ENTRE DEUX VAGUES…

Cliché énergétique du 27 décembre 2016.

La semaine qui sépare Noël et le Jour de l’An permet généralement de faire une pause sacrée.  Ce n’est pas dire que les gens ne sont pas occupés, parce que certains s’activent plus que jamais, par exemple en festoyant ou en courant les centres commerciaux, malgré la cohue.  Mais les gens plus intériorisés ou plus éveillés sont plutôt portés à s’isoler un peu plus, à prendre leurs aises, à se reposer, à refaire leurs énergies, à prendre du recul par rapport à l’année qui s’achève afin de mesurer leur progression.

Pour ainsi dire, ceux-là ont l’impression que les rouages de leur vie s’immobilisent, comme s’ils bloquaient un moment.  Cette impression de s’arrêter, tout en restant engagés sur la piste, reste fugace, car elle ne dure que quelques jours, d’où ils ont intérêt à en profiter.  Entre autre, ce moment se prête à merveille à faire du ménage dans ses placards et ses pièces de rangement, à disposer de bagages anciens qui ne servent plus, à se défaire d’anciennes habitudes qui ne servent plus ou peuvent même desservir.

Happy relaxed woman resting on a couch at home with arms in the head

man-resting-sofa-home-portrait-young-cloth-60038700Pourtant, ce qui se démontrerait le plus pertinent, ce serait de se pencher sur l’écart qui persiste entre Qui Vous Êtes vraiment, dans votre Essence et votre Nature, et l’être que vous vous montrez ou croyez être dans votre vie quotidienne.  En même temps, vous pouvez considérer la différence qui subsiste entre le genre de vie que vous menez et le genre de destin qui pourrait vous échoir, dans la Vie véritable, lorsque vous aurez découvert votre Juste Position.  Vous pourriez tout autant repasser ce que vos rêves les plus fous et vos aspirations les plus nobles comportent et vous donner l’autorisation de les manifester de sorte que vous accédiez au bonheur et à la plénitude du Monde nouveau.

Mais vous devez compléter le face à Face qui s’impose pour vous assurer de laisser partir tout ce qui vous ramène à une notion trop étroite ou rétrécie de votre Réalité essentielle, ce qui vous fait vous considérer comme plus humain que divin.  Puis vous gagnerez à repérer ce qu’il y a de faux, de factice ou de mensonger dans vos attitudes et vos comportements et qui vous empêche de vous démontrer vraiment amoureux et authentique.

Déjà, plusieurs d’entre vous ont le sentiment qu’ils se sont déjà engagés sur la piste d’envol de l’année 2017 et qu’ils s’apprêtent à décoller.  Ils ressentent assez bien que, dans un passage obligé, ils vont effectuer un virage à 360 degrés, ce qui implique, au plus vite, une rupture complète avec le passé, un nécessaire bouclage des boucles, un dégagement de tout ce qui peut se qualifier d’ancien, de désuet, de démodé, d’anachronique, d’obsolète.  Car ils sentent un vent de changement et de renouveau se lever qui ne laissera plus de place à ces réalités.

La vérité, c’est que, plus ou moins consciemment, vous êtes en train d’établir un cadre, un plan, un modèle qui affectera le reste de votre vie terrestre.  Aussi, devez-vous procéder en toute conscience.  Cela implique de vous situer un peu en retrait, de vous rapprocher de votre Essence profonde, de vous observer, de réfléchir et de vous recentrer, s’il y a nécessité, sur ce à quoi vous aspirez et sur ce que voulez vraiment vivre, en déterminant bien ce qui compte le plus.

Les énergies présentes servent à produire une Renaissance, ce que vous ne pouvez vraiment ressentir que si vous acceptez de vous libérer de vos dernières entraves et de dissoudre vos blocages récurrents.  Il peut s’agir diversement de liens affectifs tenaces, de fausses croyances qui vous voilent la Vérité et vous amènent à la nier, de relents de l’ego qui vous maintiennent dans un sentiment de supériorité ou de fausse sagesse, d’une propension sérieuse aux jugements de valeurs, de manières de vivre ou de vous y prendre d’une autre époque.  Et il y a bien d’autres tendances acquises, difficiles à liquider, qui peuvent vous empêcher de bénéficier des trésors qui sont déjà disponibles.

Cependant, le plus grand trésor, il réside en vous, de sorte que, si vous tenez à le découvrir, vous devrez vous retourner plus souvent à l’intérieur en accordant de moins en moins de crédibilité ou de réalité à ce qui se passe à l’extérieur de vous.  Malgré sa brièveté, vous devriez profiter de la présente phase, qui vous portera dans l’année nouvelle, pour bien identifier les éléments nuisibles que vous voulez éviter d’amener avec vous dans votre Vie nouvelle et les situations problématiques que vous ne voulez plus y voir s’y reproduire.

Vous pourrez admettre qu’il ne s’agit pas de la fin du monde, comme tâche, puisque, au gré des jours, la Lumière qui ne cesse de croître les fait remonter d’eux-mêmes à la surface, de sorte qu’ils deviennent part des reflets du miroir de votre expérience courante, vous révélant ce qui vous alourdit ou vous retient dans votre ascension.  Ils s’expriment par l’apparition des fardeaux inutiles, des croyances désuètes nuisibles, des gifles à l’ego, des limitations arbitraires que vous vous imposez.  Et ils deviennent des complications inextricables si vous ne faites pas le choix de les laisser aller.  Oui, il est de votre intérêt d’en prendre bonne note parce que la réflexion du miroir ambiant ne pourra que s’amplifier jusqu’à vous donner l’évidence de ce qui ne vous convient plus, ne vous appartient plus, ne ressemble pas à l’être transformé ou rénové que vous devenez.

Ainsi, la présente phase vous appelle à discerner ce que vous voulez de ce que vous ne voulez pas et à clarifier nettement ce que vous voulez désormais vivre.  Alors, veillez à semer les graines d’Amour, de Vérité et de Sagesse qui vous assureront la récolte la plus exquise que vous pussiez imaginer, et même plus.  Voyez-les déjà germer et pousser, tout en les arrosant quotidiennement de votre énergie, en accompagnant votre initiative de tout votre Amour, d’intentions concentrées et d’actions pertinentes.  Puis, laissez-les prospérer… jusqu’à leur pleine maturité.

Quand tant de bonheur vous attend, gardez-vous bien, comme vous dites, de gâcher la sauce, par des choix peu judicieux.  Puisque vous le pouvez, préparez-vous enfin une Vie paradisiaque!

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Une réponse

  1. Charline

    Merci Mr Duhaime
    Je me suis retrouvé dans votre message monsieur Duhaime ….
    Çà fait du bien d être top chrono !
    Bien amicalement
    Charline

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *