Cliché énergétique du 28 août 2017.

Avec l’élimination des derniers vestiges de la vielle matrice systémique, l’heure est venue d’accepter votre Gloire et d’en témoigner en acceptant la fusion accélérée qui va se produire avec votre Centre divin. Vos hésitations actuelles à suivre vos intuitions nouvelles expriment un relent de peur et un sentiment d’impuissance atavique, en pleine dissolution, qui vous indiquent, que malgré l’élan que vous sentez monter, le temps n’est pas encore venu pour vous de passer à l’action, de manifester les nouvelles idées, supportées de sentiments plus purs, qui germent en vous.

Au sortir du couloir des éclipses lunaire et solaire, rien n’est plus ce qu’il peut vous sembler, suite à un changement qui n’a ressemblé en rien à ce que vous attendiez. Alors que, dans l’interprétation approximative des propos de notre dernier message, vous vous attendiez peut-être à des révélations aussi soudaines que significatives, peut-être sidérantes, vous n’obtenez qu’un renouvellement de votre espoir, grâce à de nouveaux encodages de Lumière qui vont grandement vous transformer jusque dans votre forme physique.

C’est votre Soleil intérieur, au sein du cœur, qui vient de s‘éveiller, pour activer la Flamme de l’Amour et rénover votre véhicule physique, ce qui sera suivi par la révélation progressive de nombreux aspecimagests de votre multidimensionnalité. Mais, comme vous le savez, le Soleil est relié au sens de l’autorité, ce qui vous annonce une plus complète revendication de votre liberté et l’accession à votre souveraineté personnelle, ce qui va s’exprimer d’étranges manières. Au lieu de combler vos attentes matérialistes, vous allez obtenir de plus en plus d’occasions de vous souvenir de l’Alliance divine éternelle ce qui va impliquer, pour vous, le respect la propre promesse que vous avez-vous-même faite à la Terre de veiller sur elle et de l’accompagner dans son Ascension et se servir l’humanité au gré de votre ouverture de conscience.

Vous ne pouvez qu’éprouver un sentiment de libération du fait que, dans votre vie personnelle, le temps s’est éclairci, suite à la dissipation des plus gros nuages qui planaient au-dessus de votre tête. Désormais, pour avoir gagné en lucidité, vous reconnaissez de mieux en mieux les choix que vous gagneriez à faire et les changements auxquels vous devriez procéder, sauf que, sans trop comprendre pourquoi, vous retardez à vous y mettre.

C’est le cœur qui vous invite à atermoyer ainsi parce que, pour le moment, ce qui compte le plus, c’est que vous vous ressourciez, que vous refassiez vos énergies, en vous occupant surtout de vous, en vous accordant du bon temps, en vous rapprochant de la Nature. Vous serez déjà assez tôt relancé dans le mouvement, dans trois semaines, lorsque, à l’équinoxe d’automne, vous serez happés de nouveau dans une activité intense, celle des récoltes d’automne.

Pour le moment, vous pouvez reconnaître que les gens qui sont portés à vous induire dans des relations compliquées, comme ceux dont l’amour s’affadit, ne font pas partie ou ne font plus partie de votre groupe d’âmes. Récemment, il y en a qui sont morts au sens du service impersonnel et inconditionnel parce que, plus vide d’eux-mêmes qu’ils ne le pensaient et pour ne pas avoir découvert la manière de vivre dans la Réalité nouvelle, ils ont replongé dans les plaisirs de l’existence contingente pour masquer le trou vertigineux qui les habite. Les unes et les autres ne vont pas tarder à s’écarter d’eux-mêmes pour avoir négligé d’attiser leur feu intérieur qui, chez certains, est en train de s’éteindre.

Pour votre part, reconnaissez et acceptez votre splendeur, qui se dévoile de nouveau, abandonnes les petits jeux personnels, fomentés par l’ego, pour ne plus exprimer que l’Amour et la Vérité et pour resplendir dans toute votre Gloire. Dans la mesure que vous vous êtes délesté des vielles attaches du passé et que, pour avoir mis fin à toute résistance, vous vous abandonnez au tempo de la Danse de la Vie, vous adoptez de nouvelles manières d’être plus conformes au Monde nouveau en révélation accélérée. Déjà, lorsqu’au soir, le sommeil vous gagne, dans vos rêves, vous pouvez avoir l’impression de simplement continuer votre expérience de veille, mais dans un nouveau décor ou avec de nouvelles gens.

Dans le monde extérieur, après des semaines d’augmentation du chaos, à travers des événements sombres et laids, au point que la situation du monde semblait devenir désespérée, l’éclipse solaire s’est produite. Du coup, presque dans le même temps, des millions de gens ont tourné les yeux vers le ciel, centrant leur attention sur le Soleil, le Roi de votre Univers. Dans un renouvellement d’énergie bien au-delà de vos attentes, il s’est présenté un Portail immense pour donner un accès direct, infiniment plus complet, à la Réalité nouvelle.

Aux États-Unis, des événements catastrophiques n’ont pas tardé à se produire pour assurer que l’attention de ce peuple et de son Gouvernement central se centre sur la générosité envers la Nation, accordant, dans un grand soulagement, du répit au reste du monde. Ailleurs, c’est l’autorité des chefs d’État un peu trop superbes et dominateurs qui va commencer à se désagréger.

Tout en infusant le monde d’une nouvelle dose d’Amour pur, la dernière éclipse solaire a instillé en chacun les encodages du Monde nouveau. Pour ainsi dire, plus ou moins consciemment, chaque être incarné a subi un remaniement du système d’opération du bio-ordinateur qu’il est, qui va l’obliger à procéder à une remise à zéro à tous égards, ce qui va le détacher de la densité et de la dualité plus que jamais.

À partir de maintenant, ce qui ne pourra qu’être amplifié par le prochain Portail d’équinoxe, toutes les vieilleries, ces contextes désuets, vont s’éclairer. Par exemple, dans votre vie personnelle, sur le plan relationnel, vous ne pourrez plus ignorer les nœuds karmiques dans lesquels vous continuez de vous empêtrer, pas plus que ces peurs antiques qui vous empêchent toujours d’accepter l’Être divin que vous êtes vraiment. Vous n’aurez plus d’autre choix que de les élever sur un plan supérieur ou de vous en libérer pour toujours.

Nous vous offrons là l’explication de ces malaises que vous ressentez si bien dans les aspects de votre existence qui exigent le plus grand changement, un changement auquel vous souhaiteriez échapper, et qui s’expriment par des douleurs physiques, aussi variables que fugaces ou passagères, ou par les accès de tristesse qui montent en vous. Dès lors, il ne devrait pas vous surprendre que, au cours des derniers jours, vous ayez rêvé à des gens qui vous ont manqué de respect ou qui vous ont traité de manière cavalière dans le passé, peut-être dans une vie antérieure. Vous pourriez vous être retrouvé à longuement vous entretenir avec eux sur le thème de l’intégrité pendant qu’ils tentaient de se justifier de leurs actes en vous lançant des accusations. Vous obteniez ainsi l’évidence de la libération définitive d’’une part de votre vécu douloureux du passé.

Ceux qui n’ont pas complété leur grand ménage intérieur des dernières années vont voir beaucoup d’éléments périmés disparaître de leur trame de vie sans qu’il leur soit accordé le temps de se demander si cela convient ou ce qui va en découler. Ils ne pourront que s’abandonner à cette expérience pour découvrir à quoi elle fera de la place.

À vrai dire, vous vivez à l’heure du Grand Changement : il se manifeste partout en vous et autour de vous. De même que de grandes banquises se détachent du continent antarctique, vous pouvez vérifier que des morceaux plus ou moins importants de votre vieux continent de l’«Ordre ancien» se détachent de vous, modifiant la nature essentielle de votre décor si familier. Pourtant, il n’y a que les éléments incohérents ou inadéquats qui en disparaissent, car rien de ce qui vous revient ou vous appartient véritablement ne peut vous être enlevé.

Il peut soudain vous venir l’impression que, simultanément, des continents submergés refont surface. Nous entendons que des aspects de votre existence qui avaient cours, il y a de nombreuses années, semblent vouloir réapparaitre. Voilà ce qui peut, par exemple, vous porter à remettre votre emploi, vos relations ou votre lieu de résidence en question. Ou vous pouvez commencer à douter que vous puissiez bien longtemps vous contenter des mêmes retours que vous vous attiriez dans le passé ou du même salaire que vous acceptiez jusque-là. Peut-être, plutôt, commencez-vous à penser à exercer vos talents ailleurs ou autrement, si vous ne vous demandez pas si vos rêves anciens vous conviennent toujours ou s’ils restent viables. À travers ces réflexions, il se peut que vous en veniez à identifier des branches mortes qu’il conviendra que vous coupiez et brûliez.

Mais la résurgence des continents anciens peut encore évoquer des aspects qui n’existaient pas jusque-là ou qui ne vous étaient pas encore perceptibles. Dans leur émergence, ils peuvent ajouter de nouveaux éléments à votre décor ou de nouvelles composantes à votre existence, s’ils ne comportent pas des occasions en or comme vous n’en avez jamais connues.

En ce moment, nombre de sentiers nouveaux peuvent s’offrir à vous d’une manière qu’ils ne puissent échapper à votre attention. Comme il en existe d’autres qui vous échappent encore, mais que vous ressentez exister vraiment. Sauf que, pour les explorer, vous attendez qu’ils se précisent davantage. Pour le moment, votre pensée se veut plus existentielle : plus ou moins consciemment, vous vous demandez : «Qui suis-je vraiment?»; «Qu’est-ce que je fais sur cette Terre?»; «Qu’est-ce qui m’attend désormais?»

Ceux qui en sont encore à la phase des délestages peuvent souvent se sentir mal enracinés, sans trop de prise de terre. Ils peuvent avoir l’impression de flotter au lieu de marcher sur un sol ferme et solide. Aussi peuvent-ils être portés à faire flèche de tout bois, à s’accrocher à des fétus de paille ou à accepter n’importe quoi pour se donner l’impression de vivre, à un moment où, pour eux, ce qui importe le plus, c’est de se demander ce qui est vrai et réel. Pour trouver la réponse à cette question, il leur faudrait s’entourer des assises de leur Être véritable, de ces trésors cachés qui vibrent à son diapason.

Depuis la dernière éclipse, certains se sentent remplis d’énergies, alors que d’autres, se sentent plutôt écrasés ou épuisés, pris de cette fatigue qui les pousse à s’allonger pour sombrer, presque aussitôt, dans un sommeil profond. Un plus grand nombre alterne d’un état à l’autre; ils se lèvent tout fringants et expriment leur vitalité pour la moitié de la journée, mais, dès l’après-midi, ils ne pensent plus qu’à se reposer ou à dormir. Quelques rares privilégiés semblent prolonger un certain état de transe qui leur donne l’impression de ne plus appartenir à la troisième dimension. Peut-être nombre d’entre vous avez-vous négligé de vous aménager l’espace de calme et de silence qui s’impose, en pareille occasion, pour intégrer correctement l’infusion d’énergie que le clin d’œil solaire a produite.

Comme vous pouvez le constater, si vous éprouvez certains des effets que nous venons de décrire, ou d’autres, plus inusités, vous ne devez pas trop vous en faire, car vous auriez probablement les attribuer à cette éclipse exceptionnelle que vous venez de connaître. Vous n’avez rien fait de mal, vous n’êtes ni fou ni malade, une nouvelle énergie vous a simplement touché jusqu’à votre Noyau essentiel. Et il s’est agi de l’ajout d’une rasade supplémentaire d’Amour pur.

Alors, veuillez croire et retenir que tout continue de bien se passer, même que tout s’améliore, et de plus en plus rapidement. Il ne reste qu’à espérer que le Portail d’équinoxe, qui s’approche et s’annonce puissant, n’ajoutera pas trop à vos petits problèmes du moment, car il n’apportera que ce qui pourra vous aider à mieux témoigner de la Gloire originelle dont vous recommencez à briller et qu’il vous faudra reconnaître.

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

 

 

A propos de l'auteur

6 Responses

  1. Estel

    Bonjour M Duhaime,
    Oh comme c’est vrai ce que vous exposez là une fois de plus. Après une période assez horrible et bien que tout ne soit pas réglé dans les faits, j’ai l’impression de renaître, poussée à ranger, créer, guérir pour vivre et relancer l’énergie de vie, pour mieux prendre ma place dans ce monde nouveau… Et ça fait du bien.
    Merci à vous et très bonne continuation.

    Répondre
  2. Carmen

    Ce que je vis, je le retrouve dans ce texte. Je me sens comme un arbre qui par la force du vent doit laisser tomber ses feuilles mortes. Je me pose beaucoup de questions et j’ai l’impression d’avoir souvent fait des mauvais choix. Je suis dans l’acceptation que tout cela me transforme, mais en même temps j’éprouve une grande tristesse. Je trouve intolérable ce que j’ai tant toléré et si je ne me respecte pas, mon corps me le fait ressentir tout de suite. J’apprends à me redonner de la valeur et je remercie la vie de me protéger de mon ignorance. Je ne sais pas ce qui m’attends en bout de ligne, mais je crois que la force de vie, elle, le sait. J’apprends à lui faire confiance!!!!

    Répondre
  3. Ellem

    Bonjour,

    Je vous lis depuis longtemps. Aujourd’hui je vous remercie par écrit pour la première fois, mais vous n’imaginez pas combien de fois je vous ai dit Merci sans l’écrire (et combien de fois je le ferai encore.)
    Votre belle énergie, qui permet de nous transmettre ces informations des Etres de Lumière, répandit à l’intérieur des êtres qui vous lisent et cela se répandit au fur et à mesure dans le Monde.
    Votre connexion devient ainsi la notre. Vous élevez nos vibrations et par conséquent celles du Monde.

    Avec toute mon amitié lumineuse,
    LM

    Répondre
  4. Caroline

    Haaaa !
    J’ai enfin pris le temps de vous lire ce matin et Hooooo combien le synchonisme était parfait !

    Merci de tout cœur pour ce partage. Je suis en plein transition transcendante ce matin et votre message raisonne, une fois de plus, comme s’il avait été écrit pour moi.
    Vous êtes parfait.
    Le monde est parfait.
    L’amour est partout.

    Et vos messages inspirants, encourageants, forgent ce monde.

    Répondre
  5. Francine

    Merci beaucoup, ce que vous avez écrit me rejoint moi aussi.Je suis très heureuse , je viens de connaître votre site et j’adore ma première lecture…merci infiniment de prendre du temps pour nous. Soyez bénit

    Répondre
  6. Louise Christoffersen

    Cher Monsieur Duhaime,
    Mille mercis pour cette chronique qui décrit exactement ce que je sentais mais qui m’en a fait voir de toutes les couleurs… J’apprécie le bon conseil qui semble émerger, soit de ralentir ou de se poser un moment avant de reprendre une nouvelle direction qui me fut révélée très récemment. Je me sentais bousculée et je sentais que j’avais besoin de réfléchir davantage avant de fixer les bornes du prochain bout de chemin.
    J’apprécie votre talent pour l’écriture et vos qualités de communicateur…
    Au plaisir de lire vos prochaines chroniques.
    Bonne journée.
    LC

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *