Cliché énergétique du 14 novembre 2016.

N’est-ce pas que le temps file comme jamais?  C’est ainsi que vous voilà déjà au milieu du mois de novembre, en pleine phase de Pleine Lune, dont les effets durables plongeront élèveront certains dans un plus grand bonheur tandis qu’ils en feront plonger d’autres dans un plus grand chaos, selon le degré de pureté et d’abandon de chacun.  En effet, vous venez de terminer une semaine capitale ponctuée de grands chambardements, le résultat d’événements chocs qui ont assuré l’enclenchement d’un changement colossal.  Maintenant que le nettoyage dans les couches superficielles est à peu près complété, vous allez procéder à une purification dans les secteurs les plus profonds, les plus reculés et les plus sombres de votre Être.  Vous allez débusquer vos démons intimes, vos méthodes de sabotage, l’impact de vos choix limités.

Les événements récents vous ont tiré de la quiétude et du bien-être  de la zone de confort du connu pour irrévocablement vous lancer dans l’Inconnu, ce qui a été admirablement souligné par les résultats des élections 0000000gm5étasuniennes, qui ont monopolisé l’attention du monde et qui ont déjoué, à la plus grande surprise, les prévisions du plus grand nombre.

Ces élections, dans un pays qui représente, jusqu’à un certain point, le baromètre du monde, ont d’abord permis d’étaler au grand jour l’état d’extrême polarisation des options et la complète déchéance des mœurs politiques.  Elles ont forcé bien des gens à s’ouvrir pour épancher les frustrations, les doutes, les peurs, les souffrances, la colère, le ressentiment, les jugements de valeur contenus qui ont pu fuser un peu partout dans les collectivités, tout autour du monde.  Jusqu’aux membres de la «majorité silencieuse», et surtout eux, d’après les statistiques, y ont retrouvé leur voix.  Il se pourrait que de prochaines élections dans d’autres pays prolongent ce phénomène et prolongent l’état d’incertitude propice à susciter les bons questionnements.

Au lendemain de cet événement étrange, de part et d’autre, il s’est amorcé un jeu d’accusations mutuelles, plusieurs se permettant de blâmer tout le monde, sauf eux-mêmes.  Ainsi, il s’est creusé un fossé à l’intérieur des familles, chez les amis, entre les présumés citoyens de souche des États-Unis  et les autres, entre ce pays et le monde.  Et voilà que la bisbille s’installe au moment où il devenait plus crucial que jamais que l’humanité s’unisse comme Un Seul Être.  L‘illusoire sentiment de séparation qui en est ressorti a servi efficacement les forces extrémistes dans leurs efforts pour ramener les gens dans la dualité du monde de la densité, les distrayant un moment de la nécessité impérieuse de manifester, dans l’immédiat, la Réalité nouvelle.

Qui, même chez les êtres très conscients, n’a pas accordé une large portion de son temps à suivre, pendant des heures, les fluctuations des choix de la population américaine et, après celles-ci, les débats animés, farcis des spéculations les plus étranges ou étonnantes, qu’ils ont engendrés.  Pour quelques heures, nombre d’Éveilleurs de conscience ont oublié à quel point, les Sentiers de Dieu restant largement insondables, ces événements pourraient simplement engendrer le chaos nécessaire à l’accélération du Grand Réveil planétaire.  Ces aléas, qui ont choqué et interpellé, pourront empêcher, un moment, la compréhension du sens de la réalité en cours, à savoir que la Lumière fait de plus en plus crouler les murs des faussetés et des entreprises vaines et vaniteuses   Ils attestent le fait que les êtres humains ne peuvent plus rien contrôler, dans leur monde, comme dans le monde, à part leur manière de réagir aux événements.

Ces récents événements démontrent, dans tout son réalisme, le fait que plus personne ne peut s’accrocher à quoi que ce soit qui se veut le moindrement dépassé, faux, irréel.  Dans la vie de chacun, il ne reste plus que l’essentiel qui vaille puisque chacun se verra de plus en plus dépouillé de ce qui est vain, accessoire, transitoire, illusoire.  Paradoxalement, sous les apparences de sombres nuages, vous assistez à la Levée du Voile qui permettra de voir plus clair, en commençant par amener à discerner ce qui a de la valeur de ce qui n’en a pas.  Et ce qui a d’abord de la valeur, c’est l’expression de l’Amour et de la Vérité, qui, rendant plus compatissant et authentique, éveille la Sagesse et stimule le désir de l’Union.

Entre deux choix, la nécessité de retenir une alternative s’impose : celle de se cramponner à la réalité illusoire de la dualité, engendrée par la densité, ou de s’élever sur un plan supérieur, pour tout transcender.  Pour le moment, les énergies actuelles peuvent en avoir abattu et vidé plus d’un, ce qui leur rend difficile la nécessité de vaquer aux tâches quotidienne, même jusqu’à l’acte d’échanger verbalement, tandis que la Pleine Lune peut les rendre plus vulnérables,  émotifs, à fleur de peau.  En ce moment, ceux-là préfèrent s’allonger et se réfugier dans la rêverie et le mutisme ou répéter les siestes au cours desquelles, s’ils parviennent à s’endormir un moment, leur expérience se peuple de rêves ou se multiplient les activités et fourmillent les gens.  C’est comme s’ils ne pouvaient plus que se démanteler ou s’anéantir pour se fondre dans le Royaume de l’Énergie pure, le seul état dans lequel ils peuvent encore embrasser tout un chacun d’Amour pur.

Il est évident que la Pleine Lune d’aujourd’hui, une lune à son périgée, ne peut que renforcer l’intensité du présent contexte énergétique.  La Terre-Mère bouge, engendrant plusieurs séismes, ce qui lui permet de relâcher certaines accumulations d’énergie et de rajuster le courant énergétique général.  Pendant ce temps, de plus en plus de gens s’éveillent et se préparent à rectifier les déséquilibres qu’ils se découvrent et à ajouter plus de justice et de vérité un peu partout.  Mais, s’ils veulent éviter les échecs dans ces initiatives, ils devront bien se garder de tenter de corriger les problèmes à partir du plan de la densité, où prévaut la dualité, pour plutôt intervenir sur un plan supérieur.  Ceux qui tenteront d’améliorer le plan matériel et de faire disparaître la dualité en recourant à des méthodes du plan de la dualité ne réussiront qu’à approfondir le gouffre.

Dans la présente phase, certains bienheureux parviennent à conserver toute leur sérénité : ils comptent une part d’êtres inconscients qui ne réalisent pas complètement l’ampleur de la transformation que subit leur monde et qui continuent de croire que, tôt ou tard, tout reviendra à la normale;  ils comptent une autre part d’être super conscients qui ont fait le saut dans le Monde nouveau depuis un bon moment et laissent faire les choses sans s’en soucier parce qu’ils ont déjà fait les correctifs qui s’imposaient, dans leur propre être, sur plusieurs plans.  Ils se sont élevés au-delà des apparences et de la réalité terrestre, d’où ils échappent largement aux limitations et aux turbulences du plan linéaire qui s’effondre.

Quoi qu’il en soit, au gré des événements agréables et désagréables, les voiles continuent de s’amincir et de se dissoudre, vous assurant d’y voir plus clair.  Dès lors, vous devez commencer à vous préparer à bien vous situer, à l’occasion de nouvelles révélations éprouvantes, puisque la réalité qui se tramait à votre insu n’a pas fini d’apparaître au grand jour.  Jamais vous n’aurez obtenu une telle évidence que votre existence sur Terre prend un tournant significatif et déterminant.  Et vous ne pourrez que constater que ceux qui ne peuvent plus suivre la cadence ou qui ont complété leur mandat quittent votre monde, ce qui est devenu patent depuis des mois.

À vrai dire, la réalité du changement s’impose de tant de façons.  Cela confirme que vous n’en êtes plus à la phase aux pratiques préliminaires ou aux répétitions vous permettant de bien les affronter : vous avez atteint le stade où vous devez reconfirmer votre volonté d’avancer sur la Voie de l’Amour et de la Vérité, pour être pleinement, d’où vous devez vous recentrer sur l’Unité.

Même si vous n’avez plus le contrôle des événements, vous devez démontrer la maîtrise de votre être à chaque instant et vous devez résolument incarner l’Amour et la Vérité.  Peu importe ce qui peut se produire, vous devez ouvertement agir comme un Être d’Amour et de Vérité.  Celui qui ne parviendra pas à aimer et à être dans l’authenticité se placera comme dans un sas, sur une voie de l’attente jusqu’à ce qu’il se découvre dans sa réalité véritable.

En ce moment, ce qui pourrait le plus vous desservir et vous nuire, c’est la résistance au changement, car vous ne pourriez qu’être amené à céder ou à rompre.  Déjà entré dans la Danse, vous devez y rester, en suivre le tempo.  Vous devez laisser aller les illusions, ce qui n’existe qu’en apparence, mais qui n’a aucun fondement de réalité, pour vous consacrer à l’essentiel.  C’est le temps d’être pleinement vous-même, non en tant que petit être humain, mais en tant qu’entité divine incarnée.

Selon ce que vous êtes capable de manifester de l’Amour et de la Vérité, la Vie peut désormais manifester tout ce à quoi vous aspirez, dans la mesure que cela fait partie de l’essentiel, soit de la Réalité nouvelle.  Alors, que pour vous, il en soit ainsi!

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *