LES TECHNIQUES DE TRAITEMENT ET DE GUÉRISON SPIRITUELS

Le Service de la Guérison divine

    En raison des nombreuses dispensations cosmiques qui ont été attribuées à la Terre et à l’Humanité, au cours des dernières années, surtout depuis 1984, tout le champ énergétique de la planète a été purifié et tous les karmas ont été abolis, de sorte que tout être qui y vit peut compter sur un apport considérable de nouvelles énergies, du reste rapidement disponibles à cause de la sublimation de tout l’environnement.  Même que la Terre a subi un changement de matrice ou de trame subtile qui a induit dans l’Ère de Grâce où tout devient possible.  Désormais, nombre d’êtres humains peuvent choisir de collaborer à l’harmonisation et à la guérison, en s’offrant comme facilitateurs de l’Œuvre divine du Créateur, mission dans laquelle ils réussiront à merveille.  En fait, à proprement parler, ils pourront offrir à leurs semblables la Guérison divine.  Mais ils devront toutefois retenir que cette forme supérieure de guérison —Guérison-Divine (1)qui peut remplacer toutes les techniques antérieures, car elle leur est de beaucoup supérieure, sans les annuler– doit être utilisée dans l’humilité, la pureté d’intention, l’amour, le respect et en état d’unité avec la Source divine.

   Parler de Guérison divine, c’est prendre conscience qu’on est appelé à opérer avec l’Énergie divine elle-même, pour soi-même et pour les autres.  C’est ce qu’on appelle l’Orgone ou la Lumière de Vie.  La Source ultime de la guérison restera toujours Dieu, qui détient sa Volonté propre et son Plan cosmique, des aspects qui déterminent le plan de vie de tous les êtres, malgré leur marge de manœuvre en tant qu’êtres dotés du libre arbitre.  Dans le processus de la Guérison divine, Dieu communique directement ses énergies à un sujet, qui se présente comme canal clair, par l’intermédiaire de la Présence Je Suis toute puissante.  Dans ce genre de traitement spirituel, il convient parfois d’engendrer un momentum énergétique en faisant appel à des Entités supérieures et à des Maîtres ascensionnés, des êtres qui ont acquis une compétence en la matière, pour se faire aider.

   Le plus important, pour un thérapeute du Nouvel Âge, donc pour un facilitateur de la Guérison divine, consiste à réaliser sa dignité et sa grandeur, soit l’état de puissance qu’il peut naturellement manifester dans l’état d’unité avec son Dieu intérieur et la Source suprême.  Il doit ainsi comprendre avec quelle énergie prodigieuse il travaille désormais.  Et ce avec quoi il travaille, c’est avec la Flamme violette argenté, parfois appelée la Lumière violette électrique ou la Pure Lumière blanche.  Le recours à cette Lumière subtile est indispensable, surtout dans les cas d’affections résurgentes ou chroniques parce qu’elle peut transmuter tout état négatif en Énergie pure et parfaite.  La Lumière violette, c’est la Lumière du Septième Rayon, présentement régi par Saint-Germain (que d’autres préfèrent appeler Hilarian ou, plus souvent, Victor).  Voilà l’Aspect du Feu sacré qui engendre la compassion, le pardon, la rémission, la transmutation des formes et la liberté idéale.

   Pour donner une idée de la puissance de la Flamme violette, on pourrait dire que, dans la gamme des combustibles, elle correspondrait au diamant par rapport au charbon.  C’est tout dire du bond quantique que cette Énergie subtile, qui contient tous les aspects de la force vitale (du pranâ), peut aider à produire.  La Flamme violette argentée est dotée de la conscience d’elle-même : elle sait dans quel organe du corps se diriger, pour le régénérer, le transmuter et le transfigurer, comme elle sait ce qui est à faire à l’intérieur de tout être pour contribuer à son harmonisation et à son Illumination.   Dans le symbolisme spirituel, le violet est relié à la Conscience christique, à la haute spiritualité, à l’équilibre parfait entre le Ciel et la Terre.  Voilà pourquoi le praticien la projette généralement sur le front, au niveau du troisième œil (de la glande pinéale) du sujet qui demande la Guérison divine.  Dans le rituel, il ne doit pas toucher le sujet pour éviter les interférences et les résistances.  L’Énergie de la Guérison se dirigera d’elle-même vers les chakras recteurs des organes affectés, puis vers les parties du corps qui présentent des malaises ou des aspects morbides, expulsant complètement d’eux tout aspect délétère.  En outre, elle réduira l’intensité des chakras suractivés ou survoltés, augmentant l’activité de ceux qui fonctionnent au ralenti, pour mieux les moduler et les aligner.  Elle renforcira les organes malsains et soulagera les parties affectées par une inflammation.

La technique de la Guérison divine

    Pour obtenir une guérison rapide et efficace chez un sujet, il faut que celui consente à recevoir un traitement d’harmonisation, qu’il participe à son processus de guérison et qu’il soit réceptif à l’énergie spirituelle.  Aussi importe-t-il de lui demander s’il désire vraiment être guéri et s’il croit qu’on peut lui être utile dans son recouvrement de la santé.  C’est toujours le sujet qui se guérit lui-même, par sa foi, à partir des énergies mises à sa disposition.  S’il répond affirmativement à ces deux questions, on l’invitera à réciter une prière ou une formule de son choix et à invoquer ses Entités spirituelles de prédilection.  On pourra lui suggérer de réciter mentalement ou à voix basse l’Affirmation de Réceptivité qui se formule comme suit : «Ô Dieu Tout-puissant, Tu es la Source et la Fontaine de toute Vie et j’invoque humblement Ta Bénédiction céleste et Ta Guérison divine.  J’accepte intégralement Ton Énergie de Guérison divine avec gratitude et rempli de foi.» 

   Le praticien mènera le rituel de la Guérison divine de la manière suivante :

  1. Il commence par réciter silencieusement une courte prière pour appeler l’Énergie divine de la Guérison et la Protection cosmique tout au long de l’opération.
  2. Il invite le candidat qui sollicite son aide à réciter l’Affirmation de la Réceptivité.
  3. Il visualise une Lumière blanche éclatante (la Flamme violette argentée ou électrique) descendre du Ciel jusqu’au centre du sujet et pénétrer dans toutes les parties de son corps.
  4. Il demande mentalement que l’Énergie divine de la Guérison s’installe dans le sujet jusqu’à ce que son corps l’ait complètement utilisée et qu’il se soit rétabli dans la santé parfaite.
  5. Il peut répéter le traitement spirituel plusieurs fois par semaine et aussi longtemps que cela semblera nécessaire.
  6. À la fin du rituel, il exprime sa reconnaissance à Dieu, à son Maître intérieur et aux autres Entités subtiles qu’il a appelées à l’assister.

    Pour compléter le déroulement de ce rituel, il convient ici de faire certaines observations qui peuvent entraîner, à l’occasion, des modifications.  Par exemple, le praticien obtiendra des résultats plus efficaces s’il dirige l’Énergie de la Guérison divine vers le troisième œil (le centre frontal ou la glande pinéale) du sujet qu’il traite que s’il impose les mains au-dessus de sa tête, au niveau de son centre coronal (la fontanelle).  L’Énergie passe plus rapidement dans ses autres chakras et dans les diverses parties de son corps à partir du centre frontal que du centre coronal parce que celui-ci correspond à un plan inférieur, plus près de la densité, donc plus proche du continuum de l’espace-temps.  Inutile d’expliquer plus à fond le phénomène : le praticien qui tentera les deux expériences constatera par lui-même la différence dans la célérité des résultats qu’il obtiendra.  Souvent même, si le sujet n’est pas très réceptif à l’énergie, le traitement donné au niveau du centre coronal s’avérera presque inopérant. Si le praticien est très puissant, parce qu’il est particulièrement sensible aux énergies subtiles ou qu’il donne des traitements deputraitement spirituelis plusieurs années, il devra maintenir sa main gauche sur son cœur, touchant légèrement sa propre poitrine, pour atténuer le flot de l’Énergie de la Guérison divine, sans quoi le sujet qu’il tente d’harmoniser pourrait avoir des vertiges, ressentir de la faiblesse, même défaillir.

   Dans nombre de cas, le praticien aura avantage à se placer derrière le sujet et à diriger sa main droite plutôt vers le chakra cardiaque de celui-ci, gardant sa main gauche sur sa propre poitrine, au niveau de son cœur.  Puisque ce centre correspond à la ligne d’horizon, qui fusionne les énergies du bas et du haut, des régions supérieures et des régions inférieures (donc du Ciel et de la Terre), les énergies se répartiront plus naturellement dans tous les chakras et tous les organes du sujet.  D’ailleurs, c’est le niveau où les énergies s’écoulent et se transfèrent de la façon la plus sécuritaire, mais également de la façon la plus douce et la plus sécuritaire.  Le transfert d’énergie au niveau du centre coronal peut donner des résultats plutôt violents.  En revanche, au niveau du centre cardiaque, on n’a jamais rien à redouter au chapitre d’un transfert d’énergie.

   Un autre avantage de la technique de transfert d’énergie au niveau du chakra cardiaque réside dans le fait que la Flamme violette donne de piètres résultats, s’avouant parfois complètement inopérante, si elle est dirigée vers les centres inférieurs de la colonne vertébrale, placés en dessous du centre cardiaque.  Chez certains sujets peu évolués ou peu conscients, il faut parfois procéder à plusieurs séances avant que le moindre résultat ne se signale.  En revanche, elle donne des résultats très significatifs au niveau des chakras placés au-dessus du cœur, parfois au point de déranger le sujet en traitement.  Il peut donner des signes d’agacement, de tension, de défaillance, de résistance, et d’autant plus qu’on travaille au niveau d’un de ses chakras supérieurs.  Dans la majorité des cas, qu’on ait affaire à un sujet très évolué ou très peu évolué, ce qui est dit sans jugement, l’intervention au niveau du centre cardiaque donne toujours les meilleurs résultats, des résultats très bienfaisants.  Le traitement à ce niveau convient à tous les types humains.  En fait, un transfert d’énergie se communique d’esprit à esprit et d’âme à âme, pour passer ensuite dans le plan éthérique, avant de manifester ses effets dans le plan physique.  Voilà pourquoi les résultats tardent parfois, apparemment, à se révéler.  Le praticien doit visualiser l’Énergie de la Guérison divine comme un Faisceau de Lumière qui descend du Ciel, en provenance du Grand Soleil central du Cosmos.  Ce courant d’Énergie divine pénètre rapidement dans le corps du sujet qu’il traite, purifiant et vitalisant tout ses corps.  Peu importe sur quel chakra il ressent devoir envoyer l’Énergie de la Guérison divine, il convient toujours qu’il imagine que le Faisceau de Lumière blanche pénètre par le centre coronal pour remplir tout le corps du sujet.

   Avant de procéder à un traitement d’harmonisation, il est plus que recommandé que le praticien prie silencieusement pour appeler l’assistance des Entités de la Lumière.  Nous lui suggérons de réciter la formule suivante : «Ô Dieu Tout-puissant, Tu es la Source et la Fontaine de toute Vie et j’invoque humblement Ta Bénédiction céleste et la Guérison divine.  J’accepte intégralement Ton Énergie de Guérison divine avec gratitude et rempli de foi.  Par l’intermédiaire de mon Maître intérieur, mon Instructeur spirituel, par les Anges et les Ministres de la Guérison divine, j’invoque modestement la Direction divine, la Guérison divine et Ta Protection tutélaire dans la gratitude et la foi parfaite.  Qu’il en soit ainsi!  À la fin de la séance, après avoir réitéré sa reconnaissance, il dira : Ô Dieu Tout-puissant, merci pour Ta Bénédiction divine et pour le privilège que j’ai reçu de collaborer à ton Œuvre évolutive.  Je remercie également mon Maître intérieur, mon Instructeur spirituel, les Anges et les Ministres de la Guérison divine pour leur assistance et pour leur intervention tout au long de ce traitement  d’harmonisation.»  Évidemment, le praticien pourra recourir à d’autres prières d’introduction ou de fermeture, s’il se sent plus familier et plus à l’aise avec elles.  Avec le temps, il pourra même improviser ses propres formules, si cela permet d’accroître sa spontanéité et son bien-être.

                            

 Le traitement de masse par la Guérison divine

   Dès qu’il aura bien rodé sa technique et qu’il s’en sentira prêt, le praticien pourra s’adonner à des séances de traitement collectif par le truchement de l’Énergie de la Guérison divine.  Il devra alors procéder comme suit :

  1. Il appelle silencieusement la Bénédiction divine, la Guérison céleste et la Protection     tutélaire.
  2. Il demande à l’assistance de réciter en silence ou à voix basse l’Affirmation de Réceptivité.
  3. Il se concentre simultanément sur ses propres chakras de la couronne et du cœur. Il fait descendre l’Énergie de Guérison divine du Ciel (du Grand Soleil central du Cosmos) jusqu’à son centre coronal, puis il la projette devant lui par ce même centre, complétant son opération par une projection de l’Énergie par ses mains, tournées vers l’assemblée.
  4. Il visualise simultanément tous les assistants baignés dans un océan de Lumière de Guérison divine (la Lumière blanche éclatante ou la Flamme violette électrique), se concentrant sur cette image pendant plusieurs minutes.
  5. Il remercie Dieu, son Maître intérieur et ses Assistants célestes dans une profonde action de grâces.

   Rappelons ici que l’Énergie divine déclenche la permission de guérir et qu’elle libère la Puissance de la Guérison divine, ce qui appelle le praticien à l’humilité et à la simplicité du Service amoureux, puisque, dans tout traitement, il n’est qu’un instrument de l’Absolu.  Bien qu’il soit le support ou le canal de l’énergie, c’est Dieu qui en reste la Source et qui reste le Maître de la Guérison.

traitement spirituel collectif

Le cas désespéré de l’être apparemment réfractaire à la Guérison divine

   À proprement parler, il n’existe pas de cas désespéré.  L’être chez qui les résultats tardent à se manifester vient demander de l’aide à un praticien conformément à la loi de la Synchronicité.  Il peut paraître comme une brebis égarée, apparemment difficile à guérir et à harmoniser, mais il n’en a pas moins besoin de l’instrument qu’on représente à ses yeux.  Il faut respecter ce phénomène de la synchronicité, même dans le cas le plus réfractaire, en se détachant des résultats apparents.  Ce sujet n’est pas venu à soi par hasard.  Le processus d’Implantation de la Graine de l’Illumination doit commencer un jour quelque part.  Et c’est probablement pour la recevoir qu’il est venu à soi plutôt que d’aller vers un autre.  Il est venu vers soi parce que, à un autre niveau, il savait qu’on était l’âme la plus compétente pour défricher le terrain de sa conscience et pour l’ensemencer, avec l’aide de Dieu.  Il a été attiré à soi par des affinités au niveau de la Lumière spirituelle, même s’il est arrivé drapé dans sa dualité, son incrédulité, sa résistance, ses objections, peut-être même sa vulgarité ou son hostilité.  Celui qui paraît le moins susceptible d’apporter de grands changements dans le monde, d’être réceptif à un traitement, comme le plus coriace, deviendra souvent celui qui provoquera, plus tard, les plus grandes transformations sur la planète.  Lui ou son lignage.  Il faut donc éviter de juger.  Car, à titre de praticien, on tient dans ses mains, comme catalyseur, les moyens qui permettront ces chambardements constructifs et évolutifs, dussent-ils être lointains.  En fait, on est le mieux placé pour accepter l’Amour de Dieu à travers ses tâtonnements et ses provocations et pour lui retourner cet Amour amplifié par la compassion inconditionnelle.

ADDENDA

LES NOMS DES PRINCIPALES ENTITÉS SPIRITUELLES DE LA GUÉRISON

   Nous aimerions nommer ici les Entités spirituelles et les Êtres réalisés qui peuvent augmenter considérablement son efficacité thérapeutique et sa Puissance de Guérison, si on fait appel à eux dans l’amour, la reconnaissance et la pureté d’intention.  Nous mentionnons ainsi SHEKINAH (l’Esprit saint ou la Mère divine);  le MAHA-CHOHAN (le Parrain des Canaux de la Guérison);  RAPHAËL (Régent solaire, Archange de la Guérison) et sa Parèdre, MORGAN (la Vierge Marie); EMMANUEL (l’Ange du plan terrestre);   ARIEL (Le Chef des Anges de la Guérison); et MAGDA (le Chef des Anges de la Guérison.  Chez les Maîtres ascensionnés, on retrouve MELCHIZÉDECH;  SANANDA-ZACHARIE (Jésus);  LANTO;  SERVATUS;  HILARION (le Grand Maître guérisseur); et SAINT-GERMAIN (HILARIAN ou VICTOR, de ses noms galactiques).  Parmi les Saints, on peut encore compter sur l’intervention de PADRE PIO et de THÉRÈSE DE LISIEUX.

LA FORMULE DE GUÉRISON DIVINE APPLIQUÉE À SOI-MÊME

   «Au Nom de ma Sublime Présence Je Suis Toute-puissante, uni à la Source divine, à mes Maîtres et  à mes Guides spirituels, aux Anges et aux Ministres de la Guérison des Temples de la Guérison du Ciel, je profère solennellement :  Cher corps et cher mental, je m’adresse à vous avec Amour,  Parce que nous vivons cette vie ensemble et que nous avons besoin les uns des autres pour expérimenter la vitalité et le bien-être, ensemble, nous nous soignons et nous nous guérissons parfaitement, ici et maintenant, et nous allons désormais de l’avant dans la Santé radieuse et la Jeunesse éternelle pour remplir notre nouveau contrat de vie.  Ensemble, nous guérissons, car nous détenons, unis, ce pouvoir d’arrêter la sécrétion de l’hormone de mort ou de dégénérescence et nous exerçons effectivement ce pouvoir, ici et maintenant, pour toujours.  Désormais, par l’accord total des cellules de mon corps, de mon corps, de mon cœur, de mon esprit, de toutes mes parties d’âme et de mon Surmoi divin, tous les processus de régression s’inversent, jour après jour, pour manifester la vitalité, la jeunesse, la vigueur, la robustesse, le dynamisme, la beauté, conformément à notre Prototype idéal, conçu à l’Image et à la ressemblance de Dieu, notre Créateur, Prototype qu’il a conservé dans sa Perfection éternelle et que nous laissons désormais agir à travers nous.  Nous co-créons donc ensemble, ici et maintenant, la régénération et le rajeunissement constants de tous nos organes et de toutes nos facultés, au niveau de toutes nos cellules et nous clarifions également parfaitement notre mental.  Par notre Sublime Présence Je Suis, nous empêchons pour toujours que ces limitations et ces états morbides se recréent.  JE SUIS CE QUE JE SUIS, JE SUIS CELUI QUI SUIS, ET JE DÉCRÈTE QU’IL EN EST AINSI, ICI ET MAINTENANT, ET POUR TOUJOURS!  Amen.»

 

 LA GUÉRISON AVEC RAPHAËL

    Commencez par vous détendre et laissez-vous entrer dans un état méditatif.  Unissez-vous à votre Dieu intérieur, à vos Guides spirituels et à vos Anges gardiens.  Prenez une première respiration profonde : inspirez lentement par le nez et expirez de la même manière, mais par la bouche, en imaginant que vous dissolvez et écartez de votre être toutes les tensions, les préoccupations, les tracas et les frustrations de vos activités courantes.  Prenez une deuxième inspiration profonde : inspirez lentement par le nez, mais expirez par la bouche, en imaginant que vous vous liez à la Lumière de la Connaissance et de la Guérison.  À l’inspiration, voyez cette Lumière de Vitalité pénétrer dans votre être par votre centre coronal, au sommet de votre crâne, puis imaginez qu’en sortant par votre bouche, elle s’installe fermement en vous, sur vous et tout autour de vous.

   On notera que, en principe, Raphaël travaille avec Emmanuel, plus près de l’humanité, qui lui-même commande à Zoroéell (santé physique) et Shabréell (santé psychique).

LE TRAITEMENT PERSONNEL

   Ceci fait, appelez trois fois Raphaël, simplement de façon mentale ou d’une voix à peine audible.  Demandez à Raphaël et à la Brigade des Anges de la Santé de vous assister dans votre processus de rétablissement dans la Santé parfaite et dans la Jeunesse éternelle.  Vous pouvez faire appel à leur assistance en utilisant l’une des formules qui suit : «Aidez-moi à retrouver la Santé radieuse ou Que toutes les Forces célestes s’unissent à Raphaël pour m’assister dans mon processus de retour à la Santé radieuse

    Dès que vous croyez avoir atteint un état suffisant de détente et de sérénité, imaginez que Raphaël se tient au-dessus de vous, les mains étendues vers vous.  Visualisez que l’Énergie de la Santé descend sur vous, de ses mains, sous la forme d’une Pure Lumière blanche, un peu comme les traits des rayons du Soleil qui percent un nuage dans le ciel.  Visualisez que cette Lumière de Vie pénètreArchange-Raphaël dans tout votre corps à partir de  votre centre coronal, de votre tête jusqu’à vos pieds.  Détendez-vous de plus en plus et cherchez à ressentir cette énergie vitalisante et apaisante couler en vous.  Il se peut que vous ne ressentiez pas consciemment les effets de cette énergie fabuleuse d’harmonisation lors de vos premiers contacts.  Mais, en répétant cet exercice au besoin, vous y parviendrez rapidement et en toute facilité.  Selon votre individualité, vous pourrez la ressentir comme une chaleur, une pression légère, un tourbillon, un chatouillement, une présence subtile ou une impression d’être immergé dans l’amour.

   Si vous désirez traiter une partie spécifique de votre corps, placez vos mains sur le secteur affecté, là où la douleur ou un malaise manifestent leur présence.  Imaginez alors que Raphaël place ses mains sur les vôtres et qu’il insinue en elles une puissante énergie de Pure Lumière blanche.  Voyez ces rayons pénétrer en vous, au plus profond de la région morbide, tout y réharmoniser et y ramener tout dans l’ordre et l’équilibre.  Il se peut que vous ressentiez une bonne chaleur augmenter dans vos mains.

   Dans l’éventualité où vous ne pourriez pas physiquement atteindre l’endroit spécifique que vous souhaitez traiter, imaginez que Raphaël y place ses propres mains lumineuses et qu’il vous fait ressentir l’énergie qu’il y infuse.  Si vous ne parvenez pas à capter cette impression, gardez confiance en vous disant que, par cette intention pure, exprimée dans l’amour, qui vous pousse à demander un bien-être accru, pour vous en servir de façon évolutive, vous recevez automatiquement l’aide des Entités de la Lumière qui vous entourent présentement et qu’ils enclenchent pour vous le processus de votre guérison.  Agissez dans la certitude que vous verrez une amélioration notable de votre état se produire dans un avenir prochain.

   Vous pouvez répéter ce rituel plusieurs fois par jour ou chaque vois que vous en ressentez le besoin, si votre état physique le requiert.  Avec le temps, vous constaterez, par le sentiment d’une présence amoureuse, que vous n’avez pas à répéter toute la technique de guérison.  Le seul fait de vous unir à votre Dieu intérieur, à vos Guides spirituels et à vos Anges gardiens et de penser à Raphaël et à la Brigade des Anges de la Santé suffira à réactiver automatiquement le processus de votre guérison.  Plus vous serez reconnaissant du secours que vous aurez obtenu, mieux ils vous feront ressentir leur intervention tutélaire.  D’ailleurs, ce processus s’accentuera si vous apprenez à converser avec eux en toute simplicité, pour leur exprimer vos souhaits, sans leur cacher vos peurs, vos doutes, vos angoisses.  À votre demande, ils se chargeront de les dissoudre et de vous donner la preuve de leur efficacité.

LE TRAITEMENT AUPRÈS D’UNE AUTRE PERSONNE

    Tout être humain peut recourir à l’Énergie de la Santé parfaite pour assister une autre personne dans son processus de guérison.  Il suffit de recevoir d’elle une demande formelle ou de recevoir son assentiment explicite.  Pour intervenir efficacement auprès d’elle, vous n’avez besoin d’aucun entraînement particulier en soins ou en thérapie.  Tout ce qui importe, c’est de vous investir dans la pureté d’intention et l’amour, dans votre désir d’aider un autre sujet, et d’accepter de servir le plus grand Bien cosmique.  À proprement parler, vous ne pouvez jamais guérir, puisque la guérison ressort de la Puissance divine, mais vous pouvez l’assister dans son rétablissement progressif dans l’état de Santé parfaite.  En d’autres mots, vous pouvez faciliter son expérience d’harmonisation.  Vous pouvez, pour ainsi dire, préparer le terrain, la rendre plus réceptive à l’intervention de son Dieu intérieur, de ses propres Guides spirituels et de ses Anges gardiens.  En pareil cas, vous devez donc vous offrir comme un support de la Lumière de la Guérison et comme un facilitateur de son processus de rétablissement dans la Santé parfaite.  Chose certaine, vous ne pouvez lui nuire en rien ni en aucune façon.  Et ce que vous lui offriez sans attente de récompense ou de résultat reviendra sur vous multiplié au centuple.  Vous vous confirmerez, par un bien-être accru, que ce que vous donnez aux autres, vous vous le donnez à vous-même.

   Si vous vous trouvez en présence de la personne qui a besoin d’un traitement d’harmonisation, demandez-lui de s’asseoir sur un fauteuil ou de s’allonger par terre ou sur un meuble.  Recommandez-lui d’écarter un peu les jambes, d’éviter de croiser les membres et de se détendre.  Quant à vous, prenez quelques respirations lentes et profondes, mais normales et naturelles.  Invitez l’autre personne à faire de même.  Unissez-vous à votre Dieu intérieur, à vos Guides spirituels, à vos Anges gardiens, à Raphaël et à la Brigade des Anges de la Guérison.  Suggérez au sujet que vous allez traiter de formuler une prière sincère ou une formule spirituelle de son choix.  Demandez à Raphaël et à la Brigade des Anges de la Guérison d’intervenir auprès de la personne à qui vous faites face en vous acceptant comme canal de leur Lumière de la Santé parfaite.  Exprimez-leur clairement les intentions de votre intervention.  Par exemple, vous pouvez leur déclarer que vous voulez aider l’autre personne à guérir de la maladie dont elle est affligée ou à se rétablir dans la Santé radieuse, pour la plus grande Gloire de Dieu et pour le plus grand Bien cosmique.

   Lorsque vous traitez une autre personne, vous n’avez pas à l’informer du rituel intime que vous avez choisi d’exécuter.  Autrement dit, il n’est pas nécessaire qu’elle participe à vos prières, à votre rituel d’assistance et à votre convocation des Entités de Lumière.  Si vous le préférez, vous pouvez procéder dans le silence.  Mais il importe à celui qui requiert à un meilleur état de santé qu’il accepte votre intervention et qu’il accepte l’aide de Dieu et de la Hiérarchie spirituelle.  Il doit également savoir qu’il peut participer à son processus de guérison, qu’il en est lui-même le premier artisan, par sa confiance, sa foi, son amour de lui-même et sa pureté d’intention.

   Ceci fait, placez vos mains sur la tête du sujet que vous allez traiter.  Si cela le gêne, placez les mains à quelques centimètres au-dessus de son centre coronal.  Visualisez que Raphaël, placé derrière ou devant vous, vous aide à donner le traitement d’harmonisation et qu’il opère avec vous dans la synchronicité.  Imaginez, en la ressentant, que la Pure Lumière blanche coule des mains de Raphaël à travers vos mains et qu’elle pénètre dans tout le corps de l’autre personne.  Consacrez quelques minutes à concentrer l’énergie dans son être en maintenant vos mains au-dessus de sa tête.  Si vous savez dans quelle région spécifique de son corps le candidat que vous traitez souffre, vous pouvez porter vos mains vers ce secteur.  Concentrez-vous quelques minutes sur l’endroit où il ressent des douleurs ou un malaise.

   Il se peut que votre intuition vous suggère de porter vos mains vers d’autres parties du corps du sujet que vous traitez, mais que ceux-ci ne semblent avoir aucun lien avec la maladie du sujet ou avec l’endroit de son malaise principal.  Faites confiance à cet appel intérieur et irriguez ce secteur de son corps de Pure Lumière blanche pour le réharmoniser.  En général, vous ressentirez une sensation de fraîcheur dans les secteurs bien irrigués et une sensation de tiédeur dans les secteurs moins bien irrigués.  Toutefois, vous devrez évitez de confondre la sensation qui envahit vos mains, qui résulte d’un accroissement de l’énergie en vous, avec celle que vous pouvez ressentir dans la paume de vos mains, entre vous et la personne que vous traitez, qui précise son état de vitalité actuel.

   Voilà, c’est aussi simple que cela que de donner un traitement d’harmonisation à une autre personne.  La guérison se produit toujours dans la mesure de votre union avec Dieu et avec le Régent du Rayon de la Guérison;  dans la mesure où vous exprimez votre intention pure de servir de canal d’harmonisation dans l’amour et l’innocuité, sans attente de récompense ni de résultat;  et dans la mesure de la réceptivité de l’autre personne.  Vous devez vous rappeler que vous êtes appelé à agir dans la compassion.  Or la compassion implique toujours l’accueil, sans jugement, de la douleur et de la souffrance de l’autre.  Mais elle implique également qu’on accepte la véritable signification de la souffrance de l’autre dans son aspect initiatique.  Ainsi, il faut accepter qu’une maladie persiste chez l’autre, malgré son traitement, si elle joue encore un rôle évolutif dans sa vie.  Nul ne peut annuler chez un autre l’effet de la loi de la Causalité, si elle lui enseigne encore quelque chose.  Nul ne peut davantage changer le point de vue d’un autre sur le sens de sa vie ou accroître sa réceptivité sans son consentement ou son agrément.

   Dans la même veine, si l’autre personne se rétablit, vous ne pouvez jamais vous en attribuer le mérite, ce qui constituerait une enflure de l’ego.  Celui qui s’offre comme canal d’harmonisation ne peut qu’apprécier le privilège qu’il a reçu de participer, comme facilitateur incarné, à un traitement d’harmonisation auprès d’une autre personne.

   Alors, merci d’être.  Et surtout, merci d’accepter d’assister Dieu et la Hiérarchie spirituelle, dans l’expansion de leur Dessein, au meilleur de votre connaissance et de vos moyens.  Plus vous donnerez, dans l’humilité, des traitements d’harmonisation, plus votre canal deviendra clair et efficace.

LE TRAITEMENT À DISTANCE

    Pour effectuer un traitement d’harmonisation auprès d’une personne absente, il convient de se rappeler qu’une telle intervention ne peut être transmise que d’esprit à esprit et d’âme à âme.  On doit rigoureusement s’abstenir d’envoyer un traitement à une personne qui n’en veut pas ou qui a refuserait un traitement en direct.  Nul ne peut décider de ce qui est le mieux pour un autre ni l’obliger à guérir si celui-ci n’en a pas l’intention.  Toutefois, on peut aider une personne dans l’anonymat, sans qu’elle en ait parfaitement conscience, si on respecte son libre choix ou son libre arbitre et si on pense ainsi lui faire un présent lumineux et amoureux qu’on ne lui impose pas.  Si celle-ci refuse ce présent, il demeurera en elle, à l’état latent, comme une graine de vie semée pour l’avenir, ou il reviendra sur l’expéditeur.

   Pour un tel traitement, il importe de s’installer confortablement dans une pièce où on ne risquera pas d’être dérangé et de se détendre complètement.  On doit centrer son attention dans le cœur et descendre dans son espace intérieur (sa Chambre secrète).  On s’imagine alors que la personne est placée devant soi, comme si elle y était réellement.  On peut s’aider d’une photographie pour mieux la visualiser.  On place ses mains sur ses propres yeux à soi, on visualise la personne et on repasse la condition physique ou psychique à traiter.  Dès que la vision s’est clarifiée dans son esprit, on se lève et on avance les mains comme pour toucher le sommet de la tête du personnage imaginaire, placé devant soi.  À ce stade, on s’unit à son Dieu intérieur, à ses Guides spirituels, à ses Anges gardiens, à Raphaël et à la Brigade des Anges de la Guérison et on procède comme si la personne se trouvait là, devant soi.

   Il peut arriver qu’on éprouve des difficultés, au niveau subtil, lors d’un tel traitement.  Par exemple, on peut être appelé à traiter une partie particulière du corps de la personne qu’on est en train de traiter, mais sans lien apparent avec son état morbide.  On doit le faire sans hésiter en agissant comme si la personne se trouvait devant soi.  On dirige ses mains vers cet endroit et on émet la Pure Lumière blanche de la Santé parfaite.  Si on captait des images qui indiquent que le sujet n’apprécie pas le traitement ou des impressions qu’il est trop puissant pour lui, par exemple un hochement de la tête ou une sensation d’oppression, on doit interrompre immédiatement le traitement, quitte à le reprendre plus tard.  Il se pourrait encore qu’on capte l’image d’une autre personne qui semble demander quelque chose, par la voie de communication psychique ou télépathique.  Ce message évident, bien qu’inconscient de la part de cette autre personne, invite à lui venir en aide le plus rapidement possible, puisqu’elle a saisi qu’on peut lui porter assistance avec efficacité.  Toutefois, si on n’a pas complété le premier traitement, on lui demandera, pour ainsi dire, de se mettre en file et d’attendre son tour.

LA MÉTHODE DE RÉALIGNEMENT ET D’AUTO-GUÉRISON

  1. S’asseoir bien confortablement, se détendre et se centrer.  Prendre trois respirations profondes et attendre jusqu’à ce qu’on se sente parfaitement apaisé intérieurement.  Alors, demander aux Anges de la Terre d’aider à réaligner les énergies de ses chakras.
  2. Placer sa main gauche, la paume tournée vers le haut, sur sa cuisse gauche et placer sa main droite à environ deux pouces sous le nombril.  On devrait alors ressentir l’énergie courir dans sa main droite, car il s’y trouve un vortex d’énergie.  Attendre jusqu’à ce qu’on ne sente plus cette énergie en action.  Bien garder sa main gauche dans la position initiale, même si on déplace sa main droite.
  3. Monter sa main droite à environ deux pouces au-dessus de son nombril, là où se trouve le deuxième vortex d’énergie utile pour cet exercice.  Faire comme dans la phase précédente, soit ressentir si l’énergie court dans sa main et attendre jusqu’à ce qu’on ne la sente plus agir.
  4. Placer sa main droite sur le vortex d’énergie au-dessus de son cœur, au niveau du thymus.  Faire comme dans la phase précédente.
  5. Placer sa main droite sur sa gorge, autre emplacement où vibre un vortex d’énergie.  Faire comme dans la phase précédente.
  6. Placer sa main droite sur son front, entre ses sourcils, là où se loge le dernier vortex utile pour la présente expérience.  Laisser l’énergie de ce vortex se dissiper.  Ceci fait, on devrait se sentir plus détendu et léger, l’esprit plus clair, généralement plus équilibré.  On aurait avantage à répéter cet exercice chaque fois qu’on ressent un inconfort pour retrouver rapidement le bien-être, ce qui éviterait qu’on accumule les énergies négatives.

© 2012-15, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *