DES NOMBRES SYMBOLIQUES RELIÉS À DES PORTAILS ASCENSIONNELS

   Par les temps qui courent, comme on dit familièrement, nombre d’êtres humains sont guidés par des codes subtils majeurs qui visent à les instruire, à les encourager ou à les rassurer dans leurs démarches.  C’est notamment le cas des nombres 10 : 10 ou 10/10;  11 :11 ou 11/11;  et 12 :12 ou 12/12.  Lorsque les gens tentent de se renseigner sur ces messages de l’Au-delà par une recherche sur la Toile mondiale, il reçoit des informations contradictoires, des plus sûres aux plus délirantes ou des plus badines ou plus moralisatrices, selon que l’informateur suit une voie spirituelle avérée ou appartient à une religion établie.  Loin de nous prendre pour la Vérité unique, nous aimerions aider à faire un tri dans ces informations confondantes, en apportant notre grain de sel, au sens initiatique du terme, pour qui comprend le sens et le rôle de cette substance élaborée par le soleil et la mer, mais fournie par la terre.  Nous avons déjà abordé le sujet, mais de façon moins complète.

 

10 :10, 10/10 ou 1010 : En soi, cette équation révèle qu’on trouvera à la Fin des Temps ce qu’on a connu à leurs débuts, de sorte que l’expérience de la Création mène un être de l’inconscience, qui résulte du fait d‘être, à l’origine, perdu dans l’Absolu à la pleine conscience ou à la Maîtrise totale, au terme de l’expérience terrestre ou à la sortie de la Roue10-10 de la Vie ou Cercle des réincarnations.  Dans l’ordre contingent, il exprime que l’Absolu, dans l’Ordre de la Création, soit du déploiement de l’Alpha à l’Omega, émet un message amoureux à sa créature bien-aimée : il lui rappelle qu’elle n’est jamais seule dans son expérience agréable ou désagréable;  qu’elle vient de prendre une bonne décision, soit une décision conforme à son nouveau plan de vie;  qu’elle est sur la bonne voie, même si elle peut se questionner ou en douter;  qu’elle est accompagnée et soutenue dans ses entreprises.  Ce symbole est relié à un événement psychique ou spirituel d’envergure et il confirme une nouvelle ouverture, accompagnée d’une assistance ou d’une aide spirituelle particulière, donc adéquate.  Il prévient généralement de l’émission de codes subtils et de vibrations permettant d’accélérer l’éveil spirituel.  À cet effet, le sujet informé est précédé et suivi par un Ange d’un rayon spécifique, adapté à sa nouvelle expérience, chargé de lui ouvrir la voie et de le protéger en toutes circonstances.  Par ses intermédiaires les plus adaptés, l’Absolu, la fréquence la plus élevée de l’Esprit ou de l’Essence divine, entoure de son Amour pur, émettant à son intention un tendre sourire du Centre unique où il régit tout. Parfois, relié à l’écologie, il peut suggérer de regarder ce que l’on fait de ses deux mains afin de vérifier si on est plus constructif et créateur que nuisible ou destructeur.

 

11 :11, 11/11 ou 1111: Dans la mythologie antique, la géométrie sacrée du 11:11 représentait les deux moitiés qui s’unissent afin de devenir la Totalité.  Cette équation révèle d’abord l’Échelle qui mène au Ciel et la nécessité de marier les polarités et de fusionner les mondes pour se maintenir sur la Voie droite et directe et recomposer l’Androgyne originel, de manière à mettre un terme à l’expérience dans la densité et à la dualité.  Il s’agit du symbole des Flammes Jumelles du Masculin et du Féminin divins qui s’éveillent au sein des deux champs énergétiques humains séparés et qui s’attirent magnétiquement l’un et l’autre afin de faire fusionner leur bio-circuits en tant qu’Unité.  Chaque ensemble de 11 représente les circuits masculin et féminin séparés, reliés par deux-points (:), ce qui donne 11:11, illustrant une connexion éternelle.  Dans les Messages spirituels contemporains, on parle souvent de ce symbole chiffré des plus intrigants.  En fait, il réfère à une détente psychique encodée dans la réserve de la mém11-11oire cellulaire avant même l’incarnation.  Celle-ci, dès qu’elle se déclenche, ce qu’elle fait automatiquement dès qu’un être atteint, dans son évolution, un certain taux vibratoire, fait passer dans une autre dimension ou dans une autre fréquence d’expérience.  L’image elle-même atteste d’une voie d’ouverture, elle-même symbolisée par la constellation d’Orion.  Elle suggère un passage qui marque le début d’une nouvelle étape évolutive ou d’une nouvelle phase de développement.  Alors, le sujet entre dans une autre dimension ou dans une autre fréquence d’expérience.   Depuis peu, il signifie surtout qu’on reçoit une bonne accolade ou une belle marque d’attention de son Maître intérieur ou d’un membre de la Famille spirituelle pour rappeler que tout se passe bien dans notre vie ou pour encourager dans la poursuite de sa quête évolutive.  Le 11 :11 est symbole de changement parce qu’un être est parvenu, en conscience, au but qu’il s’était déterminé depuis longtemps.  En ce sens, relié à une illumination ponctuelle et appropriée de la planète, il précise la fin d’une expérience et le début d’une autre (ou la fin d’un cycle et le début d’un autre).  Cette équation éveille l’esprit aux changements évolutifs qui se produisent à l’insu de la personne qui reçoit le message, l’appelant à plus de vigilance et de centration dans le moment présent, de manière à se permettre une ouverture ou un affinement de sa conscience.  Elle signale souvent la réception d’une information de nature quantique par une intervention sur la spire double de l’ADN du sujet humain.  Elle lui rappelle notamment qu’il vit dans le monde terrestre, mais qu’il ne lui appartient pas, provenant de royaumes bien plus élevés, d’où il aurait tort de tenter de s’y assurer la pérennité.  Il doit plutôt chercher refuge dans l’immortalité qui peut lui permettre d’entrer dans l’Éternité sans passer par la mort, en acceptant de faire son Ascension dans un plan supérieur de la Conscience cosmique.  Assez souvent, il peut servir de code d’alarme ou souligner l’émission d’une clé pour déverrouiller une dimension nouvelle du subconscient ou favoriser l’accession à un plan supérieur de la Conscience cosmique.  Encore, il peut appeler à équilibrer des forces qui commencent à s’opposer plutôt qu’à révéler leur compatibilité et leur complémentarité et la nécessité de les fusionner dans l’Unité.  Chose certaine, comme on entre dans un plan supérieur, on gagnerait à surveiller ses pensées et ses ressentis, qui ne peuvent que se manifester plus rapidement, pour s’éviter des mauvaises surprises.  Note : Si le contact télépathique s’accompagne d’un clignotement des lumières ou d’autres perturbations des appareils électriques, lorsqu’on est à la maison, ou de l’extinction de réverbères, si l’on est en déplacement, il témoigne de l’insistance des Médians, des Esprits amoureux et réalisés issus d’un schème évolutif, pour souligner leur volonté d’aider ou de protéger.  Il importe alors d’accepter cette assistance dans l’amour, la détente et la gratitude, car elle peut faire toute la différence entre une bonne occasion et une catastrophe, une aventure heureuse et une mésaventure mémorable.

 Tout récemment, les Maîtres nous apprenaient que, dans la majorité des cas, le fait d’apercevoir le symbole 11 :11 signalera simplement que nous recevons une bonne accolade ou une marque d’attention de notre Maître intérieur ou d’un membre de la Famille spirituelle, pour nous indiquer que tout se passe bien, dans notre vie, ou pour nous encourager dans la poursuite de notre quête évolutive.

 

12 :12, 12/12 ou 1212 : Dans les Messages spirituels contemporains, on évoque souvent ce symbole chiffré qui réfléchit la Géométrie sacrée du Système solaire d’Alpha et Omega.  En 1987, il a révélé l’activation du Flambeau de la Transformation.  Le 23 avril 1994, il a marqué la Transmission du Flambeau éveillant à la responsabilité de maintenir l’équilibre dans la vie personnelle et dans la vie collective.  En l’an 2000, il a signalé le Passage du Pont des Épées.  En 2012, il a exprimé la dernière prise des mesures de l’ancien paradigme terrestre et il 12-12a scellé la fin des temps pour un plan très ancien qui favorisera l’avènement de la Lumière et de la Paix sur la planète.  Comme on le voit, ce symbole exprime qu’un branchement cosmique s’établit, d’où on franchit un pas évolutif vers l’avenir.  Relié aux énergies christiques, il établit, au plan de l’âme, le degré d’achèvement qui annonce le passage à une autre étape du processus initiatique sur le Sentier de l’Évolution cosmique.  Il a toujours à voir avec une expérience subtile, donc spirituelle, jamais avec une expérience purement matérielle ou psychique.  Il est relié à l’accroissement des Énergies christiques.  Après l’ouverture du Dernier Portail du 11 : 11, soit de l’Ascension, désormais, ce symbole dévoile toujours une connexion cosmique particulière qui peut servir de pont vers l’avenir.  Il clôt un cycle, il préside à un accomplissement ou à la remise d’un diplôme subtil au terme d’une longue expérience, exprimant ce qu’on peut appeler le Triomphe ou la Victoire, sur la Voie de la Maîtrise totale.  Dès lors, on sera invité à se mettre au service de l’humanité et des autres créatures.  À cet effet, on reçoit de l’aide et de nouveaux codes subtils pour assurer de mieux vivre sur terre, le temps qu’on devra encore s’y investir.

  

   Devant ces équations numériques, advenant qu’une personne capte des pensées, des sentiments ou des ressentis puissants qui diffèrent de la nomenclature qui précède, elle ne peut qu’avoir raison de se fier au message personnel qu’elle reçoit, d’y accorder ses choix ou d’y conformer sa vie.  Après tout, il n’y a rien d’absolu dans l’expérience contingente du monde terrestre.  Sauf que celui qui s’ouvre aux inspirations d’autrui et les mémorise, parce que, après les avoir passé au filtre de son discernement, il continue de les bien ressentir, il  augmente le registre des symboles par lequel son Esprit intime peut communiquer avec lui par la suite.  Lors de la lecture d’une explication des symboles par un interprète humain, même s’il transmettait un message en provenance des mondes subtils, le lecteur ne doit retenir que ce qui le fait vibrer, car, grâce à la direction de son Centre intime, la réponse qu’il cherche se trouve dans cette seule portion du message inspiré.

 © 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

A propos de l'auteur

9 Responses

  1. paschalis

    bonjour je suis tombé sur votre site qui na rien avoir avec votre synchronicité ou vos chiffres de superstition qui pour moi n’amène à rien du tout dans notre monde rempli d’archontes et de sectes luciférienne. si vous saviez combien de fois je tombe sur ce chiffre 11.11 qu’est ce que cela va changer dans notre vie rien du tout tout simplement. je n’adhère aucunement à ces histoires à dormir debout. vos codes subtils donc s’accompagnent de télépathie des lumières ou d’autres perturbations des appareils électriques, lorsqu’on est à la maison, ou de l’extinction de réverbères, si l’on est en déplacement, il témoigne de l’insistance des Médians, vous allez loin dans vos conneries mensongère souvent je me dit vous êtes de gros malade dans ce monde.

    Répondre
  2. Susie

    Allo, super intéressant l’article sur les nombres. Avez vous l’info pour les autres nombres? Merci beaucoup

    Répondre
  3. Laurie Elianne

    Bonjour,

    Ma fille est née le 15 octobre 2015 a 15 heures et 15 minutes. De plus, a sa premiere visite a l’hopital, nous etions dans la chambre #15. Nous cherchons la symbolique de ce nombre, la connaissez-vous, ou encore pouvez vous nous diriger vers une personne qui connait bien la numerologie? Merci!

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Bonjour Laurie… Voici ce que je peux partager relativement au chiffre 15: «15 : Le nombre quinze désigne le Serpent astral, la Voie de l’Ombre qui induit le Pouvoir et le Savoir occulte. En effet, il exprime le successif combiné au rythme, le mouvement perpétuel, le Grand Agent magique de l’Univers et il révèle la vie physique, dite fatale. Il représente le tourbillon vital 5, animant le cosmos 10, pour engendrer le monde des créatures à l’image de l’Archétype (1 + 5 = 6). Nombre impair et triangulaire, le quinze est un agent dynamique et créateur; il représente l’épanouissement de la vie dans la création. Il place devant le choix entre deux voix : l’une bénéfique et l’autre maléfique, l’ascension spirituelle ou la chute dans la densité. Dans la Tradition hébraïque, il identifie la Grand Sagesse du Yeh alors que, en Orient, il représente le nombre total du Yin et du Yang. Il évoque l’Union de l’Âme et de l’Esprit, les aspects de l’instabilité évolutive comme la passion, les plaisirs terrestres, l’esprit de possession. Il démontre comment l’esprit peut s’égarer, séduit par les artifices de la forme, enclin à satisfaire ses sens insatiables (plaisir, jouissance, concupiscence). Il signale une tentation d’involuer, de régresser, de succomber au désordre, de connaître les déceptions, d’entrer dans la rébellion. Pas étonnant que, dans son aspect involutif, il figure la Satan qui impose sa volonté et la Voie des Ténèbres, donc la tentation qui plonge dans des difficultés profondes, presque insurmontables, dans des situations dangereuses. On le constate dans le Tarot, où il désigne le Baphomet, la Source du Pouvoir occulte, qui manie le solve et le coagula. Il instille l’attrait excessif pour le bonheur humain, le paradis artificiel, la réussite matérielle, ce qui réduit la spiritualité. Il comporte encore les idées d’excès de soumission, de dévastation, d’activités illicites et de propension à la Magie noire. Mais dans son sens évolutif, il suggère l’apaisement, l’aplanissement des difficultés, la suppression des obstacles, le réconfort de l’Esprit, la délivrance des maux. Il comporte un appel au calme, à la détente, au retrait dans la solitude, pour opérer un renouvellement de sa vitalité, pour clarifier ses pensées, pour vaincre ses peurs personnelles. Il éclaire l’attrait pour le bonheur matériel et pour la réussite concrète, mais il implique un risque de déceptions en cas d’excès. Il est lié aux tentations.
      En fait, le nombre quinze démontre comment l’Esprit se lie à la Matière dans une fête, appelée le Grand Jeu amoureux de la Vie. Il favorise toujours la paix, l’harmonie et l’amour. Il atteste même que l’Amour, qui transcende la Matière, peut tout transformer et sublimer. Car le mariage de l’Esprit et de la Matière est garant de l’équilibre et de l’harmonie, quant l’Amour qui lie tout ramène tout dans l’Ordre cosmique. Mais c’est aussi le nombre de l’Approvisionnement universel et de la Richesse divine. Alors, il évoque les meilleures occasions, la suprême fortune, l’accumulation de bienfaits dans tous les domaines, qu’il faudra partager généreusement, mais avec discernement.
      Personnalité : Au niveau de la personnalité, le nombre quinze dépeint une personne d’une grande force morale, puissante, assez stable. Sous des dehors charmeurs et une apparente diplomatie, elle peut déployer une énergie considérable pour satisfaire son goût de pouvoir ou de jouissance. Elle éprouve souvent un conflit interne entre la rigueur, le besoin de solidité ou de consistance, les exigences du travail et ses grands appétits pour les plaisirs de la chair et sa propension à la boulimie. Comme elle parvient difficilement à concilier ces aspects, elle connaît souvent la déception. Ici, on a affaire à un être qu’on peut qualifier de bon vivant. Il est soucieux d’équilibre et d’harmonie, parce qu’il craint le moindre mal et qu’il redoute la précipitation. Alors, quand il s’agit de chèvre et de chou, il se met à hésiter et il atermoie. Plein de tendresse et d’affection, il préfère une vie simple, facile, stable, menée dans la fidélité et la rigueur. Mais il ne peut s’empêcher de succomber aux tentations, d’où il provoque des bouleversements inattendus. Il n’en est pas moins un être dynamique, inventif, doué d’une intuition exceptionnelle, qui attire les bonnes occasions. Généralement souriant, esthète, mais sensuel, il témoigne d’un grand esprit d’indépendance. Malgré sa propension à l’hésitation, il peut se montrer autoritaire et exigent. Il est prêt à donner beaucoup pour autant il n’y perd pas son autonomie et sa liberté. Prolixe, doué pour l’humour, fin observateur, épris de beauté et d’élégance, il lui arrive de manquer de confiance en lui-même. Heureusement, il peut avoir confiance en la vie puisque le destin semble spontanément supporter ses choix. Très soucieux du bien-être de ceux qu’il aime, il a autant besoin de séduire que de protéger. Aussi doit-il doit éviter de succomber à la tentation de sacrifier ses aspirations, son goût du mouvement et son désir de liberté. Comme il s’investit généralement dans la gaieté et l’adresse, il semble avoir un talent naturel pour le bonheur. Très terre-à-terre, il se montre parfois capricieux. Ce nombre illustre une nature humble, plutôt pondérée, dégagée de l’esprit de concurrence et de l’ardeur combative, mais assez encline au romanesque et à l’idéalisme. La bruyante agitation du monde agace cet être, d’où il est porté à s’en écarter, sans fuir ses responsabilités quand elles se présentent. Mais il préfère une vie douillette avec l’être bien-aimé. Dans son travail, il s’exprime comme un véritable artisan, perfectionniste soucieux du moindre détail. S’il détient le moindrement le goût du risque et ne redoute pas l’insécurité provisoire, il peut songer à se lancer dans une carrière artistique.
      Sens contingent : Le nombre quinze, c’est le nombre de la passion pure, associée au volcan, image d’une énergie surabondante, qui bouillonne à l’intérieur, accompagnée d’une chaleur intense, voire effrayante, d’une énergie qui envahit complètement et qui allume et embrase tout ce qu’elle touche. La personne passionnée ne connaît pas de repos sur le plan émotionnel puisque toutes ses énergies sont concentrées sur l’objet de son appétence. Elle peut osciller du sommet des plaisirs aux enfers du tourment et elle n’y peut rien. En ce sens, ce nombre peut signaler qu’on a perdu la maîtrise de soi parce qu’on est emporté par l’irrationnel ou qu’on est envoûté par une question. Il peut s’agir d’une aspiration politique, d’un emportement affectif, d’une fébrilité créatrice, d’une montée de la concupiscence, d’un investissement exagéré dans son travail. On risque de connaître le déséquilibre si on n’intervient pas immédiatement. Mais, dans cet état instable, on ne gagnerait rien à tenter d’éliminer la cause de son ardeur débridée, qui consume ou obsède, par un acte de volonté. Et ce n’est nullement souhaitable, car celui qui tente d’endiguer la passion par la force en augmente la puissance. D’autant plus qu’il subsiste un élément de sagesse dans la folie qu’on vit. Pour la contrer, on devrait préférer la vivre avec intensité, mais en faisant preuve d’attention ou de vigilance, en observant son état sans jugement. Ainsi, ce qui ravage présentement le cœur pourrait bien devenir ce qui le sauvera.
      Comme guide de vie, le nombre quinze atteste qu’on témoigne de noblesse dans ses actes quand on sait faire preuve d’humilité. Toutefois, il faut établir une distinction entre la modestie et la fausse modestie. Un être s’avilit et se déprécie s’il succombe à la vanité et emprunte des moyens tortueux. Si on est de nature réservée, on ne doit pas se servir de ce trait comme excuse pour s’abstenir d’agir ou d’intervenir quand il le faut. La modestie, la vraie, consiste à accomplir ce qui est nécessaire et conforme à la Voie évolutive. Elle appelle à se montrer tel qu’on est, avec ses grandeurs et ses faiblesses apparentes, sans en ajouter ni en soustraire. On notera que c’est généralement celui qui ne cherche pas la reconnaissance qui est récompensé pour son travail. Conscient du caractère éphémère de la notoriété ou de la célébrité, il préfère s’attacher à des considérations plus élevées. Il cherche davantage l’aide des êtres sages que celui des êtres médiocres qui sont publiquement acclamés.
      Cet être est appelé à garder, en tout temps, un cœur simple. S’il y parvient, il rayonnera une lumière qui lui assurera un impact durable sur ses entreprises. Il repoussera spontanément les forces adverses et il s’attirera les faveurs du Ciel. Il détient déjà une grande force de travail et une grande aptitude à se dévouer pour une cause qui comporte de grandes difficultés. En s’appliquant dans la modestie, il s’attire le concours de forces favorables et stimulantes. Il doit constamment veiller à canaliser sa générosité naturelle pour distribuer sagement et justement ses largesses. En effet, des personnes mal intentionnées peuvent toujours chercher à tirer profit de son grand cœur. Celui qui ne s’oppose plus à son Guide intime voit son influence lumineuse décuplée. Alors, il peut agir avec puissance sur le reste de la communauté à laquelle il appartient qui en vient à s’en nourrir et à s’en inspirer. L’être généreux capable de s‘investir dans l’humilité donne un exemple qui ne peut que lui être bénéfique et devenir profitable pour tous.» (Extrait de l’Encyclopédie des Symboles, tome 7: Les Messages des Autres Symboles. © 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.)

      Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Le 11:11 est relié au processus de l’Ascension spirituelle (ou de la Révélation de Dieu à lui-même, à travers son Grand Jeu amoureux de Grand Rêveur qui est et qui se fait en même temps), autant individuelle que collective. Ce chiffre miroir vient confirmer qu’on se conforme à ce processus ou qu’on aurait intérêt à s’y confirmer, soit à en faire sa priorité, c’est-à-dire qu’on gagnerait à mettre ses moyens au service de sa Fin ultime ou de son Destin supérieur. Il renseigne encore sur une émission de codes de nature à favoriser et faciliter son Retour au Foyer originel. Cependant, si une personne porte une attention exagérée à ce genre de nombres, il se peut qu’il le recrée encore et encore, par la force de son Subconscient, ce que qui ne signale alors que son «obsession inconsciente» pour lui.

      Répondre
  4. Jacinthe Nadeau

    J’ai une entrevue le 15 Janvier à 15 heures 15 est un bon présage je trouve cela bizarre ?Merci

    Répondre
    • Bertrand Duhaime

      Jacinthe, en lui-même, le nombre 15 évoque simplement un changement agréable ou désagréable, que vous aurez intérêt à modifier, s’il ne vous convient pas. Les nombres, comme les influences astrologiques inclinent vers une réalité, mais ils n’imposent jamais. Chacun décide de son destin selon ce que, au plus profond de lui-même, consciemment ou inconsciemment, il crée. C’est une manière de vous suggérer de vous fier davantage aux inclinations de votre cœur, si vous savez faire la différence entre les sens et les tripes, pour orienter votre vie, qu’aux indices fatidiques que le mental peut croire capter.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *