Cliché énergétique du 28 octobre 2016

Le mois d’octobre se ferme sur une visite de vos soubassements pour vous permettre d’identifier les derniers attachements qui, par l’ego, vous maintiennent dans une projection extérieure excessive, ce qui empêche votre Lumière intérieure de faire son expansion.  Vous devez compléter l’évacuation des éléments anciens si vous comptez réaliser que les réalités nouvelles existent, puisqu’elles ne peuvent cohabiter, ne participant pas du même plan de conscience.  Déjà, ceux qui n’y parviennent pas ou ne s‘y investissent pas, souffrent, en attendant de se voir tout simplement éliminés, amoureusement transportés ailleurs, parce que la Terre, qui est entrée dans son cycle d’Illumination ou de Vie sacrée, n’accepte plus que des consciences pures.

Dans ce contexte d’ajustements intenses, vous venez de traverser une semaine significative, chargée d‘énergies particulièrement puissantes, qui ont pu vous apporter le meilleur comme le pire.  Mais il s’agit surtout, tout autour de la Teretour-beau-tempsrre, du déferlement de vagues énergétiques d’amour qui amènent de plus en plus d’êtres au cœur dur, d’êtres corrompus ou d’êtres endormis à souhaiter vivre, plutôt que de continuer à survivre, en exploitant les autres ou en se disputant et en s’arrachant les richesses de la planète.  En ce moment, dans votre monde, tout passe par une transformation en profondeur qui ne tardera pas à se faire sentir dans la réalité concrète.

Vous pouvez vous-même le constater dans nombres de situations qui atteignent presque leur point critique, comme l’opposition des autochtones aux abus infligés à la Terre-Mère, les fluctuations du système monétaire, le repli stratégique d’ISIS, l’opposition montante entre la Fédération de Russie et les États-Unis et, même, dans l’élection présidentielle de ce dernier pays, qui, par ses incohérences et ses incongruités, en atteste fortement.  Avec d’autres facteurs en effervescence, vous ne pouvez plus prévoir la direction que certaines situations pourront prendre, ce qui pourrait consister en des développements non souhaités, que vous pourriez même redouter, parce que, dans les circonstances présentes, tout peut autant s’améliorer que dégénérer.  Aussi, l’humanité gagnerait-elle à s’établir dans l’Unité et à affirmer fermement sa Vérité comme Un Seul Être.

Sous l’aspect du destin personnel, selon le degré de résistance au flot de la Vie nouvelle, chacun s’attire des expériences plus ou moins agréables dans un contexte énergétique qui, pourtant, pourrait ne plus permettre que des déblocages et des accomplissements majeurs dans nombre de domaines.  Car, un peu partout, la densité s’éthérise et les attaches de la dualité se desserrent, jusqu’à sauter de leur ancienne position, ce qui permet à plusieurs d’entre vous de vivre dans une ambiance qui continue de s’adoucir et de s’alléger, donc d’assister, pour la première fois, à des révélations de la Réalité nouvelle.

Évidemment, dans l’afflux continuel des énergies nouvelles, votre corps peut se révéler de plus en plus sensible et endolori, éprouver de plus en plus de maux divers ou de malaises étranges : névrodermite, herpès, problèmes articulatoires, rhumatismes, gastralgie.  En fait, vous pouvez compter les étourdissements, les nausées, les sensations bizarres dans la région de l’estomac et les problèmes du sommeil comme des symptômes physiques naturels du déferlement de l’énergie amoureuse du Monde nouveau.  Vous pouvez ajouter à ce tableau l’apparition de présumées maladies chroniques, auxquels les traitements médicaux ne peuvent rien, qui finissent par disparaître comme elles sont apparues, parce qu’elles ont assuré la transmutation définitive qui s’imposait d’une part de votre organisme.

Après le nettoyage psychique que vous avez subi, vous deviez bien vous attendre à ce que votre véhicule physique y passe à son tour.  Sauf que tous ces maux ne représentent que l’expérience de la guérison.

Quant au plan psychique, il peut vous arriver de vous montrer irritable, même assez émotif, sans pourtant parvenir à verser autant de larmes qu’auparavant.   Vous voudriez pleurer, mais les circonstances ne s’y prêtent pas.  Ou vous commencez à pleurer, mais vous coupez court que vous oubliez le motif de votre chagrin ou que votre attention est attirée ailleurs.  En revanche, vous développez une intolérance aux jeux infantiles, aux vains discours et aux querelles stériles et un désintérêt, même du dédain, de plus en accusé pour les contingences de la densité, que vous percevez souvent comme des pertes de temps.

Vous vous inquiétez de certains problèmes de mémoire parce que vous ne comprenez pas que, plus vous vivez dans le moment présent, plus vous oubliez rapidement vos expériences, surtout vos expériences récurrentes : vous ne vous souvenez plus de l’endroit où vous avez rangé certains objets;  vous oubliez les dates d’anniversaire ou les numéros de téléphone;  vous retenez difficilement la date du jour;  vous ne parvenez plus à situer certaines localités sur une carte ou à vous rappeler la route pour vous y rendre;  vous oubliez des règles d’accord ou des notions d’orthographe;  vous ne repérez plus vos fautes dans un texte;  vous cherchez vos mots quand vous parles.  Mais non, vous ne souffrez pas de sénilité précoce, vous décrochez simplement d’une ligne spatio-temporelle!

Dans la présente phase, il importe au plus haut point que vous vous rappeliez l’Être divin que vous êtes et que vous teniez mordicus à ce que vous savez être la Vérité.  Vous ne tenez probablement pas à vous priver de la meilleure part quand vous êtes parvenu à un point de basculement qui peut se produire à tout moment.  Car le Ciel ne devrait pas tarder à s’ouvrir, certes en tant qu’espace au-dessus de vos têtes, mais aussi en tant que région subtile qui vous habite, amorçant le rétablissement du lien avec vos douze dimensions et votre fusion dans la Grande Âme.  Pendant ce temps, dans les profondeurs de votre être, vous êtes soumis à une nouvelle réinitialisation, soit à une remise à zéro qui ne tardera pas à reconfigurer votre réalité extérieure d’une manière qui pourrait vous surprendre.

Si vous avez choisi le clan des tenants du Retour de la Lumière, vous ne pouvez qu’être emporté par la Danse, car, à la moindre résistance, vous ne pourriez que vous effondrer.  Et plus vous vous élevez dans le Monde nouveau, plus le tempo de la Danse augmente.   À ce moment, vous devez accepter de perdre le contrôle et vous abandonner à son puissant tourbillon.  Cette expérience ressemble un peu à celle qu’un visiteur étranger peut faire, dans certaines régions de pleine nature du Maghreb, où certaines fleurs sauvages poussent si haut et deviennent si solides qu’elles peuvent, à son grand étonnement, soutenir celui qui s’y appuie.

Présentement, il devient d’importance vitale que vous clarifiez ce que vous voulez vraiment vivre.  Nous ne parlons pas ici de la précision de vos petits désirs à courte vue, mais de vos rêves les plus grands, de vos aspirations véritablement hors de normes habituelles, oui, c’est cela, de vos rêves les plus fous.  Qu’est-ce qui en fait partie?  Et croyez-vous vraiment à leur réalisation?

Car, pour la plupart, vous vous retrouvez encore dans ce genre de situation où vous ouvrez une porte pour la fermer presque aussi vite en raison de vos conditionnements anciens.  Par exemple, vous pouvez penser vous construire une maison selon votre propre plan, une pensée qui vous faites immédiatement suivre par celle que vous n’en trouverez pas les moyens avant fort longtemps.

Cela fait partie des énergies de la présente phase : elles font resurgir vos anciennes souffrances et vos anciennes peurs, notamment votre sentiment d’insécurité financière, votre difficulté à croire que, maintenant que le Créateur a repris les rênes de la planète, il prendra toujours soin de vous à tous égards, même si c’est plus souvent au dernier moment qu’il intervient.  Mais, outre la crainte de ne pas parvenir à subvenir à vos propres besoins et à ceux de vos êtres chers, vous pouvez éprouver celle d’avoir raté votre vie ou d’avoir dérogé au plan de votre âme.  Pourtant, sans vous en rendre compte, vous avancez tellement plus vite que vous ne le croyez.

En vérité, les choses ne se passent plus comme auparavant, dans votre vieille histoire, surtout pour ceux qui ont un peu d’audace spirituelle!  Si vous tenez à vivre la Vie véritable du Monde nouveau comme un Être d’Amour et de Vérité, ne gagneriez-vous pas en temps et en satisfaction à garder les portes que vous ouvrez grand ouvertes?

Vous ne pouvez plus vous contenter d’évoquer vaguement vos vœux et vos inclinations les plus nobles, vous devez bien vous concentrer sur eux et infuser en eux votre énergie de sorte que, enfin, ils se manifestent.  Vous en êtes rendu là.  Et vous n’avez plus à craindre le surgissement du moindre obstacle ou de la moindre opposition puisqu’ils n’existent plus!  Il ne vous reste qu’à effacer les anciennes visions limitées ou erronées que vous aviez des choses pour les remplacer par des conceptions nouvelles, adaptées à la réalité du Monde nouveau, où tous les impossibles apparents peuvent devenir possibles.  Tout est déjà là, il ne vous reste qu’à en prendre conscience…

Sauf que, pour le moment, après les expériences d’un mois qui vous a vidé des aspects désuets, vous connaissez un passage à vide, vous vous découvrez l’esprit brumeux, vous ne savez plus quoi penser ni à quel saint vous vouer.  Vous avez l’impression de vivre dans l’attente de quelque chose qui pourrait enfin vous permettre d’avancer.  Car, depuis quelques jours ou quelques semaines, selon la conjoncture de votre expérience personnelle, tout semble se passer au ralenti, comme si vous étiez bloqué, d’où vous ne savez pas trop quelle destination prendre, quels choix faire, quels projets élaborer.

Il n’en faut pas plus pour que vos anciennes blessures, dont certaines, plus récentes, restent béantes, vous assaillent, tandis que le monde qui vous entoure plonge dans un chaos toujours plus profond.  Mais un système ne doit-il pas connaître le chaos pour pouvoir changer?  D’un monde ancien, il ne doit pas rester pierre sur pierre, pour qu’un autre puisse s’engendrer.  Attention!  Au cours des derniers jours du présent mois, vos douleurs physiques et vos souffrances morales pourraient encore augmenter.  Mais, si vous gardez votre calme et restez ouvert, vous vous en tirerez sans trop de dommages.

Par bonheur, justement, pour la plupart, vous avez gagné en calme, en confiance et en maîtrise, suite à toute perturbation, grande ou petite, de sorte que vous parvenez assez rapidement à retrouver votre équilibre.  C’est certain, ce point de neutralité, relatif selon les sujets incarnés, ne peut qu’annoncer que, bientôt, sa réalité va se transformer pour toujours.  Vous n’aspirez plus qu’à une chose, vous tirer de l’ancienne réalité, pour connaître la nouvelle, en commençant par écarter toute tentative de contrôle extérieur de votre vie et de votre être.

Autrement dit, vous vivez de plus en plus en accord avec votre Vérité, vous savez de mieux en mieux ce que vous valez et qui vous êtes.  Vous attachez de moins en moins d’importance à la considération d’autrui, vous vous attachez de plus en plus à la reconnaissance de vous-même, vous comprenez que le degré d’amour que vous vous accordez conditionne celui qu’on vous retourne. Vous ne cherchez plus à convaincre les autres de votre point de vue.  Vous n’attendez plus le bonheur que de vous-même, d’où vous cessez de faire obstacle à l’expansion de votre Lumière, au rehaussement de votre propre énergie et au renforcement de votre champ d’expérience personnel.

En somme, vous osez vous exprimer tel que vous êtes dans l’authenticité et l’intégrité.  Vous avez compris que la Vie vous happe dans son courant transformateur, qui améliore votre destin, dès que vous cessez de résister et d’attendre le salut de l’extérieur.  Justement, au cours de ce qu’il reste de la présente année, vous sentirez que vos peines et vos peurs se transmutent, ce qui complétera la libération de vos entraves.  De même, dans votre réalité physique, vous attirerez de plus en plus de membres de votre famille d’âmes, après en avoir débusqué plusieurs lors d’incursions sur la Toile mondiale (le «WWW» ou l’Internet)

Quoi qu’il puisse arriver, gardez confiance, car, plus vous vous élevez dans la Conscience de l’Unité, mieux vous réalisez que le champ de la densité et de la dualité s’effondre et que tous vos problèmes se résorbent d’eux-mêmes.  Entre-temps, choisissez avec sagesse ce en quoi vous investissez votre énergie pour vous éviter de rapides retours pénibles et vous assurer de rapides retours heureux.  Et rappelez-vous que, plus que jamais, tout se passe toujours pour le mieux!   Voilà comment vous pourrez désormais assumer la Réalité nouvelle.

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

2 Responses

  1. Husson

    Bonjour. Gratitude. C’est merveilleux de s’éveiller à sa conscience propre. En cela recevez ma gratitude, parce que si depuis des mois je travaille sur ce développement spirituel de mon Moi supérieur, et me rapprochais de plus en plus de moi même, c’est bien ce soir que le « choc de l’éveil », si je puis dire ainsi, c’est produit, et cela à la lecture de votre description de la semance d’étoile. De cette lecture je me suis retrouvé sur ce site, qui je le sens déjà dégage une énergie forte, et viens de lire cet article. Une fois encore, comme tout ce vers quoi je suis attiré depuis le début de ce travail spirituel, les mots ont résonné en moi avec une force de vérité incroyable. C’est exactement mon ressentis, expliqué en termes clairs et éclairant! Je suis heureux de vous rencontrer au travers de ce site merveilleux, et d’enfin savoir. Savoir dans ces détails qui manquait à ma cosncience des choses pour comprendre totalement, complètement, qui je suis. Je sais que je sais, tout comme je sais que je ne sais pas, et que le travail est encore long. Je vous suis reconnaissant de nous permettre de tous nous reconnecter entre nous, parce qu’effectivement nous en avons tous bien besoin, surtout ceux qui ont cette conscience évoluées de soi, et peuvent se sentir, comme c’est mon cas certaines fois, seuls sur ce chemin. Merci de nous éclairer du mot, pour nous permettre de pleinement conscientiser notre mission et les moyens que nous avons pour la mener à bien. Avec amour et gratitude.
    P.S. : je n’ai pas relu mon « petit » paragraphe aussi, je vous demande de bien vouloir excuser les fautes potentielles, qu’en grand amoureux de la langue française je m’applique au mieux à éviter.

    Répondre
    • Bertrand Duhaime
      Bertrand Duhaime

      Merci de tant d’éloges, que je sens sincères, lumineux et amoureux, pour un travail que j’effectue avec amour, humilité, respect et esprit de service au rétablissement de l’Ordre cosmique sur la Terre et à la découverte de la Direction droite pour les cœurs ouverts. Vous pouvez compléter votre lecture des articles du site en nous joignant sur «Facebook», un lieu de rassemblement des âmes parentes, où, en faisant défiler les pages, vous trouverez des articles, des réflexions et des commentaires éclairants qui complètent son enseignement et lui donnent une dynamique plus vivante et ponctuelle. Bonne continuité à vous sur la Voie ou la Spirale de l’Ascension. Merci encore et encore.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *