SANS L’ALLIANCE SPIRITUELLE, L’ÊTRE INCARNÉ PLACE VITE LA CHARRUE DEVANT LES BŒUFS…

LA LOI DE L’ALLIANCE SPIRITUELLE

 

   Tant qu’il n’a pas renouvelé son Alliance spirituelle, l’être humain inverse le sens des valeurs, surtout dans le développement de l’ego.  Il s’arroge un pouvoir qu’il ne détient pas.  Il est un Vouloir dépourvu de Pouvoir.  Aussi, n’a-t-il d’autre recours, pour ce qui concerne ses besoins et son destin, que de travailler à la sueur de ses bras.  Car même dans la perspective de la créativité spirituelle, l’être incarné ne peut que demander, pour recevoir; il ne peut demander et s’accorder ce qu’il demande, ce qui est du ressort de son Centre divin, le Pouvoir intelligent, mais de déclenchement automatique qui l’habite.

   Dieu a conclu avec toutes ses créatures une Alliance éternelle, ce qui les assure que jamais il ne les abandonnera complètement à leur sort.  Cela implique également que ce qu’il leur a donné, comme facultés et attributs, il leur conservera pour toujours.  Et il a épisodiquement renouvelé ses promesses, pour les rassurer, à travers des émissaires.  Dans les Textes sacrés, on ALLIANCEl’associe souvent à l’arc-en-ciel, qui deviendrait un rappel de sa présence et du Pont qu’il a établi entre le Ciel et la Terre.

   Ainsi, Dieu n’a jamais renié la moindre de ses créatures, il ne s’est jamais écarté d’elle.  Mais, par l’Illusion, l’homme, un être incarné, a connu une obnubilation de conscience qui lui a donné l’impression d’être séparé ou coupé de son Créateur.  En outre, cette impression de négligence divine a été amplifiée par le fait que, étant doté de la liberté, Dieu agit dans sa vie comme une Force intelligente, mais neutre, qui suit les méandres de ses choix conscients et inconscients, à savoir de ses pensées, de ses paroles, de ses actes et de ses ressentis.

   Le destin de l’être incarné, c’est de savoir qui il est, de se découvrir ou de se connaître lui-même.  Or se connaître, c’est reconnaître son Essence éternelle et accepter sa relation irréfragable avec l’Esprit de Vie.  Dans cette relation mouvante, pour éviter de dire évolutive, l’Esprit représente le centre générateur tandis que l’être en incarnation agit à titre de dispensateur.  Le Pouvoir de l’Esprit s’écoule sous une forme particularisée à travers chaque individu, sans brimer son individualité.  Ainsi, chaque Atome spirituel est identique dans son Essence, mais il diffère dans son rôle fonctionnel et dans son parcours d’expérience, permettant à la Source unique de valider tangiblement tous ses concepts.  En cela, l’Esprit le rend davantage lui-même en l’illuminant et en l’agrandissant, en conscience, à la dimension du Cosmos.

   Malgré sa liberté, Dieu peut intervenir dans la vie d’un être particulier, à la condition que celui-ci lui en fasse la demande et qu’il évite de lui faire obstacle par ses résistances.  Dès qu’un être décide de s’y prendre tout seul, Dieu se retire dans les coulisses, pour ainsi dire.  Mais Dieu n’est jamais responsable des déboires évolutifs d’un être humain ou de l’humanité parce que, étant d’abord Amour et Plénitude de Vie, il ne juge pas, ne condamne pas, ne punit jamais.

   Plus un être se laisse guider par son mental, plus il développe un ego puissant, caricature de son Centre divin, qui, par son opposition à la Volonté supérieure, le dépersonnalise, le rend, pour ainsi dire, artificiel.  Plus un être se laisse guider par son ego, plus il s’individualise et entreprend des projets personnels au point de perdre le sens de son unité indissoluble avec le Tout.  Il s’écarte de sa Source originelle, se densifie, s’enfonce dans la dualité, en venant à vivre dans l’Illusion, qu’il prend pour la Réalité, mais qui n’est que la projection de ses croyances et de ses approximations.  Ce n’est qu’en approfondissant l’action réciproque entre lui et l’Esprit de Vie qu’un être peut connaître la plénitude, la perfection et le bonheur.

   L’alliance spirituelle engendre une immense extension des facultés conscientes et du savoir.  De ce fait, les sens et les forces s’affinent et développent une acuité insoupçonnée, oubliée lors du choc de l’incarnation.  L’être incarné devient de plus en plus lucide, fluide, clairvoyant, apprenant à se servir avec sûreté de ses forces et de ses aptitudes au moment opportun.  Alors, il comprend que tout est dans tout, que chaque être est parfait, bienheureux, éternel, omniprésent, omnipotent, omniagent et omniscient comme la Source qui l’a engendré.  Autrement dit, il découvre progressivement qu’il détient tous les attributs de son Créateur.  Il comprend surtout que, sans son Centre divin, une extension de la  Source unique, il ne peut rien, mais que, avec lui, il peut tout.  Sans l’Esprit de Vie, un être ne peut que partir à la dérive, s’exposant à l’inanition, à la régression et à la mort.  L’Esprit de Vie représente la Source unique tandis que l’être incarné représente le catalyseur de l’Essence infinie.

   Dès sa création primordiale, comme à chaque naissance, l’être humain est déjà ce qu’il cherche à devenir, une Entité totale, complète et parfaite.  Mais il ne peut le découvrir qu’en se reliant à ce qui représente sa Réalité éternelle, l’Esprit de Vie.  C’est ce qui s’appelle «faire la Volonté de Dieu».  L’alliance spirituelle est représentée par l’injonction : «Que ta Volonté se fasse afin que la mienne se fasse aussi.»  Dans les textes spirituels, l’adage «Que ta volonté se fasse et non la mienne», qu’on attribue à Jésus, représente une erreur de transcription et de compréhension.  Jésus n’a jamais prononcé de tels mots.  Comme il n’a jamais dit : «Venez et suivez-mois», mais bien : «Venez, accompagnez-moi».

   On aura compris que, dans ce texte, la Source divine, Dieu, l’Esprit de Vie et le Créateur sont des synonymes parfaits, ces termes ou expressions n’ayant varié que pour respecter les normes stylistiques.

© 1984-2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *