SELON LES AUTEURS, LE MOT «COSMOS» PREND DIVERS SENS…

Dans l’usage courant, le cosmos désigne soit l’univers, considéré comme un système bien ordonné ou hiérarchisé,  soit l’univers, considéré dans son ensemble; soit l’espace extraterrestre ou extra-atmosphérique.  Mais, dans les textes de philosophie ou de spiritualité, il peut occasionnellement désigner un univers particulier, mais complet, ou l’ensemble des univers créés.  cosmos1 cosmos2 Ce mot provient du sumérien «Kus» et «Mus», pour signifier «peau de serpent».  En général, il désigne le Corps de Dieu, l’Hologramme géant du Grand Rêveur conçu par Tout-ce-qui-est.  Cet Omnivers ordonné, par opposition au Chaos, est maintenu par la Force de cohésion intelligente du Cosmique, aussi appelé la Conscience cosmique, qui émet tous les codes méthodiquement, dans une merveilleuse et méticuleuse entente maintenue avec une précision d’horloger ou d’architecte.

Voilà la Totalité manifestée, conçue comme un système complexe, mais ordonné et harmonieux, complet en lui-même, avec tous ses univers connus et inconnus, soit tout ce qui existe dans le temps et l’espace.  Il traduit l’expression diversifiée d’un Pouvoir unique, celui de la Lumière guidée par l’Intelligence divine, dans laquelle le Maître cosmique ou le Créateur a écrit ses propres rôles et a rassemblé de formidables pléiades pour le spectacle des siècles, projetant ses images dans le temps sur l’écran de l’espace.  Il s’agit du Monde considéré comme un système mental en perpétuel mouvement et en changement constant suivant une ligne évolutive appelée le Plan divin ou l la Volonté divine.  C’est le Grand Univers ou l’Univers gigantesque qui reflète, à différents niveaux, les Émanations divines elles-mêmes.  Dans l’ordre de la Manifestation, le Cosmos ne désigne rien d’autre que la Nature universelle, comprenant tous les êtres et toutes les créatures visibles et invisibles.  Pour mieux préciser, il semblerait que ce Système grandiose soit ainsi divisé : nous habiterions une galaxie de 91 000 univers, mais un Système plus étendu compterait à son tour 91 000 galaxies tournant autour d’un Noyau central (Soleil cosmique) dont la masse serait 91 fois plus grande que la précédente.  En fait, cette formule se reproduirait presque à l’infini, en se multipliant chaque fois par 91.  L’ensemble formerait le Grand Cosmos infini.  Chaque nébuleuse serait née du Grand Soleil central cosmique qui les aurait expulsées de son Noyau primordial. Cosmos

Dans cette perspective, la Loi du Cosmos prend une double direction.  D’une part, l’Esprit s’involue dans la Matière et les Formes.  D’autre part, la Matière et les Formes cherchent à évoluer, comme en se retournant, élaborant des formes de plus en plus conscientes, organisées et raffinée.  En cela, chaque échelon de l’Échelle évolutive contient le germe de l’étape suivante.  Ces propos d’Alice A. Bailey pourraient un peu éclairer notre lanterne à propos de notre propre Monde.  Se disant inspirée, elle émit un jour l’avis suivant : «Notre système solaire, avec les Pléiades et l’une des étoiles de la Grande Ourse, forme un triangle cosmique ou un agrégat de trois centres dans le corps de Celui dont rien ne peut être dit.  Les sept étoiles de la Grande ourse correspondent aux sept centres de la tête dans le corps de cet être qui est plus grand que notre Logos.  Une fois encore, lorsque deux autres systèmes sont associés à notre système solaire et aux Pléiades, ceux-ci forment un quaternaire inférieur dont les éléments sont finalement synthétisés dans les sept centres de la tête d’une manière semblable à ce qui intervient chez l’être humain après la quatrième initiation.»

Note: La grande figure d’accompagnement évoque le Cosmos astrologique.

***

La sortie du Cosmos désigne l’atteinte des états spirituels le long de l’Axe du Monde.  Le Cosmos matériel ou physique identifie le Monde de la Mère, composé de toute la Création physique et astrale formée d’univers connus et inconnus.  Le Cosmos spirituel illustre la Création totale du Père qui dissimule le projet intérieur et le mouvement de la Cause première.  Cela inclut la causalité, selon laquelle les Mondes sont façonnés et suspendus par son Intelligence universelle.  Il s’agit du Plan invisible qui soutient pour quelque temps le plans de l’effet.

© 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime

A propos de l'auteur

2 Responses

    • Bertrand Duhaime

      Nato, il s’agit là de pistes de réflexion et de la divulgation de notions indispensables dans un site de spiritualité qui se veut complet. Sauf que, pour un complément d’information, vous devez mener votre recherche par vous-même, à l’écoute de votre Centre divin, qui porte toutes les réponses et toutes les visions, afin d’activer des facultés latentes qui ne pourront que vous émerveiller et d’obtenir des révélations qui vous combleront d’enthousiasme et d’émerveillement. À vous comme aux autres, qui se posent tant de questions, la plupart futiles, je vous demande, pourquoi demandez-vous tant de réponses à des êtres dont vous n’avez même pas les moyens de vérifier le degré de crédibilité ni le degré de vérité, alors que vous détenez toutes les réponses en vous. Vous n’avez qu’à poser une question claire, nette et précise et accueillir la réponse au moment opportun de son retour. Pour ce qui concerne ce site, chacun de mes articles comporte les pistes qui suffisent pour amorcer une recherche personnelle, à l’écoute de l’intuition de son cœur. Il est conçu de manière à fournir les premières pistes de l’Éveil. En cela, ce que vous demandez aux autres ou attendez d’eux développe leurs moyens et facultés, pas les vôtres. Merci de votre compréhension.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *