortement réprimés auxquelles ils doivent faire face et trouver un exutoire satisfaisant. Cette transaction intime inclut la nécessité de s’occuper d’éléments de leur existence peu satisfaisants, même d’éléments de déception, autant à l’endroit d’eux-mêmes que des autres, qu’ils continuent de porter en eux. Peut-être même que, pour s’éviter de trop bien voir leurs présumées faiblesses, ils sont portés à exagérer celles d’autrui.

Comme la récente Plein Lune vous a tiré du bourbier dans lequel vous pataugiez encore, de cette bande de distorsion dans laquelle certains se complaisaient, en ce moment, rien n’importe autant que vous astreindre à une réinitialisation majeure. C’est dire que, plus que jamais, vous devez vous recentrer sur ce que vous savez être vrai et réel. Au-delà des apparences, dans l’Instant éternel auquel vous avez accédé, le passé et le futur n’existent plus. Alors, pourquoi tenez-vous autant à l’un ou à l’autre, ce qui ne peut que vous entretenir dans la projection, vous extrayant du moment présent. Et pourquoi continuez-vous à vous projeter autant à l’extérieur comme s’il y avait là la Réalité vraie, alors qu’il n’y a qu’illusions. Et que peut faire l’illusions à part décevoir, désillusionner?

De même, pourquoi continuez-vous de vous complaire dans vos vieux réflexes automatiques, vos anciennes manières de faire les choses, des activités vaines que vous savez vous desservir, par exemple la complaisance dans certaines distractions ou le maintiens de certains divertissements, qui vous empêchent de vous enraciner et de vous rapprocher de la Nature.

La présente phase invite à tout faire de manière différente, à mettre en œuvre de nouvelles méthodes, à découvrir des solutions originales, hors des sentiers battus, la seule manière d’engendrer le genre de vie auquel vous avez toujours aspiré. Vous ne pouvez obtenir du changement, vous renouveler, qu’en procédant à des transformations. Vous ne pouvez plus, sans détriment, maintenir vos vieilles habitudes ou retomber encore et encore dans vos anciens comportements.

Tout vous supporte pour vous permettre de procéder à une importante correction de parcours, d’ajuster votre mode de vie à l’Entité divine grandiose que vous êtes, de vivre conformément à Qui-Vous-Êtes réellement. Vous pouvez jusqu’à transformer le dur labeur ou le travail pénible en expérience de joie. Il suffit de vous dégager de la notion d’obligation en vous occupant de ce qui vous intéresse en toute conscience, de ce qui fait vibrer votre cœur. C’est souvent dans de petites corrections d’attitude et de comportement que vous pouvez cesser de vivre en agent passif, en fuyard, en être qui subit l’existence à défaut d’être proactif ou de vivre vraiment ce qui est à vivre.

En ce moment, vous ne pouvez que gagner à tout réexaminer sur tous les plans et à tous égards. Il importe que vous jetiez un regard lucide sur les projets que vous n’êtes pas parvenu à mener à terme, au cours des derniers mois, pour en déterminer le degré de pertinence. De la même manière, vous pourriez considérer vos anciens rêves pour déterminer ceux qui restent viables et ceux qui ne le sont plus.

Avec un peu d’amour et d’humour, vous pouvez trouver un réel plaisir à reconsidérer les aspirations de votre passé récent. À la vitesse que les choses changent, certains d’entre elles vont vous étonner, d’autres vous amuser, alors que les derniers pourront vous stupéfier par leur manque d’adéquation aux temps présents. Vous pouvez obtenir une grande satisfaction à vous dégager de certaines émotions que vous avez un jour éprouvées et des fausses croyances que vous avez développées avec le temps, mais dont vous n’avez découvert que récemment la stérilité ou l’ineptie.

Dans le plan physique, vous pouvez accompagner cette révision intime d’une visite de vos placards, de vos boîtes, de vos possessions, par exemple de vos livres, pour vous départir de tout ce qui n’a plus d’intérêt ou qui entretient pour rien des souvenirs pénibles.

Lorsque vous aurez complété la démarche de ce tri éliminatoire, vous devrez penser à remanier, réorganiser ou rajuster ce qui en reste. Évitez surtout de tenter de tout accomplir en un seul jour ou en une seule semaine. Allez-y par sections, d’emplacements en emplacements, vous appliquant au tri et au nettoyage jusqu’à ce que vous ressentiez tout infiniment propre, dégagé et léger ou que vous obteniez un regain d’énergie pour les pousser plus loin. Notre insistance s’explique par le fait que, dans cette démarche, vous allez libérer des masses d’énergie stagnantes, ce qui va vous permettre d’ancrer profondément une plus large part de la Réalité nouvelle dans votre vie.

Ce qui pourrait également vous rendre service, en ce moment, ce serait de passer plus de temps en contact direct avec la Nature. Et vous ne pouvez pas considérer comme naturels les parcs urbains, les autoroutes achalandées, les routes qui vous mènent d’agglomération en agglomération urbaines. Pour tout être humain, il n’est pas seulement agréable de passer de bons moments à l’extérieur, dans un secteur suffisamment vierge ou inaltéré, car il s’agit d’un moyen d’intégrer en vous le Monde nouveau. Ceux qui le font déjà savent fort bien de quoi nous parlons, soit à ces connivences intimes qui finissent par s’y établir.

Vous savez, la Terre-Mère est disposée à vous révéler de plus en plus de ses trésors et de ses secrets, mais elle ne peut le faire si vous continuez à vous limiter à fréquenter des lieux connus et des cadres artificiels. Même qu’elle peut désormais vous nourrir intimement de manière insoupçonnée, surtout si vous savez aussi bien vous embrancher dans le Ciel que vous enraciner en elle.

Tout concourt présentement à vous donner l’évidence de ce qu’il importe que vous accomplissiez et manifestiez dans votre vie. Il vous suffit de rester le moindrement à l’écoute pour percevoir ces informations.  Dès que vous les obtenez, ce n’est pas le temps de lésiner ou d’atermoyer, mais de prendre les moyens d’y parvenir, d’appliquer vos intuitions. Vous devez finir de vous libérer de ce vieux modèle qui vous porte à faire trois pas en avant pour reculer de deux. Ne pensez plus qu’à en faire quatre sans aucune velléité de recul. Vous ne savez que trop, depuis un bon moment, que vous ne pouvez plus redescendre ni revenir en arrière. Alors, pourquoi vous-y essayez-vous encore?

Dans l’hémisphère nord, le plus populeux de votre planète, vous approchez du solstice d’été du 21 juin. Sinon, vous entrerez dans le solstice d’hiver. Quoi qu’il en soit, ce jour-là, vous allez parvenir à un carrefour. Autrement dit, vous allez compléter une phase et prendre un nouveau départ, plus confiant que jamais dans votre pouvoir. Vous allez voir tout changer en vous et autour de vous.

Nous n’exagérons en rien : comme transformé par un coup de baguette magique, vous allez développer le sentiment d’un complet renouvellement, d’une véritable rénovation, ce qui va vous déterminer à engendrer le genre de vie, dégagé de complexités et de problèmes, auquel vous aspirez vraiment. Si vous êtes revenu à vous-même, avez cessé de fuir votre vide intime, une Grande Lumière va jaillir en vous pour vous révéler les vœux nobles et réels de votre âme.

En un rien de temps, dans l’oubli de vos drames récents ou lointains, comme de vos vieilles blessures et de vos souffrances anciennes, emportés par le dernier quartier de la Lune qui culmine dans une Lune Noire et oblige le passage d’un chas d’aiguille, vous n’aurez plus qu’une envie : celle d’ouvrir vos ailes et de vous envoler vers la Grande Lumière pour contempler les merveilles de l’Univers.

Ces derniers jours, pour nombre d’entre vous, tout semble être entré dans un calme plat, comme si vous traversiez un secteur de néant. Ce n’est pas que vous manquez de choses à faire, mais que vous n’avez pas toujours le goût de les faire ou de tout faire à la vitesse d’autrefois. Tout le contraire, à votre insu, sur les autres plans, il s’en passe des choses! Nombre de vos potentiels latents s’y activent. Et c’est justement ce qui vous dispose à en faire moins sur le plan concret dans une compréhension plus ou moins claire que ce qui se passe en vous importe plus que ce qui se passe dans le plan contingent.

Pour le moment, vous auriez intérêt à tout simplifier, ce qui commence par votre manière de vivre. Reposez-vous et laissez-vous être. Observez ce qui se passe en vous et autour de vous, sans trop vous poser de questions. De toute manière, vous n’avez pu que constater que, dans la séparation des lignes du temps, dès que vous vous pressez, vous commettez beaucoup d’actes manqués, vous provoquez de petits incidents, vous vous attirez des petits pépins.

Rassurez-vous, si vous savez prendre votre temps, dans l’appel au repos et le respect de votre rythme, tout ce qui doit être fait, exécuté, accompli le sera d’une manière ou d’une autre. Comme vous vous retrouvez dans un nouvel état, celui de la Réalité nouvelle, vous ne pouvez plus vous acquitter de certaines tâches au moment où vous le voudriez. Et puis quoi? Gardez la foi, tout ce qui compte vraiment va finir par s’ajuster, s‘aligner, se faire.

À vrai dire, vous pouvez avoir l’impression de venir de passer dans un autre monde. Vous êtes emporté par une Vague de Grâce dont vous ne pouvez bénéficier que dans la mesure que vous vous laissez porter, emporter. Depuis le temps que vous aspirez à vous extraire d’une réalité pour laquelle vous n’avez plus trop d’intérêt. Avouez que vos activités habituelles ne vous servent, très largement, qu’à compenser un vide intérieur que vous avez toujours eu du mal à combler autrement que par la projection intense dans la réalité extérieure. C’est pourquoi elles vous paraissent de moins en moins importantes, satisfaisantes, urgentes qu’auparavant.

Maintenant, il vous est demandé de vivre simplement, dans l’Amour et la Vérité, en laissant votre vision s’élargir, au gré des révélations qui vont vous être faites. C’est le moment d’être véritablement Qui-Vous-Êtes vraiment, de laisser cette révélation intime se faire au gré des expériences du moment présent!

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

11 Responses

  1. daniel

    bonjour, j’entre dans ce registre. malgré un burnout qui m’oblige a me centrer, je ressens fortement cette energie vibrante, et le contact avec des lieux sacrés et la ‘vraie’ nature me devient i dispensable bien que depuis dss annees cela se produit. que de signes aussi qui apparaissent sous differentes formes.
    merci pour cet ecrit. je commence a repenser a des activites nouvelles ou a remettre au gout du jour, mais la fatigue etant là, c est par le repos et la priere que j’active mon temps present.

    Répondre
  2. Anne

    Quelqu’un a-t-il vécu le coup de baguette magique annoncé au jour du 21?
    « Vous allez voir tout changer en vous et autour de vous.
    Nous n’exagérons en rien : comme transformé par un coup de baguette magique »

    Répondre
    • Bertrand Duhaime
      Bertrand Duhaime

      C’est votre droit de demander, mais peut-être gagneriez-vous davantage à vous demander pour quelle raison vous n’avez pas vécu ce phénomène, ou à patienter un peu pour voir la transformation qui a pu se faire en vous, sur des plans supérieurs, ce qui se produit avant de se révéler dans la densité. Il est certain que l’être plus près de sa tête que de son cœur, sceptique de nature, peut empêcher certaines réalités de l’atteindre, du moins, dans l’immédiat. En tout cas, moi, je l’ai vécu, je me sens tout différent, plein d’une conviction et d’une motivation nouvelles.

      Répondre
      • Anne

        Je vous remercie pour votre réponse.
        Cependant, je n’ai pas dit que je ne l’avais pas vécu, j’étais en quête de témoignage…

        Répondre
        • Bertrand Duhaime
          Bertrand Duhaime

          Je peux ajouter que des gens, qui n’ont pas lu votre commentaire, m’ont fait parvenir par courrier électronique, , sans y avoir été sollicité, des témoignages de changements qu’ils ont notés. Je quitte justement la lecture d’une infirmière qui me dit que, étrangement, elle n’a pas réussi à trouver le sommeil de la nuit, ou presque pas, tellement elle se sentait vibrante, ce qui n’a pas empêché que, à son réveil, elle se soit levée en pleine pour se rendre au travail.

          Répondre
      • Anne

        (dans ma solitude vos bulletins sont un soutien et je vous en suis Reconnaissante, j’ai hésité à faire cette demande car c’est évidemment ma tête qui cherche compagnie au travers ces témoignages…)

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *