LES ARTS METTENT EN COMMUNICATION AVEC LES PROFONDEURS PERSONNELLES… QUI RECÈLENT DES TRÉSORS.arts-logoLes arts détiennent une incidence éminemment spirituelle.  Ils servent à orner l’environnement, à détendre et à pacifier l’être (ou ils devraient y concourir).  Ils expriment des aspects de l’être qui échappent à la perception habituelle.  Mais ils peuvent encore stimuler et activer l’éveil de la conscience.  En effet, s’adonner à un art, c’est un excellent moyen de développer son observarts-1ation et d’affiner ses perceptions, tout en développant ses talents et en enjolivant son milieu.  Le monde de l’esthétique appartient à tous, pas seulement à ceux qu’on nous dit de considérer comme des artistes.  Tous y trouveront un moyen de mieux participer au monde et à sa créativité.  Dans son univers, formé par son art, l’artiste est mieux en mesure que l’être ordinaire de percevoir les nuances des formes ou des harmonies et leurs combinaisons et il sait que chaque chose laisse une impression distincte.  Il saisit l’équilibre des choses qu’il perçoit dans leurs détails de façon naturelle.  Il perçoit la vie de façon analytique et il se sert des matériaux à sa portée pour reproduire, de façon coordonnée, ce qu’il perçoit.  Il a appris à percevoir les éléments qui composent une chose ou qui sont à son arrière-plan, et non ceux qui limitent simplement ses sens à la chose elle-même.  La Nature fournit des matériaux bruts.  L’artiste en tire des œuvres d’art à partir de ses fantasmes et de sa fantaisie, grâce à l’opération de son imagination, sa baguette magique.  Il réussit tantôt des modestes créations tantôt des merveilles d’invention et de génie.

Lanza del Vasto a dit un jour : «L’art est le plus cher achèvement de l’amour de soi-même.  Traître à lui-même, menteur aux autres, celui qui cherche à complaire aux autres par son art.»  Quant à Michel-Ange, il a osé écrire : «L’Art véritable est rendu noble et religieux par l’esprit qui le produit.  Pour ceux qui ressentent cela, rien ne rend l’âme aussi religieuse et aussi pure que l’effort de créer quelque chose de parfait, car Dieu est perfection et quiconque s’efforce vers la perfection, s’efforce vers quelque chose de Divin.»  Pour apprécier une œuvre d’art, nul n’a besoin d’un diplôme en arts.  Il suffit d’ouvrir son cœur pour la ressentir en écartant les jugements du mental.  Le processus qui entre en jeu dans une grande œuvre d’art, c’est que l’artiste inculque une part de son âme vivante dans la matière physique inerte.  L’artiste véritable tire ses éléments de son inspiration profonde, pour exprimer son amour de la Création, il ne copie pas la Nature.  Pour tirer la puissante vérité d’une expérience, il doit s’intensifier profondément avec la vie subtile du sujet qu’il traite.  Ainsi, de son âme vivante, il forme une archive vivante à partir de son monde intérieur.  Ces œuvres détiennent une force subjective prodigieuse cachée dans leur aspect formel.  L’observateur ne peut que répondre aux vibrations qui, à l’origine ont fait naître ces formes originales.  Pour peu qu’on soit réceptif, on se sent soi-même embelli, élevé, agrandi.  On ressent une grande explosion intérieure, un émerveillement, un enchantement.

L’œuvre d’art représente une puissante réserve d’énergies diverses que l’on peut capter en se mettant en accord ave elle.  Ces magnifiques conceptions régénèrent la vie quotidienne, la faisant sortir de sa banalité ou de sa monotonie, élargissant ses horizons, augmentant son intérêt et sa tolérance.  Elles ajoutent de la beauté à l’environnement.  Elles rehaussent les états d’âme, si ce n’est les états d’être.  Les pays qui encouragent le plus les arts voient naître les plus grands artistes, comme si les efforts pour encourager la beauté recevaient sa bénédiction en retour.  En fait, il est impossible de décrire tous les effets bénéfiques qui découlent de la culture de l’art.  En plus de donner une merveilleuse formation, elle aide à cristalliser le génie d’un peuple.  Elle donne surtout un débouché à la faculté créatrice, si utile à l’expansion de la société et de sa conscience.  Et on ne peut mesurer tous les bienfaits qu’elle répand suarts-2r les gens, pouvant même restreindre la violence.   Elle fournit une source infinie d’inspiration, d’admiration, d’étude, de recherche, de discussion, d’imitation.  Elle raffine le goût du peuple et elle attire sur lui la considération des autres peuples.  Dans leur évolution, les arts ouvrent peu à peu les portes du Paradis, interprétant la Nature qui est fille de Dieu.

L’art est le moyen par lequel l’être humain peut pleinement s’exprimer, car il ne peut dire clairement tout ce qu’il perçoit et expérimente.  Il est le reflet de sa conscience d’être.  C’est l’instrument merveilleux par lequel il pet dégager les intentions de sa nature divine et les expériences de son existence humaine en une conjoncture harmonieuse avec la Conscience cosmique.  Comme la vie est en perpétuel mouvement, l’artiste peut être inspiré un jour et beaucoup moins le jour d’après.  Pour la même raison, son expression peut se transformer totalement avec le temps.  Et, pour qui l’idéal se définit comme une aspiration vers la Lumière, son expression artistique peur refléter des sommets de beauté, d’amour et d’harmonie, ce qui identifie un chef d’œuvre.   Mais, par sa faute, il en a dénaturé la fonction et ne trouve plus sa raison d’être.  Il en fait le plus souvent qu’un prétexte à plaisirs et à caprices, pire encore, à commerce, quand il ne s’en sert pas pour gonfler son orgueil humain.  Pour amener un renouvellement artistique, le but à poursuivre n’est pas la création d’un chef d’œuvre qui immortalisera ou l’atteinte d’une perfection qui comble d’aise.  Ce n’est pas prôner la facilité ni la médiocrité que d’affirmer que l’art doit d’abord servir à révéler la marche évolutive de l’Humanité dans cette part qui est accessible à la mentalité moyenne du pays et d’une époque.  Au lieu d’imiter la Nature, qui est inimitable, il doit traduire des inspirations simples pouvant traduire un idéal accessible.  Les générations à venir s’occuperont de les fignoler et de les perfectionner.

L’être humain a senti le besoin d’inclure les arts dans ses activités parce qu’il a senti que ses sens physiques ne lui permettaient pas d’entrer complètement en contact avec le monde abstrait.  Les arts lui permettent d’explorer les replis les plus profonds et les plus cachés de son êtres.  Ainsi, par son médium, chaque artiste peut se projeter dans un état de semi-transe, dans un éarts-3tat de communion intime, pour faire surgir de lui-même ses aspirations les plus nobles ou exorciser ses plussions les plus obsédantes comme ses tourments intérieurs, ses remises en question, ses angoisses existentielles.  L’art exprime un message de cœur à cœur qui ne se capte que si on l’approche avec respect, comme la révélation d’un monde sacré, celui de l’artiste, en faisant taire l’intellect.  Toute création inspirée peut se dire mystique ou spirituelle, car elle part forcément d’un plan vibratoire très élevé d’idéal, de beauté et d’harmonie.  Ainsi, l’art qui vient des plus hauts sommets s’exprime dans un grand dépouillement.  Ce n’est pas le sujet qui fait la qualité d’une œuvre, mais la qualité d’être de l’artiste lui-même.  Son message passe dans la mesure où il se branche sur un niveau vibratoire élevé.  On peut dire que l’art est une communion avec l’essentiel qui s’exprime par le cœur, véhicule de l’âme.  Le chant de l’âme peut être lyrique comme torturé, mais il parle toujours d’une quête d’absolu.  C’est l’expression de la sensibilité profonde d’un être, qu’elle soit figurative ou non.  C’est par l’amour de l’art qu’on en découvre toutes les subtilités e qu’on fait la différence entre une œuvre inspirée et une autre qui ne l’est pas, entre une œuvre authentique et une œuvre insignifiante.

© 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *