UN ARRÊT QUI S’IMPOSAIT…

Cliché énergétique du 15 juillet 2017.

Depuis quelques semaines, il semble que le Train de la Vie, à bord duquel vous voyagiez, se soit mis en arrêt. Vous en dégagez une impression de lourdeur, signalée par d’apparents retards ou des problèmes de contact, qui provient davantage de la saison estivale que de l’effet des énergies ambiantes. Peut-être aussi vous montrez-vous trop impatient de mesurer les résultats du travail que vous avez accompli au cours de cette période, dans votre besoin de vous assurer que vous grandissez en conscience. Or, vous ne le savez que trop bien, tout attente ne produit qu’un court-circuit ou un retard dans les manifestations, quand, devenant trop grande, elle ne les annule pas.

À vrai dire, vous avez davantage marre de la température de la présente année, que vous déplorez l’apparente lenteur des énergies, car si tout semble se dérouler au ralenti dans le monde contingent, veuillez croire qu’il y en a de l’activité sous la surface, soit dans les plans subtils. De toute manière, le présent arrêt vise une fin : il permet de détacher des wagons et d’en attacher d’autres. Dans les coulisses, il se trame un changement de dimension qui ne prépare rien de moins qu’une nouvelle ère d’accomplissement.

train-of-life1Quels que soient vos efforts, si vous sentez encore la nécessité d’en produire, vous ne pouvez rien changer à la situation, lorsque le Train de la Vie s’immobilise à une gare de triage. Plutôt que de tenter de forcer ce Train à repartir, ce qui vous est impossible, vous gagneriez davantage à observer ce qui se passe en vous et autour de vous pour vous délester vous-mêmes de vos bagages inutiles et pour vous occuper de vos petits besoins, surtout de ceux que vous ne négligez que trop.

Tout bien compté, entre-temps, pourquoi ne vous accorderiez-vous pas une pause, ne mettriez-vous pas votre imagination vagabonde au neutre, ne répondriez-vous pas qu’aux inclinations de votre cœur, pour rétablir votre équilibre physique et psychique. Vous gagneriez à ne vous occuper que des activités auxquelles votre cœur vous dispose et à déterminer les loisirs qui augmentent votre énergie, au lieu de la réduire ou de l’épuiser.

Car, vous avez du remarquer que, si vous n’êtes pas affligé d’un sommeil paradoxal, qui vous amène à souvent vous réveiller dans la nuit, même à souffrir d’insomnie, vous ployez sous une fatigue dont vous avez de la difficulté à vous remettre de nuit en nuit. C’est cela, les énergies ont changé, elles fonctionnent différemment, ce qui affecte temporairement de façon négative tout votre être en raison d’un problème d’assimilation, d’intégration dans vos dimensions inférieures.

Peut-être trouveriez-vous une nouvelle motivation dans ce propos que, en ce moment, à votre su ou à votre insu, vous effectuez les changements qui conditionneront vos prochains dix ans. Ainsi, vous vous situez au début d’une période de grande expansion, qui augmentera votre degré d’Amour et de Vérité et, par ricochet, votre vitalité, votre prospérité, votre succès, votre maîtrise personnelle. Cela ne mérite-t-il pas que vous accordiez une attention particulière aux fondations que vous posez en ce moment par vos choix quotidiens? Mais assurez-vous d’abord de vivre dans la sérénité, sans vous projeter trop loin dans le passé ou l’avenir, donc en vivant centré sur les expériences du moment, qui appellent, plus que d’habitude, l’application du discernement et de la sagesse.

Lorsque le Train repartira, en raison de son nouvel appariement, vous saurez apprécier le sentiment de bien-être, de clarté, de légèreté, de fraîcheur et de pertinence qui se dégagera de votre propre expérience. Car vous ne pouvez que deviner que les wagons retirés du convoi ne contiennent rien d’autre que des éléments désuets qui, par définition, ne pouvaient plus vous accompagner dans votre périple ascensionnel : des peurs bien incrustées, des doutes récurrents, des comportements inadéquats, des jugements erronés, des croyances limitées et quoi encore.

Au gré des jours, vous vous surprendrez des changements qui s’opèrent en vous et qui vous rendent plus différent que vous ne pourriez le croire, ce qui se signalera par une nouvelle conception de l’expérience dans la densité et la dualité qui vous séduira de moins en moins ou par l’indifférence qui vous accompagnera dans les situations qui, encore récemment, vous agressaient ou vous amenaient à réagir, plutôt qu’à agir.

Vous devez comprendre que, dans la halte actuelle, il ne s’opère pas uniquement un tri dans les wagons de marchandise, mais aussi dans les wagons de voyageurs. Ainsi, lors du prochain départ, vous pourrez découvrir de nouveaux visages, reconnaître dans leurs vibrations et leurs affinités, des gens de votre famille d’âme. Mais il se présentera également à vous des occasions en or de progresser dans la Véritable Direction qui est la vôtre. Comme vous allez vous sentir bien dans la réorganisation du convoi! Et c’est peu vous dire, car votre nouveau train comportera bien d’autres surprises.

Pendant que dans leur rôle respectif, dans les plans subtils, les préposés idoines de votre Train de Vie procèdent aux changements qui s’imposent, pour la plupart, vous vous sentez plus calmes, plus en paix que jamais. Sans trop vous en rendre compte, vous êtes immergés dans un genre de contemplation qui vous permet de faire le point, d’établir où vous en êtes, ce qu’il conviendra de faire par la suite. Vous savez que vous devrez porter une grande attention à l’endroit où vous mettrez les pieds, parce que, dans la nouvelle énergie, tout choix mérite une bonne considération en raison de votre manque de repères et d’expérience.

Par moments, vous comprenez l’importance des changements qui s’opèrent en vous par la fatigue inhabituelle que vous ressentez et par votre difficulté à vous déplacer ou à vous mettre à l’œuvre. Aussi, nombre d’entre vous sont-ils portés à se replier sur eux-mêmes pour limiter les entrées extérieures dans le sentiment qu’ils ne peuvent pas encore en accepter trop. Ils pourront ressortir de leur coquille lorsqu’ils auront complété l’intégration du bagage énergétique considérable qu’ils ont reçu au cours des derniers mois, mais surtout vers la fin de juin.

Peu à peu, votre perspective s’agrandit, ce qui vous permet d’envisager de nouvelles possibilités que vous ne pouviez même pas concevoir, il y a encore peu de temps. Lorsque vous ferez le constat que le Train s’est remis en marche, vous retiendrez certaines des potentialités en provenance directe de plans de conscience qui échappaient, jusque-là, à votre réalité.

Déjà, vous pouvez commencer à deviner ce qui se trame, même si vous ne pouvez en attester de manière spécifique, parce que vous oscillez de plus en plus entre l’inquiétude et la fébrilité, peut-être même, plutôt, l’excitation ou l’enthousiasme. Nombre d’entre vous partagent ce sentiment que des accomplissements de taille les attendent au tournant.

Pour le moment, ce sentiment vous reste difficilement descriptible, du fait qu’il est autant teinté d’angoisse que de curiosité et que, dans le passé, en pareil cas, vous deviez souvent déchanter. Mais, rassurez-vous, cette fois, ce sera la bonne : les énergies de changement qui proviennent de l’Inconnu emporteront vos douleurs et vos souffrances, les situations insatisfaisantes, en plus d’améliorer celles qui vous plaisent.

Mais ce ne sera peut-être pas le cas pour ces matérialistes et ces jouisseurs invétérés, qui ne réalisent jamais à quel point la consommation les mène, comme elle mène le monde, si ce n’est lorsque des évènements comme une grève, un conflit, une mobilisation collective d’un genre ou d’un autre les empêche de s’approvisionner comme à l’habitude ou de s’adonner à leurs distractions usuelles.

D’une fois à l’autre, nous n’en revenons pas du nombre d’êtres incarnés qui sont devenus à ce point esclaves de la consommation qu’ils ne réalisent même pas que, pour une large part, c’est elle qui réduit leur spiritualité, qui les maintient et les ramène sans cesse dans la dualité et qui les empêche de vivre toute transcendance.

En effet, combien de gens ne sont plus capables de rendre de services gratuits ou gracieux parce que, dans leur désir d’accumuler et de vivre dans le confort, comme dans leur peur du manque ou de la pénurie, qui n’ont pourtant plus de raison d’exister, ils sont devenus infiniment pingres, mercantiles et vénaux. Avec la chute des valeurs, la corruption si universellement répandue doit bien trouver quelque part sa raison d’être, n’est-ce pas?

Souhaitons qu’il n’y ait pas trop de Phares de Lumière affligés de cette faiblesse puisqu’Ils sont instamment appelés à exprimer toujours plus d’Amour et de Vérité, à échanger et à partager librement, à collaborer toujours plus entre eux et à se supporter mutuellement chaque fois que le besoin se présente!

Suite à la réponse plutôt aléatoire que notre messager a reçu, suite à un récent appel à l’aide public, il nous est permis de douter du degré d’Amour, de la qualité du concours, de la véritable sincérité et de la disponibilité de gens qui se disent œuvrer pour la Lumière. Pour rendre hommage à son dévouement dans le Service, nous affirmons que beaucoup lui prennent bien davantage qu’ils sont prêts à lui rendre.

Mais, comme pour chacun, cela reste son dilemme de comprendre et d’harmoniser la situation… et de fermer les vannes, où cela s’impose.

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

20 Responses

  1. Anne

    « Suite à la réponse plutôt aléatoire que notre messager a reçu, suite à un récent appel à l’aide public […]  »
    Peut-on savoir ce que cela signifie?

    Répondre
    • Bertrand Duhaime
      Bertrand Duhaime

      L’appel à l’aide en question visait des gens disponibles de la région appelés à venir m’aider à désherber mes nombreuses plates-bandes, parce que, déjà en retard de cinq semaines sur les années antérieures, je n’avais pas vraiment l’énergie pour le faire. Ceux qui me suivent savent que je suis présentement affecté d’un cancer incurable, au dire de la médecine, ce qui mine mes forces quand je fais moins attention à moi. Comme il n’y a eu que peu de réponses, qui n’ont pas réussi à se coordonner, j’ai dû m’y prendre à peu près seul. Alors, j’y ai mis le paquet, en trois jours, j’ai complété ce que, en temps normal, du temps que j’étais encore en forme, je mettais près de trois semaines à réaliser. Sauf que je m’en suis tiré avec d’importantes courbatures et une grande fatigue. L’expérience m’a amené à m’interroger sur la raison qui fait que, à chaque appel à l’aide, j’obtiens généralement un résultat similaire, une piètre réponse, alors que je crois servir amoureusement de mon mieux, sans ménagement. Du temps que mon centre d’enseignement métaphysique était encore ouvert, lors d’appels à des corvées, pour l’entretien du grand domaine, beaucoup de gens s’y présentaient, mais surtout pour apprécier la bouffe, les mondanités, les relations sociales, mais peu de boulot s’accomplissait. Peut-être que je donne trop pour ce que j’accepte de recevoir, car j’ai du mal de ce côté. Il me faudra retrouver l’équilibre entres les sorties et les entrées. Mais, rassurez-vous, il ne s’agissait en rien à un appel d’aide financière, comme plusieurs l’ont cru, car je n’ai jamais lancé d’appel de ce genre. Je faisais simplement appel à un peu de sueur de bras, de la part de lecteurs ou d’anciens étudiants de la région. Alors, je me dois plutôt de vous rappeler ma gratitude infinie pour cet intérêt qui vous a portée à vous enquérir de la situation. Avec beaucoup d’Amour… et de Paix.

      Répondre
      • Anne

        Merci pour votre réponse, d’où je suis je ne peux rien d’autre que vibrer l’Amour et vous envoyer Force et Gratitude pour votre Œuvre.

        Répondre
      • Strobel Alexandra

        Bonjour Monsieur Duhaime, je ne suis pas très douée pour l’écriture mais j’aimerai vous exprimer ma gratitude pour certains de vos textes , dont le dernier : le train…., que vous avez écrit et publier…..J’ai souvent eu l’impression qu’ils étaient écrit pour moi dans l’instant ou je les lisais. Alors merci tout plein……….Amour et Lumière

        Répondre
        • Bertrand Duhaime
          Bertrand Duhaime

          Alexandra, vous êtes nombreux à vous reconnaître dans mes textes inspirés, les «bulletins énergétiques». Comme je l’ai déjà expliqué, nul être humain ne s’élève plus sur son propre esquif, chacun est désormais monté à bord du Navire collectif, de sorte que ce qui est prévisible pour l’un, l’est pour l’autre. Autrement dit, tous les gens vivent à peu près les mêmes expériences, sauf qu’elles peuvent parfois différer dans le temps, afin d’éviter que tous soient empêtrés dans le même drame en même temps, ce qui rendrait difficile le support mutuel, par moments. Les gens affligés en même temps, dans la même expérience, ont moins d’énergie disponible pour s’assister que le gens plus fortunés de leur entourage.

          Répondre
      • Philippe De Pol

        « L’expérience m’a amené à m’interroger sur la raison qui fait que, à chaque appel à l’aide, j’obtiens généralement un résultat similaire, une piètre réponse, alors que je crois servir amoureusement de mon mieux, sans ménagement.  »

        Cela ne m’étonne pas. Je trouve qu’on vit dans une société de plus en plus individualiste et narcissique. C’est plutôt en contradiction avec les messages qu’on trouve sur votre site et sur les sites de spiritualité new age, et qui nous annoncent des lendemains qui chantent. En effet la vibration de notre planète et des gens seraient entrain d’augmenter de plus en plus vite, mais dans la vie de tous les jours c’est exactement le contraire que je constate, avec une attitude de plus en plus égocentrique.

        Répondre
        • Bertrand Duhaime
          Bertrand Duhaime

          Si vous lisiez mes bulletins depuis longtemps, vous sauriez que, présentement, le monde est extrêmement polarisé: la Lumière devient de plus en plus forte, mais la résistance de l’Ombre également. Donc rien d’étonnant à ce que certaines personnes trouvent que les gens matérialistes et négatifs, remplis de peurs et de doutes, deviennent de plus en plus individualistes et égoïstes. Mais celui qui ouvre son cœur, pour attirer des gens lumineux, ne peut que constater qu’il existe aussi, autour de lui, de plus en plus de gens amoureux, serviables et généreux. Mais chacun attire ce qui lui ressemble. Celui qui passe son temps à critiquer le monde de la densité et de la dualité, la dynamique de la troisième dimension, dont la situation ne peut que continuer d’empirer, et à se centrer sur ses aspects négatifs, pas étonnant qu’il s’entoure de gens qui font partie, dans la présente scission, de la Voie de Gauche. Chacun attire à sa ressemblance énergétique.

          Répondre
      • visiteur

        « L’expérience m’a amené à m’interroger sur la raison qui fait que, à chaque appel à l’aide, j’obtiens généralement un résultat similaire, une piètre réponse ».

        Mr Duhaime, ça me fait penser à la situation quand je vous avez envoyé un mail pour connaître votre avis…..quand je suis revenu sur votre site, vous disiez dans un article, que la personne doit trouver elle-même la réponse à ses questions, afin d’évoluer et se développer elle-même; et si vous ne répondiez pas, c’était pour cela.

        Vous pensez cela: qu’il faut se débrouiller seul. Donc quand vous demandez de l’aide, vous pensez en même temps qu’on ne doit pas vous aider, et comme la pensée intérieure du coeur prime sur la demande extérieure; ça échoue.
        C’est peut-être cela, mais je ne sais pas.
        Moi, je vous aurais volontier donner un coup de mains, mais j’habite pas le canada.

        Répondre
        • Bertrand Duhaime
          Bertrand Duhaime

          Il me semble que vous mélangez les situations. Je ne vois pas pourquoi le Plan divin me compliquerait la vie parce que je respecte ses directives, pour permettre que chacun accède au plus tôt à sa Maîtrise totale. Peut-être que je me leurre, mais ce principe qui s’applique au plan spirituel n’entraîne pas son application sur le plan physique. En ce cas, par exemple pour ce qui a trait à la santé, plus personne ne devrait recourir à une spécialité médicale, il lui faudrait se guérir lui-même. Dans ce contexte, ne croyez-vous pas que vous exprimez plutôt votre ressentiment que je n’aie pas répondu à votre attente, plutôt que de rappeler l’authenticité d’un nouveau principe cosmique?

          Répondre
          • visiteur

            « ce principe qui s’applique au plan spirituel n’entraîne pas son application sur le plan physique ».

            j’ai peut-être mal compris, mais dans un de vos articles, vous dites:

            « la Forme ou la Matière représentent la cristallisation ultime de l’Éther ou de l’Énergie de l’Esprit ».

            Donc, il y a un lien entre ce qu’on pense avec conviction et ce qui se réalise. Les rencontres ne se font pas par hasard, peut-être que les pensées du coeur orientent la forme des rencontres qu’on fait. C’est une réflexion.

            Deux questions en plus:
            1. pensez-vous que vous pouriez guérir de votre cancer de vous-même, ou le freiner?
            2. Vous parliez de centre d’enseignement métaphysique plus haut, vu que ces centres font très peu de publicités, savez-vous comment en trouver dans notre région (europe)

            Merci pour vos articles toujours intéressants.

          • Bertrand Duhaime
            Bertrand Duhaime

            Je faisais simplement référence au «Décret divin» qui a prescrit aux enseignants spirituels de ne plus s’occuper personnellement des affaires des autres du fait que, en conscience, les êtres en incarnation sont plus près de l’Illumination qu’ils ne le croient, non des modalités des Lois d’Attraction et de Causalité. Ce décret n’implique en rien le support physique ou l’assistance matérielle auprès des gens qui savent déjà s’aider, quand elle reste pertinente. Pour le reste, je vous laisse à vos réflexions puisque vous semblez vouloir jouer au Directeur de conscience ou au Tribunal divin avec moi.
            Pour ce qui a trait à votre question relative à la maladie que j’ai développée, la réponse est, en principe, «oui», dans la mesure que mes interventions ne contrent pas le Plan de mon âme. Et cela, c’est dans le secret des dieux, comme on dit. Ce que vous ne savez pas, c’est qu’en raison de maladies antérieures, j’aurais dû quitter ce monde il y a plus de quinze ans. On m’avait déjà annoncé au moins deux fois ma mort imminente. Cette fois, je ne sais pas ce qui m’attend et je ne m’en soucie guère, me contentant de vivre correctement le moment présent.
            Pour ce qui en est des centres d’enseignement métaphysique, vous ne devriez pas tenter d’en chercher, car, en raison du décret auquel je réfère plus haut, ils ont dû fermer ou ils ont été dissous. De sorte que si certains fonctionnent encore, ils ne peuvent être qu’illégitimes. Pourquoi pensez-vous que j’aie fermé le mien, tel que requis, alors que je n’avais aucune autre raison de le faire, surtout que cela allait changer complètement ma situation financière, soit ma manière d’assurer ma subsistance?
            En passant, vous ne pensez pas que ce genre d’échanges devrait se poursuivre par courrier électronique, que vous avez dit détenir, plutôt que dans cette section destinée aux commentaires qui visent à éclairer le propos qu’il contient, plutôt que les aléas de ma vie personnelle? Et pourquoi ce pseudonyme qui entretient l’anonymat?

  2. Catherine

    Bonjour,
    Merci pour cet inestimable éclairage qui permet de bien reprendre du souffle.
    J’ai manqué l’appel à l’aide public. Serait-il possible de le recevoir par mail ?
    Encore merci

    Répondre
    • Catherine

      Bonjour Mr Duhaime,
      J’ai pris la liberté de lire votre réponse à Anne. Je vous souhaite d’harmoniser ce qui reste à l’être et surtout un bon rétablissement. Vous faîtes parti des personnes qui comptent dans mon quotidien même si je ne vous connaîs pas comme on l’entend. Sincères pensées depuis l’Andalousie où je vis.

      (Serait-il possible de ne pas publier ce message?)

      Répondre
  3. DBLANGY Françoise

    Bonjour,
    Je vous découvre seulement aujourd’hui, après avoir passé 5 semaines de « vacances » en Bulgarie. Effectivement, c’est seulement cette semaine, passée seule au bord de la Mer Noire (circonstances imprévues) qui m’a permis de faire un pas de géant dans la compréhension de ce que je vis, des difficultés que je rencontrais pour évoluer, pour ascensionner. J’ai une expérience de 30 années de méditation, et malgré cela, et mon désir de transformation, je ne me voyais pas progresser. Vos articles m’aident à cerner la vérité, à reprendre confiance en l’Univers, à me sentir relier à la Source suprême et unique. J’emprunte ma voie ascensionnelle. Merci pour ce site, pour vos articles si importants, merci d’exister.
    Cordialement
    Françoise

    Répondre
  4. Estel

    Bonjour M. Duhaime,
    C’est vrai que le train de la vie est étrangement ralenti, moi-même après l’annonce et le traitement d’un cancer dans lequel je suis plongée depuis mai, j’ai l’impression de ne plus avancer et pourtant grâce à ce gros problème j’ai réglé pas mal de blocages émotionnels qui m’empêchaient d’avancer depuis des années. Du coup, ayant débloqué ces choses, il m’est intolérable d’être encore bloquée par le traitement- qui s’annonce long bien que je me sente guérie- et pourtant je suis aussi contente de pouvoir réfléchir et méditer (je le serais encore plus sans la perspective de mois encore gâchés par le traitement barbare).
    Tout ça pour dire qu’une fois de plus vos articles sont très éclairants.
    Quant à la fin de votre article, j’espère que vous n’avez pas de trop gros soucis.
    Amicalement.

    Répondre
  5. daniel

    Bonjour et merci pour vos bulletins…et autres thèmes du site.

    Les wagons changent souvent pour moi depuis 2014, mais les synchronicités m’amènent à croire que la Vie apporte bien au moment opportun soit les informations telles que je les trouve dans ce bulletin et les autres, soit les événements qui me conduisent à un radical changement de vie (violemment il y a quelques mois et plus en douceur depuis que ma conscience s’est ouverte à vos informations.)
    En acceptant les dérives de mon ego, j’en ai bien ri, ce qui profite au nouveaux wagons, mais en meme temps, en mettant en application des principes simples que vous énoncez, je parviens à conscientiser mes actes et pensées, les sortant du monde des habitudes, et bien qu’encore loin du sommet de la montagne, je sens bien combien le chemin transforme en profondeur le train. Ce qui était n’existe déjà plus.
    De France, difficile d’aller à votre rencontre, le coeur ira droit vers le votre.
    Merci encore pour vos éclairages !

    Répondre
  6. Estel

    Bonjour M. Duhaime, j’ai aussi une question. En fait il me semble que beaucoup de gens, que j’appellerais « des gens qui s’éveillent » depuis plus ou moins longtemps, connaissent davantage de problèmes et d’épreuves que ceux qui restent encore « dans l’ancien monde ». Depuis mon éveil conscient en 2013 les ennuis et les épreuves semblent se faire plus denses et plus persistants (ils ont toujours jalonné ma vie, comme pour tout le monde je suppose) mais la vie devient de plus en plus difficile depuis fin 2012 alors que j’avais pensé que ce serait l’inverse. Évidemment j’ai traversé ce que certains nomment « la nuit noire de l’âme » et tout ça, mais maintenant il y a ce cancer et son horrible traitement et je vois que vous aussi avez un cancer depuis longtemps. J’ai tout de suite essayé de régler certains problèmes mentaux et énergétiques et ai réussi à en guérir certains- dont une longue dépression dont ce cancer m’a paradoxalement sortie – mais je ne comprends pas pourquoi cette affliction dure si longtemps. Et accompagnée d’autres soucis dans ma vie. Savez-vous pourquoi nous sommes ainsi touchés ? Merci d’avance de votre réponse et bonne journée.

    Répondre
  7. Antoine

    Bonjour Bertrand,

    J’aime vraiment beaucoup votre website et, derrière, le temps que vous investissez et que vous dédiez à la Lumière.
    Sur l’appel au Volontariat, on peut y trouver une des limitations du online : il fonctionne mieux à distance d’où, peut-être les faibles résultats lorsqu’il s’agit de demander de l’aide en « local ». Facebook est un peu meilleur pour cela.
    Je pense aussi qu’il est positif de demander de l’aide… si nous en avons besoin (et, il me semble que dans votre cas, c’était le cas).
    Je tenais à vous remercier pour votre gentillesse : vos paroles contribuent à un monde meilleur et plus positif. Ce sont des mots rares : il y a sans doute plus de gens qui alimentent la Toile de leurs peurs et qui jouent à faire peur les autres même s’ils s’attribuent le rôle d’émetteurs d’alertes.
    Le dilemme moderne est celui-ci : nous contribuons à la marche d’un monde qui, si cela continue comme cela, devrait aller vers son effondrement. En même temps, ceux qui veulent changer les choses sont souvent écartés par le système et peut-être sanctionnés par ce dernier. Alors comment rendre compatible leurs missions de changement positif avec la marche de ce monde ? Comment peuvent ils changer et en même temps assurer leur bien-être, maintenir un certain niveau de prospérité ?
    Qu’en pensez-vous ? Quelles stratégies pour sortir de cette dualité ?
    Bien à vous
    Antoine

    Répondre
    • Bertrand Duhaime
      Bertrand Duhaime

      Antoine, dans la dynamique des temps présents, toute personne qui s’offre à Dieu, pour le servir avec Amour, dans la Vérité, ne peut que vivre dans l’abondance et la prospérité. Cependant, chacun doit comprendre que la «prospérité» correspond au comble des besoins réels, selon les expériences à vivre, déterminées par le Plan de l’âme, ce qui n’inclut pas forcément les caprices et les fantaisies qui dispersent ou ferment la conscience, qu’il faut plutôt gagner soi-même à la «sueur de bras». Dans le Monde nouveau, Dieu donne à chacun ce qui correspond à ses besoins réels, ce qui peut ne pas correspondre à sa propre expérience. Dès lors, s’il vit dans la pénurie ou le manque, il lui faut s’interroger sur les motifs de cette situation ou demander l’éclairage de son Centre divin à ce propos. Autrefois, soit jusqu’à 2012, c’était une toute autre histoire, car chacun devait compter sur l’abondance et la prospérité comme un retour de l’application du principe de la «Créativité mentale». Telle est la Loi, pour moi comme pour les autres. Par exemple, celui qui donne trop ou qui a de la difficulté à recevoir, parce qu’il est trop bonasse, a un ego trop grand, se laisse exploiter ou ne sait pas s’évaluer peut vivre des expériences de carence pour attirer son attention sur son comportement injuste envers lui-même. Évidemment, dans le présente espace, je ne peux pas donner tous les cas d’espèce, mais vous devez saisir, entre les lignes, l’essentiel du propos.

      Répondre
  8. Antoine

    Merci Bertrand pour vos réponses très inspirantes.
    Je vous souhaite toute la force nécessaire sur votre chemin de Lumière. Et aussi de pouvoir sublimer votre maladie.
    Il faudrait maintenant créer une communauté de personnes intéressées à faire vivre la Lumière dans ce monde. J’appelle de mes voeux cette communauté opérante… pour qu’elle se construise et grandisse.
    Encore merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *