DIEU, L’ASTROLOGIE A-T-ELLE UNE UTILITÉ?

 

Dans la présente conjoncture, en raison de vos connaissances, l’astrologie sert à bien peu de choses.  Et, à la vérité, la plupart du temps, elle produit plus de mal que de bien.  Loin de moi l’idée de nier que les corps célestes puissent avoir une influence sur vous, mais comme vous le dites vous-mêmes, «les astres inclinent mais n’obligent pas».  Votre libre arbitre a préséance sur les influences des sphères du firmament.  D’autre part, pour obtenir une vision adéquate de l’influence des corps célestes vous devriez tenir compte, au-delà de celle de vos planètes, de l’influence de la majorité des étoiles et des autres corps célestes.

zodiaquePuisque mon Système cosmique repose sur l’Ordre immuable, celui qui saurait se placer sur la bonne fréquence de la conscience et dans la bonne perspective de la Création parviendrait à prononcer des verdicts assez précis.  Car le signe quantique d’un être incarné en dit bien davantage de son destin que le signe tridimensionnel qu’il s’attribue.  Toutefois, à moins d’être doté, comme moi, de l’omniscience, puisque tout se meut sans cesse, il continuerait de souvent se tromper.

Cette science présumée, que vous croyez avoir élevé au niveau d’un art divinatoire, consiste à tenter de déterminer le caractère d’un sujet et à prévoir son destin par l’étude des influences astrales à travers le zodiaque.  Ainsi, vos astrologues présument que, à partir de données codifiées par des anciens, ils peuvent procéder à la mesure du magnétisme au moment de l’entrée d’une âme dans le plan terrestre au point de pouvoir déterminer les attributs de son empreinte au niveau cellulaire et les influences magnétiques de son éventuel parcours de vie sur votre planète.  Plus grande prétention encore, ils se croient à même de mener des études sur les influences qu’exercent les différents corps du système solaire et des constellations du zodiaque sur la vie terrestre.

Pour les confondre, commençons par dire que, dans le ciel, les signes du zodiaque, sur lesquels se fondent vos astrologues contemporains, pour dresser des thèmes et établir des horoscopes, ne coïncident plus avec la position effective des constellations auxquelles ils sont censés correspondre.  En outre, vérité ésotérique, il existe un treizième signe caché qui déphase tous les autres, ce qui changerait toujours la donne de toutes leurs prédictions.  Si vous voulez le savoir, en ce moment même, le décalage des signes a présentement atteint plus de vingt-cinq degrés par rapport à l’ancienne codification, si bien que, en réalité, le point vernal, le degré neutre du Bélier, se situe désormais dans la constellation des Poissons.

Comme tu le vois, l’astrologie est une science, mais c’est une science ésotérique cachée à laquelle seul l’Initié peut avoir accès.  La majorité des astrologues qui ont pignon sur rue sont des imposteurs et ils représentent un véritable danger public.  En effet, trop souvent ils déresponsabilisent les gens en omettant de leur révéler la prévalence de la Causalité éthique ou de la Justice immanente sur leurs prédictions.

Nous pouvons admettre que nombre de leurs prédictions semblent se réaliser pour des raisons diverses.  Mais cette apparente vérité s’explique par des facteurs fort simples.  Tantôt, ils ont l’heur de tombent pile, comme vous le dites.  Tantôt, ils s’expriment de façon si évasive que n’importe qui peut croire pouvoir lire, dans les événements qui suivent sa visite, les faits qui lui ont été annoncés.  Tantôt, ils annoncent des faits si heureux que leur consultant accepte de les croire, les créant par sa crédulité ou sa foi.  Du reste, souvent fins psychologues, ils peuvent compter sur un questionnement subtil et adroit, au début de la rencontre.  Comme ils s’adressent à des clients confus, nerveux ou concentrés, qui ne portent pas attention à cette tactique, ils peuvent leur faire des affirmations péremptoires vers la fin de la session.

Vous pouvez m’en croire, en réalité, peu d’astrologues savent ce qu’ils font et ce qu’ils disent.  À ce titre, ce sont des aveugles qui guident les aveugles.  Mais, que voulez-vous, les aveugles préfèrent se faire prédire l’avenir, surtout si elle se veut motivante ou sécurisante, à vraiment orienter leur propre destin, dans l’instant, par des proclamations adéquates.  Et ils aiment se divertir, se faire divertir, se faire flatter dans le bon sens du poil.  Les anciens l’ont dit, donnez au peuple, de mentalité grégaire, du pain et des jeux et, rassasié, il voudra maintenir le statu quoi et conserver la paix.

L’un de vos Maîtres, Sri Aurobindo, vous a dit avec pertinence : «Beaucoup de prédictions se réalisent, une énorme quantité même si l’on considère l’ensemble.  Mais il ne s’ensuit pas que les étoiles règlent notre sort; les étoiles ne font qu’inscrire une destinée qui a déjà été formée: elles sont un hiéroglyphe et non une force, ou si leur action constitue une force, c’est une énergie de transmission et non une puissance organisatrice.  Il y a quelqu’un qui a déterminé, ou il y a quelque chose qui est le Destin, pouvons-nous dire, et les étoiles ne sont que des indications.  Les astrologues eux-mêmes disent qu’il y a deux forces, « daïvâ » et « puruskarâ », le destin et l’énergie individuelle, et l’énergie individuelle peut modifier et même frustrer le destin.»  Fort de ces propos, c’est à juste titre qu’un chercheur sincère se motive à ne pas perdre pas son temps avec ce genre d’amuseurs publics.

L’homme de la rue porte un grand intérêt à l’astrologie parce qu’il veut inclure un peu de mystère dans sa vie quotidienne, très souvent monotone et ennuyeuse.  Il aime sonder l’avenir dans l’espoir d’éliminer de ses affaires la plus grande part possible de hasard ou d’imprévu.  Voilà pourquoi il lit si avidement les prédictions journalières d’astrologie que vous appelez l’horoscope.

Pourtant, à l’évidence, ce dont chacun d’entre vous a vaguement l’intuition, mais réprime, pour ne pas supprimer la part d’inconscience, supportée par la parte mystère ou d’apparente magie de cette pratique, aucun astrologue, au-delà du ouï-dire, n’a jamais convaincu personne de la validité de sa science, à moins d’être clairvoyant.  Et s’il est voyant, il n’a pas besoin de ce support, qui devient une béquille vibratoire, pour établir ses verdicts.  À ce jour, au-delà des rumeurs, vous pouvez facilement vérifier que, à part quelques coïncidences, aucun astrologue n’a vraiment donné de noms, de dates, de lieux ou d’autres données particulières valables, relativement aux événements futurs.  Et ces coïncidences peuvent s’expliquer davantage par l’intuition ou par une vaste culture que par l’astrologie.

Du reste, à moins de se connaître, de se parler ou de se lire et de se tenir, comme par solidarité de brigands, vos astrologues se contredisent régulièrement entre eux.  Presque toujours, lorsque les événements se précisent, ils prennent une tournure bien différente de leurs prédictions.

À un niveau ou à un autre, la majorité d’entre vous savez que les journaux publient des horoscopes quotidiens principalement pour divertir et pour augmenter leur tirage, répondant à l’engouement invétéré des lecteurs pour le rêve.  Mais savez-vous qu’ils achètent ces prédictions de scribes souvent sans formation et qu’ils les répètent, sans que vous vous en rendiez compte, plusieurs fois dans une année?  De toute manière, si vous étudiez bien la facture de ces prédictions, rédigées de façon laconique pour convenir à tous les signes, vous comprendrez qu’elles ne contiennent que des conseils de bon sens pour maintenir l’optimisme et entretenir l’espoir en des jours meilleurs.  Mais vous n’y trouverez jamais aucune application à des nécessités cruciales et à des activités contingentes.

En lisant ces impostures, il se peut que vous vous divertissiez, mais vous perdez royalement votre temps, ce que vous aimez bien faire tellement vous êtes désœuvrés.  Du reste, si vous y pensez bien, vous reconnaîtrez que le fait de  classer les gens d’après leur signe astrologique relève d’une approche simpliste puisque chaque individu ne porte qu’un minimum d’affinités avec son signe natal.  Et celles-ci peuvent être amplifiées, annulées ou inversées selon l’heure et le jour de l’événement.

D’une part, comme j’ai doté l’être humain du libre arbitre, les astres peuvent l’imprégner d’une influence, mais elles ne peuvent jamais le faire fléchir de façon inexorable. D’autre part, tout être gagnera toujours davantage à ouvrir sa conscience, pour en venir à maîtriser sa vie au quotidien,  qu’à compter sur la protection tutélaire des étoiles ou à tenter de parer à un sort apparemment arbitraire.

© 2009-2015 Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *