Cliché énergétique du 22 janvier 2017.

En dépit du piètre état de dépréciation dans lequel notre message se complaît presque, dans sa Nuit de l’âme, nous avons réussi à le convaincre, après une bonne pause, de vous transmettre ces mots d’encouragement de notre part.

Alors, profitons de cette ouverture pour établir le constat que vous recevez présentement des indices de plus en plus probants des potentialités que l’année 2017 vous réserve, autant pour tout adoucir en vous et autour de vous et vous élever dans un nouveau ciel que pour soulever les tempêtes de passages obligés qui pourront en précipiter temporairement certains dans un véritable enfer.  Selon le camp que, conscpremiers-pasiemment ou inconsciemment, vous avez choisi, celui de l’Ombre ou celui de la Lumière, vous percevez de mieux en mieux que, dans une polarisation extrême, l’humanité se divise, chacune de ses parts prenant un parti bien opposé et une direction bien différente.

La masse continue de se laisser manipuler par les beaux parleurs, aussi ratoureux, mielleux que mensongers, sans trop se rendre compte des changements colossaux qui se profilent ni les déplorer, renouvelant son espoir que d’autres, surtout des politiciens iniques, vénaux, sans trop de conscience, la prennent en charge et engendrent pour elle, sans qu’elle ait trop à s’investir, le paradis terrestre bien artificiel et illusoire qu’elle a toujours attendu.

Le piège le plus insidieux que les Forces sombres tendent présentement à l’humanité réside dans le fait qu’une large part de ses membres, refusant désormais de se prendre dans l’engrenage des interdits, des contraintes, de la répression, de la régression, se laisse prendre à un autre jeu qu’elle parvient encore difficilement à reconnaître comme un terrible leurre.  Dans ce contexte qui inclut l’humanité entière, une bonne part des êtres plus éveillés, séduits ou envoûtés par les gens bien-pensants qui semblent être les organisateurs des contestations publiques, se laissent prendre à ce jeu tout à fait vain de la réprobation ou de la dénonciation, dans la pensée qu’en y participant, ils parviendront peut-être à changer la réalité du monde de la densité et de la dualité, pourtant à l’agonie.

Il n’existe plus, dans votre réalité extérieure, quoi que ce soit qui puisse vous permettre de la transformer en une existence plus heureuse.  Vous ne pouvez compter recevoir ce que vous souhaiteriez tellement voir se manifester dans la réalité physique, l’ordre, la bonne entente, la prospérité et le bonheur, même si vous persistiez à vous maintenir dans un état de présumé pouvoir, dans une attitude de contrôle et de résistance.  De même, vous avez été complètement libéré de vos anciens contrats et de vos anciens liens énergétiques, invité à accepter de nouvelles responsabilités humaines ou spirituelles, si le cœur vous y incline.   En outre, vous n’êtes plus assujetti en aucune manière à ce qui se passe dans ce monde de la troisième dimension.  Ainsi, jour après jour, vous pouvez renaître à votre candeur originelle, récupérer, pour vous en parer, de votre innocence et de votre pureté éternelles.

Désormais, dans la troisième dimension, vous ne pouvez plus que faire l’expérience de fluctuations énergétiques, certes éprouvantes, au plan émotionnel, selon l’importance de vos résistances et des attaches que vous gardez avec le vieux monde.  Car vous continuerez d’être bousculé, déstabilisé, écartelé, dérouté, lancé dans des passages obligés dans la mesure que vous persisterez dans votre croyance à une réalité qui n’a aucun rapport avec ce qui est ou avec ce que vous avez cru.  Il n’en tient qu’à vous de vous abandonner inconditionnellement à la Lumière divine pour vous maintenir dans la Danse ou la réintégrer, si vous en avez perdu la cadence, le rythme ou le tempo.  C’est alors que vous verrez s’accomplir vos aspirations les plus profondes, celles qui vous avaient amené à vous incarner la première fois et à vous réincarner encore et encore, par la suite.

Aussi importe-t-il plus que jamais que vous laissiez tomber ces résistances et ces attaches, avec les croyances, les jugements, les barrières, les armures et les masques, afin d’accueillir pleinement l’Amour divin qui ne cesse d’affluer dans votre vie, même si cette intensité nouvelle peut, certains jours, vous affecter physiquement et psychiquement, ce qui peut s’exprimer par de plus ou moins violents maux de tête ou des maux étranges, mais passagers, le temps de les intégrer et de retrouver votre équilibre.  Ce n’est pas pour rien que, présentement, plusieurs d’entre vous ressentent ce grand besoin de s’isoler, de vivre en marge des autres, de se reposer, un appel impérieux qu’ils devraient respecter.

En vérité, les Énergies nouvelles, très amoureuses, qui vous proviennent directement du Grand Soleil central, portent en elles mêmes, à travers mille déguisements ingénieux, les plus grandes bénédictions, mais elles ne peuvent s’exprimer sans faire remonter des lames de fond qui exposent les derniers des anciens schèmes aberrants, qui svoie-du-ciel-way-to-heaven-350x200emblent pourtant vouloir prévaloir, mais qui ne tarderont pas de cesser d’avoir cours.  En ce moment, elles soulèvent, autant chez les Êtres incarnés éveillées que chez les êtres endormis, des turbulences de nature à changer la conscience de masse.

Et c’est selon les possibilités individuelles de transcendance, cette aptitude à s’élever au-delà de ce qui semble se jouer dans la réalité terrestre, et son degré d’ajustement à la Source divine, que chacun peut se maintenir dans la Danse, s’évitant d’être aspiré vers le bas, pour plutôt continuer de vivre de plus en plus de situations magiques et merveilleuses.

Pour n’importe quel être humain, il ne lui reste rien d’autre à faire que de s’élever en conscience sur un plan supérieur et d’accepter de choisir parmi les possibilités nouvelles qui se présentent à lui, toutes prêtes, dans l’instant présent.  Autrement dit, vous n’avez plus qu’à rester uni à votre Centre divin afin de devenir de plus en plus ce Vrai Vous, soit de fusionner avec lui, et de vivre ce que cette part divine de vous-même vous propose, dans votre actualité, en ressentant, dans la gratitude, la vérité, soit la nécessité ascensionnelle qu’elle comporte pour vous ramener au Foyer originel.

Pour le moment, dans la Vraie Réalité, les feux restent tournés au vert.  Autrement dit, le Sentier véritable, complètement libéré, vous reste ouvert.  Il vous revient personnellement de vous en rapprocher et de l’emprunter, si ce n’est pas déjà fait.  Comme auspices favorables, pourriez-vous dire, toutes les planètes de votre système solaire suivent présentement une trajectoire directe, ce qui restera tel jusqu’au 20 février.  C’est ce qui explique l’élan intérieur de propulsion vers l’avant que vous ressentez en ce moment, avec ce grand désir de progresser et de vous essayer à quelque chose de nouveau.

Hélas, les événements récents ont tellement ramené l’attention des gens sur la dualité que même les plus lumineux ont du mal à réaliser que la Voie d’une Ère complètement nouvelle s’est ouverte, droit devant eux.  Il n’empêche que certains en ont pris conscience et qu’ils ont pris les grands moyens pour rassembler leur courage et y faire leur premiers pas, ce qu’ils ont apprécié dans le constat que certains de leurs rêves les plus nobles commençaient à prendre forme.

Ceux-ci peuvent se reconnaître au fait qu’une nouvelle douceur et une nouvelle légèreté les accompagne presque en tout temps et qu’ils connaissent une expansion stimulante d’un genre dont ils n’avaient jamais fait l’expérience.  Ils ressentent qu’un puissant élan de créativité les habite de sorte qu’ils ne songent qu’à s’éloigner de l’ancien et du connu pour entreprendre de nouveaux projets.  Souvent, ils ont l’impression d’avoir trop à faire, néanmoins, les énergies les portent à passer à l’action et à mener à terme tout ce qu’ils entreprennent.  Mais, le plus intéressant, c’est qu’ils reçoivent beaucoup de support, ce qui les encourage à manifester leur But véritable, autant de leurs connaissances du passé que de gens dont ils ont entendu parler, mais qu’ils n’ont encore jamais rencontrés.

Pendant qu’ils voient s’ouvrir devant eux leur Sentier véritable, ils constatent que certaines de leurs entreprises du passé s’éteindre en douceur, d’autres de manière très abrupte.  C’est dire que, pour certains, le sentier qu’ils suivaient, il y a encore un instant, disparaît soudainement, de sorte qu’il devient inutile de continuer à le chercher, parce qu’il a vraiment disparu, ce qui est tout à fait parfait.

Cependant, pendant que leur Sentier véritable s’ouvre clairement devant eux, ils assistent à l’augmentation croissante de la folie du vieux monde, en plein chaos, si bien que, par moments, il leur devient difficile de ne pas s’y impliquer, ne serait-ce que pour donner leur appréciation, bien sûr, une appréciation qui s’y oppose.  Ils doivent se méfier de ce réflexe un peu trop rapide qui pourrait les emprisonner de nouveau dans la dualité.

Nous n’entendons pas que chacun doive éviter de prendre parti devant les aberrations ou les atrocités, ce qui ne servirait rien ni personne qu’ils se placent en marge de l’actualité et se cantonnent dans un état de simple observateur passif.  Sauf que, tout en restant vigilants, ils doivent bien se garder de cesser, ne serait-ce qu’un moment, d’être de grands amoureux dotés d’une perspective élargie qui se gardent de porter des jugements de valeur, de sombrer dans la polarisation et d’en épouser les causes.

Certaines de vos connaissances donnent l’impression d’avoir subi un envoûtement tellement ils restent, selon toute apparence, complètement inconscients des changements qui viennent de se produire, au point que vous ne parvenez plus à les comprendre ou à vous sentir d’affinités avec eux.  Quoi que vous tentiez de leur dire ou de faire, vous ne pouvez que constater que vos interventions ont perdu tout effet sur eux, tellement ils se comportent en disciples aveugles des tenants de l’un des deux pôles de la dualité.  Quels que soient les faits contraires à leurs présomptions que vous leur présentiez, ils ne croient plus qu’à ce que ces leaders leur demandent de croire.

C’est un peu comme si vous assistiez à ce que, dans vos termes médicaux, vous appelez «la transmission horizontale d’une maladie» dont ils cherchent à vérifier et guérir les symptômes.  Se démontrer vrais, justes et réels, cela ne compte plus à leurs yeux parce qu’ils ne parviennent plus à penser et à agir par eux-mêmes.

Ce ne peut être que bien dommage, si cela arrive à l’un de vôtres, mais, puisqu’il s’agit d’un signe des temps, vous pouvez vous attendre à ce qu’il se produise, autour de vous ou ailleurs, dans un proche avenir, des phénomènes encore plus étranges et affligeants.   Aussi, comme nous l’avons suggéré, gardez-vous bien d’entrer dans leur jeu. Comme nous vous l’avons enseigné, il n’y a plus que la triangulation, par l’imagination d’un point tiers, un point de transcendance, qui puisse vous tirer de la dualité et l’amener à disparaître une fois pour toutes dans une inversion finale, ce qu’il importe au plus haut point qu’il se produise, et le plus tôt possible.

Vous vivez une phase remplie de défis qui passe par de grands soulèvements et de grands bouleversements sur la scène du monde extérieur.  Cependant, puisque tout fait partie du Plan divin, vous ne pouvez que comprendre qu’il s’agit en même temps d’une phase de transformations en profondeur, d’une phase de renouveau qui porte jusqu’au cœur des divers champs de l’exploration humaine.  Pour ainsi dire, à travers les frustrations, les souffrances et les désillusions, vous revenez à vous-même, vous retrouvez votre Être vrai et réel, ce qui, en soi, représente une expérience tout aussi stimulante qu’infiniment enrichissante.

Charles Dickens, un grand romancier anglais de l’époque victorienne, avait couché par écrit ce paradoxe : «C’était la pire époque; c’était la meilleure époque…»   Nous nous permettons d’emprunter ce propos pour souligner que, à l’heure présente, vous vivez à la fois le pire et le meilleur.  Indéniablement, il se produit des événements et il se présente des situations terribles, comme il subsiste des gens ignorants et cupides établis au pouvoir ou s’y installant petit à petit, un peu dans tous les coins de votre planète, ce que vous n’appréciez plus guère.

Mais qu’est-ce que tout cela vous suggère, de rester assis et de vous plaindre de votre malheureux sort?   Vous contentez-vous d’investir vos énergies dans la critique des faits que vous déplorez, de ventiler à gauche et à droite vos craintes de ce qu’il pourrait advenir du monde, de vous cantonner dans une inertie qui vous paralyse, de chercher un asile permanent dans un monde hostile et menaçant, celui de la densité et de la dualité?

C’est ce que votre liberté vous permet de faire, mais, de cette manière, vous ne parviendrez qu’à renforcer les facteurs que vous réprouvez.  S’agit-il vraiment de votre choix que d’ajouter aux situations pénibles qui prévalent à plusieurs endroits de la tristesse, de la morosité, de la réprobation, même de la colère?  Si tel est le cas, qui apportera dans le monde plus de Lumière, d’amour, de vérité et d’intégrité?

L’I-Ching dit quelque part : «La meilleure manière de combattre le mal consiste en une progression énergétique dans le bien.»  Ainsi traduit, ce passage de ce livre de sagesse antique semble inviter à agir dans la dualité.  Pourtant, ce trésor très ancien de la Tradition chinoise, soit de l’époque de Zhou — souvent traduit par «Livre des transformations», mais qui se rendrait mieux par «Classique des changements» ou «Traité canonique des mutations» — offre à l’humanité l’image la plus exemplaire de la réalité telle qu’elle prévaut dans la Création cosmique.  Dans le cercle divisé en deux genres de gouttes inversées, une moitié blanche et l’autre moitié noire, la boucle circulaire ou la esse du «tàijí tú», figure du Tao, un cercle cosmogonique qui illustre le parfait équilibre de l’influence réciproque du magnétique et de l’électrique, exprime symboliquement le tourbillonnement intérieur dans chacune des moitiés, tao 2une référence à l’Esprit de Vie, qui sépare et unit à la fois le Yin (lunaire) et le Yang (solaire).

Cette figure se forme, non à partir du centre, mais à partir de la périphérie et elle naît de la rencontre de mouvements de directions opposés.  Le Yin et le Yang, qui restent pourtant distincts, s’épousent intimement l’un et l’autre, parce qu’ils restent à la fois compatibles et complémentaires, tout en restant, apparemment, concurrents ou antagonistes.  En conséquence, cette figure primordiale de complexité, tirée de l’I-King, donne une idée d’ordre, d’harmonie, d’équilibre, tout en conservant celle d’un tourbillonnement qui s’explique par le principe de l’apparent antagonisme des aspects originels de la Polarité créatrice.

Dans ce contexte, l’être réactif alimente la dualité tandis que l’être proactif, celui qui participe à l’engendrement du Monde nouveau, à partir d’un nouveau paradigme, celui d’une Réalité nouvelle fondée sur l’Amour et la Vérité qui rend sage, l’annule.  Pour chacun d’entre vous, l’heure est venue de choisir le genre de réalité dans laquelle vous souhaitez vivre, ce que vous démontrerez dans votre quotidien à travers ce que vous alimentez et faites prospérer.  L’avenir du monde fait partie de votre responsabilité : il vous revient de le choisir puisqu’il dépend de l’humanité entière par l’effet de la contagion des êtres incarnés les plus lumineux ou les plus conscients.

Si vous comptez être du nombre de ceux qui choisissent de manifester la Réalité nouvelle, vous vous engagez du coup à en rendre l’évidence toujours plus grande par vos pensées et vos actes imprégnés d’Amour et de Vérité de chaque jour.  Il importe que vous abandonniez le monde des mirages et des illusions pour vous centrer sur celui de la Réalité éternelle et bienheureuse d’où vous provenez tous et que vous pouvez ramener à l’avant-scène du monde.

Si vous entretenez, jour après jour, des pensées de ce genre, en les ponctuant d’actions pertinentes, au lieu de vous accrocher aux drames du plan de la densité, vous ne pourrez que participer à la production d’un changement tout aussi significatif que définitif.  Il suffit de vous convaincre que vous pouvez recourir au degré de Maîtrise spirituelle durement acquis à travers vos nombreuses expériences en incarnation et à l’Amour divin qui vous habite pour contribuer à manifester le monde dans lequel, au plus profond de vous, vous avez toujours voulu vivre : le Paradis terrestre ou le Ciel sur Terre.  Il s’agit de l’État de plénitude, de perfection et de félicité que vous n’avez jamais quitté, mais que vous avez délibérément oublié, pour des motifs évolutifs d’individualisation temporaire que vous n’avez plus raison d’entretenir.

Et voilà l’État sublime que vous avez atteint et auquel vous pouvez désormais accéder dans la mesure que vous savez rompre avec le passé et laisser  hoir les poids morts.  Alors, gardez-vous bien de tomber de nouveau dans les rets de la dualité et occupez-vous à ce que vous avez choisi de faire en vous incarnant encore et encore : retourner au Foyer originel, rétablir sur Terre le Paradis.  Allez, faites vos premiers pas sur le Sentier véritable qui est le vôtre, puisque le Portail qui lui donne accès s’est ouvert au dernier solstice d’hiver!

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

 

 

A propos de l'auteur

10 Responses

  1. Marie

    Merci du fond du cœur pour ce message, c’est comme un recadrage bienveillant et lumineux, si précieux en cette période… Merci !

    Répondre
  2. GREIF Michèle

    MERCI pour votre message que j’ai lu sur Facebook…
    Oui il me parle tant , Merci de ces mots qui me font vibrer et continuer sur mon chemin de Vérité et d’Amour . Fraternité Amour Joie et Paix .Michèle

    Répondre
  3. charline

    merci pour tout Mr Duhaime…..vous faite partie des eclaireurs
    sur lesquels notre résonnance fonctionnait !
    comme je dit souvent …MAGIQUE
    A VOUS LIRE BIENTOT
    CHARLINE

    Répondre
  4. Carmen

    À chaque fois que je vous lis, cela vient toujours confirmer une prise de conscience ou une pensée qui a surgit en moi auparavant. Sans doute je suis guidée à prendre connaissance de vos textes qui me prouvent que, oui, c’est tel chemin qu’il vaut mieux choisir. Je découvre que ça ne relève pas du hasard tout ça et j’en ressens toujours un petit frisson. Merci de partager votre grande sagesse si éclairante.

    Répondre
  5. Françoise

    Merci infiniment pour l’éclairage toujours si vrai que vous apportez.
    Cela permet de mieux se comprendre en ces temps bousculés et ‘aide beaucoup à garder le cap.
    Gratitude.

    Répondre
  6. Charline

    Quel plaisir Mr Duhaime de voir apparaître plein de petites fée à communiquer
    Sur votre site ….. Ouf on se sent moins seule !
    Amitiés à tous

    Répondre
  7. Kévin

    Un grand merci; comme à chaque fois, vos mots sont pertients, et ceux de ce message redonnent l’oxygène à la Volonté Divine, dont certains d’entre nous ont pris conscience et qui les guide, aspiré par cette phase de troubles que vous décrivez si bien. Ouf! Ce n’est rien, continuons alors la marche vers ce nouveau monde. Profonde gratitude.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *